Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test de l’Oppo N1 : un phablet à l’APN rotatif

Test de l’Oppo N1 : un phablet à l’APN rotatif

oppo - vue 12

L’Oppo N1 n’est pas vraiment une nouveauté puisqu’il est commercialisé en Europe (via la boutique en ligne du fabricant) depuis le 10 décembre 2013.
Toutefois, son originalité qui réside dans un capteur photo rotatif et sa qualité de fabrication plutôt exceptionnelle me poussent à vous en proposer le test.

Avant d’aborder le chapitre « design » de l’appareil proprement dit, il faut souligner le soin apporté par Oppo dans le conditionnement du produit. Le N1 est présenté dans un coffret de forme carrée aux angles arrondis, fabriqué dans un plastique blanc satiné de grande qualité et imitant la texture du smartphone.
Avec ce coffret, le fabricant livre un second coffret plus petit, reprenant le même design et la même texture, contenant une sorte de commande à distance. C’est le O-Click.

La générosité de la marque chinoise ne s’arête pas là, puisqu’un « Easycover » (flipcover) blanc aux reflets or fait partie du pack.

A l’issue de ce test, nous allons voir ce que vaut cet Oppo N1 et si je vous le recommande à l’achat ou non.

Les meilleures offres du moment :

Esthétique et prise en main :

Ne faisons pas durer le suspense plus longtemps, je trouve le design de ce phablet très réussi.
En effet, il faut ici parler de phablet puisque le N1 est doté d’un écran de 5,9 pouces, ce qui rend l’appareil plutôt volumineux et vous obligera à l’utiliser à deux mains.

Le mobile Oppo, uniquement disponible en blanc satiné, possède des dimensions de 170,7 x 82,6 x 9 mm pour un poids de 213 grammes.

L’esthétique est travaillée et l’appareil est doté d’un pourtour en aluminium.

oppo - vue 06

oppo - vue 07

Le bouton power et la touche de volume +/- prennent place sur le côté droit, tandis que le tiroir dévolu à  la carte SIM (au format micro) se trouve sur le côté gauche.

oppo - vue 08

oppo - vue 09

La tranche inférieure du phablet accueille l’entrée micro primaire, le jack 3.5, le port micro USB et la grille du haut-parleur.

oppo - vue 05

Au-dessus de l’écran, on retrouve l’écouteur protégé par une grille chromée et les capteurs de luminosité/proximité.
Pas de LED de notifications sur ce mobile!
Sous l’écran, les 3 touches sensitives rétroéclairées : menu contextuel, accueil et retour.

oppo - vue 03

Au dos de l’appareil, on notera la présence du capteur photo accompagné de son double flash LED, du logo Oppo en lettres chromées et de l’entrée micro secondaire.
Une zone tactile de 12 cm², nommée O-Touch fait également son apparition. Elle donne la possibilité de lier des applications à la gestuelle.

Notons que la construction de ce terminal est de type unibody et donc, la batterie n’est pas extractible.

Malgré sa longueur importante, l’appareil a très bien résisté au test de la flexion.
Très bonne résistance également au test de la pression, ce qui est probablement dû à la présence d’une dalle Corning Gorilla Glass 3.

Image, son et effet cinéma :

oppo - vue 10

L’Oppo N1 possède un écran IPS de 5,9 pouces de résolution Full HD ( 1920 x 1080 pixels), affichant 16 millions de couleurs et une densité de pixels de 377 ppp.

L’image est très belle. L’écran est doté d’une bonne gestion des couleurs, du contraste et de la lumière.

Le son du haut-parleur est très bon et très puissant.
La qualité offerte par l’écouteur et le jack 3.5 ne souffrent d’aucune critique.

Performances et jeux vidéo :

Le N1 est propulsé par un processeur quad-core Qualcomm Snapdragon S600 cadencé à 1,7GHz.
On regrette un peu que le fabricant chinois n’ai pas cru bon de retenir le Snapdragon 800 (l’appareil est sorti en décembre 2013), mais même HTC a choisi le S600 pour son One Max…

Le processeur graphique est un Adreno 320 et la mémoire vive est de 2Go.

oppo - vue 11

Tout ce petit monde permet d’offrir de très bonnes performances au terminal.
Les scores sur les différentes applications de benchmark suffisent à le prouver avec notamment un score de 26.097 points obtenu sur Antutu, 8.088 points sur Quadrant et 59,8 FPS en haute qualité graphique sur Epic Citadel.

Ce sont des scores dignes d’un haut de gamme en 2014 et de quoi garantir que l’image sera fluide, même sur une vidéo HD ou un jeu 3D gourmand.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, les 16Go initiaux revendiqués par le constructeur se retrouvent réduits à 13Go lors du premier démarrage.
Ces 13Go ne pourront pas être étendus, puisque le phablet n’est pas équipé d’un slot micro SD.

Globalement, cet appareil est capable de faire tourner tous les gros jeux 3D tels que Asphalt 8.

Connectivité et web mobile :

Malheureusement, l’Oppo N1 n’est pas compatible avec les réseaux 4G, mais on parvient assez facilement à oublier ce léger défaut, compensé en partie par une connexion H+ (42 Mbps).

Le mobile est donc un GSM quadribande et HSDPA 850/900/1700/1900/2100, ce qui vous permettra de l’utiliser partout dans le monde.

Pour le reste, tout est là, que ce soit du WiFi b/g/n, du Bluetooth 4.0, du GPS/AGPS/Glonass, du NFC, et du micro USB OTG.
Par contre, pas de radio FM.

Notons que le DAS (Débit d’Absorption Spécifique) de ce mobile n’a pas été calculé, puisqu’il s’agit au départ d’un téléphone fabriqué et conçu pour la Chine.

Système d’exploitation et surcouche :

20140721_160945

Du grand classique avec un Android Jelly Bean 4.2.2.

Nous avons donc ici affaire à un très bon système d’exploitation, parfaitement fonctionnel, efficace et personnalisable via le Google Play installé en natif.
C’est un fait à souligner, car certains fabricants chinois font l’impasse sur ce store souvent par mesure d’économie.
Ils passent ainsi à côté de la certification Google de leurs mobiles et évitent de débourser les quelques dollars nécessaires à celle-ci.

En plus d’Android, le fabricant ajoute sa surcouche Color OS qui apporte des modifications assez importantes, tant au niveau du design des icônes et des widgets que de celui des menus.

A noter qu’il existe également une version du N1 sous CyanogenMod.

Appareil photo et autres usages :

Le capteur photo de cet Oppo N1 est un 13MP d’origine Sony, avec autofocus et double flash LED (un diffusant une lumière forte et l’autre diffusant une lumière douce pour les selfies).

oppo - vue 04

Cet APN, équipé de 6 lentilles physiques, a la particularité de se trouver sur un module rotatif.
Ce dernier peut subir une rotation de 206°.
De plus, lorsque vous faites subir une rotation de 120° à l’objectif, la caméra se déclenche automatiquement.
Les autoportraits, les groufies et la visiophonie en 13 mégapixels seront désormais possibles.

C’est ici que le porte-clefs O-Click, cité précédemment,  intervient.
Ce dernier est en fait une télécommande vous permettant de déclencher la caméra ou de faire sonner votre smartphone dans un rayon de 15 mètres.

Les résultats obtenus par le capteur de 13MP fournissent des photos de bonne qualité (voir un échantillon photo : Schtrouphf + vue d’extérieur).

oppo - vue 01

oppo - vue 02

Pour ce qui est de l’autonomie du mobile, la lecture d’une vidéo de 5 minutes, toutes connexions allumées, son à 50% et luminosité à 50%, a consommé 1% de l’énergie contenue dans la batterie de 3610 mAh.
On peut donc extrapoler qu’une heure de vidéo HD aurait consommé 12%, ce qui est très bon.
De quoi garantir que ce phablet dépassera la journée entière avant d’être rechargé, en utilisation mixte tout du moins.

En conclusion, bon ou mauvais?

Le seul véritable point faible, aujourd’hui en 2014, que j’ai à reprocher à cet appareil est l’absence de la 4G.
Pour le reste, tout est là!

Bien sûr, on pourrait regretter que le processeur choisi par le fabricant chinois ne soit pas le Snapdragon 800, mais le Snapdragon 600 s’en sort vraiment très bien et aucun ralentissement n’est à noter.

La qualité de fabrication est impressionnante, tout comme celle de l’image.

Ce phablet conviendra aussi bien à un usage perso que pro.

Donc, dans l’absolu, je vous recommande l’Oppo N1 à l’achat car c’est un excellent appareil doté d’un très joli design.
J’ai beaucoup apprécié son utilisation.

Petit bémol quand même, puisque depuis le mois de décembre 2013 le prix du N1 n’a pas baissé d’un Euro sur le site européen de la marque. Il est toujours à 449€ pour la version de 16Go.
A ce prix là, on serait plutôt tenté de lorgner du côté du One Plus One ou même du Find 7 vendus à un prix inférieur et offrant des performances supérieures.

Galerie photos :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

4 commentaires

  1. Salut Marco,

    Je me demandais si il y avait une réelle différence entrée cet Oppo N1 et le Oppo N1 Mini ? Si jamais tu aurais eu l’occasion d’avoir le petit frère entre les mains ;)

    Cordialement.

  2. Salut MyXfrD.

    Pour répondre à ta question, le N1 Mini est un smartphone de 5 pouces (5,9 pour le N1) et ses dimensions sont donc revues à la baisse.
    De plus, le N1 Mini est compatible avec les réseaux 4G.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>