Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test de l’Archos 50 Titanium : plus près du porte-monnaie que du coeur

Test de l’Archos 50 Titanium : plus près du porte-monnaie que du coeur

Archos est visiblement une marque qui a décidé de s’affronter avec les leaders du marché du smartphone.
Plus de 3 ans après avoir initié son virage stratégique, la marque n’a de cesse de présenter lors des salons (le dernier en date étant l’IFA 2013) de nouveaux mobiles.

Après le (petit frère) Archos 40 Titanium, voici venu le tour de l’Archos 50 Titanium, un mobile aux spécifications plus que similaires…

Alors est-ce qu’Archos va parvenir à s’imposer avec de tels smartphones qui, bien que vendus à des prix agressifs (150€ en Décembre 2013), arrivent sur un marché ultra-concurrentiel et déjà saturé de références chinoises

Quels seront les atouts de l’Archos 50 Titanium ? La réponse dans ce test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : du sud-coréen like

Assez étonnamment, lorsque l’on regarde cet Archos 50 Titanium, on est partagé entre 2 sentiments.
Instinctivement, celui de voir un mobile comme tant d’autres, banal… puis, en réfléchissant un peu, celui de voir un S3-like.

Certes, être comparé à un S3, y’a pire… le mobile du constructeur sud-coréen (leader mondial du smartphone) reste quand même l’une des références stylistiques des années actuelles.

Cependant, voilà, c’est un design plan-plan, sans risque, sans saveur… mais qui présente l’avantage, donc, de ne pas choquer et de plaire (ou du moins de ne pas déplaire) au plus grand nombre.

  • Face/avant :
    Un écran de 5 pouces, surmonté d’un écouteur et des capteurs classiques (frontal-photo, luminosité, proximité).
    En dessous, les 3 touches sensitives rétroéclairées (menu contextuel, accueil et retour). Dans le coin inférieur droit on remarquera l’entrée micro primaire.
  • Dos/arrière :
    Un capteur photo accompagné de son flash LED. Dans le coin bas gauche, un haut-parleur.
    À noter que le cache-batterie peut être retirée. On accède alors naturellement à la batterie, à 2 emplacements de cartes sim, et à un emplacement pour micro SD.
  • Côté supérieur :
    On y retrouve un jack 3.5 accompagné d’un port micro USB
  • Côté inférieur :
    Rien, si ce n’est une fente qui permet de retirer le cache-batterie.
  • Côté gauche :
    Le bouton on/off.
  • Côté droit :
    Le bouton de contrôle de volume +/-.

La prise en main du 50 Titanium est bonne, même si l’on est sur un mobile aux dimensions conséquentes : 144.5 x 73.7 x 9.9 mm pour un poids de 160 grammes (un peu lourd pour un mobile de cette catégorie tout de même).

  • Flexion :
    Sans être catastrophiquement mauvais, ce 50 Titanium courbe sous la contrainte.
    De là à dire que ce mobile va plier si vous le laisser dans la poche de votre jean en vous asseyant, tout de même.
    Cependant… éviter de faire le test…
  • Pression :
    Même si la vitre n’est ni une Corning Gorilla ni une DragonTrail, elle résiste bien à la forte pression.
    Cependant, là aussi, on évitera le test du marteau…

L’assemblage est plutôt précis, la finition correcte. Mais on remarquera qu’il s’agit d’un mobile 100% plastique, du châssis jusqu’à la carrosserie en passant par les boutons

2. Image et son : modestes mais adaptés

Il est clair que l’Archos 50 Titanium, parce qu’il est « low-cost », ne peut être un mobile auquel on peut trop en demander.
Et pourtant, on se retrouve face à un mobile à la qualité d’image et de son en cohérence avec son prix.

  • Ecran :
    Un écran IPS de 5.0 pouces avec une résolution qHD (960 x 540 pixels) tout ce qu’il y a de plus classique et connu sur le marché en cette année 2013. Cela donne au final une densité de 220ppp (Pixels Par Pouce, ou en anglais Pixels Per Inch : PPI).
    L’image est d’une qualité tout à fait acceptable.
  • Dalle tactile :
    Rien à redire, il s’agit d’une dalle capacitive multipoints qui fait parfaitement son travail.
  • Haut-parleur, écouteur, jack 3.5 :
    Le haut-parleur propose un son de qualité convenable mais étouffé si le mobile est posé sur une table (car il se situe à l’arrière du mobile).
    L’écoute offre un son tout ce qu’il y a de plus basique. Pas de déformation ni de grésillement n’a été constaté pendant le test.
    Quant au jack 3.5, rien à signaler, si ce n’est qu’étonnamment, alors que le 40 Titanium est en norme OMTP, le 50 Titanium semble être en norme CTIA.

Concrètement, un mobile qui donne un résultat tout à fait acceptable.

3. Performances : modestes

Si vous avez lu (et vu) le test de l’Archos 40 Titanium, vous ne serez pas dépaysé…
C’est simple, le 40 et le 50 partagent les mêmes composants… 100% à l’identique.

On retrouve donc dans le 50 Titanium un processeur Mediatek MT6572 double-cœur cadencé à 1.3 GHz, épaulé par 512Mo de mémoire vive et complété d’un processeur graphique Mali-400MP… du grand classique en somme.

  • Antutu (v 4.0.3.x) :
    (+) 10.400 points. Un score digne d’un début de moyen de gamme (voire plutôt fin d’entrée de gamme en cette fin d’année 2013).
  • Quadrant :
    (+) 3.200 points. Pour le coup, Quadrant nous fait bien comprendre qu’on est sur de l’entrée de gamme.
  • Epic Citadel :
    Impossible de lancer cette démo… et pourtant, Dead Trigger 2 fonctionne parfaitement sur ce mobile.

À cela s’ajoute une mémoire de stockage interne de 4Go dont seulement 2.5Go sont utilisables par l’internaute.
Fort heureusement, un emplacement micro SD permettra d’ajouter quelques Go supplémentaires qui seront les bienvenus.

4. Connectivité : tout juste adaptée, mais avec du double sim en plus

Le 50 Titanium est un mobile quadribandes GSM. Vous pourrez donc l’emmener avec vous partout dans le monde, et émettre/recevoir vos appels et vos SMS.
Pour ce qui est de l’internet mobile, on a un 3G (HSDPA) en bibandes.

A côté de cela, on retrouve du WiFi, du bluetooth, du micro USB, du a-GPS, du jack 3.5 (CTIA), du micro SD… et du double sim.

Car oui, ce mobile, comme tous les téléphones Archos est un double sim… plus largement, un double sim comme tous les téléphones chinois !
Et pour gérer les droits, rien de plus simple : il suffit de passer par l’option nommée « Gestion de sims » dans le menu > paramètres.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) :
    Il s’agit d’une « norme » qui permet de valoriser la quantité d’ondes émises par un téléphone lors de son fonctionnement (notamment en appels). Plus cette valeur est élevée, plus le risque potentiel pour la santé (en cas d’utilisation longue et répétée) est élevé.
    L’Union Européenne impose donc que tous les constructeurs désireux de commercialiser leurs produits dans la zone UE ne dépassent pas le « score » de 2w/kg.
    Quant au 50 Titanium, il est doté d’un excellent DAS de 0,346w/kg. De qui permettre à ce mobile de figurer parmi les bons élèves du marché.

Au final, ce mobile propose une connectivité cohérente au regard de son prix.

5. Système d’exploitation : du Android « stock »

Ca, pour le coup, il est clair qu’Archos aime Android…
On en retrouve dans les tablettes, dans les smartphones, et ce depuis des années.

Cependant, Archos est un constructeur qui n’aime pas (ou qui ne sait pas faire) les surcouches.
Alors, au final, on se retrouve ici avec un système d’exploitation (OS : Operating System en anglais).

  • Système d’exploitation :
    Un Android 4.2.2 « Jelly Bean ». Un système complet, performant, sympathique et personnalisable.
    Un système personnalisable notamment grâce au Play Store, un espace de téléchargement légal (proposé par Google) qui permet de télécharger des jeux, des applications, des films, des livres et de la musique.
  • Surcouche constructeur :
    Rien, rien, rien… Archos ne veut pas se lancer dans la surcouche. Et donc, mis à part un fond d’écran et 2 applications (Archos Musique et Archos Vidéo), on ne retrouve rien de plus que ce que propose un Android « stock ».

On a donc ici un système d’exploitation performant, le plus efficace qui soit, le plus simple qui soit.

6. Usage : principalement destiné aux particuliers

Il est clair que l’Archos 50 Titanium est un mobile destiné au marché des particuliers.
Un mobile qui, pas cher et doté de performances (très) moyennes, aura peu de chance de séduire les professionnels qui préférerons se tourner soit vers du très basique à moins de 30€, soit vers du très haut de gamme à 500€ plus.

Mais quoiqu’il en soit, ce mobile répondra aux besoins des particuliers, que cela soit du lecteur mp3, du lecteur vidéo, du jeu 3D, du navigateur web, des applications telles que Facebook, du GPS, etc.

  • Appareil photo :
    Un modeste capteur de 5MP doté d’un flash LED et d’une fonction autofocus.
    Rien de véritablement bluffant ici. La qualité des photos est plutôt moyenne comme le montrent les 2 liens (photos) ci-dessous.
    Echantillon photo n°1 : un bug droid noir pris avec le flash
    Echantillon photo n°2 : un bug droid noir pris sans le flash 
  • Autonomie :
    Confiée à une batterie de 2.100mAh, ce téléphone relativement peu énergivore (toutes proportion gardée) pourra parfaitement vous accompagner pendant plus d’une journée avant d’être rechargé.
    Sans doute l’un de ces meilleurs points.

Un mobile raisonnable, certes, mais qui finalement conviendra à tous les besoins.

Conclusion : loin du coup de cœur mais près du porte-monnaie

Alors, que peut-on dire finalement de ce mobile ? Bon, mauvais ? Intéressant, à ignorer ?
Et bien, ce mobile, soyons francs, ne m’a pas bluffé. Je suis peut-être blasé, certes, avec plusieurs centaines de mobiles testés sur ces 3 dernières années, reste qu’il s’agit d’un mobile parmi tant d’autres, sur un marché ultra-concurrentiel.

Sans être mauvais, il n’est pourtant pas bon, et encore plus loin d’être excellent au contraire d’un haut de gamme.
D’un autre côté, je le rappelle, il s’agit d’un « low-cost » proposé à moins de 150€.

Et c’est sans doute là l’un de ses points forts : celui d’être un mobile polyvalent, doté d’un écran 5 pouces (phablet donc) et pourtant proposé à un tarif ultra-agressif.

Pourtant, comme indiqué plus haut, il arrive sur un marché où des marques telles que Wiko sont très énervées et proposent également des alternatives « pas chères ».

Au final, l’Archos 50 Titanium est loin d’être un mobile inoubliable. A tel point qu’il est fort probable qu’il soit remplacé par une énième génération de smartphones dans les 6 mois à venir.

Cependant, à l’heure de passer à la caisse, les acheteurs « raisonnables », désireux de ne pas trop dépenser, y trouverons leurs comptes.
Il s’agit donc d’un achat raisonnable et raisonné, loin de l’achat passion, mais qui correspondra aux besoin du plus grand nombre.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage de l’Archos 50 Titanium.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

23 commentaires

  1. Salut,

    Très bon test écrit et vidéo.

    Cette Archos Titanium est pas mal, niveau performances c’est correcte, l’écran est pas mal vue le prix du Smartphone.

    Pour le reste comme je le disais dans les commentaires sur YouTube, j’attend juste de voir le test de l’Archos Oxygen en espérant qu’il fasse mieux niveau performance graphique que le Wiko Darkside mais cela m’étonnerais fort.

    A+

  2. Existe t-il un etuit , housse , coque .. Pour l’archos 50 titanium ?

  3. Marco je tiens tout d’abord à saluer ton travail.
    Ensuite, en ce qui concerne ton test il aurait été utile et important pour les personnes qui regardent tes tests et qui souhaitent trouver conseil avant d’effectuer l’achat d’un smartphone d’être informés des produits disponibles à la vente et qui représentent une meilleure affaire face à ces produits Archos qui de mon point de vue sont ridicules face à la concurrence car pour 169 euros il est possible d’acheter le Motorola Moto G qui est clairement la meilleure affaire du moment pour qui ne souhaite pas se ruiner pour un smartphone, tout en acquérant un produit performant, puissant, fiable et pur android car le Archos est doté d’un processeur double coeur 1,3 Ghz quand le Motorola est équipé lui d’un quad coeur à 1,2 Ghz et 1Go de RAM… Donc Archos est clairement OUT…

    • Bonjour,
      Oui le Motorola Moto G est peut-être un bon mobile mais, il y a quand même deux trois choses à distinguer.
      Le Moto G n’a pas de slod SD et sa mémoire est donc de 5,5Go pour 169€ et 13,5Go pour 199€.
      Motorola appartient désormais à Google, qui applique la même stratégie qu’avec les Nexus, à savoir marges minimales sur le produit mais en se rattrapant avec la pub et le Store. Sur le Moto G, Google ne ferait que 5% de marge, c’est intenable pour Archos ou Acer/Wiko/AOT, etc.
      Par ailleurs, attendons le test avant de dire qu’il s’agit d’un si bon mobile que cela.
      Cordialement.

      • J’espère que ça ne t’embête pas si je te tutoie Xavier…
        J’en parle parce que je l’ai acheté et tu peux me croire que pour le prix c’est de la bombe…
        Alors effectivement pour l’heure en nu seule la version 8Go est disponible…il faut aller chez sfr pour avoir le modèle 16Go mais avec surcouche opérateur…puisqu’ils ont une exclusivité d’un mois…donc de mes 8Go il ne me reste plus qu’un peu plus de 5Go effectivement…mais personnellement ça me suffit…alors évidemment pour qui a besoin de plus d’espace de stockage ce sera peut-être un frein…mais vous pouvez me croire que la qualité est largement supérieure à celle des produits Archos, Wiko, Acer etc…et je remets une fois de plus l’excellent rapport performance/prix IMBATTABLE…alors évidemment on peut toujours lui trouver des défauts comme l’absence de slot micro SD, l’écran 4,5 pouces qui au passage est largement suffisant, mais d’autres préféreront peut-être un 5 pouces…mais ce sont les seules reproches que nous pourrons lui faire…et un autre avantage et non des moindres…le produit est fabriqué par une grande marque de renommée et qui a un savoir faire dans le domaine des télécoms…
        Ceci est mon point de vue personnel bien entendu, mais dès que toi ou Marco l’aura testé, n’hésite pas à confirmer mes dires ou à opposer ton verdict…ce sera intéressant…
        Cordialement.

  4. Bonsoir, j’aimerais savoir si tu sais comment on enlève le son de l’obturateur de l’appareil photo et lorsqu’on fait des captures d’écran, ainsi que le son lorsqu’on prend une vidéo sur snapchat? C’est vraiment pas discret. Et est-ce que tu sais comment on mets les photos de contact facebook, j’y arrive pas :-(
    Merci d’avance si tu peux m’aider et trouver réponses!
    Et les longs SMS je les retrouve par plusieurs petits bouts, plusieurs parties et pas forcément dans l’ordre, c’est assez pénible faut rassembler…

  5. bonjour, je suis satisfaite de ce smartphone ARCHOS 50 TITANIUM, toutefois, je n’arrive pas à renommer ou supprimer un groupe de contacts (seulement en ajouter), la notice trop succincte ne le précise pas. d’autre part, peut on déplacer les photos et les regrouper dans un fichier que l’on peut nommer ?
    merci à toutes les personnes qui pourront m’éclairer à ce sujet.

  6. Bonjour. J’essaie en vain de savoir comment faire une capture d’écran avec archos titanium 50. Si quelqu’un sait faire merci de m’eclaircir

  7. bonjour
    depuis peu lorsqu’on me telephone,j’entends tres bien la personne qui appelle mais on ne m’entend pas du tout ,quelle est la solution?
    merci d’avance

  8. Bonjour,

    Je ne sais pas comment en fait pour ajouter des contacts.
    C’est assez difficile.
    Merci de vos conseils.

    Le test sur ARCHOS 50 Titanium 4G est très bien.

  9. bonjour moi je suis très decus car il faut une demi journée pour le recharger quand a la tenue de batterie 12h c est le maxi en fait c est du bas de gamme dommage je vast etre dans l obligation de racheter un autre tel

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>