Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Xiaomi Redmi 2 : un best-of chinois

Test du Xiaomi Redmi 2 : un best-of chinois

Xiaomi est l’un des leaders du smartphone sur le marché chinois. Une sorte d’Apple de l’empire du milieu qui a un tel succès commercial que ses mobiles, alors en préventes, sont déjà commandés à plusieurs millions d’exemplaires.

Et pour cause, Xiaomi est tout de même présent (vous l’aurez compris) sur le plus gros marché au monde, et propose des produits de qualité et dont les prix sont bas. Le type de recette qui plaît généralement au consommateur.

Cependant, et pour le plus grand désespoir des geeks européens, les smartphones Xiaomi ne sont pas officiellement distribués sur le vieux continent… et le seul moyen de les obtenir consiste à passer par des boutiques en ligne spécialisées (et c’est ce que nous avons fait pour obtenir ce mobile de test).

Dans le catalogue Xiaomi, il existe la gamme « Mi » (nous avions notamment tester les Mi-2, Mi-3 et Mi-4) qui sont ceux que l’on pourrait qualifier de « haut de gamme ».
Mais il existe également la gamme « Redmi » (donc nous avions déjà testé les génération précédentes : Redmi 1, Redmi 1s), dont le nouveau modèle a été commercialisé il y a peu : le Xiaomi Redmi 2.

En mars 2015, ce mobile est disponible (en import donc) au prix de 140€ HT (soit près de 185€ avec les frais de douane).

Nous tenons à remercier la boutique en ligne d’importation iBuygou qui nous a fourni ce téléphone à l’occasion de ce test.
Si vous souhaitez acheter ce smartphone à bon prix n’hésitez pas à vous rendre à la page :
Xiaomi Redmi 2 sur ibuygou.

1. Esthétique : du Xiaomi

Xiaomi Redmi 2 - vue 09Xiaomi a réussi à créer son propre style, son propre design.
Ce dernier n’a d’ailleurs pas changé d’un iota sur la gamme Redmi (le Remdmi 1, 1S et 2 sont identiques).

L’utilisation de ce mobile peut parfaitement se faire à une seule main, ce en raison des dimensions compactes (liées à un « petit » écran de 4,7 pouces).

Cependant, le cache-batterie étant dans un plastique très lisse, et les côtés du mobiles étant très arrondis, ce smartphone devient glissant…
Mieux vaut donc le tenir à 2 mains pour éviter de le faire tomber.

Côté finition, on est sur du très bon.
Certes, le mobile est en plastique, mais l’assemblage des éléments est fait parfaitement. Et cela contribue naturellement à améliorer la qualité perçue.

Un beau mobile, disponible en de nombreuses couleurs : blanc (version testée), noir, vert, jaune, rose…

  • Dimensions : 13,4 cm de long x 6,7 cm de large x 0,9 cm d’épaisseur | Poids : 133 grammes.

2. Image et son : image de bonne qualité

Xiaomi Redmi 2 - vue 03L’image est de bonne qualité, sans être bluffante.
En effet, nous sommes en présence d’un écran HD (1280 x 720 pixels donc) qui, sur un écran de 4,7 pouces, offre une bonne densité de pixels.

Et la technologie employée offre quant à elle de bons angles de vision (merci au LCD IPS).
Cependant, la luminosité m’a semble un peu faible, nécessitant de mettre celle-ci à 100% afin d’avoir un vrai confort de visionnage.

Pour ce qui est du son, il est globalement de bonne qualité.
A ce titre, on remarquera notamment la puissance étonnante du son du haut-parleur, qui est capable de fournir un son très fort.

  • Ecran : 4,7 pouces (IPS LCD) avec résolution HD (1280 x 720 pixels), soit donc une densité de 312ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique.

3. Performances : bon moyen de gamme

Xiaomi Redmi 2 - vue 02Les performances de ce Xiaomi Redmi 2 sont dignes d’un moyen de gamme en cette année 2015… un début de moyen de gamme pour être précis, au regard de la hausse spectaculaire des scores obtenus par les mobiles depuis quelques semaines.

Un score lié à des composants qui lui garantissent malgré tout de faire fonctionner toutes les grosses applications et jeux 3D du moment… et à venir.

Ainsi, pendant le test, impossible de mettre ce mobile à genoux.
Tout à parfaitement fonctionné, sans bug ni ralentissement notable.

On constatera cependant une mémoire de stockage un peu faible.
Car sur les 8Go revendiqués par le constructeur, seuls 5Go sont disponibles lors du premier démarrage. La faute à une surcouche très gourmande en espace de stockage.
Mais fort heureusement, un emplacement micro SD permettra d’ajouter quelques giga-octets bienvenus…

  • Antutu (v5.6.1) : 20.300 points | Epic Citadel : non testé.
  • Processeur : Quatre-coeurs 1,2GHz (Qualcomm Snapdragon 410) | Mémoire vive : 1Go  | Processeur graphique : Adreno 306.
  • Mémoire de stockage : 8Go de mémoire qui se transforme en 5Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : acceptable, sauf en 4G

Xiaomi Redmi 2 - vue 19Mobile chinois obligé, la connectivité 3G et 4G sera le problème majeur.
En effet, les fréquences utilisées par ce mobile ne sont pas 100% concordantes avec celles dont nous disposons en France.

Ainsi, même s’il s’agit d’un GSM (appels et SMS) quadribandes, et même s’il s’agit bien d’un 3G doté des 2 fréquences nécessaires (900 et 2100MHz), la 4G n’est que partielle.

En France, nous utilisons les fréquences 800, 1800 et 2600MHz en 4G.
Et ce mobile ne dispose pas de la fréquence 800MHz ni même 2600MHz.

La 4G n’est donc utilisable (et partiellement en plus) que sur le réseau Bouygues Telecom (fréquence 1800MHz). C’est bien dommage…

Le mode ingénieur (code *#*#3646633#*#*) étant inaccessible, difficile donc de vérifier les informations fournies.
Mais on ne doute pas de la fiabilité et de l’honnêteté d’un constructeur tel que Xiaomi.

Pour le reste, on a bien sûr tout ce que l’on est en droit d’attendre : WiFi, Bluetooth, aGPS/GLONASS, radio FM, micro USB, micro SD, jack 3.5, double emplacement pour carte sim, etc.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : Information non-fournie par la marque, car la certification n’a pas été réalisée.

5. Système d’exploitation : Android façon Xiaomi

Xiaomi Redmi 2 - vue 04Si ce mobile dispose d’un gros point fort, c’est clairement pour sa surcouche.
Car si ce mobile utilise un très classique Android 4.4 « KitKat », ce dernier a été largement customisé par Xiaomi grâce à sa surcouche maison « MiUi », proposé ici en version 6.

Seul problème : lorsque vous achetez un Xiaomi en import, ce dernier est doté d’une surcouche disponible en chinois et en anglais… ce qui vous obligera à lui ajouter une ROM-custom (merci d’ailleurs à MiUi-France qui fait de très bonnes ROM sur ce point).

Vous l’aurez compris, pour bénéficier à 100% d’un mobile traduit en langue française, avec toutes les Google Apps qui vont bien (dont le Play Store), il faudra modifier ce smartphone. Une étape supplémentaire qui ne sera pas à la portée de tous (même si techniquement elle n’a aucune complexité).

On notera parmi les bons points de la ROM MiUi 6, un look vraiment travaillé et sympathique, customisable via des thèmes disponible sur un « store » spécifique.

  • Système d’exploitation : Android 4.4.4 « KitKat » | Surcouche : MiUi 6.

6. Usage : raisonnable

Xiaomi Redmi 2 - vue 16Si ce mobile est clairement capable de faire tout ce qu’on lui demande, il le fera avec certaines particularités.
Ainsi, lire un mp3 ou une vidéo, jouer à un jeu 3D, etc. et parfaitement possible.

Mais la 4G partielle (qui donc fera basculer le mobile en 4G) pourrait décevoir les amateurs de surf à grande vitesse, ce qui est bien dommage.

Cependant, ce mobile fait ce qu’on attend d’un mobile proposé à ce prix.
Son vrai point faible réside dans son capteur photo dont la qualité des clichés obtenus est plutôt passable.

  • Appareil photo dorsal :  Un 8MP avec autofocus. Voir un échantillon photo.
  • Batterie : Extractible de 2.200 mAh (modèle aaa). 1 heure de vidéo consommera 20-25% d’énergie.

En conclusion : un bon smartphone pas cher, mais…

Le Xiaomi Redmi 2 est, comme tous les autres modèles de la marque, un bon smartphone.
Un bon entrée/moyen de gamme proposé à 200€ (avec les frais de douane) mais qui aura fort à faire avec une concurrence très rude désormais, y compris en France.

Car pour 200€ désormais, le marché hexagonal regorge de mobiles « bien faits » et « bien pensés » qui pour le coup, seront 4G à 100% (toutes les fréquences) avec de bons niveaux de finition.

Alors, qu’est-ce qui permet à un Xiaomi Redmi 2 de se démarquer de la concurrence ?
Son système d’exploitation Android-MiUi très bien conçu.

Mais là aussi, mobile 100% chinois oblige, il vous faudra soit accepter d’utiliser un mobile en anglais, soit passer par la case « je pose une ROM-custom ».

Les acheteurs de ce mobile seront donc les geeks, amateurs de mobiles originaux, et capables de faire certaines concessions.
Personnellement, je n’en fait pas partie, mais ça, c’est une autre histoire…

  • Les plus : l’écran 720p, les performances, la surcouche MiUi, le design.
  • Les moins : import obligatoire, surcouche MiUi en chinois/anglais, la 4G partielle.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Xiaomi Redmi 2.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

5 commentaires

  1. Bonjour,
    Le port Micro USB est OTG ?
    Merci

  2. Salut Marco ! Je possède le Redmi 2 et j’aimerai bien éclaircir quelques points non abordés, ou abordés différemment sur cette vidéo.

    Donc au niveau de l’ergonomie, il n’est pas parfaitement semblable aux précédents. La matière utilisée derrière est différente, mais en effet elle peut se révéler glissante, les angles sont arrondis par rapport aux Redmi précédents.

    Le mode à une main est disponible lorsque l’on glisse du bouton home vers le bouton retour pour faciliter la prise en main. Il adapte l’écran au format 4″ ou 3.5″ selon votre choix.

    Au niveau de l’écran, la technologie ogs, fait que l’écran est collé à la dalle tactile et il n’y a pas d’écart entre la vitre et l’écran comme beaucoup de smartphones (dont les précédents Redmi).

    Pour la rom MIUI (V6 contre V5 sur Redmi 1S), je conseillerai d’installer la dernière version dev traduite (ma préférence va à Xiaomi.eu). L’installation est plus aisée que ce que l’on pense, on récupère le fichier zip sur le téléphone, on va dans l’application de mise à jour et on utilise l’option « installer un fichier zip ». Ne pas oublier d’effacer toutes ses données lorsque proposé.

    La version dev, apporte de nouvelles fonctionnalités, un design légèrement différent (barre des notifs transparante, etc), renforce la fluidité du terminal et permet encore beaucoup plus de choses.

    Une fonction intéressante justement est notamment le root en un clic (trouvable dans le centre de sécurité). Elle permet d’utiliser link2SD pour déplacer le contenu des applications sur la carte SD, ce qui permet finalement d’étendre le stockage disponible pour les applications aisément.

    Pour l’autonomie, elle se révèle excellente sous ma version 5.3.13.

    La version que j’ai (récupérable ici : https://www.androidfilehost.com/?w=files&flid=27609 chercher HM2014811)

    Pour le capteur photo je ne suis pas du tout d’accord, au contraire j’ai été surpris de la qualité photo de ce terminal. Aucun problème de flou, de teinte jaune ou autre, même en intérieur (tout a été capturé en mode auto) :

    http://image.noelshack.com/fichiers/2015/12/1426778842-img-17032015-190821.jpg
    http://image.noelshack.com/fichiers/2015/12/1426778841-img-17032015-190844.jpg
    http://image.noelshack.com/fichiers/2015/12/1426778842-img-17032015-190858.jpg

    Et après on peut le trouver à 120€ hors taxes sur d’autres sites d’importations fiables comme geekbuying, etc…

    Pour ce prix ça se révèle un excellent rapport qualité/prix et son vrai point faible est donc la 4G uniquement disponible sur Bouygues, et probablement chez Free dans le futur (les bandes 1800mhz ont aussi été attribuées à Free).

    Voilà, je trouve que ce sont des points importants à ajouter/rectifier, différents de ce que j’ai constaté sur mon usage du Redmi 2 :)

  3. Bonjour,
    bon test comme d’habitude.
    Concernant le mode ingénieur il n’est accessible avec ce code que pour les smartphones à processeur mediatek si la surcouche le permet. C’est doc normal qu’il ne marche pas ici du fait du s410.

  4. Avez vous des retours sur l’utilisation 4g en France sur la bande 1800 ? Est elle bonne ? Est ce suffisant ?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>