Accueil » Tests - Samsung » Test du Samsung Galaxy M11 : l’entrée de gamme qui fait le taf

Test du Samsung Galaxy M11 : l’entrée de gamme qui fait le taf

Il existe plusieurs catégories d’utilisateurs de smartphones.

Il y a ceux qui veulent le top du top, le dernier mobile à la mode offrant de très grosses performances. Cette catégorie ne sera pas intéressée par l’appareil que je vais vous présenter.

Il y a ceux qui recherche le meilleur rapport qualité-performances-prix, peu importe la marque du smartphone. Je ne pense pas que ceux là soient intéressés.

Et puis, il y a les utilisateurs qui ne veulent pas trop investir dans leur smartphone mais qui n’ont pas vraiment confiance en des marques chinoises, pourtant honorables, telles que Xiaomi, realme, etc.
Ceux là restent bien souvent fidèles à une marque telle que Samsung.

Et c’est cette dernière catégorie d’utilisateurs que vise Samsung avec son Galaxy M11, un smartphone d’entrée gamme vendu à prix raisonnable et doté d’une grosse batterie.

Le Samsung Galaxy M11 a été annoncé en France à la mi-décembre de cette année 2020 au prix public conseillé de 159 euros. Cependant dix jours plus tard, on peut déjà l’acquérir à partir de 149 euros.
Mais pour trouver ce smartphone sud-coréen au meilleur prix, je vous vous engage à consulter notre très bon comparateur de prix.

Mais que nous réserve vraiment ce Samsung Galaxy M11?
C’est ce que vous allez découvrir en lisant attentivement cet article de test.

PrixtelPrixtel est le seul opérateur mobile à proposer des forfaits qui s’adaptent, chaque mois, à votre consommation.
Et, service unique en France, c’est vous qui choisissez le réseau, entre Orange ou SFR, qui sera utilisé sur votre ligne mobile.
Les forfaits sont sans engagement et disponibles à partir de 2€/mois.
Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien.

1. Esthétique : un appareil qui présente bien

Même s’il fait partie du segment de l’entrée de gamme, le Galaxy M11 est un smartphone qui présente bien. De plus, il est doté d’une excellente qualité de fabrication.

Son boîtier en polycarbonate au rendu satiné et ses dimensions plutôt raisonnables lui confèrent une excellente prise en main.

La face avant est occupée à hauteur de 81,6% par un écran de 6,4 pouces protégé par une vitre au profil 2.5D.

Dans le coin supérieur gauche, on remarque un orifice abritant la caméra selfie.
L’écran est surmonté d’un écouteur et des capteurs de luminosité et de proximité.
On regrettera l’absence de LED de notifications.

Sur le côté gauche, on trouve le tiroir SIM/micro SD.

Le flanc droit est quant à lui occupé par la touche de volume et par le bouton d’allumage.

La tranche supérieure du mobile sert de terre d’asile à un port mini-jack et à un micro d’ambiance.

A l’opposé, on note la présence d’une entrée micro primaire, d’un port port USB-C et de la grille du haut-parleur.

Si nous retournons le téléphone, on remarquera dans le coin supérieur gauche un module photo englobant 3 capteurs et accompagné d’un flash LED.
Notez que l’ensemble photo ne dépasse pas de la caisse, et ça c’est plutôt une bonne nouvelle.
Plus bas, au centre, on trouve un lecteur d’empreintes digitales, la marque SAMSUNG et le logo de certification CE.

Le Samsung Galaxy M11 existe en trois couleurs : Noir, Bleu Métal et Violet.
C’est ce dernier coloris qui habille notre exemplaire de test.

  • Dimensions : 161,4 mm de long x 76,3 mm de large x 9,0 mm d’épaisseur | Poids : 197 grammes

2. Image et son : un bel écran HD+

Chez Samsung, à moins de 150 euros il ne faut pas s’attendre à trouver une dalle Full HD+. Nous sommes donc ici en présence d’un très bel écran PLS LCD proposant une résolution HD+.

Cet afficheur Infinity-O de 6,4 pouces au format 19.5:9 offre de belle couleurs, un bon contraste, et des angles de vue plutôt bien ouverts.
Malheureusement, il est impossible de régler la température des couleurs.

La luminosité mesurée à 420 nits sera suffisante pour pouvoir consulter l’écran de son mobile en extérieur.

Au final, il sera agréable de regarder des vidéos sur l’écran de ce Samsung Galaxy M11.

Le son véhiculé par le haut-parleur principal situé sur la partie basse du téléphone est relativement puissant (108 db constatés à la sortie) mais manque cruellement d’amplitude.

Le fabriquant a ici choisi de garder la prise mini-jack, ce qui est une bonne nouvelle pour les amateurs de casques filaires.
Une fois mon casque branché, la qualité du son m’a vraiment bluffé!

Enfin, le son restitué par l’écouteur est tout à fait satisfaisant, on comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,4 pouces (IPS LCD) avec une résolution de 720 x 1560 pixels, soit donc une densité de 268 ppp.
  • Son : Mini-jack et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : modestes

Il est clair qu’il ne faut pas s’attendre ici à des performances de dingue.

Toutefois, ce Galaxy M11 est quand même équipé d’un processeur 8 coeurs Snapdragon 450 signé Qualcomm accompagné de 3Go de RAM et d’un GPU Adreno 506.

Malgré des scores relativement bas sur Antutu et sur 3D Mark (Sling Shot Extreme), 95.000 points sur l’un et près de 440 points sur l’autre, il sera quand même possible de faire tourner des jeux 3D pas trop gourmands.
PUBG Mobile reste jouable à condition d’abaisser la qualité graphique au maximum.

Pour le stockage, sur les 32Go annoncés il restera réellement 21,1Go disponibles pour l’utilisateur.
Cependant, cette mémoire pourra facilement être élargie par l’ajout d’une carte micro SD (+512Go), et ce sans devoir sacrifier l’un des deux emplacements nano SIM.

  • Antutu Benchmark (v8.5.0) : 95.082 points | 3D Mark (Sling Shot Extreme) : 438 points
  • Processeur : Octa-core Qualcomm Snapdragon 450 cadencé à 1,8GHz | Mémoire vive : 3Go  | Processeur graphique : Adreno 506
  • Mémoire de stockage : 32Go de mémoire qui se transforme en 21,1Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète

Même s’il s’agit de mobiles premier prix, il est excessivement rare aujourd’hui de trouver des smartphones ne proposant pas la 4G.
Mais il n’y a ici aucune inquiétude à avoir, puisque le Galaxy M11 est bien doté d’une connexion 4G LTE (Cat.7 en UL et Cat.13 en DL).

Et bien sûr, on a également de la 2G et de la 3G+.

A côté de cela, comme tout smartphone digne de ce nom, notre appareil de test est également équipé de la panoplie des autres connexions que sont : le Bluetooth (4.2), le Wi-Fi (b/g/n), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo, la radio FM, un port USB-C (OTG), etc.
On déplorera cependant l’absence d’une puce NFC.

La référence SM-M115F/DS prouve que nous sommes ici sur une version dotée de 2 emplacements SIM (au format nano).

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en Wi-Fi.
Pour le GPS, dans la cour d’une d’une copropriété urbaine, il aura fallu 20 secondes à notre Galaxy M11 avant d’obtenir un premier fixe (6 satellites).

Au niveau des sensors, on a droit à un accéléromètre et aux habituels capteurs de luminosité et de proximité.
Par contre, on devra se passer de la boussole et du gyroscope.

La sécurité n’a pas été mise de côté, puisque le Galaxy M11 peut être déverrouillé de deux manières : par le biais du lecteur d’empreintes digitales situé au dos du terminal et via le face-unlock (reconnaissance faciale).
Dans le premier cas, c’est vraiment très rapide, un peu moins dans le second.
Cependant, cela reste toujours efficace.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,52 W/kg à la tête. C’est un score tout à fait convenable pour un mobile d’entrée de gamme sorti en 2020.

5. Système d’exploitation : un binôme qui fonctionne

Le Galaxy M11 est animé par Android 10 sur lequel Samsung a appliqué sa surcouche One UI 2.0.

L’interface est très agréable à utiliser. Elle est sobre et fluide.

Les icônes ont été relookées et de nouveaux fonds d’écran ont fait leur apparition.

Notre binôme apporte un tiroir des applications, mais également un mode sombre qui se répercute sur le Google Play Store.

Parmi les autres fonctions sympa, on a la possibilité de remplacer les 3 touches Android habituelles par un système de gestures.

Du côté applicatif, nous avons :

– des applications Google telles que Gmail, Maps, YouTube, etc.

– des applications Microsoft telles que Office Mobile, OneDrive, LinkedIn et Outlook

– des applications Samsung telles que Samsung Notes, Galaxy Store, Enregistreur vocal, Game Launcher, Samsung Members, etc.
– des applications propriétaires telles que Facebook et Netflix

  • Système d’exploitation : Android 10 | Surcouche : One UI 2.0

6. Usage : un smartphone endurant

Même si le Samsung Galaxy M11 est un smartphone d’entrée de gamme, il est tout à fait capable de passer des appels, d’envoyer des SMS et des emails, de lire des vidéos et des MP3, de jouer à des jeux 2D et à des jeux 3D pas trop gourmands, etc.

Cependant, il y a encore aujourd’hui deux aspects qui permettent de différencier les smartphones entre eux : la qualité photo et l’autonomie.

A l’arrière du Galaxy M11, le constructeur sud-coréen a positionné un bloc photo muni de 3 capteurs : un objectif principal grand-angle de 13 MP ouvrant à f/1.8, un objectif ultra grand angle de 5 MP ouvrant à f/2.2 et un capteur de profondeur de 2 MP ouvrant à f/2.4.

De jour, l’objectif principal propose des clichés tout juste exploitables.
Le rendu des photos est lissé et le niveau de détails est limité.
Les couleurs sont légèrement pâles.

Les photos capturées de nuit sont presque inexploitables, et aucun mode Nuit ne vient proposer une quelconque amélioration du rendu.

Notez que ce capteur de 13 mégapixels est capable de filmer en 1080p à 30 FPS.

L’objectif ultra grand angle produit des images relativement déformées, avec un piqué limité et un traitement d’image peu naturel de jour.

Les photos capturées en mode Portrait affichent une qualité plutôt satisfaisante.

A l’avant, on trouve un objectif  grand angle (77°) de 8 MP ouvrant à f/2.0.

Ce dernier offre des résultats très moyens. Les photos manquent de détails et le rendu est peu flatteur.

L’autonomie est l’un des gros points forts du Galaxy M11.

Sa batterie d’une capacité de 5000 mAh lui permet de dépasser les deux jours avant de demander à être rechargée, et cela dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable.
Cette autonomie plus que respectable est notamment due par la présence d’un processeur peu énergivore signé Qualcomm.

De plus, l’accumulateur supporte la charge rapide 15 W.
Avec le chargeur compatible fourni dans le packaging, il aura fallu environ 2 heures 20 pour passer de 1 à 100% de batterie.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 90%, luminosité à 50%) aura consommé 9% de l’énergie contenue dans la batterie.
C’est beaucoup mieux que les 15% habituellement constatés depuis 2019.

  • triple appareil photo dorsal :  13 MP + 5 MP + 2 MP
  • Batterie : Fixe de 5000 mAh.

En conclusion : l’autonomie au premier plan

Comme déjà évoqué plus haut, le gros point fort du Samsung Galaxy M11 c’est son autonomie dépassant les 2 jours, mais pas seulement.

Son écran LCD de qualité offre une belle image et la qualité de fabrication du terminal est excellente.

Son talon d’Achille, c’est la photo.
Il est préférable que les images capturées restent dans la mémoire du smartphone ou dans celle de la micro SD.

Au final, je dirai que le Samsung Galaxy M11 reste un mobile cohérent qui s’adressera principalement aux consommateurs ne désirant pas trop investir dans un smartphone, mais qui veulent malgré tout rester sur une marque très connue en laquelle ils ont confiance.

  • Les plus : Qualité de fabrication, écran, autonomie, prise mini-jack + port USB-C, master combo 2 nano SIM + 1 micro SD.
  • Les moins : Pas de boussole, pas de gyroscope, qualité photo médiocre.

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Voir aussi...

Test du Samsung Galaxy A42 5G : une belle proposition

Au mois de décembre 2020, Samsung a commercialisé son nouveau Galaxy A42 5G, qui est …

8 commentaires

  1. Bonjour Alex,

    Ce M11 lag t il? Des bugs? Temps de latence à l’ouverture des applications?
    Est il compatible OTG?
    Le son des appels? La capture des signaux gps?

    Globalement est il bien ou faut il miser sur le Samsung A22 déjà référencé chez Samsung Belgique à 199€?

    Merci à vous pour ces précisons!

  2. Bonjour François.

    Je n’ai rencontré aucun bug avec ce Galaxy M11. Son seul point faible c’est la qualité photo.
    Bien que je n’ai pas encore pu tester le Galaxy A22, il ne fait aucun doute pour que le Galaxy A22 fait partie d’un segment supérieur.

    Pour les autres questions, tout est dit dans l’article.

    • Oui merci, pour les autres questions, je me suis aperçu de ma boude après coup… Toutes mes excuses!

      Pour en revenir à ce M11, j’hésite entre lui et les A02S et A22, pour ce dernier, il me semble que le processeur est un Mediatek MT6765 Helio P35 – (12 nm) mais je connais peu ce processeur, est il “puissant”? Le processeur du M11 n’est il pas trop obsolète ou sera t il vite dépassé? Qu’en pensez vous?

      • Même si je ne connais pas trop ce SoC Mediatek Helio P35, il semble être un bon processeur.

        Cependant, je suis occupé à tester le Samsung Galaxy A21s.
        Le test sera publié ce week-end, et je peux déjà dire que pour 170 euros on est sur un bon smartphone d’entrée de gamme, meilleur que le Galaxy M11.

  3. Bonjour faxe aux entrées de gamme de Xiaomi qui se positionne le mieux ?

  4. bonsoir, je suis perdue ! Décidée à m’acheter un nouveau téléphone après 6 mois d’usage laborieux d’un Wiko Leny 4, j’étais partie sur l’Xperia L4 de Sony. Je vois votre test, et ….. patatra. Je dois revoir ma copie.
    De là, je regarde le galaxy M11 puis le A21S qui semble être meilleur selon vos écrits, mais à force de lire tous ces articles, je ne trouve pas. Je cherche juste un téléphone pas trop sophistiqué, j’ai eu un Xperia mais quel modèle ??? aucune idée. Il me convenait très bien sauf que j’ai cassé l’écran et que je n’avais pas assez de mémoire pour mettre une douzaine d’applis. Bref, pour quelqu’un qui déteste WIKO (on est nombreux), qui veut faire de belles photos, qui veut 32 voir 64 GO, et une double SIM, kikon choisit ?? Je sais que vous ne pouvez sans doute pas nous orienter vers tel ou tel modèle, mais à force de faire des comparatifs hyper précis, les novices comme moi sont un peu paumés.
    Bon sinon merci pour votre excellent travail et vos vidéos qui sont très agréables à écouter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *