Accueil » Tests - Samsung » Test du Samsung Galaxy J2 Core (2018) : une expérience intéressante

Test du Samsung Galaxy J2 Core (2018) : une expérience intéressante

Si vous êtes insensible aux yeux doux que vous font les terminaux haut de gamme, car le sujet ne vous passionne pas ou que vous êtes en quête d’un smartphone pour un pré-ado, il est possible encore aujourd’hui de trouver des produits à moins de 100 euros.

C’est d’ailleurs le cas avec le Samsung Galaxy J2 Core que je vous propose aujourd’hui, un smartphone low-cost que l’on peut retrouver en ce début du mois de mai 2019 aux environs de 95 euros.

Forcément chez une marque premium comme Samsung, pour ce prix il vous faudra faire des concessions.

Mais quelles seront ces concessions?
C’est ce que nous allons voir ensemble dans cet article de test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un design plaisant

Le design du J2 Core (2018) reprend dans les grandes lignes celui du Galaxy J6 (2018).

La prise en main est très bonne et le téléphone ne glisse pas hors de la main.

Le terminal mélange des contours en aluminium à un dos en plastique laqué.
Ce dernier affiche une bonne qualité et se montre plutôt résistant aux traces de doigts, en tous cas sur notre exemplaire de couleur lavande.

L’assemblage est rigoureux et le tout dégage une impression de robustesse.

Le dos s’enlève assez facilement (grâce à une petite encoche) pour dévoiler les emplacements pour les deux micro SIM et pour la carte micro SD.
La batterie est amovible, une qualité devenue rare aujourd’hui.

La face avant est occupée à hauteur de 66,7% par un écran de 5 pouces au ratio 16:9 protégé par une vitre Corning Gorilla.
Il est surmonté d’un écouteur, d’un capteur de proximité et d’une caméra frontale.
Sous l’écran, on retrouve le marquage Samsung.
Pas de LED de notifications et pas de touches sensitives Android. Ces dernières étant intégrées à l’écran, elles sont donc tactiles.

Retournons le téléphone pour découvrir un capteur photo accompagné d’un flash LED, la grille du haut parleur, un marquage Samsung et le logo Duos.

Sur le côté gauche, on retrouve les touches de volume, tandis que le flanc droit fait place au bouton d’allumage.

Si la tranche supérieure est vierge de tout orifice, la tranche inférieure est quant à elle plus densément occupée par un port micro USB, par une entrée micro (la seule) et par un port mini-jack.

Le Galaxy J2 Core (2018) est disponible en 3 coloris : Black, Gold et Lavender.

  • Dimensions : 143,4 mm de long x 72,1 mm de large x 8,9 mm d’épaisseur | Poids : 154 grammes

2. Image et son : un écran correct

Contrairement au Galaxy J2 (2018), le J2 Core (2018) n’est pas doté d’un écran Super Amoled.
Il s’appuie sur la technologie PLS.

L’afficheur doit se contenter d’une résolution qHD, alors que pour ce prix certains concurrents proposent du HD 720p.
L’écran affiche de belles couleurs, des contrastes satisfaisants et de bons angles de vision.
Du côté de la luminosité, si il est tout à fait possible de consulter son mobile en extérieur, cela se gâtera en plein soleil.

Le manque de pixels (sa densité n’excède pas les 220 ppp) se manifestera par exemples sur les contours de certaines polices de caractères.

Le haut-parleur principal délivre un son clair et puissant (107 db constatés à la sortie).
Celui-ci étant placé au dos du terminal, le son sera un peu étouffé lorsque le mobile sera posé à plat dos à une table.

L’écoute au casque reste agréable et en appel, le son restitué par l’écouteur est tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 5,0 pouces (PLS) avec résolution de 540 x 960 pixels, soit donc une densité de 220 pixels par pouce.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique

3. Performances : à la limite

La cible visée par le Galaxy J2 Core (2018) se contentera la plupart du temps d’utilisations basiques, mais même face à elles, certains produits anémiques semblent à la peine.
Ce n’est pas vraiment le cas de ce Samsung qui offre une réactivité convenable au quotidien.

Certes, il va ralentir l’allure au fil de la journée,  mais ce sera alors la mémoire vive de 1Go seulement qui sera à incriminer.

Pour animer ce terminal, nous retrouvons une mécanique maison , en l’occurrence un Exynos 7570, une puce intégrant 4 cœurs cadencés à 1,4GHz.

Pour autant, si le J2 Core (2018) peut constituer un compagnon agréable, il ne faut pas compter sur lui pour affoler les compteurs, c’est-à-dire nos incontournables benchmarks.
Nous avons ainsi obtenu un score de 37.000 points à Antutu et de 2932 points à 3D Mark (Ice Storm Extreme).

Inutile donc d’essayer de faire du PUBG Mobile avec ce smartphone. Il vaudra mieux se contenter de jeux 2D ou de jeux 3D peu gourmands.

Les 8Go de mémoire de stockage interne promis ne sont pas là, puisque 4,9Go seulement sont effectivement disponibles.
Une fois encore, le recours rapide à une carte mémoire micro SD s’avérera nécessaire.

  • Antutu Benchmark (v7) : 37.000 points | 3D Mark (Ice Storm Extreme) : 2932 points
  • Processeur : Quad-core Exynos 7570 cadencé à 1,4Ghz | Mémoire vive : 1Go  | Processeur graphique : Mali-T720
  • Mémoire de stockage : 8Go de mémoire qui se transforme en 4,9Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : tout à fait adaptée

Le J2 Core (2018) n’est pas le mieux doté des smartphones pour ce qui est de la connectivité.
On pourra notamment regretter l’absence de NFC qui enfin, après de nombreuses années, offre un véritable intérêt et usage.

Cependant, nous sommes ici en présence d’un mobile satisfaisant, doté d’une bonne panoplie de connexions.
Nous avons notamment droit à une connexion 4G LTE de catégorie 4 (150 Mbps en téléchargement et 50 Mbps en envoi), intégrant la B20, mais pas la B28.

Autre point intéressant, la présence de 2 emplacements pour cartes micro SIM (comme le prouve la référence SM-J260F/DS) qui permettra de gérer une ligne mobile professionnelle et une ligne mobile personnelle.

On retrouve également d’autres connexions tout à fait habituelles et indispensables : du WiFi (b/g/n), du Bluetooth (4.2), du (A)GPS/Glonass/BDS, un port micro USB (OTG), un port micro SD (+256Go), de la radio FM, un port mini-jack, etc.

Et si l’on parle de capteurs, il faut regretter (mais cela se comprend à ce niveau de prix) l’absence d’un capteur d’empreintes digitales.
De même, pas de capteur de luminosité, pas de gyroscope et pas de boussole.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,61 W/kg. C’est un score tout à fait correct pour un mobile sorti en 2018.

5. Système d’exploitation : un OS allégé

Le Galaxy J2 Core (2018) a une particularité : il tourne sous Android Go, une version allégée d’Android Oreo 8.1, développée par Google pour des smartphones de 1Go de mémoire vive.
Cette déclinaison permet d’offrir une expérience utilisateur fluide grâce à des applications repensées pour optimiser les performances du smartphone.

Nous avons donc ici des applications Google adaptées (Gmail Go, Google Go, Maps Go, YouTube Go, etc).
Google Assistant est également présent sous une forme allégée nommée Assistant Go.

A côté de cela, on dispose du store d’applications Samsung : Galaxy Apps.

L’application Facebook est également présente dans une forme allégée du nom de Facebook Lite.

Notez que le tiroir des applications peut être déployé d’un geste du doigt allant du bas de l’écran vers le haut.

  • Système d’exploitation : Android Oreo 8.1 (Android Go) | Surcouche : Samsung

6. Usage : basique, sans plus

Si le Galaxy J2 Core (2018) est capable de satisfaire l’ensemble des missions attendues d’un smartphone moderne, il n’est pas non plus le plus doué en tout.
Appels, SMS, emails, navigation interne, etc. sont autant de sujets sur lesquels rien n’est à craindre.

Cependant, pour la navigation GPS, l’absence de boussole peut être un vrai sujet d’agacement, principalement si vous êtes piéton.
Et pour ce qui est des jeux, inutile de vous dire que ce smartphone ne se sentira pas à l’aise avec les grosses productions 3D du moment.

Pour ce qui est de la qualité photo, nous pouvons la qualifier de “correcte” si l’on prend en considération le fait que ce mobile est désormais un low-cost.
D’ailleurs, la qualité photo obtenue avec le capteur frontal m’a positivement surpris. Cela n’a pas été la même chose pour le capteur dorsal!

Enfin, pour ce qui est de l’autonomie, elle est vraiment très bonne pour ce type de smartphone.
En effet, c’est un mobile qui tiendra parfaitement 2 jours avant de devoir être rechargé.

N’attendez pas ici de la charge rapide. Le chargeur présent dans la boîte est un 5V-1A.

Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 10% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est beaucoup mieux que les 20% habituellement constatés.

  • Appareil photo dorsal :  8 mégapixels (f/2.2) avec autofocus et flash LED
  • Appareil photo dorsal : 5 MP (f/2.2)
  • Batterie : Extractible de 2600 mAh.

En conclusion : pour les primo-accédants

Le Samsung Galaxy J2 Core (2018) n’est pas un mauvais mobile et il dispose d’intéressantes spécifications rarement vues à ce niveau de prix.
On pourra notamment citer la présence de contours en métal et d’une vitre Corning Gorilla Glass pour protéger l’écran.

Cependant, les performances limitées, la qualité photo passable, et bien d’autres aspects, confirment qu’il s’agit bien d’un mobile low-cost/début d’entrée de gamme.
Or, sur ce segment la concurrence fait souvent mieux en proposant au même prix des smartphones plus performants (plus de RAM, plus de ROM, etc.).

Mais si vous voulez rester sur une marque premium, ce Galaxy J2 Core (2018) sera un bon choix pour un primo-accédant ou comme mobile de secours (par exemple pour mettre dans la boîte à gants de votre voiture).

  • Les plus : Qualité de fabrication, contours en aluminium
  • Les moins : Mémoire vive insuffisante, mémoire de stockage un peu juste

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

1 commentaire

  1. «Test du Samsung Galaxy J2 Core (2018) : une expérience intéressante»
    Intéressant pour qui ?!

    «des contours en aluminium»
    C’est du plastique il ne faut pas rêver surtout à ce prix.
    Toute la gamme A 2019 sont en plastique alors Samsung ne va pas mettre de l’alu sur un phone lowcost.

    «Mémoire vive insuffisante»
    Imposé par Google pour avoir du Android Go

    «mémoire de stockage un peu juste»
    Ça aurait été mieux s’il n’y avait pas ces bloatware pas indispensables

    Je rajouterais dans «les Plus» la qualité de l’appareil photo (surtout pour le prix)

    Sinon comme d’Hab ce n’est pas le genre de phone que je recommande.
    Mieux vaut leur filer l’ancien phone qu’on vient de remplacer si peut pas mettre plus d’argent.
    Le mini recommandé reste toujours 120€ pour avoir quelque chose d’utilisable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *