Accueil » Tests - Motorola » Test du Motorola Edge 20 5G : du grand Motorola

Test du Motorola Edge 20 5G : du grand Motorola

Bien que la marque sino-américaine se soit plutôt faite remarquer sur le marché de l’entrée et du milieu de gamme, Motorola est revenu dans le segment du milieu de gamme premium, voire du haut de gamme, depuis 2020.

Après le Motorola Edge 5G commercialisé depuis le mois de juin 2020, le constructeur nous propose en 2021 le Motorola Edge 20 5G.

Lancé sur le marché européen au prix de 499 euros, en cette fin du mois de novembre 2021 il est possible de dénicher ce dernier à 349 euros.
Cependant les tarifs fluctuant au gré des promotions, je vous engage à consulter notre très bon comparateur de prix afin de payer votre smartphone au meilleur tarif.

Mais après l’avoir utilisé pendant une semaine, quel est mon ressenti sur ce Motorola Edge 20 5G (XT2143-1)?
Pour le savoir, je vous invite à lire attentivement les lignes qui suivent.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : de la haute couture

Lors du test du Motorola Edge 5G, Marco avait apprécié son design.
Il en sera de même pour moi concernant l’esthétique du Motorola Edge 20 5G.

Son design quelque peu revisité est assez proche de celui de son prédécesseur.
Les lignes générales ont été conservées, de même que les matériaux utilisés : un dos en polycarbonate et des contours en aluminium.
Nous sommes donc sur un appareil élégant.

Par contre, le Motorola Edge 20 5G adopte un profil complètement monolithique, avec un écran, une face arrière et des flancs plats.
Seul le module photo arrière dépasse de l’ensemble.

La prise en main est agréable et le constructeur a eu la bonne idée d’inclure une coque de protection en silicone transparent dans la boîte.

L’ergonomie est donc tout à fait honnête, mais néanmoins, les touches physiques placées sur le côté droit du téléphone m’ont causé quelques soucis.
En effet, la touche de volume est située trop haut. Donc, si vous souhaitez augmenter ou baisser le son, il est donc nécessaire de resituer le smartphone dans votre main.
Le bouton d’alimentation, incluant un lecteur d’empreintes digitales, est également difficile d’accès. Il faudra donc faire une gymnastique du pouce (pour les droitiers) pour pouvoir l’atteindre.

Le flanc gauche du terminal accueille un bouton physique dédié au Google Assistant.
Sur la tranche supérieure, on trouve un micro d’ambiance, alors qu’à l’opposé on note la présence du tiroir SIM (2 nano SIM), d’un port USB-C, de l’entrée micro primaire et de la grille du haut-parleur.

La face avant est occupée à hauteur de 89% par un écran poinçonné de 6,7 pouces. Celui-ci est protégé par une vitre Corning Gorilla 3.

L’afficheur est surmonté d’un écouteur, de la caméra frontale et des habituels capteurs de luminosité et de proximité.
Par contre, ici pas de LED de notifications.

Retournons maintenant le téléphone pour découvrir dans le coin supérieur gauche un module photo de forme rectangulaire composé de 3 capteurs, d’un flash dual-LED, d’une entrée micro et de la mention « 108 MP ».
Plus bas, le logo Motorola en relief ainsi que les logos poubelle et CE. Ces deux derniers étant presque invisibles.

Il est également intéresant de mentionner que ce smartphone est certifié IP52 et qu’il résiste donc aux éclaboussures et à la pousière.

Le Motorola Edge 20 5G est disponible en Frosted Grey et en Frosted White.
C’est le premier coloris qui habille notre exemplaire de test.

  • Dimensions : 163 mm de long x 76 mm de large x 6,99 m d’épaisseur | Poids : 163 grammes

2. Image et son : un affichage de grande finesse

Nous retrouvons sur cet opus une dalle de 6,7 pouces pour une définition Full HD+.
La technologie OLED est de la partie.

Rien à redire sur l’écran certifié HDR10+. Les couleurs sont intenses et très lumineuses, les noirs sont profonds, les contrastes sont infinis et les angles de vue sont largement ouverts.
L’affichage est d’une finesse très appréciable. Motorola nous en met plein la vue!

Avec une luminosité mesurée à 550 nits vous pourrez sans problème consulter l’écran de votre smartphone en plein soleil.

Avec les couleurs réglées sur « naturelles », ce Motorola Edge 20 affiche un Delta E de 1,1, ce qui est vraiment très bon.

Notamment grâce au format 20:9 de son grand écran, ce smartphone sino-américain offre un véritable effet cinéma.

Mais un des gros points fort du Motorola Edge 20 5G, c’est que son écran est doté d’un taux de rafraîchissement de 144 Hz, un score que l’on trouve généralement sur des smartphones vendus 2 fois plus cher que notre mobile de test.

Dans les réglages, on pourra également opter pour du 120 Hz, ou même pour du 60 Hz pour gagner en autonomie.
Notez qu’il y a aussi un mode Automatique qui ajuste le framerate en fonction de votre utilisation. Ce mode est cependant limité au 120 Hz.

Le haut-parleur principal diffuse un son clair et puissant (122 db mesurés à la sortie) mais saturant quelque peu à haut volume.

Etant donné l’absence de prise mini-jack, il sera indispensable d’investir dans un casque ou dans des écouteurs Bluetooth.

En appel, l’écouteur restitue un son tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,7 pouces (OLED) avec une résolution de 2340 x 1080 pixels, soit donc une densité de 393 ppp.
  • Son : Pas de prise mini-jack et haut-parleur mono. Écouteur classique.

3. Performances : intéressantes

Qu’on se le dise, le Motorola Edge 20 est capable de faire fonctionner la plupart des grosses applications et des gros jeux 3D les plus gourmands, et ce ne sont pas nos benchmarks habituels qui prouveront le contraire.

Notre smartphone de test a ainsi obtenu des scores de près de 521.500 points sur Antutu et de près de 2470 points sur 3D Mark (Wild Life).

Ces bons résultats sont dûs à de bons composants, tels qu’un processeur 8 coeurs Qualcomm Snapdragon 778G, un GPU Adreno 642L et 8Go de RAM (+ 2Go de mémoire virtuelle).

Il est a noter que l’appareil maîtrise bien le dégagement thermique.

Pour le stockage, sur les 128Go revendiqués par le constructeur, seuls 104Go seront réellement destinés à l’utilisateur, et ce sans possibilité d’extension.

  • Antutu Benchmark (v9.2.1) : 521.432 points | 3D Mark (Wild Life): 2467 points
  • Processeur : Octa-core Qualcomm Snapdragon 778G gravé en 6 nm (1 x 2,4GHz + 3 x 2,2GHz + 4 x 1,9GHz) | Mémoire vive : 8Go (+ 2Go de mémoire virtuelle)  | Processeur graphique : Adreno 642L
  • Mémoire de stockage : 128Go de mémoire qui se transforme en 104Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : très complète

Le Motorola Edge 20 est paré pour l’avenir, puisqu’il est compatible avec les réseaux 5G SA/NSA.

En plus de cela, il dispose d’une 4G (Vo)LTE de catégorie 18.
Toutes les fréquences nécessaires à une utilisation complète en France, et plus largement en Europe, sont ici bien présentes.

Bien évidemment, on a également de la 2G et de la 3G+.

Comme tout smartphone digne de ce nom, le Motorola Edge 20 dispose de la panoplie de toutes les autres connexions que sont : le Bluetooth (5.2), le Wi-Fi (a/b/g/n/ac/6E), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo, 2 emplacements nano SIM, un port USB-C (OTG) et une puce NFC notamment utile pour les paiements sans contact.
Par contre, pas de slot micro SD et pas de prise mini-jack.

Les accroches réseau son bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G et ou en Wi-Fi.
La 5G n’a pas pu être testée.

Pour le GPS, dans la cour d’une copropriété urbaine, il aura fallu 3 secondes à notre mobile de test avant d’obtenir un premier fixe (12 satellites).

Au niveau des sensors, on peut compter sur un accéléromètre, sur une boussole, sur un gyroscope et sur les habituels capteurs de luminosité et de proximité.

La sécurité n’a pas été oubliée, puisque le Motorola Edge 20 peut être déverrouillé de deux façons : via le face-unlock (reconnaissance faciale) ou par le biais du lecteur d’empreintes digitales intégré au bouton d’allumage.
Si la reconnaissance n’est pas vraiment instantanée, cela reste tout de même efficace.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 1,0 W/kg à la tête. C’est un score plutôt élevé pour un smartphone sorti en 2021.

5. Système d’exploitation : une très légère surcouche

Le Motorola Edge 20 est animé par Android 11 sur lequel la marque a plaqué une très légère surcouche nommée My UX.
On est donc ici très proche d’une version stock de l’OS de Google.

Le smartphone peut être personalisé par le biais de l’appli Moto qui regroupe les « astuces Moto ».

En plus d’un thème sombre, on a la possibilité de choisir la couleur d’accentuation, de modifier la forme des icônes et de remplacer les 3 touches Android habituelles par un système de navigation par gestes.

Il est également possible de lancer l’appareil photo en secouant le téléphone, d’allumer la lampe torche en faisant un un geste tranchant de la main, ou encore d’activer la fonction « Ne pas déranger » en posant le smartphone côté écran.
Toutes ces petites astuces se montrent pratiques au quotidien.

Afin de protéger l’autonomie, le mode Always On Display ne s’affiche pas en permanence lorsque l’écran est verrouillé. Cependant, l’heure apparaît lorsqu’un mouvement est détecté devant lui.

On dispose ici d’un smartphone fluide (notamment grâce au taux de rafraîchissement d’écan élevé) et plaisant à utiliser au quotidien.

A tout cela, il faut ajouter que ce Motorola Edge 20 est compatible avec « Ready for« , un nouveau mode bureau qui permet de transformer le smartphone en PC, en console de jeu, ou encore en un outil pour les appels vidéo sur l’écran de votre téléviseur.

  • Système d’exploitation : Android 11 | Surcouche : My UX

6. Usage : belles photos, bonne autonomie

Il parait évident que le Motorola Edge 20 est tout à fait capable de passer des appels, d’envoyer des SMS et des emails, de lire des vidéos et des MP3, de jouer à des gros jeux 3D, etc.
Mais il existe encore deux points sur lesquels les smartphones peuvent se distinguer : la qualité photo et l’autonomie.

L’un des gros arguments du Motorola Edge 20 5G pour se démarquer de la concurrence, c’est sa partie photo.
A l’arrière, cette dernière est confiée à 3 capteurs : un objectif principal grand angle de 108 mégapixels ouvrant à f/1.9, un objectif ultra grand angle ouvrant à f/2.2 et un téléobjectif (OIS) avec zoom x3 de 8 MP ouvrant à f/2.4.

A l’extérieur, en plein jour, l’objectif principal, profitant de la technologie du pixel-binning, offre de bons clichés qui ressortiront donc en 12 MP.
La lumière, les contrastes et les couleurs sont correctement gérés.
On note juste une légère faiblesse au niveau des détails.

L’objectif ultra grand angle offre des résultats corrects.
Dans des conditions de bonne luminosité, le rendu global conserve un bon niveau de détail.

De nuit, bien que l’image du Motorola Edge soit bien sûr exploitable, elle affiche une colorimétrie un peu trop blafarde.

Notre smartphone de test dispose d’un mode 108 MP. Cette haute définition permet de zoomer fortement dans l’image, mais à taille identique, elle n’apporte pas de changements majeurs sur le niveau de détail ou la colorimétrie par rapport aux photos capturées en 12 mégapixels.

Avec le téléobjectif en zoom x3, le rendu en journée est plutôt intéressant.
On constate la présence de bruit numérique, mais l’intégralité de la scène reste lisible.

En mode macro, le Motorola Edge 20 se montre efficace. Il sera idéal pour capturer un détail précis ou un petit objet.

Ce smartphone sino-américain permet de filmer jusqu’en 4K à 30 FPS et en Full HD jusqu’à 240 FPS.
Le rendu est précis et fidèle et la stabilisation se révèle efficace.

A l’avant, l’objectif de 32 mégapixels ouvrant à f/2.3 utilise la technologie de pixel-binning pour capturer des clichés en 8 MP.
La colorimétrie est très bonne, mais les photos manquent un peu de piqué. Mieux vaudra donc utiliser le mode pleine définition.

Avec une batterie de « seulement » 4020 mAh, on pourrait craindre que l’autonomie de ce Motorola Edge 20 5G ne soit pas bonne. En fait, il n’en est rien!

Ainsi, dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable, notre mobile de test aura tenu environ une journée et demie avant de demander à être rechargé.
Bien évidemment, si vous faites beaucoup de jeu cette autonomie chutera.

Avec le chargeur TurboPower de 30 W en USB-C et le câble présents dans la boîte, il aura fallu 65 minutes pour passer de 1 à 100% de batterie.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, luminosité à 50%, son à 50%, taux de rafraîchissement d’écran en Automatique) aura consommé 13% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est un peu mieux que les 15% habituellement constatés depuis 2019.

  • Triple appareil photo dorsal :  108 MP + 16 MP + 8 MP.
  • Batterie : Fixe de 4020 mAh.

En conclusion : Motorola nous surprend

Vendu en cette fin du mois de novembre 2021 au prix de 349 euros, le Motorola Edge 20 5G est désormais confronté à de nombreux concurrents comme le Samsung Galaxy A52s 5G, le realme GT Master Edition 5G, ou encore le Xiaomi 11 Lite 5G NE.

Doté d’un design plutôt premium et de caractéristes intéressantes, il tirera sans nul doute son épingle du jeu.

On se délectera tout particulièrement de son magnifique écran OLED de 6,7 pouces au taux de rafraîchissement de 144 Hz.

A côté de cela, on bénéficie d’un processeur performant et peu énergivore, d’une connexion 5G, d’un objectif photo principal de 108 MP et d’une bonne autonomie.

Au chapitre des doléances, j’inscrirai l’absence de prise mini-jack, de haut-parleurs stéréo et de slot micro SD, ainsi qu’une touche de volume placée un peu haut.

Quoiqu’il en soit, ce Motorola Edge 20 5G reste une bonne affaire et il conviendra à la majorité des utilisateurs de smartphone, et plus particulièrement à ceux qui n’aiment pas les grosses surcouches.

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Voir aussi...

Test du Nokia G10 : un marathonien

Plusieurs constructeurs de smartphones Android proposent désormais des terminaux développés spécifiquement pour offrir aux consommateurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *