Accueil » Tests & Comparatifs » Test de l’Hisense Infinity H30 : intéressant, comme bien d’autres

Test de l’Hisense Infinity H30 : intéressant, comme bien d’autres

Hisense est une marque peut-être encore méconnue dans l’univers du smartphone mais qui, ne l’oublions pas, reste l’un des principaux constructeurs mondiaux de téléviseurs.
Une marque qui a su se tailler sa part du lion sur un marché complexe, et ce grâce à la qualité de ses produits et à ses prix bas.

Or, depuis quelques années, la marque a pris le pari de transposer cette expertise et ce savoir-faire dans l’univers de la téléphonie.
J’ai d’ailleurs eu l’occasion de vous présenter par le passé certains de leurs modèles (dont le récent Hisense Infinity H12).

Et voici que la marque a lancé (juillet 2019) le tout nouveau Hisense Infinity H30 (référence HLTE315E).
Un mobile commercialisé au prix maximum conseillé de 259,99€, et qui semble offrir un intéressant rapport spécifications/prix.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : look soigné et brillance absolue

Le Infinity H30 est loin d’être discret.
Il brille grâce à son dos effet miroir doté d’une couleur vive (au choix : Ice Blue ou Violet Ocean).

L’assemblage ne souffre d’aucun reproche, la finition est tout à fait correcte.
Cependant ce téléphone est extrêmement glissant (ndlr : heureusement, une coque en silicone transparente est fournie avec le mobile) et salissant (traces de doigts et poussières).

Un mobile qui en outre est doté d’une vitre tactile Corning Gorilla (ndrl : possiblement une CG3) avec effet 2.5D
Une vitre qui prend place sur un écran qui occupe 83% de la face avant du téléphone (screen-to-body).

Le mobile a donc un encombrement optimisé, et les bordures ne sont pas déraisonnablement épaisses, au contraire.

On remarque également la présence d’un bouton spécifique raccourcis, paramétrable, et placé sur le côté gauche du téléphone.

  • Dimensions : 16,4 cm de long x 7,7 cm de large x 0,9 cm d’épaisseur | Poids : 183 grammes.

2. Image et son : grand écran, belle résolution

Hisense est un constructeur de téléviseurs, et en toute logique ont pouvait espérer ici bénéficier de leur professionnalisme.
Et bien c’est bien le cas !

Cet Infinity H30 dispose d’un écran de grand taille au format 19.5:9 qui offre un effet cinéma.
D’autant plus appréciable que la résolution proposée est une FHD+, et que cela permet d’avoir une image nette avec près de 395 pixels par pouce (bien au-dessus des 300ppp nécessaires pour ne pas les distinguer à l’œil nu).

La luminosité revendiquée par le marque est de 400 nits. Or, mesurée par mes soins ont approche les 480 nits (au maximum).
Ce qui est un score tout à fait correct pour un mobile de cette catégorie.

Le son est procurée par un écouteur et un mini-jack (bien présent) qui ne souffrent d’aucune critique.
Quant au haut-parleur placé sur la tranche inférieure, il offre un son puissant et qui porte, avec plus de 120 décibels à la sortie.

  • Ecran : 6,5 pouces (IPS) au ratio 19.5:9 avec résolution Full HD+ (2340 x 1080 pixels), soit donc une densité de 395ppp.
  • Son : mini-jack et haut-parleur sur la tranche inférieure. Écouteur classique.

3. Performances : tout à fait correctes pour ce prix

Les performances du H30 sont conformes à ce que l’on est en mesure d’attendre d’un smartphone (de début de) moyen de gamme en 2019.
Des performances que l’on peut qualifier de correctes donc, d’autant plus si on se rappelle quelles sont dignes de celles proposées par un Samsung Galaxy S7.

De fait, ce mobile est capable de faire fonctionner toutes les grosses applications, y compris en multi-fenêtres/multi-tâches.
Ainsi que les gros jeux 3D tels que PUBG Mobile (en qualité graphique : moyenne).

Pour ce qui est de la mémoire de stockage interne (ndlr : appelée ROM par excès de langage), elle est fournie en belle quantité.
En effet, près de 51Go sont disponibles pour l’utilisateurs, et si cela est insuffisant, un port micro SD est également présent (ainsi que la fonction USB OTG sans oublier le Cloud).

  • Antutu (v7) : 131 500 points | 3D Mark (Ice Storm Extrem) : Score max.
  • Processeur : Huit cœurs 4 x 2,1 GHz et 4 x 1,95 GHz (Mediatek Helio P70) | Mémoire vive : 4Go  | Processeur graphique : Mali G73 MP3.
  • Mémoire de stockage : 64Go de mémoire qui se transforme en 50,85Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : ok, mais gros DAS et pas de B28

Comme tout smartphone qui se respecte, le H30 offre une connexion 4G LTE.
Cette dernière est d’ailleurs de catégorie 6, ce qui lui permet de télécharger les données jusqu’à 300 mbps et d’envoyer jusqu’à 50 mbps.

Une connexion 4G LTE dotée des fréquences nécessaires notamment pour un usage en France avec les fréquences B1/B3/B7/B20.
Cependant, pas de B28, l’une des 3 fréquences utilisées par Free Mobile (en savoir plus sur la fréquence 4G – B28).

On retrouve également ici deux emplacements pour cartes sim (au format “nano” – en savoir plus sur les formats).
A noter qu’il est également possible d’ajouter une micro SD (jusqu’à +256Go), cependant cela sera fait au détriment du 2ème emplacement pour carte sim qui devra alors être sacrifié.

En toute logique, les autres connectivités habituelles sont également présentes, avec notamment : WiFi (a/b/g/n/ac), Bluetooth, aGPS/GLONASS, USB-C (et OTG).
On constate cependant l’absence de NFC, qui devient malgré tout de plus en plus utilise de nos jours.

Pour ce qui est des capteurs et notamment de l’aspect “sécurité”, on retrouve avec satisfaction un capteur d’empreintes digitales rapide et efficace, ainsi qu’un mode de reconnaissance faciale qui exploite le capteur photo frontal.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 1,346w/kg. C’est un score élevé pour un mobile conçu et commercialisé en 2019.

Les meilleurs prix pour votre micro SD 64Go :

5. Système d’exploitation : Android quasi “brut”

Bonne nouvelle pour les amateurs d’expérience Android “pure”, le Hisense Infinity H30 n’a pas de surcouche.
A l’exception de quelques applications et fonds d’écran, on est en présence du système d’exploitation tel que créé par les ingénieurs de Google.

Les rares modifications portent donc sur la présence d’applications telles que :
– Gestionnaire mobile : quelques fonctions telles que le mode “économie d’énergie”, un “désinstalleur” permettant de supprimer plusieurs applications simultanément, etc.
– Notice d’utilisation : utile si vous êtes un nouvel utilisateur de smartphone, car il s’agit du guide utilisateur au format .pdf.

On remarque également la présence d’un bouton spécifique raccourcis, paramétrable, et placé sur le côté gauche du téléphone.
Il y a donc une customisation faite par la marque sur cet aspect spécifique.

  • Système d’exploitation : Android 9.0 “Pie” | Surcouche : Aucune.

6. Usage : satisfaction globale

Ce téléphone permet de profiter de tous les usages offerts par un smartphone moderne, allant de la lecture d’un mp3 ou d’une vidéo, à la consultation d’un site web, ou bien encore un appel et la lecture d’un SMS/MMS/email.

En outre, ce mobile permet de jouer à de gros jeux 3D tels que PUBG Mobile (mode qualité graphique : moyenne).
Et il est possible de faire fonctionner toutes les applications disponibles sur le PlayStore sans ralentissement ou autre désagrément tel qu’un crash.

A cela s’ajoutent 2 autres usages qui permettent de distinguer les bons (et les mauvais mobiles) entre eux.
D’une part la qualité photo, et d’autre part l’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo, on apprécie celle offerte par le double capteur dorsal.
Ce dernier permet d’avoir une bonne gestion de l’effet bokeh, et respecte les couleurs tout en ayant également une bonne gestion des ISO (lumière).

Pour ce qui est de la qualité photo offerte par le capteur photo frontal, on a beau être en présence d’un 20 mégapixels, ce dernier montre une tendance à manquer de netteté.
En effet, si les selfies sont malgré tout parfaitement “exploitables”, et dotés des bonnes couleurs, on remarque un manque de précision dans les contours.

Pour ce qui est de l’autonomie, elle est tout simplement excellente.
Cela étant lié à la bonne maîtrise de la consommation énergétique par ce téléphone, ainsi que la présence d’une batterie de plus de 4 500 mAh !

En conclusion : satisfaisant pour son prix

Si le Hisense Infinity H30 ne révolutionne par l’univers du smartphone, il n’en reste pas moins un bon smartphone (de début de) moyen de gamme.
La configuration homogène permet d’avoir un téléphone agréable a utiliser et qui permet de faire tout ce qu’on attend de lui.

Cependant, quelques petits défauts viennent dégrader l’appréciation globale.
On pourra notamment citer le DAS beaucoup trop élevé et l’absence de NFC ainsi que de 4G – B28.

En outre, si ce téléphone doit clairement figurer dans votre liste de choix si vous avez ce budget compris entre 200 et 300€, il faut remarquer que la concurrence est rude et les propositions offertes par les concurrents sont nombreuses… ce qui est à l’avantage des consommateurs que nous (vous et moi) sommes.

  • Les plus : Couleurs (carrosserie) originales, l’écran de bonne qualité pour ce prix, la configuration homogène.
  • Les moins : le DAS trop élevé, pas de NFC ni de B28, la concurrence proposant de nombreuses alternatives.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de test de l’Hisense Infinity H30.
Voir la vidéo de déballage de l’Hisense Infinity H30.

Au sujet de : Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *