Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Samsung Galaxy S8 (SM-G950F) : attention les yeux!

Test du Samsung Galaxy S8 (SM-G950F) : attention les yeux!

Absent sur le stand de la marque au Mobile World Congress 2017 de Barcelone, le tant attendu Samsung Galaxy S8 est arrivé dans les rayons des boutiques télécom depuis le 28 avril dernier.

Commercialisé à sa sortie au prix de 800 Euros, il est déjà possible de le retrouver à 710 Euros (et même moins) en cette fin du mois de mai 2017.

samsung galaxy s8 - vue 03

Qu’on se le dise, le Galaxy S8 ne remplace pas le Galaxy S7. Ce dernier reste bien au catalogue de la marque.

Mais ce Samsung Galaxy S8 est-il aussi incroyable qu’on voudrait bien nous le faire croire?
C’est ce que nous allons déterminer ensemble tout au cours de cet article de test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : plaisir de la main

samsung galaxy s8 - vue 04

Bien qu’il soit disponible en argenté et en gris orchidée, c’est la version noire que j’ai entre les mains.
Bien que ce smartphone soit magnifique en cette couleur, vous vous douterez que c’est celle qui prend le plus les traces de doigts.

Le Galaxy S8 mêle les matériaux nobles comme le verre et l’aluminium.
Aussi bien l’écran que la face arrière sont protégé par une vitre Corning Gorilla Glass 5.

Avec un poids de 155 grammes sur la balance, ce mobile paraît plutôt léger en main.
La prise en main est fort agréable et on a la sensation de faire corps avec le smartphone.

L’écran de 5,8 pouces aux bords incurvés occupe pas moins de 83,6% de la face avant.
Il est surmonté d’un écouteur, d’une LED de notification, des capteurs de luminosité/proximité, d’une caméra frontale, mais aussi des capteurs d’iris et de détection faciale.
En bas de l’écran, pas de touches sensitives. Elles sont intégrées à l’écran et sont donc tactiles.
Notez que le bouton Home adopte la technologie 3D Touch et bénéficie donc d’un retour haptique.

samsung galaxy s8 - vue 05

Ejecté de la face avant par manque de place, le lecteur d’empreintes digitales a été placé à droite du capteur photo.
Un emplacement qui fait débat… ou pas, puisque tous les testeurs sont unanimes (moi y compris), ce n’est pas pratique!
A gauche du capteur photo, on retrouve le flash LED et le cardiofréquencemètre.
Plus bas, le marquage Samsung.

samsung galaxy s8 - vue 06

Le flanc gauche du terminal accueille la touche de volume et le bouton physique donnant accès à l’assistant maison Bixby (dont nous reparlerons plus loin).

samsung galaxy s8 - vue 07

Le côté droit se contente d’abriter le bouton d’allumage.

samsung galaxy s8 - vue 08

samsung galaxy s8 - vue 09

Sur la tranche supérieure du mobile on retrouve le tiroir nano SIM/micro SD et une entrée micro secondaire, tandis que la tranche basse fait place au port jack 3.5, au port USB-C, à l’entrée micro primaire et à la grille du haut-parleur.

Mais le vrai plus de ce téléphone, c’est qu’il est certifié IP68 et qu’il résiste donc à l’eau.

Côté design, le Galaxy S8 est une réussite. C’est une véritable pièce d’orfèvrerie.

  • Dimensions : 148,9 mm de long x 68,1 mm de large x 8,0 cm d’épaisseur | Poids : 155 grammes

2. Image et son : plaisir des yeux

samsung galaxy s8 - vue 10

La pièce maitresse de ce terminal sud-coréen, c’est bien sûr son écran.
Un écran au format 18.5:9 (contre du 16:9 traditionnellement) au bords incurvés et aux coins arrondis qui occupe presque toute la face avant du smartphone.

Samsung a opté pour un écran Super Amoled de 5,8 pouces de très haute résolution WQHD+ (2960 x 1440 pixels).
Notez que par défaut l’écran est réglé sur du FHD+, mais il est possible de modifier la définition dans le menu des paramètres.

Cet écran est tout simplement bluffant. Les couleurs sont magnifiques, les contrastes sont parfaits et les angles de vue sont excellents. Sa luminosité de 595 cd/m² est vraiment très bonne et vous n’aurez aucun problème pour utiliser votre S8 en plein soleil.
Ce n’est pas pour rien que Samsung a baptisé cet écran « Infinity Display ».
Il est certifié HDR et est donc compatible avec le contenu HDR Amazon Prime Video.

samsung galaxy s8 - vue 23

Etant donné le ratio inhabituel de l’écran, certaines applications ne permettent pas d’obtenir une vision en plein écran totale.
C’est notamment le cas avec certaines vidéos YouTube où l’on a d’étroites bandes noires à gauche et à droite de l’image.
D’autres applications « deviennent » compatibles grâce à un bouton virtuel cliquable placé par Samsung. L’image est alors rognée et adaptée à l’écran.

Comme vous l’aurez compris, le Galaxy S8 est le produit idéal pour regarder des vidéos ou des films.
On est dans l’immersion totale.

Le son est notamment procuré par le haut-parleur situé sur la tranche inférieure de l’appareil.
Il est clair et relativement puissant, mais on aurait aimé disposer de la stéréo.
Pour se racheter, Samsung fournit des écouteurs filaires intra-auriculaires de marque AKG (d’une valeur de 99 Euros) qui délivrent un excellent son.
En communication, le son est clair. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 5,8 pouces (Super Amoled) avec résolution 1440 x 2960 pixels, soit donc une densité de 570 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : rien ne lui résiste

samsung galaxy s8 - vue 13

Mettons tout de suite les choses au point, aucune grosse application et aucun gros jeu 3D disponible sur le Play Store ne sera capable de mettre à genoux ce Galaxy S8.

Les résultats obtenus face à nos benchmarks habituels en sont la preuve : plus de 173.400 points sur Antutu et 59,7 FPS sur Epic Citadel en mode « Ultra High Quality ».

Tout cela est bien sûr obtenu grâce à des composants techniques de qualité.
Les grands consommateurs de multitâche seront ravis d’apprendre que ce vaisseau amiral embarque 4Go de RAM.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, sur les 64Go revendiqués par le constructeur, seuls 54Go seront réellement disponibles au premier démarrage.
Par bonheur, un emplacement dédié permettra d’élargir cette mémoire de 256Go.

  • Antutu Benchmark (v6.2.7) : 173.417 points | Epic Citadel (Ultra High Quality) : 59,7 ips en WQHD+
  • Processeur : Octa-core Exynos 8895 64 bits (4 x 2,36GHz + 4 x 1,7GHz) | Mémoire vive : 4Go  | Processeur graphique : Mali-G71MP20
  • Mémoire de stockage : 64Go de mémoire qui se transforme en 54Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : du Bluetooth 5.0

samsung galaxy s8 - vue 22

Le Galaxy S8 est bien évidemment un mobile 2G/3G (HSPA+), mais aussi et surtout 4G LTE.
Et pas n’importe quelle 4G, puisque celle-ci est compatible avec les réseaux à 1Gb/sec.
De plus,  on a bien ici les bandes B3, B7 et B20, mais également la B28, la bande des 700MHz.

Pour le reste, WiFi a/b/g/n/ac, (A)GPS/Glonass/Beidou/Galileo, radio FM, port jack 3.5, port USB-C (OTG), 1 emplacement nano SIM, slot micro SD, NFC, etc. Tout y est mis à part l’infrarouge.

Mais la nouveauté, c’est la présence du Bluetooth 5.0 sur ce Galaxy S8.
Pour rappel, la version 4.0 du Bluetooth avait été dévoilée en 2010, soit il y a déjà 7 ans.
Ce dernier, qualifié « basse consommation », a largement profité aux objets connectés tels que smartwatches, casques sans fil, wearables, etc.

La version 5.0 du Bluetooth promet une vitesse doublée, mais également moins d’interférences et une portée améliorée.
Mais le véritable atout de ce nouveau Bluetooth réside dans sa capacité à mieux gérer les différents appareils qui souhaitent se lier à votre smartphone.
Même si le réseau reste sur la bande radio 2,4GHz, la nouvelle norme entend pouvoir gérer de multiples connexions en même temps.
Il s’agit d’un véritable atout pour ce qu’on nomme le « beacon », des bornes Bluetooth utilisées pour la réalité augmentée.
Cela s’avère également être un argument pour l’audio.

Samsung exploite le Bluetooth 5.0 au maximum en en faisant profiter ses 2 nouvelles applications : Samsung Connect et Samsung Dual Audio.
Nous reparlerons de ces dernières dans le chapitre dédié au système d’exploitation.

Poursuivons avec les différents capteurs embarqués par le S8.
A côté des indispensables capteurs de luminosité et de proximité, on dispose bien d’un accéléromètre, d’un gyroscope, d’une boussole, d’un baromètre et d’un capteur cardiaque. Ce dernier étant lié à l’application maison S-Health.

Il existe plusieurs manières de sécuriser/verrouiller votre Galaxy S8 : avec le lecteur d’empreintes digitales, via le scanner d’iris ou via la reconnaissance faciale.

En ce qui concerne le premier, étant donné son emplacement, l’encodage de l’empreinte digitale de mon index fut laborieuse. Le déverrouillage par celle-ci se fait (presque) sans problème.

1S8-iris

Le déverrouillage par l’iris est lent et ne me convient pas du tout.
Bien que pas vraiment sécurisant, le déverrouillage par reconnaissance faciale est très rapide.

Finalement, aucune méthode n’est vraiment idéale!

Au niveau des accroches réseau, elles sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Pour le GPS, il n’aura fallu que 7 secondes à ce smartphone pour obtenir un premier fixe (11 satellites).

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,315 W/kg. C’est un très bon score pour un mobile lancé en 2017.

5. Système d’exploitation : une nouvelle interface encore plus légère

samsung galaxy s8 - vue 19

Le Galaxy S8 est animé par Android Nougat 7.0, la dernière version (ou presque) de l’OS de Google.
Le constructeur y a ajouté sa toute nouvelle surcouche nommée « Samsung Experience UI 8.1″.
Cette surcouche apporte son lot de nouveautés, mais par chance est loin de l’overdose d’effets spéciaux que l’on a connu par le passé avec TouchWiz.

samsung galaxy s8 - vue 14

Au premier abord, on pourrait croire que cette nouvelle interface a fait l’impasse sur le tiroir des applications.
En fait, il suffit de slider du bas de l’écran vers le haut afin de le faire apparaître.

samsung galaxy s8 - vue 15

Samsung Experience UI 8.1 apporte donc des modifications sur le look même (fonds d’écran, icônes), mais aussi sur les fonctionnalités et l’applicatif.

samsung galaxy s8 - vue 27

- Une fois l’écran éteint, Always On Display permet de consulter certaines informations comme l’heure, les notifications ou l’état de la batterie.
- Via le menu des paramètres, il est possible de modifier la résolution de l’écran, passant ainsi du WQHD+ au HD+, en passant par le FHD+.

samsung galaxy s8 - vue 21

- On dispose également d’un mode « multi-fenêtres » qui permet d’utiliser 2 applications à la fois.

samsung galaxy s8 - vue 18

- En tirant la languette tactile présente au bord de l’écran, on ouvre un volet qui recèle plusieurs raccourcis et outils.

samsung galaxy s8 - vue 17

Au niveau des applications, on a Samsung Thèmes, Dossier sécurisé, Samsung Members, Samsung Notes, etc.

samsung galaxy s8 - vue 16

Mais également quelques applications liées à des partenariats telles que Facebook ou Microsoft Apps.
Notez que ces dernières ne peuvent pas être désinstallées.

Samsung Connect et Samsung Dual Audio exploitent, quant à elles, le Bluetooth 5.0.
La première citée est censée faciliter grandement la connexion instantanée et sécurisée aux appareils connectés vous environnant.
Cette fonctionnalité pourrait être étendue aussi aux TV connectés de marque Samsung et à l’ensemble des objets compatibles.
La seconde, Samsung Dual Audio, paraît beaucoup plus intéressante : s’approchant d’un fonctionnement en multi-room, mais grâce au BT, le Galaxy S8 sera en mesure de diffuser de la musique sur deux appareils sans fil en même temps.

samsung galaxy s8 - vue 25

L’autre grande nouveauté est l’arrivée de Bixby, l’IA (Intelligence Artificielle) signée Samsung.
Pour l’instant, Bixby reste muet en France et en Belgique, puisqu’il ne parle pas encore la langue de Voltaire. Les fonctions vocales sont donc tout simplement coupées.
Pour l’instant, on doit se contenter d’une page pleine de cartes diverses (photo, météo, agenda, actus, activités, etc.) à la manière de Google Now.
Vous pouvez avoir accès à Bixby de 2 manières : soit par un slide vers la gauche au départ de l’écran d’accueil, soit en pressant le bouton dédié se trouvant sur la tranche gauche du mobile.
Si vous avez acheté votre Galaxy S8 en Belgique, ce dernier sera tout simplement inactif. Il deviendra fonctionnel dans le courant du mois de décembre lorsque les fonctions vocales seront activées (dixit Samsung).

samsung galaxy s8 - vue 26

La fonction « Bixby Vision » permet d’identifier des objets via l’APN arrière, soit pour en sortir des similaires via Google Image, soit pour en acheter sur Amazon.

N’ayant pas pu tester Samsung DeX (qui transforme votre Galaxy S8 en PC de bureau d’appoint), je n’en parlerai pas dans ce test.

  • Système d’exploitation : Android Nougat 7.0 | Surcouche : Samsung Experience UI 8.1

6. Usage : de très bons clichés

Je ne m’attarderai pas ici sur ce que tous les smartphones modernes savent faire.
Je me focaliserai donc sur les 2 usages qui permettent encore de distinguer les différents mobiles entre eux : la qualité photo et l’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo, on est clairement sur le haut du panier.
Et si le nombre de mégapixels proposé n’est pas impressionnant (au regard de la débauche proposée par certains concurrents), on a tout de même un 12 mégapixels Dual Pixel (f/1.7) en dorsal qui offre de très belles photos.

samsung galaxy s8 - vue 02

Et pour ne rien gâcher, il est même possible de filmer en UHD (2160p) avec ce capteur.

Le capteur frontal de 8 mégapixels (f/1.7) est quant à lui capable de filmer en QHD (1440p), et de plus il est équipé d’un autofocus. Vous pourrez donc réaliser de beaux autoportraits.

samsung galaxy s8 - vue 01

Pour ce qui est de l’autonomie, il faut bien admettre que ce smartphone signé Samsung se débrouille très bien.
Et ce, grâce à une excellente gestion de la consommation énergétique liée à son processeur « big little » fait maison.

Ce mobile a donc une très bonne autonomie, et permet de dépasser la journée avant de demander à être rechargé.
Et pour ne rien gâcher, on remarquera la présence de la recharge rapide (90 minutes pour une recharge complète) et de la recharge sans fil (si vous avez le socle adapté).

samsung galaxy s8 - vue 24

Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé de 12 à 15% de l’énergie contenue dans la batterie.

  • Appareil photo dorsal :  12 mégapixels Dual Pixel avec AF et flash dual-LED.
  • Batterie : Fixe de 3000 mAh.

En conclusion : qui c’est le taulier?

samsung galaxy s8 - vue 20

La pièce maîtresse de ce Galaxy S8 est de toute évidence son écran.
On dirait que Samsung a construit son porte-étendard autour de cet afficheur qui, rappelons-le est au format atypique de 18.5:9.
Certaines applications ne sont pas encore compatibles, mais il est fort probable que les développeurs y travaillent.

Quoiqu’il en soit, on est en présence du meilleur écran du moment.

Pour le reste, on a un design magnifique, tout en longueur.
Un bonheur pour les yeux et pour la main, donc.

Rien à redire en ce qui concerne les performances. On est sur un bolide!

Pareil pour la qualité photo. Le Galaxy S8 est une référence.

Mis à part cette petite fausse note concernant l’emplacement du lecteur d’empreintes digitales, tous les indicateurs sont au vert.

A ce jour, tous les smartphones présentés cette année dans les différents salons n’ont pas encore tous été commercialisés, mais pour l’instant, ce Samsung Galaxy S8 est bien le taulier.

Reste l’épineuse question du prix : le Galaxy S8 vaut-il son prix?
Vu les prix du marché, je vous répondrai que OUI.
Mais finalement, il vaudra le prix que vous voudrez bien donner pour pouvoir l’acquérir.

  • Les plus : Ecran sublime, qualité photo, design, qualité de fabrication, BT 5.0.
  • Les moins : Emplacement du lecteur d’empreintes digitales.

Galerie photos :

Autres :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>