Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Wiko Fever : la bonne suprise

Test du Wiko Fever : la bonne suprise

Le Fever est un smartphone qui brille dans le noir… Voila l’argument principal mis en avant dans la communication de Wiko. Mélangé à une utilisation sexy de cette particularité, les publicités vidéos du smartphone font donc la propagande du Fever à grand coup d’humour coquin et de préservatifs phosphorescents.
Mais quel est le rapport me demanderez-vous ? Le lien entre un « bonnet de douche » brillant dans la nuit et le dernier né de Wiko est effectivement un peu « capillotracté ».
Soyons clair, l’humour et le sexe font vendre, il ne faut pas chercher plus loin. Mais la marque marseillaise aurait quand même pu axer une partie de sa communication sur des informations vraiment intéressantes, à savoir l’écran, le design, les performances et le prix qui sont de vrais arguments de vente pour le consommateur.
Car soyons honnête, la phosphorescence du Fever tout le monde s’en fout !

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : les avis sont partagés

Photos Fever Wiko vue (33)Pour moins de 200 euros, il ne fallait évidemment pas s’attendre à un produit dessiné par Starck. La face avant du Fever est relativement simple et sobre. Ce n’est pas le cas de l’arrière du smartphone, revêtu d’une coque en plastique texturée désormais habituelle sur les modèles entrée de gamme de la marque (le Selfy entre autre).
C’est cet effet « peau de troll » qui est loin de faire l’unanimité, chacun ses goûts. A titre personnel, je ne suis pas convaincu par l’esthétique de cette coque arrière, mais je dois reconnaitre que sa texture donne une excellente prise en main.
Cette coque arrière se détache pour donner accès aux différents ports SIM et Micro SD. La batterie n’est malheureusement pas extractible même si elle ne semble être maintenue que par un simple adhésif. La coque est fabriquée dans un plastique particulièrement basique et fin, ce qui accentue cet aspect « cheap » de cette face arrière. Une fois remise en place, on constate un léger jeu entre la coque et l’intérieur du téléphone.
La bague métallique de couleur vieil or qui entoure le Fever semble de meilleure facture. Les boutons de volume et de mise en veille y sont parfaitement intégrés avec une parfaite résistance à la pression, ni trop souples, ni trop durs.
On regrette donc un peu la différence de finition qu’il peut y avoir entre le dos et le reste du téléphone.

  • Dimensions : 14,8 cm de long x 7,3 cm de large x 8,3 mm d’épaisseur | Poids : 143 grammes

2. Image et son : un point fort

Photos Fever Wiko vue (4)Wiko a intégré à son produit un écran 5,2 pouces très satisfaisant. Full HD, IPS, full Lamination et résistant grâce à une protection de type Corning Gorilla Glass 3.
Le Full Lamination est une technologie qui permet d’avoir un écran collé à la dalle tactile, donc plus fin. Les avantages sont une meilleure transmission, de meilleurs contrastes et une consommation énergétique moindre, avec en théorie une résistance supérieure à la poussière et à l’humidité. Une très bonne surprise pour cet écran particulièrement lumineux aux couleurs vives légèrement saturées.
Dans les paramètres d’affichage, l’option « Miravision »  vous permettra d’ajuster à votre convenance la qualité de l’image. Vous pourrez jouer sur le contraste, la saturation, la netteté, le brillant, la température des couleurs.
Les angles de vision sont excellents et la diagonale de 5,2 pouces est un bon compromis entre le confort et l’encombrement pour un usage multimédia.
Le Fever lit parfaitement tous types de fichiers vidéos en Full HD, idéal pour emporter sa vidéothèque dans la poche avec une qualité de visionnage optimum.
Le haut-parleur arrière n’est malheureusement pas au niveau de l’écran avec un son bien trop distordu pour pouvoir pleinement profiter d’un film, d’une musique ou d’un jeu vidéo.

  • Écran : 5,2 pouces (IPS/Full Lamination) avec résolution Full HD (1920×1080 pixels), soit donc une densité de 424 ppp
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique

3. Performances : hardware bien équilibré

Screenshot_2015-12-20-14-42-27Autant l’aspect général du Fever est discutable, autant son SOC devrait faire l’unanimité. L’écran FHD et le système d’exploitation sont plutôt bien gérés par un processeur et un GPU équilibrés, parfaitement secondés par 3 Go de RAM. Une quantité de mémoire vive très appréciable et assez rare sur des smartphones de cette gamme. Le résultat est un terminal fluide dans la navigation des bureaux et des menus comme dans les jeux même les plus gourmands en ressources. Quelques rares gros titres demanderont toutefois d’abaisser un peu le niveau des graphismes pour une fluidité du gameplay exemplaire. Mais quel bonheur de pouvoir jouer sur un bel écran dont les couleurs flashy se prêtent parfaitement à la pratique des jeux vidéos.

  • Antutu : 36.661 points | Epic Citadel : 27,2 ips en Ultra High Quality
  • Processeur : Mediatek MT6735 8×1,3 GHz | Mémoire vive : 3 Go  | Processeur graphique : Mali T720
  • Mémoire de stockage : 16 Go de mémoire qui se transforment en 10,79 Go de réellement disponibles.

4. Connectivité : complète

Photos Fever Wiko vue (40)Ce Fever vous donne droit à tous les classiques indispensables y compris la 4G LTE devenue un standard même dans les produits entrée de gamme.
Pour le reste, ce Wiko propose de la 3G++ (H+), GPS/A-GPS, de la radio, de l’OTG, du Wi-Fi b/g/n, du Bluetooth 4.0, du double  SIM au format micro et un port Micro SD permettant d’étendre la mémoire de stockage d’un maximum de 64 Go supplémentaires.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,236 W/kg. Un score parmi les meilleurs de l’année 2015.

5. Système d’exploitation : Wiko Touch

Depuis bientôt un an, Wiko nous propose une expérience utilisateur « maison » élaborée sur une base d’Android Lollipop 5.1.
Une évolution qui n’est pas au goût de tous, compte tenu des changements esthétiques et pratiques apportés au système.
Dans les principales modifications, nous remarquons l’abandon de la grille des applications. Ces dernières sont gérées directement sur le bureau… à la manière de l’iOS d’Apple. A vous de créer des dossiers pour les organiser.
La charte graphique a été refondue avec des icônes toutes en rondeurs et fortement colorisées.
Dans les changements notables apportés au système d’exploitation, on remarque :
- La technologie Miravision dans le menu « Affichage » dont nous avons préalablement parlé.
- Un déblocage vocal du téléphone qui fonctionne à merveille pour peu que la voix ait été correctement paramétrée au départ.
- La fonction Smart Awake qui permet d’activer certaines fonctions du téléphone (numérotation/musique/SMS) en dessinant une lettre sur l’écran de veille du smartphone.
- La fonction Smart Gesture, déjà présente depuis 2 ans sur tous les modèles de la marque. Elle permet d’interagir avec le Fever via le capteur de proximité et le gyroscope intégré.
Sans oublier divers outils de sauvegarde, de nettoyage et de loisirs classiques : applis Google, Musique, Lampe Torche, Calculatrice, Météo…
Screenshot_2015-11-29-09-14-08Screenshot_2015-11-29-09-14-43Screenshot_2015-11-29-09-10-50

  • Système d’exploitation : Android Lollipop 5.1| Surcouche : Wiko Fever version 8

6. Usage : pour tout et pour tous

Photos Fever Wiko vue (17)13 MP pour l’APN arrière, une résolution largement suffisante en théorie pour sortir de beaux clichés bien détaillés. Dans la pratique, les performances du capteur sont satisfaisantes en pleine lumière et assez bruitées en basse luminosité. Le mode HDR améliore la netteté des images à condition de garder le smartphone parfaitement immobile.
L’APN avant est de 5 MP et Wiko a eu la bonne idée de le pourvoir d’un flash frontal pour le plus grand plaisir des amateurs de selfies.
Un grand oui pour l’application photo intégrée, riche en options de paramétrages et en modes loisirs : capture tactile, au sourire ou à la main, mode panorama, face beauty, sports, HDR ou prise de nuit. Tout est fait pour une expérience photo intuitive et amusante.

  • Appareil photo dorsal :  13 MP + flash led
  • Appareil photo frontal : 5 MP + flash led
  • Batterie : Extractible de 2900 mAh . L’endurance du smartphone est très correcte et tient largement la journée complète en usage normal.

En conclusion : un très bon rapport prix /performances

Avec ce Fever, nous sommes typiquement sur ce qui m’avait fait apprécier la marque à ses débuts. A savoir un produit généreux pour un prix très attractif. Certes, la qualité de finition du dos est décevante et le design général peut déplaire à certains (les goûts et les couleurs) mais avec ce modèle, Wiko se pose en concurrent plus que sérieux dans le catalogue des smartphones à moins de 200 euros, à critères équivalents.
Il enterre définitivement son petit frère le Selfy, qui vendu au même prix, dispose d’une fiche technique beaucoup moins attrayante.

  • Les plus : écran, complet, batterie, prix.
  • Les moins : finition du dos, design (subjectif), haut-parleur arrière

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Wiko Fever.

A propos de Etienne pour Top For Phone

Passionné de high-tech, je suis l'un des premiers testeurs à avoir rejoint l'équipe de Top For Phone (et j'en suis fier). Je suis également un fan d'arts martiaux (j'en suis même un fervent pratiquant).

9 commentaires

  1. Excellent ! Je ne doutais pas de ce wiko, lui et le pulp sont vraiment des très bons téléphones pour le prix ! J’avais eu peur avec les highway pure et star qui était trop cher mais là, ils se rattrapent très bien, au prix d’un galaxy J5 ils nous font un produit bien fini et qui peut tout faire !

  2. Wiko a sortie tout un tas de rapport qualité/prix (avant les fête) merdique.
    pour l’écouler à une clientèle de bon client et là ils nous sortent 2 bombes d’affilée.

    Pour fin 2016 je leurs demande d’écouter mes besoin :

    Un fever en 4 pouce et un fever + avec une batterie de 4000mha et une optique photo carl zeiss ou Toshiba.

    Parceque niveau matériel que demander de plus

  3. bonjour,
    j’envisage d’acheter soit un Honor 5x ou un Fever Wiko ?
    je désire de la puissance de stockage et qu’il soit otg donc il est possible que le Fever soit mieux adapté ?
    le design de l’Honor m’attire et le fait qu’il fasse de belles photos (meilleure je pense que le Fever mais ?)
    je cherche avant tout le côté pratique, utile et que ce soit sans souci pour moi donc ?
    votre avis svp me serait utile assez rapidement si cela est possible
    merci d’avance et un grand merci pour vos tests super bien faits et expliqués
    continuez, c’est parfait
    cordialement,
    Violaine

  4. sans compter aussi que l’Honor 5X a un bon son et comme j’adore écouter de la musique, cela m’embête si le son du Fever est si mauvais que cela même si j’écoute aussi avec casque ou oreillettes
    merci de me donner vos avis
    à bientôt

  5. Attention Etienne, le processeur est un MT6753 et non un MT6735…

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>