Accueil » Actualités » Le projet Ara serait lancé en 2017

Le projet Ara serait lancé en 2017

1projet ara

 

Lors de la dernière Google I/O, le groupe ATAP a présenté les dernières avancées du projet Ara.
Les ambitions ont été revues à la baisse, avec une rationalisation du projet mais une première version commerciale pourrait être lancée en 2017.

Rappelez-vous, il y a un an Google partait sur l’idée d’un smartphone totalement modulaire, du processeur à l’écran.
Toutes les pièces étaient interchangeables à souhait, avec un système de chargement et de transmission des données par induction  et de fixation par électromagnétisme.
Le géant américain avait même associé des partenaires industriels au projet pour concevoir des modules.

Les meilleures offres du moment :

Mais de toutes ces belles promesses, il ne reste aujourd’hui pas grand chose.
Plus de smartphone modulaire, les parties essentielles du mobile (mémoire, processeurs, écran, etc.) sont fixées dans le squelette  qui accueille les modules.
Le nombre de ceux-ci a également été revu à la baisse : au lieu de plus d’une dizaine répartis à l’avant et à l’arrière, il n’en reste plus que six à l’arrière. En plus, ces derniers sont génériques, contrairement à la version initiale qui proposait plusieurs gabarits.
Exit également les systèmes magnétiques puisque les fixations sont désormais physiques afin d’économiser de la place.

A l’heure actuelle pour Google, il s’agit de proposer « la modularité où ça compte », c’est-à-dire pour améliorer les fonctions de base.
Ceci dit, les fondamentaux techniques demeurent : une architecture UniPro et la partie logicielle Greybus, développée spécifiquement par Google pour rendre compatible les modules Ara avec Android.

Mais finalement, cette rationalisation a permis de rendre le projet Ara plus viable.

La Developer Edition du projet Ara est promise pour le quatrième trimestre de cette année. La version commerciale est attendue pour 2017.

Source : Projectara.com.

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

4 commentaires

  1. Oui, la fixation aimantée n’est pas suffisante, il faut des fixations physiques.
    L’écran, le CPU, le GPU, la RAM, la batterie, les capteurs, les antennes et le modem ne seront pas interchangeables, donc on ne pourra pas augmenter les performances. Mais on pourra quand même remplacer le capteur par un haut-parleur, ou ajouter un petit écran au dos, ou une batterie supplémentaire, ou ajouter encore un espace de stockage, ou un capteur pour le glucose pour les diabétiques, ce genre de truc.
    Donc le projet initial perd beaucoup de son intérêt, même si des startups vont probablement naître pour créer des modules complémentaires.
    Je me demande si pour changer de téléphone (en prendre un plus puissant), on pourra n’acheter que le chassis avec tous les composants fixes, et ajouter ses propres modules ? Et aussi, si ils seront interchangeables avec un téléphone plus grand (adapter les modules d’un 5p sur un 5,5p par exemple) ?

  2. Au lieu d’utiliser des aimants, il aurait du mettre une coque arriére, comme pour proteger la batterie. Le probleme principale sera surtout l’epaisseur du telephone, on aura une impression de regression dans le design.

  3. Enfinnn la révolution est en marche ! Petite précision, il semblerait qu’un premier exemplaire soit disponible ! En tout cas, je vais l’acheté :)
    On espère que TFP fera partie des premiers à le testé ;)

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>