Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Plantronics BackBeat Pro : du bon gros casque sans fil

Test du Plantronics BackBeat Pro : du bon gros casque sans fil

Dans le monde des casques audio, il y a les « avec fil » et les « sans fil »… mais aussi les intra-auriculaires, les supra-aural et les circum-aural.
Les intra-auriculaires sont les plus légers, mais permettent d’avoir un son moins amples et moins ronds. Même s’ils peuvent être de qualité (à l’instar du Plantronics BackBeat Fit).
A l’opposé, on a les circum-aural, des casque bien plus grand, moins facile à transporter (non, on ne peut pas les glisser dans une poche) mais qui offrent le meilleur des sons possibles.

Le Plantronics BackBeat Pro fait partie de ceux-là.
Il s’agit d’un casque circum-aural, sans fil, avec réduction du bruit ambiant, etc. En clair, le must (abordable) de la technologie actuel sur ce type de casque.

Par abordable, j’entends qu’il reste encore à la porté du grand public avec un prix maximum conseillé (Novembre 2015) de 199€.

La boîte et les accessoires :

Plantronics BackBeat Pro - vue 12Alors là, chapeau. Le BackBeat Pro est très bien présenté, dans une belle boîte aux tons violets.
Une bonne de belle taille qui contient un casque aux dimensions généreuses.

Dans la boîte, outre le casque, on retrouve également :
- une pochette de transport en nylon, grande, et au tissu doux
- un câble double jack 3.5 avec un bouton volume +/- et un bon raccrocher/décrocher
- un câble micro USB/USB indispensable pour la charge
- un guide de démarrage rapide

On remarquera cependant qu’il manque un accessoire qui aurait été apprécié : l’adaptateur secteur.
En effet, ce dernier et absent, la marque estimant sans doute que celui fourni avec votre smartphone suffit…
Embêtant selon moi, mais tellement habituel, Plantronics n’est pas un cas à part sur ce point.

Le design et l’ergonomie :

Plantronics BackBeat Pro - vue 03Soyons clair, quand on parle de casque « circum aural » (c’est-à-dire qui englobe l’oreille en entier), on parle forcément de gros casque.
Et ce BackBeat Pro n’est pas en reste, naturellement. Et il a son poids : 340 grammes.

Cependant, si le casque peut sembler massif, il se porte confortablement.
C’est-à-dire qu’étant donné qu’il est réglable, et qu’il est doté d’une mousse sur le cerceau, il ne donne pas le sentiment de porter un heaume métallique.
Concrètement, on peut le porter plusieurs heures durant (j’ai eu l’occasion de le porter pendant toute une soirée, environ 4 heures donc, sans inconfort).

Pour ce qui est des écouteurs, ces derniers sont entourés d’une mousse épaisse et elle aussi confortable.
Ce qui a pour avantage également de vous permettre de ne pas entendre les bruits extérieurs, étant réellement « enfermé dans votre monde ».

Un casque réglable en hauteur, donc les écouteurs sont également doté d’un mouvement verticale et latéral.
Le tout épouse à merveille votre tête.

Tout cela est donc extrêmement positif… à un détail près.
La mousse sur les écouteurs ne peut être changé, de même pour celle présente sur le cerceau. Et même s’il est clair que les matériaux utilisés sont endurants, qu’en sera-t-il dans quelques années et plusieurs dizaines centaines d’heure de port.

Le son et les fonctions :

Le son est (en toute logique) de très bonne qualité.
Puissant, ample, le son est très très homogène. Comprenez qu’on distingue clairement les basses, aigus et moyens.

Cependant, certains utilisateurs pourraient reprocher à ce casque de manquer de basses.
Mais, selon moi (et se sont mes propres goûts), c’est tant mieux. Cela vous permettra d’écouter une plus large variété de styles musicaux.

Pour ce qui est de la connectivité, on est en présence d’un casque NFC (permet de faciliter l’appairage, même si cela n’est en rien indispensable) et le bluetooth.
Côté bluetooth, j’ai mené le test avec mon LG G2, et rien à redire.
D’autant que la marque revendique une porté de 100 mètres entre l’appareil d’émission du son et le casque. Chose que je n’ai pas vérifier à ce point (mais par contre, 10 mètres, sans avoir une séparation de type « mur », c’est sans problème). Est-ce que cela est utile ? Tout dépend de votre utilisation. En entreprise, si vous avez un couloir à emprunter en laissant la source sur votre bureau, pourquoi pas.

Primo, on a ici toutes les normes qui vont bien : Bluetooth v4.0, EDR, A2DP, AVRCP…
Deuxio, on a ici un casque avec fonction « kit main libres » (même si je doute qu’il soit souvent utilisé de cette manière).
Tercio, le casque possède une batterie (logique) rechargeable (et non extractible) qui lui assure selon le constructeur plusieurs heures d’autonomie (jusqu’à 24h, mais je n’ai pas pu vérifier ce point) et qui se recharge en maximum 3 heures.

A tout ceci s’ajoute la fonction supplémentaire ultime pour une écoute en autarcie totale : la réduction du bruit.
Si le casque est déjà très enveloppant, il est en plus doté d’une fonction de type « bruit noir » (ANC) qui annule (autant que possible) le bruit ambiant, et le résultat est bluffant.
Car si l’extérieur ne vous entend pas, même en mettant le son à fond (à vous en éclater les tympans) vous, à votre tour, entendrez encore moins l’extérieur (en fait, rien ne filtre de l’extérieur).

En conclusion :

Le Plantronics BackBeat Pro est globalement un bon casque, au son plus « plat » et qui ne privilégie donc pas les basses à outrance comme peuvent le faire certains casque concurrent.
Il s’agit d’un casque doté d’une bonne ergonomie, agréable à porter malgré son poids, et doté d’un excellent niveau de finition.

Cependant, son prix élevé, mais encore dans la bonne tranche des prix pour ce type de casque, pourrait en dissuader plus d’un.
Malgré tout, cela reste un prix qui me semble adapté à défaut d’être raisonnable.

Le BackBeat Pro est donc un casque, bien pensé, bien conçu, et bien fini.
Et en toute logique, on ne peut que vous le recommander, si vous avez le budget nécessaire.

Galerie photos :

 

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

4 commentaires

  1. Tests de casques qui s’enchaînent; ça te permet d’utiliser plus la fonction NFC de ton G2 ;p

    Bien vu le coup de la molette pour gérer le volume et les pistes.
    Par contre j’aurais préféré un bip pour m’indiquer le seuil maximal atteint lieu d’une voix chelou. Oui chelou, car c’est rarement naturelle lors de l’écoute de l’enregistrement.

    Vraiment bien ces casques avec réduction de bruit active. Dommage que ça se cantonne qu’aux très HDG.
    Même si celui ci est parmi le moins cher de sa catégorie et comme tu le dis 200€ c’est une somme pour un casque.

    Je préfère une restitution d’un son plat/neutre que l’on pourra régler à l’équalizer plutôt que quelque chose de trop typé qui dénature trop le son d’origine.

    Perso, j’ai trouvé un défaut sur ce casque. Le sens de rotation des écouteurs ou le sens R/L, selon comment on le voit, est mal placé car quand on porte le casque autour du cou on se retrouve avec les écouteurs vers son corps comme ceci :
    http://www.bootcamp.com/interviews/Plantronics_puts_super_battery_life_in_new_BackBeat_Pro_Bluetooth_headphones_1412348287600/img_1412348467920.JPG
    Au lieu d’être tourné vers extérieur où on peut toujours entendre le son.

  2. Pour ce qui est du bluetooth pas d’inquiétude pour l’instant vu que c’est compatible tout standard.
    Mais avec arrivée prochaine de la norme 5.0 qui va tout chambouler pour nous proposer plus débit pour les nouveaux standard de son HD mais aussi plus de distance de champs d’action ainsi que la communication en différents appareils connectés ensemble. Tout ceci va se faire au détriment de la rétrocompatibilité que nous connaissons.

  3. C’est un excellent casque!
    Bon par contre au niveau du test du son c’est pas ça… Ça pourrait être bien plus détaillé m’enfin bon

  4. Intéressant. Par contre, avez-vous pu faire un test à l’extérieur, le défaut des casques même avec de l’anc c’est le bruit du vent qui est amplifié par les coques des HP qui sont creuses souvent.
    Je possède le Philips NC1 qui même en mode anc off possède déjà une isolation phonique bluffante. Mais il a lui aussi cette fâcheuse tendance à rendre les sons plats, je ne suis pas fan des basses mais plutôt des mediums et aigues et là … c’est plat

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>