Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Motorola Moto G : un Motorola à prix d’ami

Motorola Moto G : un Motorola à prix d’ami

moto g - vue 07

Le Motorola Moto G est le second mobile du constructeur américain développé sous l’ère Google (ndlr : ça sera le dernier d’ailleurs, en raison de la revente de la marque à Lenovo).

Une des nouveautés de ce mobile est qu’il est vendu dans certains pays dépourvu de chargeur.
Dans la boîte, on trouve le téléphone et un câble USB… point.
Heureusement, dans l’Hexagone, comme la loi française l’exige, l’appareil est livré avec un chargeur et un kit piéton.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : du classique avec la Motorola touch

Côté design, le Moto G reprend les canons stylistiques du Moto X, et ce n’est pas pour nous déplaire.

  • Face/avant :
    On trouve un écran de 4,5 pouces, surmonté d’un écouteur, d’une caméra frontale et des capteurs de luminosité/proximité.
  • Dos/arrière :
    Un capteur photo, entouré d’un anneau chromé, accompagné de son flash LED.
    A gauche, on remarque la présence du haut-parleur.
    Le capot arrière, marqué du « M » de Motorola, s’enlève pour accéder au port de la carte SIM au format micro.
    A noter que le smartphone sera probablement disponible en dual SIM sur certains marchés, vu que l’emplacement dédié est marqué « SIM 1″.La batterie n’est pas extractible et il n’y a pas de slot micro SD.
    moto g - vue 01
  • Côté supérieur :
    Un port jack 3.5 et l’entrée micro secondaire.
    moto g - vue 04
  • Côté inférieur :
    On remarque un port micro USB et une entrée micro primaire.
    moto g - vue 06
  • Côté gauche :
    Rien.
    moto g - vue 03
  • Côté droit :
    La touche de volume +/- et le bouton ON/OFF.
    moto g - vue 02

Avec des dimensions de 129,9 x 65,9 x 11,6 mm pour 143 grammes, l’appareil n’est pas le plus fin ni le plus léger de sa catégorie, mais il tient parfaitement en main et donne une impression de robustesse.

  • Flexion :
    Le mobile montre une rigidité relativement bonne.
  • Pression :
    La vitre est de type Corning Gorilla et donc, l’écran est très difficile à impacter.

Nous avons donc ici un appareil bien fini et qui semble solide.

2. Image et son : du très bon

L’écran du Moto G abandonne la technologie Amoled apparue sur le Moto X, mais cela n’enlève rien à sa qualité.

  • Écran :
    Un écran IPS de 4,5 pouces avec une résolution HD Ready (1280 x 720 pixels), soit donc une densité de 326 PPP (Pixels Par Pouce ou encore PPI : Pixels Per Inch).
    La qualité d’image est bonne, vive et contrastée, tout en étant très satisfaisante pour sa luminosité.
  • Dalle tactile :
    Du très bon! Elle est très réactive.
    Ce qui est à noter ici, c’est qu’elle est liée à une vitre anti-rayures Corning Gorilla Glass 3.
  • Haut-parleur, écouteur, jack 3.5 :
    Côté son, le smartphone est très bon. Que ce soit du côté du haut-parleur (qui offre un son puissant), de l’écouteur ou du jack 3.5.

Il est clair que l’un des points forts du Moto G est son excellente qualité d’image et de son.

3. Performances : tout à fait bonnes

Les composants sont un processeur quad-core Qualcomm Snapdragon S400 1,2 GHz, 1Go de mémoire vive (RAM) et un processeur graphique (GPU) Adreno 305.
La mémoire interne (ROM) est de 8Go (dont 5,7 Go disponibles pour l’utilisateur), non extensible via carte micro SD.

  • Antutu (v4.3) :
    17.277  points. Un score d’un milieu de gamme en 2014.
  • Quadrant :
    8.688 points. Un très bon score pour un milieu de gamme.
  • Epic Citadel :
    58,6 FPS. Encore très bon.
  • 3D Mark (Ice Storm Extreme) :
    2.839 points. Pas mal!
    moto g - vue 08

Des performances assez sympathiques, qui permettront à ce mobile de faire tourner correctement des jeux 3D.
J’ai installé « Dead Trigger 2″ et j’ai pu y jouer sans problème.

4. Connectivité : complète

Le Motorola Moto G est un smartphone de milieu de gamme. Ici, pas de 4G ni de NFC.

Nous sommes donc en présence d’un mobile GSM quadribande et 3G+ (21 Mbps).
A cela s’ajoute du WiFi(b/g/n+ hotspot), du Bluetooth 4.0 LE (Low Energy), du GPS/A-GPS et Glonass, un jack 3.5 et un emplacement SIM (au format micro).

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) :
    Il s’agit d’une « norme » qui permet de valoriser la quantité d’ondes émises par un téléphone lors de son fonctionnement (notamment en appels). Plus cette valeur est élevée, plus le risque potentiel pour la santé (en cas d’utilisation longue et répétée) est élevé.
    L’Union Européenne impose donc que tous les constructeurs désireux de commercialiser leurs produits dans la zone UE ne dépassent pas le « score » de 2W/kg.
    Le DAS du Moto G est de 0,79 W/kg. Ce n’est pas exceptionnel, mais c’est correct! Nous sommes sous la barre psychologique de 1W/Kg.

Un mobile possédant une bonne connectivité.

5. Système d’exploitation : Android de chez Android

Au moment de la sortie du Moto G, Motorola était sous domination Google. Il aurait donc été étonnant que ce mobile ne soit pas proposé avec un Android pur.

  • Système d’exploitation :
    Un Android KitKat 4.4.2. La dernière version de l’OS de Google très agréable à utiliser.
  • Surcouche constructeur :
    Nous avons ici un Android « stock », sans surcouche.
    Seules quelques applications spécifiques ont été ajoutées, telles que Motorola Assist ou Moto Care.

Un système d’exploitation tout à fait personnalisable et qui dispose d’un store bien fourni.

6. Usage : perso et pro

Même si on sait que le marché des professionnels est radical (soit des mobiles très basiques, soit des très haut de gamme), il est clair que le Moto G est polyvalent, et qu’il répondra tant aux besoins des professionnels que des particuliers.

  • Appareil photo :
    Un très modeste 5 mégapixels accompagné de son flash LED, avec autofocus.
    Et pour le capteur frontal, vous avez du 1,3 mégapixels afin de réaliser vos autoportraits ou faire de la visio.
    Échantillon photo : Schtroufph.
    moto g - vue 09
  • Autonomie :
    Satisfaisante, on dépasse la journée.
    Concrètement, toutes connexions allumées (son et lulinosité à 50%), 12 minutes de vidéo YouTube auront consommé 3% de la batterie d’une capacité de 2070 mAh (15% en 1h). C’est très bon!

L’appareil photo du terminal n’est pas son point fort, mais c’est acceptable.
L’enregistrement vidéo se fera en 720P.

Conclusion : très positive

Voici venue l’heure du bilan : quels sont les points forts du Moto G, quels sont ses points faibles?

Les points forts sont : son prix, son écran HD et le son qui est très bon.
Ses points faibles sont : l’absence de slot micro SD et l’appareil photo. Pour ce dernier, vu le prix demandé, on ne peut pas en espérer trop!

Le terminal est disponible au prix de 169€ pour la version 8Go et 199€ pour la version 16Go.
une seule couleur est proposée, le noir. Des coques arrière de différentes couleurs sont toutefois disponibles.

Alors, pour son prix, pour sa qualité de fabrication et pour sa polyvalence, je vous recommande le Motorola Moto G à l’achat.

Galerie photos :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

21 commentaires

  1. Les 3 touches menu retour etc n’ont rien a faire sur l’écran il y avais largement la place de les mettre en dessous de l’écran!!!! C’est complètement ridicule:/

    • A ce sujet, les avis sont partagés.

      • Bonjour Alex,
        Le gros inconvénient ça rapetisse la surface de jeu (même si les développeurs commencent à implémenter une fonction qui les masquent, comme Asphalt 8 (vu dans le test vidéo du HTC) mais ils sont peu nombreux pour l’instant).
        Par contre pourquoi ne font-ils pas (ils pour HTC, LG…) comme HUAWEI, dans les paramétres pour afficher une flèche sur la barre d’actions rapides, on tire vers le bas pour masquer, on tire vers le haut pour les afficher (système de tiroir) ?
        Sinon, peux-tu m’éclairer, quel est l’avantage des touches incrustées ?
        Cordialement.

        • Salut,

          Je vais me permettre de répondre sur ce point :
          « Sinon, peux-tu m’éclairer, quel est l’avantage des touches incrustées ? »

          Généralement, ça permet de réduire la hauteur et donc l’encombrement du mobile.
          Et sur certains phablets (exemple LG G2), ça permet à l’utilisateur de pouvoir l’utiliser encore à 1 main.

          A+

          • Oui, effectivement, vu comme ça je suis d’accord.
            C’est là que HTC s’est planté avec le M8. C’est pour moi le parfait compromis entre la puissance, la qualité du son, l’excellence de son écran.
            Dommage, ils incrustent les boutons, mais que fait-elle là, cette bande noire avec le logo, ça gâche tout. A moins qu’il ait besoin de cet espace pour les composants internes ?
            Cdt.

  2. Bonjour, serait il possible d’avoir un test vidéo pour ce smartphone?

  3. Dommage pour un usage pro/perso… qu’il ne soit double-sim!
    A l’heure du BYOD, c’est vraiment le deal-breaker stupide apportant automatiquement des ventes a ceux qui sont entrés dans la brèche (wiko, crosscall).

  4. slt, y a t il une led de notification?

  5. Euh… Possédant le mobile, il me semble bien qu’il possède une led de notification, non ?

  6. Il y aurais apparemment une led de notification blanche entre la caméra frontal et le haut parleur

  7. Oui il y a une led j ai le smartphone sous mes yeux

  8. Bonjour,
    J’ai essayé le Moto G mais je m’en sépare à regret tant c’est un beau smartphone avec un bel écran, une taille idéale, une réactivité exemplaire et un tarif très intéressant. Pour l’usage que j’en ai, le rendu photo est bien trop médiocre à mon goût. Dommage !

  9. bonjour,
    qui sort vainqueur d’un comparatif MOTO G 4G / Huawei Ascend G6 4G? :-)
    Merci

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>