Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Motorola RAZR I (XT890) – le smartphone avec du Intel dedans

Test du Motorola RAZR I (XT890) – le smartphone avec du Intel dedans

Le Motorola RAZR I (XT890) figure parmi les derniers mobiles commercialisés par le constructeur américain.
Présenté en septembre 2012, ce dernier aura été commercialisé en octobre de la même année.

Sans être une grande nouveauté donc, il reste néanmoins un smartphone intéressant de par ses spécifications et son prix (360€ en mobile nu en février 2013).

Alors, ce Motorola RAZR I est-il encore dans le coup ? Arrive-t-il a rivaliser avec les nouveautés 2013 ? La réponse est dans le test suivant…

1. L’esthétique : élégant.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que le RAZR I est un mobile élégant, bien que doté d’un design sobre.
Mais sobre ne veut pas dire basique, loin de là. Le form factor est donc harmonieux.
Les matériaux utilisés ne se limitent pas à du vulgaire plastique puisque nous retrouvons notamment sur ce smartphone un dos en DuPont Kevlar et une vitre Corning Gorilla : le tout donne un téléphone résistant aux projections d’eau.
Côté dimensions, on est plutôt agréablement surpris car malgré un grand écran, le RARZ I est un mobile aux dimensions très raisonnables : 12,2cm de long x 6,1cm de large x 0,8cm d’épaisseur, le tout pour seulement 126 grammes.

2. L’écran : grand et coloré.
L’écran du Motorola RAZR I est grand : 4.3 pouces, ce qui fait environ 11cm de diagonale
Cependant, il ne s’agit pas d’un écran HD puisque sa résolution n’est que de 960 x 540 pixels.
Malgré tout, la densité de pixels reste intéressante avec 256ppi (pixels par pouce en français).
Tout cela donne donc une image tout à fait agréable, avec une très bonne gestion des couleurs et de la luminosité, sans oublier le contraste (le noir et vraiment noir) car il s’agit d’un écran Super AMOLED.
Pour ce qui est de la dalle tactile il s’agit d’une dalle tactile capacitive, très réactive, n’ayant (grâce aux très bonnes performances du mobile) montré aucune latence pendant la phase de test.

3. Les performances : élevées… très élevées.
Le Motorola RAZR I est un mobile qui puissant qui présente la particularité d’être l’un des rares sur le marché équipés d’un processeur (CPU) Intel.
Et ce RAZR I est un mobile puissant… qui se classe parmi les plus puissants à l’heure actuelle (clairement dans le Top10) avec un processeur 2ghz Intel, 1Go de mémoire vive (RAM)… le tout donne un score élevé de 13.700 points sur Antutu et 4.000 points Quadrant.
Donc, oui, le RARZ I n’aura pas de difficulté à faire tourner tous les jeux 2D et 3D du moment ainsi que toutes les applications, mêmes les plus gourmandes, d’autant que le processeur graphique (GPU) est un bon PowerVR SGX540.
Pour ce qui est de la mémoire de stockage, elle est de 8Go dont seuls 5Go sont exploitables (les 3 autres étant pris par le système d’exploitation) mais heureusement, un emplacement micro SD permettant d’ajouter jusqu’à 32Go de mémoire.

4. La connectivité : complète.
L’un des points qui montre qu’un smartphone est un haut de gamme porte sur sa connectivité.
Le Motorola RAZR I est donc un quadribandes 3G+. A ceci s’ajoute le WiFi, le bluetooth, le NFC, le DNLA, le GPS, un jack 3.5, un emplacement micro USB, un emplacement micro SD…
Alors, oui, ce mobile est ultra-connecté. On pourrait lui reprocher le manque de 4G, mais le mobile aurait alors été probablement 50€ à 100€ plus cher…
Et avouons que le NFC est techno très sympathique mais encore trop peu répandue dans les mobiles…

5. Le système d’exploitation : du bon, avec une surcouche.
Le système d’exploitation de ce RAZR I est un Android 4.0.4 « Ice Cream Sandwich » : l’un des meilleurs système du moment.
Et le fait que Motorola appartient désormais au géant qu’est Google ne peut qu’aider à ce que la surcouche graphique et fonctionnelle apportée soit intéressant, ce qui est le cas.
On se retrouve donc avec un système d’exploitation complet et performant et surtout très esthétique et ergonomique.
Bien évidemment, en natif, sont installés des applications tels que Navigation, Maps, Latitude, Google+, QuickOffice, etc.
On retrouve bien évidemment un gestionnaire de boîtes emails, navigateur internet, etc.

6. Le divertissement : tout est là.
Forcément, Android oblige, le Motorola RAZR I est doté d’un lecteur mp3, vidéo et photos.
On trouve également un accès au Play Store qui permettra de télécharger des applications, jeux, films, musiques et livres… qui seront bien évidemment pour la plupart payants.
Et bien sûr, inutile de confirmer que oui, le RAZR I peut, grâce à ses performances élevés, faire fonctionner tous les jeux 2D et 3D du moment.
Enfin, à cela s’ajoute un appareil photo 8 mégapixels avec autofocus et flash LED, et une caméra frontale VGA.
L’appareil photo embarque d’ailleurs une fonction intéressant : une rafale ultra rapide de 10 photos…

7. Les autres points : autonomie et DAS.
La batterie est une 2.000mAh. En théorie, cela pourrait accorder une très belle autonomie à un smartphone.
Cependant, la puissance, la connectivité totale, etc. de ce téléphone le rend très énergivore. D’autant plus que, équipé d’une machine telle que le RAZR I, vous allez probablement passer des heures à jouer, regarder des vidéos, aller sur le web, etc.
Pour ce qui est du DAS, il est dans la bonne moyenne, avec un score de 0,85W/Kg.

En conclusion, oui, le Motorola RAZR I est un très bon mobile.
Performant, doté d’un bel écran (rah, dommage qu’il ne soit pas HD) et à la connectivité complète, il présente un très bon choix. D’autant plus qu’on le trouve désormais (février 2013) à 360€.
Alors que dire si ce n’est que l’on recommande sans aucune hésitation ce mobile si vous êtes à la recherche d’un haut de gamme, que la HD ne vous semble pas indispensable, et que votre budget est raisonnablement inférieur à 400€.

 

 

 

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

9 commentaires

  1. « et que votre budget est raisonnablement inférieur à 400€. »

    bien marrante cette tournure de phrase ;)

  2. Ils auraient du y mettre Windows phone ….

  3. @kolasky
    On s’est tapé du monopole wintel pendant deux décennies, ça va pas recommencer :)

  4. Je dis juste que la il est sans intérêt d’avoir un proc comme ça sans logiciel a mettre a son service ….

  5. Ce n’est pas port un microSIM mais un SIM classique.

  6. J ai ce portable depuis 2 mois et il me satisfait quand même, je ne cherche pas spécialement le plus grand, le plus véloce, j avais surtout mis mon choix sur le design, un écran pas trop grand et des spécifications raisonnable.

    Le portable en lui même est sympathique, fonctionne parfaitement, il y a quelque fois quelque ralentissement, mais c est quand même très rare.

    Passons aux choses qui fâchent vraiment:

    Premièrement le contour du téléphone qui perd sa couleur, je prend grand soin de mon téléphone pourtant.

    Deuxièmement je m’ attendais a une plus grande autonomie,malgré les 2000mha et le faite que je ne joue pas sur mon telephone :( je surfe assez souvent , dessus et j écoute un peu de musique.au grand maximum vous pouvez tenir une journée 1/2.

    Troisièmement petite tendance a chauffer quand on l utilise un peu trop.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>