Accueil » Tests - Motorola » Test du Motorola Moto g22 : joli design et petit prix

Test du Motorola Moto g22 : joli design et petit prix

Au début de ce mois de mars 2022 Motorola a lancé un nouveau smartphone d’entrée d’entrée de gamme : le Moto g22 (XT2231-2).

Vendu en promotion au prix de 159 euros en ce milieu du mois de mai, le Motorola Moto g22 vient concurrencer le Samsung Galaxy A13.

Mais à qui ce mobile d’entrée de gamme se destine t’il?
Pour le savoir, je vous invite à lire attentivement les lignes qui suivent.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un design inspiré

Même s’il fait partie du segment des smartphones d’entrée de gamme, le Motorola Moto g22 arbore un design plaisant. Ce dernier est inspiré du design du Motorola Edge 20, un appareil de milieu de gamme nettement plus premium.

Le boîtier entièrement en polycarbonate bénéficie d’un dos plat à la finition mate reflétant la lumière.
Cette finition a l’avantage de ne pas retenir les traces de doigts.

Trois coloris sont disponibles : Iceberg Blue, Pearl White et Cosmic Black, comme c’est le cas pour notre smartphone de test.

A l’arrière, on remarque dans le coin supérieur gauche un module photo de forme ovale.
Plus bas, le logo de la marque, le marquage « Motorola » et les logos poubelle et de certification CE.
Ces deux derniers se faisant très discrets.

La face avant est occupée à hauteur de 89,03% par un écran de 6,5 pouces, avec un poinçon en haut au centre.
L’afficheur est surmonté d’un écouteur et des capteurs de luminosité et de proximité.
Par contre, ici pas de LED de notifications.

Sur le flanc gauche, on trouve le tiroir SIM/micro SD (2 nano SIM + 1 micro SD), alors que le côté droit accueille la touche de volume et le bouton d’alimentation, lequel intègre un lecteur d’empreintes digitales.

La tranche supérieure du mobile fait place à une prise mini-jack, alors qu’à l’opposé on note la présence d’une entrée micro (la seule), d’un port USB-C et de la grille du haut-parleur.

Malgré des dimensions assez imposantes, la prise en main de l’appareil est bonne.
Ce smartphone bénéficie également d’une excellente qualité de fabrication.

Il est intéressant de noter que ce Moto G22 offre une résistance aux éclaboussures.

  • Dimensions : 163,95 mm de long x 74,9 mm de large x 8,49 mm d’épaisseur | Poids : 185 grammes

2. Image et son : un bel écran LCD 90 Hz

Motorola a équipé son smartphone d’entrée de gamme d’une dalle IPS LCD Max Vision HD+ au ratio 20:9.
L’écran présente un taux de rafraîchissement de 90 Hz (non adaptatif) qui offre une très belle fluidité au quotidien.

Les couleurs sont belles, les contrastes sont relativement bons et les angles de vision sont bien ouverts.
Dans le menu des Paramètres, on a le choix entre des couleurs saturées ou naturelles.

Avec un score de 3,6, le Delta E reste assez haut. C’est une valeur un peu au-dessus du seuil de perception par l’oeil humain.

La luminosité est suffisante pour pouvoir consulter sans problème l’écran de son smartphone en extérieur.

Le son diffusé par l’unique haut-parleur (situé sur la tranche basse du téléphone) est tout à fait satisfaisant pour cette gamme de prix et relativement puissant (121 db constatés à la sortie).

On apprécie la présence d’une prise mini-jack. L’écoute au casque filaire est plutôt agréable.

Le son restitué par l’écouteur est tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant. On regrettera juste l’absence d’un micro d’ambiance.

  • Ecran : 6,5 pouces (IPS LCD) avec une résolution de 1600 x 720 pixels, soit donc une densité de 268 ppp.
  • Son : Prise mini-jack et haut-parleur mono. Écouteur classique.

3. Performances : modestes

Forcément, au regard d’un tarif plancher, il ne faut pas s’attendre à une mécanique offrant des performances de haut niveau.

C’est donc sans surprise que nous retrouvons ici un processeur MediaTek Helio G37 gravé en 12 nm qui intègre 8 coeurs.

A l’usage, cette puce accompagnée de 4Go de RAM offre à ce smartphone une bonne réactivité, du moins face aux usages basiques.
Les applications les plus lourdes, les jeux notamment, seront rapidement à la peine.

Notre smartphone de test a atteint un score d’un peu plus de 112.000 points sur Antutu, une performance honnête pour ce type d’appareil.

Pour le stockage, sur les 64Go revendiqués par le constructeur, seuls 44,5Go seront réellement disponible pour l’utilisateur.
Cependant, cette mémoire pourra rapidement être étendue par l’ajout d’une carte micro SD (+1To), et ce sans devoir sacrifier l’un des deux emplacements SIM.

  • Antutu Benchmark (v9.3.8) : 112.009 points | 3D Mark (Sling Shot Extreme) : 462 points
  • Processeur : 8 coeurs MediaTek Helio G37 (4 x 2,3GHz + 4 x 1,8GHz) | Mémoire vive : 4Go  | Processeur graphique : IMG GE8230
  • Mémoire de stockage : 64Go de mémoire qui se transforme en 44,5Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète, avec de la 4G

A moins de 160 euros, il ne faut pas s’attendre à bénéficier d’une connexion 5G.

On a donc ici de la 4G (Vo)LTE de catégorie 4 comportant presque toutes les bandes nécessaires à une utilisation complète en France, et plus largement en Europe.
En effet, si on a bien ici la B20, les utilisateurs devront se passer de la B28.

Bien évidemment, on a également de la 2G et de la 3G.

Comme tout smartphone digne de ce nom, le Moto g22 propose le pack de toutes les autres connexions telles que : le Bluetooth (5.0), le Wi-Fi (a/b/g/n/ac), le (A)GPS/Glonass/Galileo, un port USB-C (OTG), 2 emplacements nano SIM, un emplacement micro SD, une prise mini-jack, mais également une puce NFC, notamment utile pour les paiements sans contact.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en Wi-Fi.

Au niveau des sensors, le Motorola g22 dispose d’un accéléromètre, d’une boussole, d’un gyroscope et des habituels capteurs de luminosité et de proximité.

La sécurité n’a pas été oubliée, puisque ce smartphone peut être déverrouillé de deux manières : via le face-unlock (reconnaissance faciale) ou par le biais du lecteur d’empreintes digitales intégré au bouton d’alimentation.

Si le déverrouillage via le lecteur d’empreintes digitales est quasiment instantané, on ne peut pas en dire de même du déverrouillage par le face-unlock.
En effet, sur notre appareil de test, ce dernier s’est montré capricieux dans un environnement peu lumineux.
Cependant, certains testeurs et certains utilisateurs n’ont pas rencontré ce problème.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,84 W/kg à la tête. C’est un score juste correct pour un mobile d’entrée de gamme sorti en début d’année 2022.

5. Système d’exploitation : un Android à jour

Le Motorola Moto g22 est animé par Android 12, la dernière version en date du système d’exploitation de Google.
Le constructeur a ici ajouté une très légère surcouche nommée My UX.
Nous sommes ici très proche d’une version stock d’Android.

La dernière mise à jour de sécurité présente sur notre smartphone de test date du 5 mars 2022.

Il faut quand même noter la présence de quelques fonctions dédiées à la personnalisation : un thème sombre, la possibilité de remplacer les 3 touches Android habituelles par un système de gestes et la présence d’un tiroir des applications.

On retrouve également certaines fonctions spécifiques à Motorola, telles que : l’éclairage de la lampe torche via un geste tranchant de la main, le lancement de l’appli photo par une rotation rapide du poignet et la capture d’écran à 3 doigts.

Contrairement à ce qui se passait auparavant, ces fonctions spécifiques ne sont plus intégrées à l’application « Moto », mais se retrouvent tout simplement dans le menu des Paramètres > Gestes.

  • Système d’exploitation : Android 12 | Surcouche : My UX

6. Usage : un module photo 50 mégapixels sous-exploité

Comme tout smartphone moderne se doit de le faire aujourd’hui, le Motorola Moto g22 est tout à fait capable de passer des appels, d’envoyer des SMS et des emails, de lire des MP3 et des vidéos, de faire de la navigation GPS, de jouer à des jeux 2D et 3D très peu gourmands, etc.

Cependant, il y a encore en 2022 deux aspects qui permettent de différencier les smartphones entre eux : la qualité photo et l’autonomie.

Afin d’imiter les smartphones plus haut de gamme, Motorola intègre 4 capteurs au module photo arrière de son Moto G22.

L’objectif principal grand-angle ouvrant à f/1.8 affiche 50 mégapixels, tandis que l’ultra grand-angle (118°) ouvrant à f/2.2 doit se contenter de 8 MP.
Ils sont secondés par un objectif macro de 2 MP ouvrant à f/2.4 et par un capteur de profondeur de 2 MP ouvrant également à f/2.4.

Même si le Moto g22 propose un capteur de 50 MP, il ne laisse à aucun moment la possibilité de pouvoir obtenir un cliché en pleine définition. Il faudra se contenter de photos en 12.5 MP grâce à la technologie du pixel-binning.
En réalité, cela provient du fait que le SoC MediaTek Helio G37 embarqué par ce Moto g22 ne prend pas en charge la définition de 50 MP, mais 25 MP au maximum.

De jour, les clichés réalisés avec l’objectif principal sont juste corrects.
Ils sont un peu ternes et manquent de piqué. La colorimétrie n’est pas très bien gérée.

De nuit, les images sont bruitées et difficilement exploitables.
Le mode Nuit éclaircit la scène mais les photos restent bruitées.

Les photos capturées avec l’objectif ultra grand-angle sont très lissées.

Le mode Portrait produit des résultats juste corrects. Le sujet n’est pas très bien détouré.

C’est un capteur grand-angle de 16 mégapixels ouvrant à f/2.45 qui officie sur la partie avant. Les autoportraits réalisés conviendront très bien pour les réseaux sociaux.

En vidéo, le Moto g22 se cantonne à du 1080p à 30 FPS, à l’avant comme à l’arrière.

La batterie de 5000 mAh du Moto g22 lui permettra de tenir environ 2 jours avant de demander à être rechargée, et ce dans le cadre d’un usage mixte raisonnable.

L’accumulateur supporte la charge rapide de 15 W.
Avec un chargeur compatible, il faudra un peu plus d’1 heure 30 pour passer de 1 à 100% de batterie.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%, taux de rafraîchissement d’écran en Automatique) aura consommé 11% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est beaucoup mieux que les 15% habituellement constatés depuis 2019.

  • Quadruple appareil photo dorsal :  50 MP + 8 MP + 2 MP + 2 MP
  • Batterie : Fixe de 5000 mAh.

En conclusion : pour les utilisateurs qui ne recherchent pas la performance.

Avec ce smartphone d’entrée de gamme vendu à 159 euros (en promotion), Motorola offre un concurrent au Samsung Galaxy A13. Les deux appareils présentent une fiche technique délivrant des performances équivalentes.

Ce Motorola Moto G22 présente un design et une qualité de fabrication qui pourraient faire penser que nous sommes sur un smartphone plus haut de gamme.

Le grand écran poinçonné au format 20:9 offre une belle image avec de belles couleurs.
Son taux de rafraîchissement de 90 Hz permet d’obtenir une belle fluidité au quotidien.

Le Moto g22 s’adresse aux utilisateurs qui ne recherchent pas la performance à tout prix. Les gros jeux 3D, ce n’est pas fait pour lui!

Côté photo, il sera préférable de garder les chichés capturés dans la mémoire de votre smartphone pour les montrer à votre famille et à vos amis.

L’autonomie est très bonne, puisque ce smartphone tiendra 2 jours, et même 3 dans une utilisation très modérée.

Si vous recherchez un appareil doté d’un Android presque pur pour effectuer des tâches basiques, ce Motorola Moto g22 pourra faire partie de votre liste d’achats.

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.