Accueil » Tests - realme » Test du realme GT Neo2 5G : la belle affaire

Test du realme GT Neo2 5G : la belle affaire

La famille realme GT s’agrandit. Après les realme GT 5G et realme GT Master Edition 5G, voici maintenant le realme GT Neo2 5G.
Il faut quand même savoir qu’un realme GT Neo a bien existé, mais il était plutôt réservé au marché chinois.

Le realme GT Neo2 5G est disponible en deux configurations mémoire : 8Go de RAM + 128Go de ROM et 12Go de RAM + 256Go de ROM.

En ce tout début de l’année 2022, la version de 128Go est proposée au prix de 370 euros, alors pour que pour la version de 256Go il faudra débourser 409 euros.

Cependant, les tarifs variant au gré des différentes promotions, il serait judicieux de consulter notre très bon comparateur de prix afin d’être certain de ne pas payer votre smartphone trop cher.

J’ai passé ce realme GT Neo2 5G dans sa déclinaison de 128Go sous la loupe de TFP.
Vous voulez connaître mon opinion? Je vous invite alors à lire attentivement les lignes qui suivent.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : il présente bien

Le realme GT Neo2 5G est disponible en 3 déclinaisons couleurs : Neo Black, Neo Blue et Neo Green. A savoir que ce dernier coloris n’est proposé que sur la version de 256Go.
Notre mobile de test est quant à lui habillé du Neo Blue.

L’appareil allie des contours en polycarbonate ton caisse à un dos en verre légèrement courbé au toucher satiné. Cette plaque de verre bénéficie d’un traitement anti-rayures signé AG.

Le confort de prise en main est très agréable, et de plus le constructeur fournit une coque de protection en silicone gris.

L’écran percé dans son coin supérieur gauche occupe 92,60% de la face avant. Il est donc entouré de bordures relativement fines.
L’afficheur de 6,62 pouces est protégé par une vitre Corning Gorilla 5 au profil 2.5D. Cette dernière reçoit à son tour un film de protection posé en usine.

L’écran est surmonté d’un écouteur écouteur et des capteurs de luminosité et de proximité. Par contre, pas de LED de notifications.

Les touches de volume prennent place sur le flanc gauche, alors que sur le côté droit on trouve le bouton d’allumage.

La tranche supérieure accueille un micro d’ambiance, tandis qu’à l’opposé on note la présence du tiroir SIM (2 nano SIM), de l’entrée micro primaire, d’un port USB-C et de la grille du haut-parleur.

Au dos du téléphone, on trouve un module photo de forme rectangulaire prenant place dans le coin supérieur gauche.
L’ensemble intègre 3 capteurs, deux flashes LED, ainsi que la mention « 64 MP Matrix Camera ».
Plus bas, on remarque la marque realme ainsi que les logos poubelle et CE.

  • Dimensions : 162,9 mm de long x 75,8 mm de large x 8,6 mm d’épaisseur | Poids : 200 grammes

2. Image et son : un bel affichage

realme a équipé ce smartphone d’un écran AMOLED E4 d’origine Samsung certifié HDR 10+.

Cet afficheur offre une résolution Full HD+ et possède un taux de rafraîchissement de 120 Hz adaptatif, mais également un taux d’échantillonage tactile de 600 Hz.
Ces caractéristiques sont non seulement appréciables en phase de jeu, mais offrent également une excellente fluidité au quotidien.

Les couleurs sont belles, les noirs sont profonds, les contrastes sont infinis et les angles de vue sont largement ouverts.
On a ici le choix entre des couleurs vives ou douces.

En mode « Doux », on obtient un Delta E de 2, ce qui est un très bon score.

Avec une luminosité mesurée à 850 nits (avec des pics à 1300 nits), vous pourrez sans problème consulter l’écran de votre smartphone en plein soleil.

Grâce notamment à son ratio de 20:9, il sera très agréable de regarder des vidéos et des films sur l’écran de ce realme GT Neo2.

Le realme GT Neo2 dispose de haut-parleurs stéréo offrant un son clair et puissant (103 db mesurés en haut et 118 db mesurés en bas).

Le son est certifié Hi-Res Audio et Dolby Atmos.
Quatre profils sonores sont disponibles : Intelligent (applique automatiquement l’effet sonore optimal en fonction du scénario d’utilisation), Théâtre (véritable son 3D surround et graves plus puissantes), Jeu (large son sonore avec des basses riches) et Musique (son vibrant et équilibré).

Etant donné l’absence de prise mini-jack, il faudra investir dans des écouteurs ou dans un casque Bluetooth.
Précisons que la connexion BT 5.2 qui équipe ce smartphone chinois est moins énergivore que les versions précédentes.

En appel, l’écouteur restitue un son tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,62 pouces (AMOLED) avec une résolution de 1080 x 2400 pixels, soit donc une densité de 397 ppp.
  • Son : Pas de prise mini-jack et haut-parleurs stéréo. Écouteur classique.

3. Performances : une configuration sérieuse

Sous sa coque, le realme GT Neo2 n’a pas à rougir puisqu’il embarque un processeur 8 coeurs Qualcomm Snapdragon 870 gravé en 7 nm, soutenu par 8Go de RAM et par un GPU Adreno 650.

Le tout fait parfaitement tourner l’ensemble des tâches du smartphone, mais également toutes les grosses applications et tous les gros jeu 3D du moment (PUBG Mobile, Call of Duty, Genshin Impact, etc.).
Le realme GT Neo2 s’est montré assez étonnant, avec une belle fluidité qui m’a ravi.

On notera la présence d’un mode GT 2.0 permettant de booster les performances en phase de jeu.
Dans mon cas, ce mode s’est désactivé au mileu d’une partie de jeu gourmand en ressources. Il se pourrait que ce soit pour limiter la surchauffe du processeur.

Il est important de préciser que ce terminal permet d’allouer jusqu’à 3Go supplémentaires de mémoire vive virtuelle.

J’ai soumis le smartphone de test aux benchmarks habituels et j’ai obtenu des scores d’un peu plus de 705.000 points sur Antutu et d’un peu plus de 4200 points sur 3D Mark (Wild Life).

La firme chinoise est fière d’annoncer que son realme GT Neo2 est équipé d’un système de refroidissement basé sur une structure en acier inoxydable associée à une pâte thermique composée en partie de poudre de diamant.
Lors de parties de jeux gourmands, l’appareil tiédit et la chauffe est bien maîtrisée.

Pour le stockage, sur les 128Go revendiqués par le constructeur, environ 110Go seront réellement disponibles pour l’utilisateur.
Etant donné l’absence d’extension mémoire, il faudra bien réfléchir à la déclinaison que vous choisirez lors de votre achat (128 ou 256Go).

  • Antutu Benchmark (v9.2.6) : 705.107 points | 3D Mark (Wild Life) : 4224 points
  • Processeur : Octa-core Qualcomm Snapdragon 870 (3 x 2,4GHz + 1 x 3,2GHz + 4 x 1,8GHz) | Mémoire vive : 8Go  | Processeur graphique : Adreno 650
  • Mémoire de stockage : 128Go de mémoire qui se transforme en 110Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : un beau package

Comme son appellation complète l’indique, notre smartphone de test supporte les réseaux 5G SA/NSA, ce qui lui permettra d’être encore d’actualité pour plusieurs années.

A côté de cela, on a également de la 4G VoLTE de catégorie 24 intégrant toutes les fréquences nécessaires à une utilisation complète dans l’Hexagone, et plus largement en Europe.

On dispose bien sûr aussi de la 2G et de la 3G+.

Comme tout smartphone qui se respecte, le realme GT Neo2 5G propose toute une panoplie d’autres connexions telles que : le Bluetooth (5.2), le Wi-Fi (a/b/g/n/ac/6), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo/QZSS/NaviC, un port USB-C (OTG), 2 emplacements nano SIM, mais également une puce NFC notamment utile pour les paiements sans contact.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en Wi-Fi.
La 5G n’a pas pu être testée.

Pour le GPS, dans la cour d’une copropriété urbaine, il aura fallu 14 secondes à notre mobile de test avant d’obtenir un premier fixe (10 satellites).

Au niveau des sensors, le realme GT Neo2 dispose d’un accéléromètre, d’une boussole, d’un gyroscope et des habituels capteurs de luminosité (double capteur à 360°) et de proximité.

La sécurité n’a pas été oubliée, puisque ce smartphone peut être déverrouillé de deux manières : via le face-unlock (reconnaissance faciale) ou à l’aide du lecteur d’empreintes digitales situé sous la dalle.
Dans les deux cas, c’est rapide et efficace.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,99 W/kg. C’est un score élevé pour un smartphone sorti en 2021.

5. Système d’exploitation : une expérience logicielle agréable

Ce smartphone est animé par realme UI 2.0, le système d’exploitation maison basé sur Android 11.

Nous sommes ici face à une interface largement personnalisable.
On peut presque tout modifier, de la couleur d’accentuation du système au look du panneau des raccourcis, en passant par le style des icônes.

L’interface est intuitive et facile à utiliser.

Parmi les fonctions sympa, on trouve notamment un mode sombre, la navigation par gestes et l’Always On Display.

Les inconditionnels du tiroir d’applications sera ravis d’apprendre qu’il est ici bien présent.

Au niveau applicatif, en plus des indispensables G-Apps (Gmail, Maps, YouTube, etc.), on a égalent quelques applications liées à des partenaires, telles que Netflix, Facebook, LinkedIn ou encore PUBG Mobile.

  • Système d’exploitation : Android 11 | Surcouche : realme UI 2.0

6. Usage : belles photos, bonne autonomie

Je vous épargnerai tous les usages basiques offerts par un smartphone moderne pour me concentrer sur les deux points qui permettent encore aujourd’hui de différencier les smartphones entre eux : la qualité photo et l’autonomie.

La partie photo arrière est assurée par 3 capteurs : un objectif principal Samsung Bright S5KGW1 de 64 mégapixels ouvrant à f/1.8, un objectif ultra grand angle (119°) de 8 MP ouvrant à f/2.3 et un objectif macro 4 cm de 2 MP ouvrant à f/2.4.

De jour, les clichés réalisés avec l’objectif principal sont tout à fait satisfaisants dans l’ensemble.

Sur les photos prises de nuit, le piqué pourrait être un peu plus poussé, mais le rendu global reste tout à fait honorable.

Vous pouvez également utiliser le mode Nuit. Ce dernier permet d’éclairer davantage les scènes les plus obscures.

Notre smartphone de test propose aussi un mode 64 MP permettant d’obtenir des photos mieux définies. Cependant, le traitement des couleurs sera clairement moins sophistiqué.

L’objectif ultra grand angle évite le piège de la distorsion trop forte et réussi généralement à maintenir une cohérence colorimétrique avec le capteur principal.
Le niveau de détails est plutôt moyen, mais cela est tout à fait normal pour ce genre de prise de vue.

Le mode Portrait n’est pas parfait. L’effet Bokeh n’est pas des plus précis.

Le mode Macro mérite d’exister, mais les photos obtenues avec ce dernier sont plutôt quelconques.

Le capteur frontal de 16 MP permettra de réaliser de beaux autoportraits.
L’appareil réussit à préserver correctement les détails du visage.

Notez que le capteur principal du realme GT Neo2 est capable de filmer jusqu’en 4K à 60 FPS.

Ce smartphone chinois intègre une batterie de 5000 mAh qui lui permet, dans le cadre d’une utilisation mixte raisonable, de tenir une journée et demie avant de demander à être rechargé.

Son point fort, c’est la présence d’un chargeur rapide de 65 W qui lui permet de se recharger de 1 à 100% en 36 minutes.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%, taux de rafraîchissement d’écran en Automatique) aura consommé 14% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est dans la moyenne constatée depuis 2019.

  • Triple appareil photo dorsal :  64 MP + 8 MP + 2 MP
  • Batterie : Fixe de 5000 mAh.

En conclusion : du haut de gamme pour le prix du milieu de gamme

Le realme GT Neo2 5G flirte entre le haut du milieu de gamme et l’entrée du haut de gamme.

Son design attire l’oeil et il présente une excellente qualité de fabrication.

Côté affichage notre smartphone de test n’est pas en reste, puisqu’il offre un écran AMOLED E4 Full HD+ au taux de rafraîchissement de 120 Hz.

Idem côté audio, puisque ce realme GT Neo2 bénéficie de haut-parleurs stéréo et des certification Hi-Res Audio et Dolby Atmos.

Son processeur Qualcomm Snapdragon 870 apporte une puissance confortable aux utilisateurs.

Grâce à sa connexion 5G, ce terminal est paré pour affronter le futur.

Côté photo, le realme GT Neo2 s’en sort plutôt bien mais n’arrive pas à atteindre le niveau de qualité offert par les ténors du marché.

Un des gros points forts de ce smartphone, c’est le support de la charge rapide 65 W qui lui permettra de passer de 1 à 100% de batterie en 36 minutes.

Mais comme il fallait bien trouver quelque chose à redire, je déplorerai l’absence de slot micro SD et de prise mini-jack.

Ce realme GT Neo2 5G m’a vraiment séduit et à 370 euros dans sa version de 128Go, cest vraiment une bonne affaire.

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.