PROMO
Accueil » Tests - realme » Test du realme GT Master Edition 5G : un master bon plan

Test du realme GT Master Edition 5G : un master bon plan

Quelques mois après le realme GT 5G, la marque chinoise nous gratifie d’un realme GT Master Edition 5G.

Si son appellation complète pourrait faire penser à une version plus puissante, il n’en est rien. En effet, le realme GT Master Edition est en réalité une version allégée du realme GT que je vous ai récemment présenté en test.

En plus de ces deux modèles, il est intéressant de savoir que la famille realme GT compte également d’autres smartphones qui ne sont disponibles que sur certains marchés : le realme GT Neo, le realme GT Neo 2 et le realme GT Master Explorer Edition.
Et comme on dit, « famille nombreuse, famille heureuse ».

Le prix du realme GT Master Edition 5G de 6Go de RAM + 128Go de ROM est officiellement fixé à 349 euros.
Cependant en cette fin du mois d’octobre 2021, il est possible de le trouver à 299 euros.
Pour la version de 8Go de RAM + 256Go ROM, comptez 50 euros en plus.

Les tarifs fluctuant au grè des différentes promotions, je vous engage quand même à consulter notre très bon comparateur de prix.

Le realme GT 5G m’avait séduit. Qu’en sera t’il du realme GT Master Edition 5G?
Pour le savoir, je vous invite à lire attentivement les lignes qui suivent.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : realme fait ses valises

Le realme GT Master Edition reprend en grande partie les lignes du realme GT.
Mais ça, c’est valable pour les déclinaisons Luna White et Cosmos Black dotées d’un dos en verre.

Pour moi, la version Voyager Grey ici testée est de loin la plus originale.
Pour son dessin, la marque a fait appel au designer japonais Naoto Fukasawa.
Ce dernier s’est inspiré de l’univers des valises et a ici utilisé du cuir vegan, sur lequel il a apposé sa signature.

A noter que le constructeur fournit également une coque en silicone gris clair dans la boîte. Cet élément de protection porte également la signature du designer.

Toujours sur la partie arrière du téléphone, on note dans le coin supérieur gauche la présence d’un module photo de forme rectangulaire comportant trois capteurs ainsi qu’un flash LED. On remarque également la mention « Matrix AI Camera ».
Un peu plus à droite, on trouve la marque realme en lettres chromées ainsi que la signature du designer.
Plus bas, le logo de certification CE et le logo poubelle.

Les contours font appel au polycarbonate chromé.

Les touches de volume prennent place sur le côté gauche, tout comme le tiroir SIM (2 nano SIM).
Sur le flanc droit, on trouve le bouton d’allumage.

La tranche supérieure accueille un micro d’ambiance, tandis que la tranche inférieure sert de terre d’asile à une prise mini-jack, à l’entrée micro primaire, à un port USB-C et à la grille du haut-parleur.

L’écran de 6,43 pouces, poinçonné dans son coin supérieur gauche, occupe 91,7% de la face avant.
Celui-ci est protégé par une vitre antirayures au profil 2.5D, laquelle reçoit à son tour un film de protection posé en usine.

L’afficheur est surmonté d’un écouteur et des capteurs de luminosité et de proximité.
Par contre, pas de LED de notifications!

Pour cette version Voyager Grey, la prise en main est très agréable et l’appareil ne glisse pas hors de la main.

  • Dimensions (Voyager Grey) : 159,2 mm de long x 73,5 mm de large x 8,7 mm d’épaisseur | Poids (Voyager Grey) : 180 grammes

2. Image et son : plein les yeux

L’écran de 6,43 pouces s’appuie sur la technologie AMOLED, ce qui associé à une définition Full HD+ et à une certification HDR10+, augure d’une très bonne expérience visuelle.

Les couleurs sont belles, les noirs sont profonds et les angles de vision sont largement ouverts.
La température des couleurs peut être réglée via le menu des Paramètres.
On a le choix entre 3 profils : doux, vif ou éclatant.

Le delta E moyen mesuré avec le mode Doux est de 2,7, ce qui est plutôt bon puisqu’il est inférieur à 3.

Avec une luminosité de 549 nits (et des pics à 1000 nits), vous n’éprouverez aucune difficulté à consulter votre mobile en plein soleil.

Grâce notamment au ratio d’écran de 20:9, on prendra du plaisir à regarder des vidéos sur ce realme GT Master Edition.

Mais un des points les plus intéressant de ce smartphone réside dans le fait que son écran est doté d’un taux de rafraîchissement de 120 Hz, octroyant une excellente fluidité lors de sessions de jeu, mais également au quotidien.

L’unique haut-parleur délivre un son de bonne qualité doublé d’une bonne puissance (126 db mesurés à la sortie).

On appréciera la présence d’une prise mini-jack. Le son au casque filaire est d’ailleurs agréable.

En appel, l’écouteur restitue un son tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

Il est intéressant de noter que ce smartphone est certifié Hi-Res Audio.

  • Ecran : 6,43 pouces (AMOLED) avec une résolution de 2400 x 1080 pixels, soit donc une densité de 409 ppp.
  • Son : Prise mini-jack et haut-parleur mono. Écouteur classique.

3. Performances : une mécanique en forme

C’est le nouveau processeur 8 coeurs Qualcomm Snapdragon 778G qui est ici à la manoeuvre, accompagné d’un GPU Adreno 642L et de 6Go de RAM.
Il faut noter que cette dernière peut être élargie avec 2, 3 ou 5Go de mémoire vive virtuelle, une portion de l’espace de stockage se transformant alors en RAM.

Et puisque nous parlons de stockage, sachez que sur les 128Go annoncés par le constructeur, il en restera environ 106Go réellement disponibles pour l’utilisateur.
Malheureusement, suite à l’absence de slot micro SD la mémoire de stockage ne pourra pas être augmentée.

Au niveau des performances, il ne fait aucun doute que ce realme GT Master Edition est tout à fait capable de faire fonctionner toutes les grosses applications et tous les gros jeux 3D du moment, tels que PUBG Mobile, Call of Duty ou Genshin Impact.

En plus du mode Performance de l’espace de jeux, on appréciera l’apparition d’un mode GT qui s’active via une touche présente dans la zone de paramétrage rapide.
C’est un mode qui optimise les performances du chipset.

Même en phase de jeu, notre smartphone de test a toujours su garder la tête froide, puisque la température n’est jamais montée au-delà de 38°C.

  • Antutu Benchmark (v9.1.7) : 529.372 points | 3D Mark (Wild Life) : 2475 points
  • Processeur : Octa-core Qualcomm Snapdragon 778G (4 x 2,4GHz + 4 x 1,9GHz) | Mémoire vive : 6Go (+5Go de mémoire virtuelle) | Processeur graphique : Adreno 642L
  • Mémoire de stockage : 128Go de mémoire qui se transforme en 106Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète

Comme son appellation complète l’indique, notre smartphone de test supporte les réseaux 5G SA/NSA, ce qui lui permettra d’être encore d’actualité pour plusieurs années.

A côté de cela, on a également de la 4G (Vo)LTE intégrant toutes les fréquences nécessaires à une utilisation complète dans l’Hexagone, et plus largement en Europe.

On a bien sûr aussi de la 2G et de la 3G+.

Comme tout smartphone digne de ce nom, le realme GT Master Edition 5G propose toute une panoplie d’autres connexions telles que : le Bluetooth (5.2), le Wi-Fi (a/b/g/n/ac/6), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo/QZSS, un port USB-C (OTG), 2 emplacements nano SIM, une prise mini-jack, mais également une puce NFC notamment utile pour les paiements sans contact.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en Wi-Fi.
La 5G n’a pas pu être testée.

Pour le GPS, dans la cour d’une copropriété urbaine, il aura fallu 6 secondes à notre mobile de test avant d’obtenir un premier fixe (17 satellites).

Au niveau des sensors, le realme GT Master Edition dispose d’un accéléromètre, d’une boussole, d’un gyroscope et des habituels capteurs de luminosité et de proximité.

La sécurité n’a pas été oubliée, puisque ce smartphone peut être déverrouillé de deux manières : via le face-unlock (reconnaissance faciale) ou à l’aide du lecteur d’empreintes digitales situé sous la dalle.
Dans les deux cas, c’est rapide et efficace.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,841 W/kg à la tête. C’est un score plutôt élevé pour un smartphone sorti en 2021.

5. Système d’exploitation : une interface utilisateur plaisante

Le realme GT Master Edition est animé par realme UI 2.0, le système d’exploitation maison calqué sur ColorOS 11 et basé sur Android 11.

L’interface fait preuve d’une belle ergonomie et comprend une belle brochette d’applications maison.
realme UI 2.0 propose de nombreuses options de personnalisation.

Les gamers seront heureux de retrouver l’application Espace de jeux, permettant d’optimiser les performances du smartphone et de bloquer certaines notifications.
D’autres options supplémentaires ont également été intégrées, telles que la possibilité de précharger dans la RAM les jeux auxquels vous jouez le plus fréquemment pour accélérer le lancement, ou encore la possibilité de baisser la résolution d’écran si un jeu n’est pas compatible Full HD, mais seulement HD.

Au niveau des applications préinstallées par défaut, on a les habituelles G-Apps (Gmail, YouTube, Chrome, etc.), quelques applications propriétaires, ainsi que quelques applications liées à des partenaires (Netflix, Facebook, LinkedIn, WPS Office ou encore PUBG Mobile).

Le tiroir d’applications est activé par défaut, mais il est possible de le désactiver via un petit passage dans le menu des paramètres.

  • Système d’exploitation : Android 11 | Surcouche : realme UI 2.0

6. Usage : une recharge éclair

Bien évidemment, ce smartphone est tout à fait capable de passer des appels, d’envoyer des SMS et des emails, de faire de la navigation GPS, de lire des vidéos et des MP3, de jouer à des gros jeux 3D, etc.

Cependant, il y a toujours aujourd’hui deux points qui permettent de distinguer les smartphones entre eux : la qualité photo et l’autonomie.

La partie photo arrière est confiée à 3 capteurs : un objectif principal de 64 MP avec autofocus à détection de phase ouvrant à f/1.8, un objectif ultra grand angle (119°) de 8 MP ouvrant à f/2.2 et un capteur macro de 2 MP ouvrant à f/2.4.
A noter que par défaut, le capteur principal prend des photos en 16 mégapixels.

Globalement, les clichés capturés avec ce realme GT Master Edition sont de bonne qualité, sans toutefois étonner.

Les photos capturées avec l’objectif principal profitent de belles couleurs et de beaucoup de lumière. Le contraste est bon, sans être excellent.

De nuit, les résultats demeurent corrects, mais sans stabilisation, on perd en piqué et en précision.
Le mode Nuit apporte plus de détails dans les ombres, mais tend à baisser la température des couleurs.

Les portraits et le zoom numérique (jusqu’à 30x) sont assurés par l’objectif principal.
En ce qui concerne les portraits, les résultats sont propres, de jour comme de nuit, avec un effet bokeh réussi et un détourage précis.
Le zoom numérique reste bon jusqu’au rapport 5x, puis perd considérablement en qualité.

De jour, l’objectif ultra grand angle offre de bons résultats.
Les couleurs sont naturelles et la lumière est maîtrisée.

L’objectif macro ne s’en tire pas trop mal, mais avec seulement 2 mégapixels, inutile de vouloir imprimer la photo.

En vidéo, le capteur principal est capable de filmer jusqu’en 4K à 30 FPS, mais également en 1080p en 30 et en 60 FPS.

La partie selfie est assurée par un objectif de 32 MP ouvrant à f/2.5.
Ce dernier réalise de beaux autoportraits, de jour comme de nuit.
Les photos bénéficient de belles couleurs, d’un beau piqué et de nombreux détails.
Attention que le mode beauté est ici activé par défaut. Si vous voulez éviter un lissage de votre peau, il conviendra de le désactiver.

Le realme GT Master Edition intègre une batterie de 4300 mAh qui lui permettra de tenir environ une journée et demie, et cela dans le cadre d’un usage mixte raisonnable.
Attention cependant, que si vous êtes un gros joueur et que vous activez le mode GT, l’autonomie sera beaucoup plus faible. Vous ne tiendrez pas la journée.

Mais heureusement, SuperDart et son chargeur de 65 W viendront à la rescousse.
Il ne faudra en fait que 33 minutes pour passer de 1 à 100% de batterie.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%, taux de rafraîchissement d’écran en Automatique) aura consommé 13% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est un peu mieux que les 15% habituellement constatés depuis 2019.

  • Triple appareil photo dorsal :  64 MP + 8 MP + 2 MP
  • Batterie : Fixe de 4300 mAh.

En conclusion : une bonne affaire

Le realme GT Master Edition 5G est un appareil qui ne possède aucun défaut rédhibitoire.

Il affiche un beau design, bénéficie d’une très bonne qualité de fabrication, d’une prise en main agréable, d’un très bel écran AMOLED, de belles performances, d’une connexion 5G, d’une bonne qualité photo et d’une bonne autonomie.

Les seules choses que l’on peut lui reprocher, c’est l’absence du son stéréo et celle d’un slot micro SD.

Si vous recherchez un bon smartphone entre 300 et 350 euros, le realme GT Master Edition 5G vous conviendra parfaitement. Et comme vous l’aurez certainement compris, je vais vous le recommander à l’achat.

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Voir aussi...

Test du UGREEN GaN chargeur rapide 100W 4 ports : pour une super-recharge

D’une part, des constructeurs qui ne fournissent plus les chargeurs avec leurs smartphones et leurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *