Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Wiko Upulse : de la mémoire en plus, on aime

Test du Wiko Upulse : de la mémoire en plus, on aime

Après avoir lancé avec succès les best-sellers qu’ont été les Wiko UfeelWiko Ufeel Lite et Wiko Ufeel Prime, la marque marseillaise ajoute 2 nouveautés à sa gamme « U » (constituée de mobiles entrée de gamme).

On retrouve donc désormais dans cette dernière les Wiko Upulse et Wiko Upulse Lite.
2 nouveautés vendues à des prix bas, et qui permettront au plus grand nombre de se doter de smartphones conçus avec soin.

Le Wiko Upulse étant le modèle sur lequel nous nous attarderons ici, à l’occasion de ce test.
Un téléphone commercialisé au prix maximum conseillé de 199,99€ (juillet 2017) et qui semble proposer une configuration homogène.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : look intéressant, avec du métal

Wiko Upulse - vue 01Le look du Upulse, à défaut d’être révolutionnaire, est original et soigné.
Ce mobile s’offre même le luxe d’avoir un cache-batterie doublé avec une plaque métallique.

Du coup, la prise en main est agréable, bien qu’il faille constater que ce mobile est glissant.
On apprécie l’emplacement du capteur d’empreintes digitales au dos du mobile, lequel tombe de manière naturelle sous l’index.

La finition est donc soignée, et ce mobile se paye même le luxe d’avoir une vitre 2.5D (rien ne dit à date qu’il s’agisse d’une vitre traitée anti-rayures/anti-casse).
En outre, les boutons on/off et volume +/- ne bougent pas et n’émettent pas de cliquetis intempestifs.

A remarquer que les inconditionnels de couleur seront ravis de savoir que ce téléphone est déclinés en 4 coloris : noir, or, bleen foncé (vert-bleu sombre), rouge cerise (rouge pompier).

  • Dimensions : 15,3 cm de long x 7,7 cm de large x 0,8 cm d’épaisseur | Poids : 167 grammes.

2. Image et son : belle luminosité

Wiko Upulse - vue 06L’écran du Wiko Upulse offre une belle diagonale de 5,5 pouces.
Un écran qui est doté d’une définition HD 720p, ce qui donne une densité inférieure au 300ppp.

Certains lecteurs indiqueront qu’une définition Full HD 1080p aurait été souhaitable… et certes, ils pourraient avoir raison.
Cependant, au regard des performances du mobiles, la marque a opté pour un écran rendant la configuration proposée plus cohérente.

Ce même écran offre également un bon contraste (ndlr : sans arriver au niveau d’un écran Super AMOLED) et une bonne luminosité.
Une luminosité mesurée par mes soins de plus de 460 nits (candelas par m² ou encore cd/m²) qui permettra de lire de manière acceptable face à la lumière du soleil notamment.

Pour ce qui est du son, le haut-parleur offre un son puissant et relativement clair.
Ainsi, on dépasse les 110 db à la sortir du haut parleur (environ 80 db à 30cm) et le tout avec un son de bonne qualité.

  • Ecran : 5,5 pouces (IPS, full lamination) avec résolution HD (1280 x 720p), soit donc une densité de 267ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique.

3. Performances : très modestes, mais acceptables

Wiko Upulse - vue 12Il est clair que le Wiko Upulse n’est pas une bête de course, et il en est même très loin…
A tel point que le score obtenu sur Antutu est plus proche d’un smartphone low-cost que d’un entrée/moyen de gamme de 2017.

La faute à une compression des coûts, probablement.
Ce qui a permis à Wiko de contrebalancer la chose par d’autres spécifications intéressantes (par exemple, une mémoire de stockage de 32Go) ainsi qu’un look soigné.

En outre, il faut bien prendre en considération que malgré des scores qui peuvent sembler faibles sur les benchmarks, ce smartphone est parfaitement capable de faire fonctionner les grosses applications ainsi que les gros jeux 3D, le tout en multitâches (merci aux 3Go de mémoire vive).

Concrètement, à l’usage, on ne se rend même pas compte que ce mobile obtient moins de 30 000 points sur la plus célèbre des applications de benchmark.

  • Antutu : 27 500 points | Epic Citadel (ultra-haute qualité) : 28,4 ips
  • Processeur : Quatre coeurs 1,3GHz (Mediatek MT6737) | Mémoire vive : 3Go  | Processeur graphique : Mali T720.
  • Mémoire de stockage : 32Go de mémoire qui se transforme en 22,80Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète, et appréciable

Wiko Upulse - vue 14Un des bons points de ce mobile porte sur sa connectivité complète.
Ce smartphone étant, fort heureusement, doté d’une connexion 4G LTE (catégorie 4 : 150 mbps en download, et 50 mbps en upload).

Une connexion 4G LTE doublée d’une connexion 3G+ (H+).
Utile si vous êtes dans une zone non-desservie en 4G (et sur ce point, les opérateurs ont encore du travail à faire).

En outre, ce téléphone étant un Wiko, il est nécessairement double-sim (ndlr : il existe malgré tout quelques exceptions à cette règle chez le marseillais).
Des cartes sim qui devront être au format « micro » (pour rappel, voici ce qu’est le format micro sim)

Bien sûr, ce mobile dispose également de toutes les autres connectivités que l’on est en droit d’attendre, avec notamment : WiFi (b/g/n), bluetooth (4.0), jack 3.5, micro USB (2.0 et OTG), emplacement micro SD (jusqu’à +128Go), radio FM, etc.

Pour ce qui est du DAS (une norme qui permet de valoriser le niveau d’émission en ondes d’un smartphone), on est en présence ici d’un mobile au score bas.
Or, pour ce qui est des ondes, plus le score est faible, meilleur est la chose (pour rappel, voici ce que nous pensons du DAS).

On remarque encore la présence de divers capteurs, dont notamment le capteur d’empreintes digitales.
Ce dernier permettant non seulement de déverrouiller le téléphone, mais aussi par exemple, d’ouvrir une application en particulier (5 empreintes différentes configurables) voire de sécuriser l’accès à une partie des fichiers stockés sur la mémoire du téléphone.

Toujours du côté des capteurs, les inconditionnels de Réalité Augmentée et de Réalité Virtuelle seront satisfait de savoir que ce mobile embarque un accéléromètre ainsi qu’un gyroscope.
De quoi ravir les fans de Pokémon GO par exemple.

Et comme toujours chez Wiko, la carte micro SD permettra d’ajouter sur cette dernière les applications et les jeux.
Reste qu’avec 22,80Go de mémoire, je ne suis pas convaincu que cela soit utile cette fois.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,125 w/kg (à la tête, et 1,181 w/kg). C’est un score excellent pour un mobile conçu et commercialisé en 2017.

Les meilleurs prix pour votre micro SD 64Go :

5. Système d’exploitation : surcouché par Wiko

Wiko Upulse - vue 13Depuis fin 2015 déjà, Wiko qui initialement ne proposait que des mobiles dotés d’un Android « stock » (à comprendre, sans surcouche) ont décidé d’optimiser les systèmes installés sur leurs modèles.

Du coup, depuis fin 2015, tous les smartphones de Wiko ont une surcouche.
Laquelle a évolué, par touches et retouches successives, jusqu’à arriver au très intéressant résultat actuel.

Et si cette surcouche semble encore optimisable (ndlr : stop les applications partenaires !) ont est déjà ici sur du très très bon.
Une surcouche qui apporte donc son lot de modifications au niveau du design, mais aussi des fonctionnalités et des applications.

Au registre des éléments notables, on citera notamment :
- DuraSpeed : une fonctionnalité qui permet de limiter les tâches en arrière plan afin de conserver un bon niveau de performances.
- Files lock : permet de restreindre l’accès à certains fichiers.
- Smart Actions : une fonctionnalité qui ajoute des raccourcis tels qu’un double-tap sur l’écran éteint pour l’allumer, etc.
- Smart Gesture : des gestes déclenchent des fonctions. Par exemple, en dessinant un O sur l’écran éteint, le téléphone s’allume sur le mode appareil photo.
- Ma Musique : un lecteur mp3 revu par Wiko.
- My Smart Left Page : une slide vers la gauche permet d’accéder à une page d’accueil personnalisé avec des raccourcis, de l’actualité, la météo, etc.
- Phone Assist : le « fourre-tout » de Wiko, bien utile, avec des fonction sympa telles qu’un mode économie d’énergie bien pensé, le gestionnaire des notifications, etc.
- Vidéo : un lecteur de vidéo, créée par Wiko.

  • Système d’exploitation : Android 7.0 « Nougat » | Surcouche : Wiko UI.

6. Usage : autonomie correcte, idem pour la qualité photo

Wiko Upulse - vue 02Si les usages habituels sur les smartphones ne méritent pas que l’on s’y attarde (appels, SMS/MMS, navigation internet, etc.) il reste des usages qui permettent de faire la différences entres les bons et les mauvais mobiles.
C’est également le cas pour les jeux 3D, lesquels (tels que Real Racing 3) ne posent aucun problème de fonctionnement sur ce mobile.

Reste donc 2 usages appréciés.
D’une part la qualité photo offertes par les capteurs, et d’autres part l’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo elle est tout à fait correcte pour un mobile de cette catégorie.
Ainsi le résultat obtenu, que ce soit avec le capteur dorsal de 13MP est satisfaisant, de même pour le capteur frontal 8MP qui permettra à son tour de prendre des selfies de bonne qualité.

Pour ce qui est de l’autonomie, la batterie de 3 000 mAh semble être un indispensable.
Et c’est bien le cas, car grâce à elle, l’autonomie reste correcte avec 1 journée avant la recharge.

Une recharge que vous pourrez faire en 1,55A, ce qui est donc (selon ma propre classification) une recharge rapide.
Et recharger le mobile de 0 à 100% vous prendra environ 2h00 à 2h15.

  • Appareil photo dorsal :  13MP avec autofocus et flash LED, et ouverture f/2.0. Voir un échantillon photo.
  • Appareil photo frontal : 8MP avec flash LED. Voir un échantillon photo.
  • Batterie : Non-extractible de 3 000 mAh. 1 heure de vidéo consommera 20% d’énergie.

En conclusion : achat de raison, sans mauvaise surprise

Sans surprise, sans déception, le Wiko Upulse est un smartphone qui sera clairement un achat de raison.
Que votre budget soit limité par choix, ou bien par obligation, ce mobile vous offre une configuration cohérente, et un usage agréable.

Certes, au jeu du benchmark et des gros scores (pour les performances), ce mobile n’est pas des mieux engagés.
Reste que, malgré tout, aucun reproche n’est à lui faire sur ce point, car tout fonctionne (gros jeux, grosses applications).

Ce Wiko dispose également d’une bonnes connectivité (complète, avec de la 4G LTE et du double-sim), et d’un système d’exploitation doté d’une bonne surcouche.

Globalement, le résultat obtenu est donc tout à fait cohérent, et c’est un mobile que nous pouvons vous conseiller.
Cependant, le marché n’est pas tendre pour les constructeurs, et la bataille est difficile sur ce segment de marché (mobiles à moins de 200€) où de nombreuses alternatives existent.

  • Les plus : le look soigné, la luminosité élevée, le DAS faible, la surcouche agréable, la mémoire de stockage élevée (32Go ROM), mémoire vive conséquente (3Go RAM).
  • Les moins : les performances faibles (mais à l’usage, ça se passe tout à fait bien), concurrence rude.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Wiko Upulse.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

4 commentaires

  1. Je vois malheureusement pas ce qu’il a pour lui, Aucune spec fait envie.
    Le soc et un mt6737 ?

  2. J’ai été très satisfait de la présentation vidéo très bien tournée ce qui ma permis d’allé l’acheté pour un prix plus que raisonnable 249 euros merci a vous
    Bien a vous Patrick

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>