Accueil » Tests - Wiko » Test du Wiko Y51 : le low-cost à prix tiré

Test du Wiko Y51 : le low-cost à prix tiré

Wiko est une marque historiquement connue pour ses modèles entrée de gamme.
Parfois même low-cost, pour ceux qui tombent sous la barre des 100€.

Le Wiko Y51 fait donc parti de ceux-là, avec un prix (maximum conseillé) de 59,99€.
Un Y51 qui succède, comme on peut s’y attendre, au Wiko Y50 déjà testé par nos soins.

PrixtelPrixtel est le seul opérateur mobile à proposer des forfaits qui s’adaptent, chaque mois, à votre consommation.
Et, service unique en France, c’est vous qui choisissez le réseau, entre Orange ou SFR, qui sera utilisé sur votre ligne mobile.
Les forfaits sont sans engagement et disponibles à partir de 4,99€/mois (forfait “Le petit”, avec 10Go de data !).
Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien.

La gloire au “tout plastique” ne ment pas, de même que les formes arrondies.
Le Wiko Y51 ne peut pas tromper son monde et il est clair qu’il s’agit d’un smartphone pas cher.

Cependant, si le châssis montre une certaine souplesse, le tout est bien assemblé.
Côté coloris, ce mobile est disponible en Or (“Gold”), Noir (“Deep Grey”) ou bien Bleu/Vert (“Mint”).

Pour ce qui est de l’image, le temps passe, les exigences montent.
Et l’écran, s’il dispose d’une bonne diagonale, offre une image manquant de netteté.

En outre, la technologie employée réduit significativement les angles de vision.
Malgré tout, le format 16:9 de l’écran permet de garder une bonne prise en main.

Côté son, on retrouve un mini-jack et un écouteur.
Ainsi qu’un haut-parleur qui offre un son de qualité très “passable” (130+ db max.).

Les performances sont, en toute logiques… faibles.
Et c’est là aussi un aspect qui nous fait reconnaître un mobile low-cost.

Dans l’absolu, cela n’empêche pas de télécharger et d’utiliser une quelconque application.
Malgré tout, il faut remarquer la lenteur au lancement de chaque application.

Inutile de dire que les jeux 3D seront une peine pour ce Y51.
Car au mieux, ils fonctionneront en faible qualité graphique… voire pas du tout.

La connectivité quant à elle montre une belle évolution par rapport au Wiko Y50.
En effet, ce Y51 est doté d’une connexion 4G et non plus seulement 3G.

On retrouve également toutes les autres connectivités.
Telles que du WiFi, Bluetooth, etc. mais pas de NFC cependant.

Pas de capteur d’empreintes digitales mais la fonction reconnaissance faciale.
Cependant, avec le port du masque, impossible de le déverrouiller ainsi.

Le système d’exploitation est également une bonne évolution.
On retrouve Android 10, en version “Go Edition” (ndlr : donc pas de surcouche).

Côté fonctionnalités, on apprécie la présence de capteurs photos.
Frontal et dorsal, ces 2 capteurs sont dotés d’une résolution de 5MP.

Et clairement… non, le résultat obtenu n’est pas bon.
Ni exploitable, ni agréable, tout juste bon pour un MMS/email.

Et pour ce qui est de l’autonomie, elle est correcte.
On atteint le 1 jour (mais pas vraiment plus) avec 1 seule recharge.

En conclusion, ce Wiko Y51 offre le résultat attendu.
A savoir que le prix (très) bas entraîne nécessairement un grand nombre de compromis.

L’expérience obtenue ici peut être – au mieux – qualifiée de passable.
Mais tout à fait logique à ce prix (moins de 60€ : voir notre comparateur de prix).

Il permet donc aux petits budgets d’avoir une expérience Android.
Mais au quotidien, la lenteur liée aux (trop) faibles performances va agacer certains utilisateurs.

  • Dimensions : 14,7 cm de long x 7,2 cm de large x 0,9 cm d’épaisseur | Poids : 175 grammes.
  • Ecran : 5,45 pouces (TN) au format 16:9 et avec résolution FWVGA (960 x 480 pixels), soit donc une densité de 197ppp | Luminosité : 200 nits.
  • Son : mini-jack et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique.
  • Antutu (v8.5.3) : 42 460 points.
  • Processeur : Quatre cœurs 1,3GHz | Mémoire vive : 1Go | Processeur graphique : Mali T-820 MP1.
  • Mémoire de stockage : 8Go de mémoire qui se transforme en 5Go lors du premier démarrage.
  • Connectivité : double sim (micro et nano), 4G/3G, WiFi (b/g/n), Bluetooth (4.2), aGPS, radio FM, mini-jack, micro USB, micro SD (64Go max).
  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,705w/kg à la tête (1,547w/kg au corps). C’est un score acceptable pour un téléphone de la catégorie.
  • Système d’exploitation : Android 10 “Go Edition” | Surcouche : Aucune.
  • Appareil photo dorsal :  5MP avec flash LED, sans autofocus. Voir un échantillon photo.
  • Appareil photo frontal : 5MP. Voir un échantillon photo.
  • Batterie : Extractible de 2 500 mAh. 1 heure de vidéo consommera environ 14% d’énergie.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de test du Wiko Y51.
Voir la vidéo de déballage du Wiko Y51.

Au sujet de : Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo.

Voir aussi...

Test comparatif POCO M3 vs Redmi 9T : les faux jumeaux

Récemment, nous avons testé pour vous les POCO M3 et Redmi 9T, deux smartphones signés …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *