Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Wiko Ufeel : un peu mieux que son quasi-jumeaux

Test du Wiko Ufeel : un peu mieux que son quasi-jumeaux

Wiko n’est pas une marque qui cherche à proposer de l’innovation, car de l’aveux même des dirigeants, l’innovation coûte cher, et nous sommes bien d’accord.

Cependant, Wiko est une marque qui propose, à un moment donné, le meilleur de la technologie possible au prix le plus bas.
Et les  mobiles « Ufeel » sont l’exacte matérialisation de ce concept.

Avec le Wiko Ufeel Lite testé précédemment, et le Wiko Ufeel que vous voyez ici même, la marque marseillaise vous propose de vous doter d’un smartphone efficace et à bon prix, et qui dispose en outre d’ un excellent capteur d’empreintes digitales.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : finition irréprochable

Wiko Ufeel - vue 04Si le Wiko Ufeel n’est pas le plus luxueux des smartphones, il n’en reste pas moins doté d’une finition exemplaire.
Les éléments sont tous parfaitement ajustés, les boutons n’émettent aucun cliquetis désagréable, les découpes des connecteurs sont bien faites, etc.

On est donc bien en présence d’ un mobile « pas cher », mais qui donne un sentiment de qualité.
Preuve que pas cher ne veut pas dire cheap.

Sur le plan des matériaux, on retrouve donc un cadre métallique, assurant une très bonne rigidité au téléphone, accompagné d’une vitre tactile 2.5D (c’est-à-dire, au bord légèrement courbes et plus agréable au toucher).

La prise en main est bonne, et d’autant plus agréable grâce au dos doux au toucher (aspect pierre-ponce) de la version testée.

Ce mobile est proposée en plusieurs déclinaisons couleurs : Space Grey (gris foncé), Lime (noir avec cadre vert), Chocolate (marron), Creamy (blanc cassé), Slate (gris, la version testée).

  • Dimensions : 14,3 cm de long x 7,0 cm de large x 0,8 cm d’épaisseur | Poids : 145 grammes.

2. Image et son : bonne qualité à ce niveau de prix

Wiko Ufeel - vue 07Si Wiko ne propose pas ici un écran Full HD, nous avons droit au moins à une expérience HD 720p.
Ainsi, l’écran offre une image dotée d’un bon niveau de netteté (près de 300ppp).

La luminosité est bonne, et les angles de visions tout à fait corrects.
Le contraste est également satisfaisant, même si on est un cran en dessous de ce que peuvent proposer les écrans Super AMOLED de concurrents tels que le Samsung Galaxy J3 6.
Même chose pour les couleurs qui, bien qu’agréables, manquent de punch face à celles proposées par un Super AMOLED.

Cependant, rassurez-vous, on a plaisir à regarder une vidéo HD sur ce mobile.

Pour ce qui est du son, le haut-parleur offre un son relativement puissant et qui, lorsqu’il est poussé à son maximum, reste clair.
Cependant, comme toujours, ce dernier étant placé à l’arrière du mobile, le son sera étouffé dès que le téléphone est posé sur une table.

  • Ecran : 5.0 pouces (IPS) avec résolution HD (1280 x 720 pixels), soit donc une densité de 294ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique

3. Performances : raisonnables mais suffisantes

Wiko Ufeel - vue 16Non, le Ufeel n’est pas une bête de course… et Wiko n’a jamais indiqué vouloir proposer des pure-sangs…
Donc, concrètement, ce mobile dispose de bons composants, capable de le faire fonctionner parfaitement bien, mais sans pour autant lui permettre d’avoir le moindre espoir de concurrencer les ultra-haut de gamme du moment (à titre d’exemple, si ce Ufeel fait un score de 30.000 points sur Antutu, un Samsung Galaxy S7 arrive à dépasser les 120.000 points).

Mais peu importe, car comme je viens de l’indiquer, tous les jeux, y compris gourmands, fonctionnent ici.
Et ce avec une réelle fluidité d’image.

De même pour les applications, qui n’ont souffert d’aucun ralentissement ou plantage durant mon test.
D’autant que ce mobile dispose de 3Go de mémoire vive (RAM) qui lui permettent d’être à l’aise en multitâches.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, sur les 16Go revendiqués par le constructeur, seuls 9,5Go sont réellement disponible à la suite du premier démarrage et de la mise à jour des applications natives.
Cependant, et fort heureusement, ce mobile dispose d’un emplacement micro SD qui lui permettra d’ajouter quelques Go de mémoire bienvenue.

D’autant que, bon point supplémentaire, cette mémoire peut également stocker les applications et les jeux.
Ainsi, vous pouvez utiliser cet emplacement micro SD afin d’accroître de manière significative la mémoire de votre mobile (et quand on sait qu’un micro SD de 32Go vaut moins de 20€, pourquoi se priver ?!).

  • Antutu : 30.200 points | Epic Citadel : 35,1 ips (en mode « ultra haute qualité »).
  • Processeur : Quatres-coeurs 1,3GHz – 64 bits (Mediatek MT6735) | Mémoire vive : 3Go  | Processeur graphique : Mali-T720.
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 9,5Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète

Wiko Ufeel - vue 15Rien à dire sur le plan de la connectivité, ce Wiko Ufeel disposant non seulement des 4 fréquences GSM, mais offre également une connexion 2G/3G/4G LTE !
D’autant que je n’ai eu à constater aucun problème d’accroche et de stabilité du signal pendant toute ma phase de test.

On notera également, smartphone oblige, la présente des connexions que sont : WiFi (b/g/n), bluetooth (4.0), a-GPS, micro SD (jusqu’à +64Go), 2 cartes sim (format « micro »), etc.
Mais cependant, pas de NFC ni d’infrarouge, dont on peut toujours se demander s’il y en aura réellement un usage un jour…

Pour ce qui est des capteurs, outres les classiques capteurs de luminosité et de proximité, on retrouve également un accéléromètre, une boussole et un gyroscope.
De quoi satisfaire les inconditionnels de Réalité Virtuelle, même si l’écran bénéficiant d’une densité légèrement inférieure à 300ppp, il y a à parier que le résultat puisse piquer un peu les yeux.

Enfin, notons la présence d’un excellent capteur d’empreintes digitales (jusqu’à 5 empreintes, chacune ayant son propre fonction (outre le déverrouillage, on peut choisir d’ouvrir une application, ou bien encore de déclencher un appel).

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,287w/kg. C’est un score excellent pour un smartphone conçu en et commercialisé en 2016.

5. Système d’exploitation : Android à jour et surcouché

Wiko Ufeel - vue 17Depuis 2015, Wiko se lance dans la surcouche… chose étonnante lorsqu’on sait qu’elle avait jusqu’à là prêté un soin particulier à éviter toute forme de customisation possible…
Cependant, le constructeur marseillais adapte désormais le système d’exploitation à sa manière, pour la satisfaction de (la plupart) ses utilisateurs…

Une customisation qui n’est pas qu’un simple ajout de fonds d’écran ou de packs d’icônes, car Wiko a également modifié l’ergonomie du système en supprimant le menu et donc la « profondeur de navigation »… et a en outre ajouté son lot de fonctionnalités et d’applications.

Au registre des éléments nouveaux apportés ici, on remarquera notamment :
- Phone Assist :
Une application fourre-tout dans laquelle on retrouve de bonnes fonctionnalités, avec par exemple « Batterie saver » qui est un économiseur d’énergie.
On retrouve également l’accès au gestionnaire des notifications qui permet de bloquer les notifications d’une application. On a également un outil qui permet de désactiver les applications installées par vos soins et qui auraient tendance à vouloir démarrer seules (exemple : certains jeux, tels qu’Asphalt 8).
Et d’autres telles que « blacklist » (permettant de bloquer des numéros vous appelant), applications par défaut, un gestionnaire d’autorisations pour les applications, etc.
- My Apps : 
S’il n’y a plus de profondeur de menu/navigation à proprement parler, il existe « My Apps » qui permet de lister la totalité des applications et jeux installés, que ce soit en natif ou par vos soins.
- Files lock :
Permet de restreindre l’accès, via un mot de passe (schéma, empreinte, etc.) aux fichiers stockés sur votre mobile, que ce soit des images, de la musique, des vidéos, ou tout autre type de fichier (Excel, Word, etc.).
- Apps lock : 
Permet de restreindre l’accès, via un mot de passe (schéma, empreinte, etc.) aux applications et jeux de votre choix. Par exemple, votre messagerie SMS.

Concrètement, il s’agit de l’exacte même surcouche que celle proposée sur le Ufeel Lite.

  • Système d’exploitation : Android 6.0 « Marshmallow » | Surcouche : Wiko.

6. Usage : pas mal au global

Wiko Ufeel - vue 12Inutile de nous attarder sur les usages habituels proposés par n’importe quel smartphone « moderne » (lecteur de SMS/MMS/email, consultation de pages web, etc.).
De même pour l’usage en jeux 2D/3D, car comme nous l’avons vu dans la partie « Performances », ce mobile est tout à fait à l’aise avec des jeux tels qu’Asphalt 8 ou bien encore Real Racing 3.

Cependant, encore en 2016, il reste encore 2 usages sur lesquels les smartphones se distinguent entre eux.
D’une part, la qualité photo, d’autre part, l’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo, le capteur dorsal 13MP est une bonne surprise… car il offre des photos de qualité tout à fait correcte.
Et ce, en étant accompagné par un autofocus rapide est efficace, et des modes photos sympathiques comme « Face beauty ».

Le capteur frontal, accompagné d’un flash LED (à mon sens inutile, sauf si vous voulez vous mettre un coup de lumière dans les yeux) offre une qualité correcte, décente… sans plus.
De quoi prendre quelques selfies et faire rire ses amis via Snapchat, Facebook, Twitter, etc.

L’autonomie est quant à elle assez… moyenne.
Comme tous les mobiles Wiko de la génération 2016, dotés d’Android 6.0, il semble que ce Wiko Ufeel est une tendance à la sur-consommation.

Ainsi, s’il est parfaitement possible d’atteindre la journée avant la recharge (en activant le mode économie d’énergie proposé par Wiko), il semble difficile d’espère en obtenir beaucoup plus…
Et si vous êtes un accro du gaming ou de la vidéo Youtube sur smartphone, il semble que la double-recharge quotidienne s’annonce inévitable pour vous…

En conclusion : en propose un max pour son prix…

Le Wiko Ufeel a tout de le bonne affaire, du bon mobile.
Cohérent, tant sur ses différentes spécifications qu’au regard de son prix, ce smartphone est sans doute l’un des meilleurs entrée de gamme du moment.

Certes, il n’est pas parfait, mais ses tout petits défauts peuvent parfaitement être acceptés… si ce n’est peut-être son autonomie trop juste.
Par exemple, sa batterie non-extractible est certes, un point gênant pour certains, mais ne devient problématique qu’à compter du moment où cette dernière deviendra « fatiguée » par trop de cycles de recharge-décharge (c’est-à-dire dans environ 2 ans).

Pour le reste, et je me répète, il s’agit d’un bon mobile.
Que ce soit pour la qualité photo offerte par le capteur dorsal, pour sa capacité à faire du jeu 3D, sa qualité d’image HD, etc.

Il s’agit donc d’un mobile que l’on peut parfaitement vous recommander, mais qui souffre d’une autre faiblesse : à savoir la concurrence directe imposée par son quasi-jumeaux, le Wiko Ufeel Lite, qui 30€ moins cher, ne démérite pas.

A tel point que j’ai du mal au final, à trouver ce qui, si j’étais en situation d’achat, me faire plus pencher vers le Ufeel que vers le Ufeel Lite…

  • Les plus : prix adapté, écran offrant une belle image, performances correctes pour du jeu 3D, connectivité complète, capteur d’empreintes efficace.
  • Les moins : batterie non-extractible, autonomie très moyenne, concurrence cannibale du Wiko Ufeel Lite.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Wiko Ufeel.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

11 commentaires

  1. Bon test comme d’hab malgré quelques erreurs excusable ;)

    Très bon phone dans cette gamme de prix (car il ne faut pas compter sur les grandes marques)
    Wiko est sur la bonne voie.
    Il ne manque plus qu’une montée en gamme avec des soc plus puissant et pourquoi pas un flaship killer comme porte étendard de la marque.

    Qu’en à Asphat 8, je ne veux pas être méchant Marco mais il faut se renseigner avant de dire des conneries. Si tu vas dans les paramètres du jeu, il y a une option pour les notifications que l’on peut décocher pour ne pas avoir de rappel (rappel qui est là pour t’éviter de perdre ton bonus journalier) perso je l’ai décoché et plus de notification bruyante qui nous fait sursauter.

  2. Salut Marco, tout d’abord merci pour ce test qui permet de bien voir les qualité et les défauts de ce smartphone.

    J’ai actuellement un wiki feever, un bon smartphone mais je suis déçu sur 1 point je ne peux pas l’utiliser comme GPS dans ma voiture même en charge dans celle ci je perds du pourcentage de batterie et donc il s’éteint souvent avant d’arriver à destination lors de long trajets 6 à 8h de route je voulais savoir si le problème était aussi présent sur celui là car si le problème est résolu je pense qu’il m’intéresserai bien.

    Merci :p

  3. bonsoir votre commentaire est tres bien expliquer

  4. Bonsoir, merci pour toute les explications mais je viens d’acheter le wiko ufell lite et pas moyen de l ouvrir pour mettre la carte sim pouvez vous m aidez bien a vous

  5. Bonjour,
    Votre test m’a incité à acheter ce modèle, mais je suis un peu déçu car je n’arrive pas à connecter le téléphone à mon PC windows 10 et je n’ai aucune réponse du service client de WIKO.
    Avez-vous déjà eu écho de problèmes de ce genre et des solutions pour les résoudre ?

    Merci d’avance.

    • Va sur le site Wikogeek et tu trouvera tout les plugins nécessaires associé à ton Wiko afin que n’ importe lequel soit reconnu par ton Windows 10. Il suffit d’ installé en quelques minutes ton plugin ;)

  6. Bonjour à tous,

    Après une grosse déconvenue concernant la gestion du dual-SIM dans le Moto G4 Play que je venais d’acheter (cf. Commentaires dans la page du test), j’hésite entre ce Wiko UFeel (pas Prime pas Lite…) et l’Asus Zenfone 3 Max.
    Vu mon expérience Wiko, j’aurais tendance à croire que l’Asus serait peut-être plus fiable avec en plus une grosse batterie et une mémoire intégrée de stockage de 32Go.
    Mais le Wiko a des chances de mieux répondre à mes attentes de gestion optimale du dual-SIM, comme j’ai pu le connaître dans feu mon Wiko Cink Peax.

    Qu’en pensent ceux qui connaissent ces deux appareils ou au moins l’un des deux ?

    Merci.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>