Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Wiko Ufeel Lite : capteur d’empreintes et petit prix

Test du Wiko Ufeel Lite : capteur d’empreintes et petit prix

Le Wiko Ufeel Lite fait partie d’une nouvelle génération de smartphones, dotés de fonctionnalités alors jamais vues sur les mobiles de la marque marseillaise.
Non pas qu’il y ait une révolution technologique ni une originalité démesurée mais, pour le moins, Wiko permet désormais l’accès à moindre coût à des spécifications jamais vues à ce niveau de prix.

On citera notamment, sur ce Ufeel Lite (petit frère du Wiko Ufeel « tout court »), la présence d’un capteur d’empreintes digitales, mais aussi d’une surcouche aboutie généralement réservée à des mobiles plus onéreux.

Ce mobile est donc un concentré de spécifications intéressantes, proposées à un prix bas…
Mais est-ce bien suffisant pour en faire un bon mobile ? Un mobile que l’on peut vous recommander ? La réponse dans ce test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : bon niveau de finition

Wiko Ufeel Lite - vue 02Le Wiko Ufeel Lite est un mobile qui, aux dires de la marque, possède un design à la finition métal.
Si cela est parfaitement vrai, le seul élément au look « métal » que l’on retrouve en réalité est le cache-batterie… car le téléphone en lui-même est construit (châssis) en plastique.

Cependant, la rigidité du téléphone est tout à fait bonne ainsi que la qualité perçue.
Reste malgré tout un point que j’aurai toujours du mal à comprendre : la batterie n’est pas extractible, ce qui est bien dommage.

Pour ce qui est du look, on remarque l’effort de la marque, qui a apporté un soin particulier sur les formes du mobile, mais aussi sur le choix des coloris proposés.
C’est ainsi que l’on retrouve la version « Slate » (gris foncé), qui reste relativement passe-partout, et les des versions « Chocolate » (bronze/marron), « Lime » (noir/vert) et « Rose Gold » (rose/argent) autrement plus originales.

La prise en main n’est pas particulièrement bonne ni mauvaise… comprenez par là qu’elle est conforme à ce à quoi on s’attend.
C’est-à-dire que s’agissant d’un mobile doté d’un écran 5,0 pouces, il est nécessaire d’utiliser ses 2 mains pour taper des SMS.
Bon point, le téléphone n’est pas glissant, alors qu’on aurait pu craindre cela en raison de son dos lisse en métal.

Si la finition est tout à fait bonne, et que l’assemblage ne souffre d’aucune critique, on remarque que le constructeur à fait quelques choix particulièrement étranges.
Notamment pour ce qui est du capteur dorsal en excroissance (probablement lié à une contrainte technique) qui possède un petit anneau métallique qui a tendance à accrocher le doigt, ou bien encore les 2 bandeau en haut et bas du cache-batterie et qui sont dotés d’une texture légèrement granuleuse.

Autre petit détail, le logo Wiko collé à l’arrière du mobile rappe légèrement les doigts lui aussi.
Rien de bien grave en soit, mais qui aura agacé le testeur-maniaque que je suis.

  • Dimensions : 14,3 cm de long x 7,5 cm de large x 0,9 cm d’épaisseur | Poids : 147 grammes.

2. Image et son : bonne qualité à ce niveau de prix

Wiko Ufeel Lite - vue 06Non, pas encore de Full HD sur un téléphone à ce prix… mais malgré tout, un tout à fait bon écran de 5 pouces, doté d’une résolution 720 (HD « ready »).
De quoi offrir une image relativement nette proche des  300 pixels par pouce que nos yeux apprécient tant.

L’image est tout à fait correcte (même si ces derniers temps, les écrans Super AMOLED que nous avons vu sur des mobiles Samsung nous ont permis de redéfinir le sens des mots contraste et couleurs vives).
On a donc plaisir à regarder des vidéos. D’autant que la luminosité et les angles de visions sont tout à fait satisfaisants.

Le son est quant à lui véhiculé par un haut-parleur est puissant, bien que pouvant manqué de clarté (chose logique) quant il est poussé à son maximum.
En outre, placé à l’arrière du téléphone, ce même HP offre un son étouffé si le téléphone est posé sur une table (et ce malgré un sentiment de « caisse de résonance » offert par la carrosserie du mobile).

  • Ecran : 5,0 pouces (IPS) avec résolution HD (1280 x 720 pixels), soit donc une densité de 294ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique.

3. Performances : raisonnables, mais suffisantes

Wiko Ufeel Lite - vue 07Il est clair qu’il ne faut pas attendre du Wiko Ufeel Lite qu’il soit un monstre de puissance… et pourtant, malgré un score très raisonnable sur Antutu, ce mobile se sort parfaitement de toutes les situations, y compris des gros jeux 3D (testé avec Asphalt 8 en mode « graphismes élevés » ainsi qu’avec Real Racing 3).

Le nombre d’images affichées par seconde pouvant atteindre des niveaux élevés (55,7 images par seconde sur Epic Citadel en mode « hautes performances »).
Ce mobile offre donc une belle fluidité d’image dans les jeux 3D… et de fait, n’a aucun souci à faire fonctionner les grosses applications.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, les 16Go revendiqués par le constructeur fondent comme neige au soleil une fois le téléphone allumé et les premières mises à jour installées.
On tombe donc à un plus faible (mais acceptable) 10,5Go exploitables par l’utilisateur… et qui peuvent être augmentés via l’ajout d’une carte micro SD (non fournie).

D’autant plus qu’il est possible d’installer les applications et les jeux sur la micro SD.
Et lorsqu’on sait qu’une carte micro SD de 32Go vaut désormais moins de 20€ (comme par exemple, ici), on voit tout le potentiel que cela propose.

  • Antutu : 30.000 points | Epic Citadel : 35,5 ips (en mode « ultra haute qualité »).
  • Processeur : Quatres-coeurs 1,3GHz – 64 bits (Mediatek MT6735) | Mémoire vive : 2Go  | Processeur graphique : Mali-T720.
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 10,5Go lors du premier démarrage (après la mise à jour de l’ensemble des applications de la surcouche).

4. Connectivité : complète

Wiko Ufeel Lite - vue 17Le Wiko Ufeel Lite a beau être « light » par son prix, les spécifications sont loin d’être vues au rabais, ce qui est une bonne nouvelle pour la connectivité.
Bien loin de la gamme « Y » du constructeur, on a ici non seulement de la 2G/3G+, mais aussi de la 4G.

A cela s’ajoutent les indispensables fréquences GSM qui permettront à ce téléphone d’émettre et recevoir vos appels et SMS tout autour du globe.

Et bien sûr, comme tout smartphone qui se respecte, on retrouve d’autres connexions que sont les : WiFi (b/g/n), bluetooth (4.0), double-emplacement cartes sim (format « micro »), emplacement micro SD (jusqu’à +64Go), micro USB (2.0 et USB OTG), jack 3.5, radio FM, etc.

Les plus exigeants remarqueront l’absence de NFC ou bien même de port infrarouge.
Mais au risque de me répéter, je ne suis toujours pas convaincu de l’utilité et de l’usage répandu qu’il existe des ces 2 connexions.

On notera également la présence de capteurs luminosité, proximité, accéléromètre, gyroscope, boussole…
Donc, oui, il est tout à fait possible de faire de la « VR » (Virtual Reality) avec ce mobile, pour peu que vous ayez un cardboard (ou autre accessoire du genre) en votre possession.

Autre particularité inédite chez Wiko jusqu’alors, avec l’apparition d’un capteur d’empreintes digitales, et avouons qu’il est précis et réactif.
Précis, car pour peu qu’on pose le doigt correctement sur le capteur, ça marche à tous les coups.
Et réactif, car le déverrouillage du mobile est possible en quelques petits dixièmes de seconde.

Autre bon point au sujet de ce capteur, c’est qu’il permet de configurer jusqu’à 5 empreintes différentes, et de donner à chacune une fonction particulière.
Comme par exemple, ouvrir une application, ou appeler un contact avec l’index, et lancer une autre application avec une autre empreinte.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,42w/kg. C’est un score correcte, et dans la bonne moyenne, pour un smartphone conçu est commercialisé en 2016.

5. Système d’exploitation : Android à jour et surcouché

Wiko Ufeel Lite - vue 08Depuis 2015, Wiko se lance dans la surcouche… fait étonnant quand on sait que jusqu’alors, la marque avait prêté un soin particulier à customiser au minimum les systèmes de ses modèles précédents.
On est donc désormais dans une tendance totalement inverse, consistant à modifier le système d’exploitation Android non seulement sur le plan du look mais aussi des fonctionnalités et des applications.

Au registre des éléments nouveaux apportés ici, on remarquera notamment :
- Assistant : (que l’on retrouve nommé « Phone Assist » sur d’autre modèles de la marque).
Une application fourre-tout dans laquelle on retrouve de bonnes fonctionnalités, avec par exemple « Batterie saver » (oui, en anglais dans le texte) qui est un économiseur d’énergie.
On retrouve également l’accès au gestionnaire des notifications qui permet de bloquer les notifications d’une application. On a également un outil qui permet de désactiver les applications installées par vos soins et qui auraient tendance à vouloir démarrer seules (exemple : certains jeux, tels qu’Asphalt 8).
Et d’autres telles que « blacklist » (permettant de bloquer des numéros vous appelant), applications par défaut, un gestionnaire d’autorisations pour les applications, etc.
- My Apps : 
S’il n’y a plus de profondeur de menu/navigation à proprement parler, il existe « My Apps » qui permet de lister la totalité des applications et jeux installés, que ce soit en natif ou par vos soins.
- Files lock :
Permet de restreindre l’accès, via un mot de passe (schéma) aux fichiers stockés sur votre mobile, que ce soit des images, de la musique, des vidéos, ou tout autre type de fichier (Excel, Word, etc.).
- Apps lock : 
Permet de restreindre l’accès, via un mot de passe (schéma) aux applications et jeux de votre choix. Par exemple, votre messagerie SMS.

  • Système d’exploitation : Android 6.0 « Marshmallow »| Surcouche : Wiko.

6. Usage : pas mal, y compris la pour la photo

Wiko Ufeel Lite - vue 14Inutile de nous attarder sur les usages habituels proposés par tous les smartphones que sont la lecture de mp3, la lecture de vidéos, la consultation d’un site internet en web mobile, ou bien encore le jeu 2D/3D…
En effet, ce mobile propose tout ce qu’un téléphone intelligent se doit de proposer.

Reste qu’il existe 2 caractéristiques qui, aujourd’hui encore, permettent de distinguer les mobiles entre eux.
Et il s’agit d’une part de la qualité offerte par les capteurs photos, et d’autres part de l’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo, elle de bonne qualité… ce qui est même surprenant.
Je ne m’attendais pas à avoir une telle qualité, d’autant que Wiko n’est pas une marque réputée pour ses capteurs photos.

Reste que malgré tout, le capteur dorsal « qui n’est que de » 8MP offre des photos avec une bonne qualité (pas bluffante non plus) et un bon rendu des couleurs.
Pour le capteur frontal, c’est à peu près la même chose, même s’il y a un certain manque de piqué.

Et notons également la présence d’un flash LED accompagnant le capteur photo frontal.
Mais il ne faut clairement pas l’utiliser… les photos alors obtenus sont floutées, preuve d’une gestion malgré tout passable de la luminosité.

Pour ce qui est de l’autonomie, elle est tout à fait correcte.
En effet, ce Ufeel Lite parvient à tenir plus d’une journée avant la recharge.

D’autant que ce téléphone dispose d’un mode « économie d’énergie » (Assistant > Batterie Saver) qui permet d’analyser la consommation énergétique du mobile (en clair, ce qui consomme de la batterie), mais aussi de réduire la consommation en limitant les fonctionnalités, la luminosité, etc.

Après une nouvelle session de tests liés à l’autonomie, il apparaît que le Wiko Ufeel Lite est atteint du même problème que l’ensemble des mobiles Wiko sous Android 6.0, à savoir une consommation excessive. Ainsi, les nouveaux tests montrent une consommation de 22-24% de batterie pour 1h de vidéo.

En conclusion : bon pour son prix

Le Wiko Ufeel Lite est donc un mobile mobile entrée de gamme, auquel peu de reproches peuvent être fait.
Car dans l’ensemble, et au regard de son prix, ce smartphone est réellement convaincant.

On pourrait par exemple citer son écran 720p qui offre une bonne images, ses performances suffisantes pour faire du jeu 3D, sa connectivité incluant de la 4G, ou encore son capteur d’empreintes digitales qui est réactif.

Et rares sont ses petites défauts, tels que ce soit assez particulier d’avoir un bouton physique d’accueil, en cumulant la chose avec les 3 touches tactiles classiques intégrée à l’écran…
Ou encore le choix de rendre la batterie non extractible.

Mais, et je me répète, il s’agit d’un bon mobile que nous pouvons vous recommander, et donc le seul défaut et de souffrir d’une concurrence-cannibale imposée par son grand frère, le Wiko Ufeel « tout court ».

  • Les plus : prix adapté, écran offrant une belle image, performances correctes pour du jeu 3D, connectivité complète, capteur d’empreintes efficace.
  • Les moins : certains détails de finition (logo par exemple), batterie non-extractible.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Wiko Ufeel Lite.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

30 commentaires

  1. Super bon test Marco, autant dire que 90% des smartphones sont pouraves mais Là force est de constater que WiKo a fait du très très bon boulot pour ce mobile qui plus est sur un entrée de gamme. Enormément de points positifs et de vrais points positifs !! Et Dieu sait que je suis un ANTI WiKo mais pour 169 Euro Chapeau bas !! GG WiKo

  2. Très bon test tout en détente avec quelques touches d’humour très appréciable ;D

    Un très bon phone avec de bonnes fonctionnalités avec un prix très contenu.
    Et pour maintenir un prix bas Wiko a du faire des concessions comme :
    Rendre la batterie inamovible (plus de protection autour de la batterie, plus de connecteurs…)
    De même pour les touches sensitives
    ainsi que le logo pas intégré dans le cache.
    Mais à côté de cela Wiko à sûre garder l’essentiel et même un peut de design. Avec 169€ il arrive à faire mieux que pas mal de phone vendu à 199€.

    Il leur manque vraiment un flagship killer à la OnePlus (en mieux car Android stock)

    PS :
    Pas mal la batterie externe Wiko.
    Je ne sais pas si vous allez faire une présentation écrite comme pour la batterie Xiaomi, je me permets de laisser un commentaire ici.
    Batterie intéressante de par sa finesse mais il faut dire aussi que la capacité est (très) faible.
    En faite cette batterie est trop en avance sur son temps car elle n’a pas de port USB type C qui apprête mieux avec cette finesse. Car là avec deux ports micro USB il ne faut pas se tromper de port pour la charge de la batterie (même s’il doit avoir une sécurité) ou même du phone (si celui est OTG) qui risque de recharger la batterie externe plutôt que le phone.
    Très bien aussi le câble plat court.

  3. Et pourquoi pas faire un reportage sur la marque avec une visite du bureau d’étude et une interview avec un représentant de la marque (avec des questions posées par les abonnées de TFP) ;)

  4. Merci pour ce test qui donne envie de laisser son vieil iPhone 4 et mini s3 pour regrouper les deux en un seul. Le seul hic et pour moi l autonomie et là j avoue qu à la lecture de l essai je suis moins enchanté…. J écoute de la musique environ 4 heures je ne joue à aucun jeu je peux lire mes mails pro ou les sites d actu ne regarde pas ou très peu de vidéo donc cela me gêne de ne pas finir la journée… Autant garder mes deux fidèles compagnons

    • Merci pour ton avis.
      En effet, l’autonomie de la nouvelle génération de Wiko semble faible… probablement en raison du système d’exploitation qui doit avoir des fonctions en tâche de fond gourmande… (bien que je ne puisse pas confirmer cela, c’est un à priori).

  5. Pour faire suite à mon précédent commentaire, que pensez vous des smartphone de la marque oukitel K6000 pro

    • Oukitel est une marque sur laquelle nous avons eu trop de retours d’utilisateurs, indiquant des problèmes de fiabilité, comme tous les produits Doogee, etc.
      C’est ce qui fait que nous ne testons que très très rarement des téléphones des petites marques chinoises… car si lors du test tout va bien (pendant 2 semaines donc) il y a trop de risques de vous conseiller un produit qui ne tiendra pas 6 mois.

      • un test du oukitel k6000 pro serait intéressant

        mais c’est vrais qu’à l’achat sa peut être là loterie

        pour ma part j ai un oukitel k4000 pro acheté en mai 2016 et aucun problème materiel ni de gros problème logiciel (petite config et optimisation logicielle pas toujours top top)……et c’est pas faute de l avoir pas mal sollicité en l aillant rooté et installé le framework xposed et testé des tonnes de modules avec

  6. Salut,

    Merci pour le test, je l’attendais depuis longtemps (enfin depuis sa sortie mais ça fait long quand on attend pour acheter un novueau bébé ^^’) pour pouvoir me décider entre le U feel Lite et le Pulp 4G ^^’
    J’ai remarqué sur la vidéo que quasiment à chaque fois tu devais toucher 2 fois l’icone pour lancer une appli, est ce que c’est le mobile qui manque de réactivité ?
    C’est dommage pour la batterie :/

    • Salut.
      Pour le tactile, c’est juste que j’appuie n’importe comment. Car à mon niveau, je n’ai rien noté de mauvais à ce niveau.
      Pour l’autonomie, j’attends un retour de la part de la marque, et d’autres utilisateurs.
      Car après tout, j’ai peut être été trop stricte avec ma procédure de test. Affaire à suivre.

  7. Bonsoir,
    Tout d’abord je souhaite une excellente année à tous les suiveurs de TFP et bien évidemment à Marco et à toute son équipe.
    En ce qui concerne l’autonomie du Ufeel Prime, j’ai deux retours partager. Deux de mes proches possédant de mobile m’ont certifié n’avoir aucun problème d’autonomie après 2 mois d’utilisation.
    Ils avaient auparavant un Rainbow et un Pulp fab.
    Bonne soirée.

  8. C’est un super téléphone je suis utilisateur de se Wiko ufeel lite depuis quelque mois est je n’est aucun reproche à lui faire super téléphone !!!! Je le recommande et merci à toi Marco pour se test grâce à toi j’ai fait le bon choix en prenant se Wiko .

  9. j’ai acheté un Wiko U feel lite, très bon téléphone, sauf que je n’arrive pas à me mettre en Bluetooth avec ma voiture qui est une dacia, avez vous eu des retours à ce sujet
    merci d’avance

  10. Bonjour,
    J’ai vu votre test, vous ne parlez pas beaucoup de la telephonie. Je viens d’acheter ce telephone et trouve
    qu’il capte moins bien le reseau « voix » que ses predecesseurs. Dommage

    Cdlt,
    Daniel

  11. Bonjours j’ai un Nokia Lumia 635 et je voudrai en prendre un autre mais j’ hésite entre le Huwei y6 2 ,le Honor5c ,le lenovo k5 et le wiki ufeel lite je voudrai un téléphone avec u e bonne batterie et que je puisse mettre une grande partie de jeux et d’applis

  12. Six mois d’utilisation, voici mon retour d’expérience: Déjà l’appareil est sensible aux variations de luminosité, ainsi en plein soleil l’écran passe au noir, malgré les ajustement la chose demeure;trouver paramètre avec un écran noir c’est pas rien!
    Ensuite l’affichage des écrans récents s’affole à tel point qu’il rend l’utilisation écrite quasi impossible; sms, whatapps, mails etc, cela pourrait être lié à aussi un pb de gyroscope, on peut écrire 3 lettres; a, b, c.. puis l’écran disparaît.
    Sur la 4g l’audition des appels est bonne, sur la 3 beaucoup moins.
    J’ai demandé l’intervention du sav, qui sait le résultat final? Au global j’avais un Samsung A3…Je le pleure !!
    Voyons si wiko va savoir sécher mes larmes…A suivre..fait le 5/09/2017

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>