NEWS
Accueil » Diverses marques » Test du Xiaomi Redmi 5 : un bon compromis

Test du Xiaomi Redmi 5 : un bon compromis

???

Si chez Top For Phone nous avions testé le Xiaomi Redmi 5 Plus peu de temps après sa sortie, nous n’avions pas encore eu l’occasion de nous pencher sur son petit frère le Redmi 5.

J’ai donc décidé de réparer cette « erreur » en vous proposant cet article de test concernant ce dernier smartphone.

C’est une version de 2Go de RAM + 16Go de ROM que j’ai pu avoir dans les mains, mais sachez qu’il existe également une déclinaison de 2Go de RAM + 32Go de ROM.

En ce milieu du mois d’octobre 2018, la version de base du Xiaomi Redmi 5 est vendue au prix de 145 Euros TTC en boutiques physiques, mais il est possible de le trouver sur certaines boutiques en ligne à moins de 120 Euros TTC, et ce pour la version de 32Go.

Mais que vaut réellement ce Redmi 5 et qu’en ai-je pensé personnellement?
La réponse se trouve dans cet article.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : classique et élégant

???

Comme à son habitude, Xiaomi nous propose un appareil à la qualité de fabrication et à la finition exemplaires.

Le boîtier en aluminium anodisé est bordé en haut et en bas par des bandes en polycarbonate ton caisse servant à masquer les antennes.

La face avant est occupée à 77% par un écran 2.5D de 5,7 pouces surmonté d’un écouteur, d’une LED de notifications, d’un capteur photo frontal, d’un flash LED et des capteurs de luminosité/proximité.
Pas de touches sensitives au bas de l’écran. Etant intégrées à ce dernier, elles sont donc tactiles.

???

A l’arrière, on retrouve un capteur photo de forme circulaire accompagné de son flash LED, un lecteur d’empreintes digitales, le logo Xiaomi (mi) ainsi que le logo de certification CE.

???

???

Le flanc gauche est uniquement occupé par le tiroir SIM/micro SD (2 nano SIM ou 1 nano SIM + 1 micro SD), alors que sur le côté droit on note la présence de la touche de volume et du bouton d’allumage.

???

La tranche supérieure accueille un port IR, un micro réducteur de bruit et un port mini jack.

???

A l’opposé, on trouve un port micro USB bordé par 2 grilles : celle de gauche abrite l’entrée micro primaire alors que celle de droite protège le haut-parleur.

Le Xiaomi Redmi 5 est très agréable à prendre en main et de plus, la marque venue de l’Empire du Milieu a eu la bonne idée d’insérer une coque arrière de protection en silicone transparent dans le packaging.

Si l’appareil ici testé est de couleur noire, sachez que ce Redmi 5 existe également en Or, en Bleu et en Rose.

  • Dimensions : 151,8 mm de long x 72,8 mm de large x 7,7 mm d’épaisseur | Poids : 157 grammes

2. Image et son : une belle image HD+

???

Xiaomi a équipé son Redmi 5 d’un écran IPS HD+ de 5,7 pouces au ratio 18:9. Ce dernier est protégé par une vitre Corning Gorilla Glass.

Si cet écran ne propose pas une densité de 300 pixels par pouce chère à nos yeux, elle s’en rapproche très fortement.

On bénéficie donc d’une belle image, dotée d’une bonne colorimétrie.
Il sera même possible de régler la température des couleurs via le menu des paramètres.
Avec 450 cd/m², la luminosité est largement suffisante pour pouvoir consulter son smartphone en extérieur.
Enfin, technologie IPS oblige, les angles de vision sont largement ouverts.

Regarder une vidéo sur l’écran du Redmi 5 sera très agréable.

Le son de ce mobile est très bon, surtout pour un smartphone vendu à moins de 150 Euros.
Qu’il provienne du haut-parleur principal, du mini-jack ou de l’écouteur, on n’est pas déçu.
Ainsi, le son diffusé par le haut-parleur est clair et puissant, puisque j’ai mesuré 126 db à la sortie.
En appel, on comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 5,7 pouces (IPS) avec résolution de 1440 x 720 pixels, soit donc une densité de 282 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : honorables

???

Avec 69.850 points sur Antutu et un peu plus de 8000 points sur 3D Mark (Ice Storm Extreme), le Redmi 5 est capable de faire tourner la plupart des gros jeux 3D et des grosses applications présents sur le Play Store.
Il est même possible de jouer à PUBG Mobile (en qualité graphique basse), à condition d’avoir au préalable fermé les autres applications qui tournent en tâche de fond. N’oublions pas que nous ne disposons que de 2Go de RAM!

Le terminal est agréable à utiliser au quotidien. La navigation dans les différents menus et bureaux est très fluide.

Pour le stockage, on ne dispose ici que de 16Go dont seulement 6,8Go sont réellement disponibles pour l’utilisateur.
Inutile de vous dire que l’ajout d’une carte micro SD sera presque impératif (+128Go). Dans ce cas, la carte mémoire occupera l’emplacement SIM 2.

???

  • Antutu Benchmark (v7.1.0) : 69.850 points | 3D Mark (Ice Storm Extreme) : 8003 points
  • Processeur : Octa-core Qualcomm Snapdragon 450 cadencé à 1,8GHz | Mémoire vive : 2Go  | Processeur graphique : Adreno 506
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 6,8Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : très complète

???

S’il y a bien un point sur le lequel Xiaomi n’a pas ici lésiné, c’est sur celui de la connectivité, et cela même si nous sommes en présence d’un smartphone d’entrée de gamme.

Le Redmi 5 est ainsi compatible avec les réseaux 4G LTE de catégorie 7 (300 Mbps en download), tout en intégrant la B20, la bande des 800 MHz. Par contre, pas de B28.

Bien évidemment, on a aussi de la 2G et de la 3G+.

En plus de cela, on dispose bien sûr de toute la panoplie des autres connectivités que sont : le WiFi (b/g/n), le Bluetooth (4.2), le (A)GPS/Glonass/BDS, 2 emplacements nano SIM, un slot micro SD, la radio FM, un port micro USB 2.0 (OTG), un port mini jack, un port infrarouge, etc.

En ce qui concerne les accroches réseau, elles sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Pour le GPS, dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 4 secondes au Redmi 5 avant d’obtenir un premier fixe (13 satellites).

Au niveau des sensors, on a bien un accéléromètre, une boussole et un gyroscope, de quoi faire de la réalité virtuelle/augmentée.
Mais surtout, on a un lecteur d’empreintes digitales placé au dos du terminal, qui se montre aussi rapide qu’efficace.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,529 W/kg. C’est un score tout à fait satisfaisant pour un mobile commercialisé en 2018.

5. Système d’exploitation : un Android d’hier largement customisé

???

Comme à son habitude, le constructeur a modifié en profondeur l’OS de Google en collant par dessus son fork MIUI, ici dans sa version 9.6.

Au niveau du système d’exploitation proprement dit, on devra se contenter d’Android Nougat dans sa déclinaison 7.1.2.
Finalement, ce n’est pas très grave vu l’importance que prend MIUI.

???

Exit ici le tiroir des applications. On est sur une interface à la chinoise où tous les écrans sont des bureaux.
Le menu des paramètres a été revu, ainsi que le panneau des notifications/raccourcis.

???

La vision logicielle de Xiaomi est plutôt bien pensée et on est sur un système ultra paramétrable.
Au niveau des fonctionnalités supplémentaires, on a par exemple la possibilité de cloner certaines applications ou de partitionner le logiciel pour créer un espace de travail et un espace de détente.

???

On peut également ajouter la possibilité de masquer les 3 touches tactiles Android pour les remplacer par des gestures.

On peut également compter sur des applications sympa telles que :

???

- Thèmes : permettant de personnaliser l’écran à votre convenance
- Télécommande : permet de commander à distance votre téléviseur ou certains autres appareils de marque Xiaomi
- Scanner : permet de scanner des codes barre et des QR codes

???

- Sécurité : une application fourre-tout qui permet par exemple de manager votre data
- Etc.

???

Nous avons également droit à des applications liées à des partenaires tels que Facebook, WPS Office et Microsoft.

???

  • Système d’exploitation : Android Nougat 7.1.2 | Fork : MIUI 9.6

6. Usage : belles photos, bonne autonomie

???

Oublions tout de suite les usages de base d’un smartphone pour plutôt nous attarder sur les deux points qui permettent encore aujourd’hui de faire une distinction entre les différents mobiles : la qualité photo et l’autonomie.

Dans un environnement lumineux, l’unique APN arrière de 12 mégapixels (f/2.2) produit de très bons clichés, riches en détail, avec une belle reproduction des couleurs.
Sans surprise, de nuit les résultats se dégradent nettement, mais cela ne surprend pas, surtout sur un smartphone à moins de 150 Euros.

xiaomi redmi 5 - vue 01

xiaomi redmi 5 - vue 02

Notre Redmi 5 est capable de filmer en 1080p à 30 FPS.

Le capteur avant de 5 mégapixels (f/2.0) permet de réaliser des autoportraits de qualité tout à fait satisfaisante.
Le fabricant a même installé un flash frontal.

xiaomi redmi 5 - vue 03

Le Snapdragon 450 est un SoC assez peu énergivore.

La batterie de 3300 mAh permettra à ce smartphone chinois de pouvoir être utilisé pendant un peu plus d’une journée et demie, dans le cadre d’un usage mixte raisonnable.

Notez que le Redmi 5 est compatible avec la technologie de charge rapide Quick Charge 3.0.
Un chargeur de 5V/2A est présent dans la boîte.

???

Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 12% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est nettement mieux que les 20% habituellement constatés.

  • Appareil photo dorsal :  12 mégapixels avec flash LED et autofocus.
  • Batterie : Fixe de 3300 mAh.

En conclusion : un excellent compromis

???

Pour qui ne veut pas mettre trop d’argent dans un smartphone mais attend de celui-ci une excellente qualité de fabrication, un bel écran, des performances honnêtes, de belles photos et une bonne autonomie, le Xiaomi Redmi 5 est l’appareil indiqué.

A moins de 150 Euros, difficile d’espérer mieux.

Si, comme vous l’aurez compris, je vous recommande l’achat de ce smartphone venu de l’Empire du Milieu, je vous engage quand même à opter pour la version de 32Go.

Galerie photos :

Autres :

Voir l’article de test du Xiaomi Redmi 5 Plus.

Un indice présent dans cet article vous indiquera le prochain smartphone que je testerai pour vous.
A vous de le deviner.

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

2 commentaires

  1. Un petit retour en arrière pour une meilleure compréhension des prochains tests de phones xiaomi qui ont succédé : Redmi 6 (indice du prochain test) et 6 Pro (vidéo de déballage).

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>