Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Motorola Moto X : mieux vaut tard…

Motorola Moto X : mieux vaut tard…

moto x - vue 01

Le Moto X est le premier smartphone de Motorola Mobility après son rachat par Google, et avant sa revente au chinois Lenovo.
Si la première version, présentée au mois d’août 2013, et destinée à l’Amérique du Nord, arborait fièrement la mention « Designed & assembled in the USA », les exemplaires qui nous arrivant maintenant en Europe sont assemblés en Chine.
Les options de personnalisation via le site Moto Maker ne sont pas proposées en Europe. Nous aurons à choisir entre du blanc ou du noir.

Par contre, les versions destinées à l’UE arrivent directement avec Android KitKat.
Le Motorola Moto X est proposé en France au prix de 389€ en grandes surfaces.

Alors, nous allons voir ensemble ce que vaut ce Motorola Moto X et si je vous le recommande à l’achat.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un bel appareil

Autant le dire tout de suite, le Moto X est beau!
Avec des dimensions de 129,3 x 65,3 x 10,4 mm pour un poids de 130 grammes, le smartphone tombe naturellement dans la main. De plus, la face arrière au toucher très doux empêche à l’appareil de glisser.
En y regardant de plus près, on remarque son profil légèrement en courbe, bien que l’écran reste plat.

  • Face/avant :
    On remarque que la firme américaine a réduit le bezel (cadre autour de l’écran) au maximum.
    Nous retrouvons donc sur la face avant un écran de 4,7 pouces, surmonté de l’écouteur. Ce dernier est accompagné des capteurs de luminosité/proximité et de la caméra frontale. Sous l’écran, on note la présence d’une entrée micro primaire.
    Ici, pas de touches sensitives, puisqu’elle sont intégrées à l’écran.
  • Dos/arrière :
    On trouve un capteur photo, entouré d’un anneau chromé et accompagné d’un flash LED. A leur droite, prend place la grille du haut-parleur.
    Plus bas, le logo Motorola, les marquages CE et « Designed in USA, assembled in China » et enfin, une entrée micro secondaire.
    moto x - vue 02
  • Côté supérieur :
    Un jack 3.5 et une entrée micro tertiaire.
    moto x - vue 03
  • Côté inférieur :
    Un connecteur micro USB (indispensable pour charger et synchroniser l’appareil ).
    moto x - vue 04
  • Côté gauche :
    Le tiroir accueillant la carte SIM  au format nano (comme sur l’Iphone 5) comportant le trou pour insérer le « trombone » fournit dans la boîte.
    moto x - vue 05
  • Côté droit :
    Un bouton ON/OFF et la touche de volume +/-.
    moto x - vue 06

Nous avons donc ici un très joli smartphone qui est fort agréable à prendre en main.

  • Flexion :
    Le terminal est bien construit et ne fléchit que très légèrement.
  • Pression :
    La dalle est une Corning Gorilla et il faut appuyer très fort pour pouvoir impacter légèrement l’écran.

L’assemblage du mobile est de qualité, rien à redire.

2. Image et son : que du bon

La qualité d’écran du Moto X est un de ses points forts.

  • Écran :
    Un écran de 4,7 pouces, adoptant la technologie Amoled et capable d’afficher 16 millions de couleurs.
    Sa résolution est HD Ready (1280 x 720 pixels), ce qui nous donne une densité de 312PPP (Pixels Par Pouce ou encore PPI : Pixels Per Inch).
  • Dalle tactile :
    Une dalle tactile capacitive, très réactive, qui s’appuie sur une vitre Corning Gorilla traitée anti-rayures.
  • Haut-parleur, écouteur, jack 3.5 :
    Bien entendu, un bel écran s’accompagne nécessairement d’un bon son (enfin, c’est préférable!).
    Le Moto X ne souffre donc d’aucune critique au sujet de son haut-parleur, son écouteur et son jack 3.5.
    Le son du haut-parleur est puissant, celui de l’écouteur est cristallin.

Une qualité d’image tout à fait bluffante ! On prend vraiment plaisir à regarder des vidéos ou à jouer sur ce mobile.

3. Performances : excellentes pour un milieu de gamme

Le Motorola Moto X est considéré comme un milieu de gamme et pourtant, nous allons voir que ses performances sont plutôt celle d’un début de haut de gamme.

  • Antutu (v4.3) :
    22.717 points. Un excellent score.
  • Quadrant :
    8.577 points. Là aussi, c’est très bon.
  • 3D Mark (Ice Storm Unlimited) :
    10.741 points. Encore excellent!

Un smartphone suffisamment puissant pour faire tourner tous les jeux 3D et toutes les grosses applications.
J’ai installé Asphalt 8 et Dead Trigger 2 et j’ai pu y jouer sans problème.

Cela est réalisable grâce à des composants de qualité tels qu’un processeur Motorola X8 Mobile Computing Système (en fait, un Qualcomm Snapdragon S4 Pro) dual-core cadencé à 1,7 GHz et d’un circuit graphique Adreno 320. Le tout accompagné d’une RAM de 2Go.

Côté mémoire de stockage (ROM), nous avons 16Go (dont 10,9Go disponibles pour l’utilisateur), non extensibles via carte micro SD.
Par contre, vous aurez droit à 15Go offerts sur Google Drive + 50Go offerts par le fabricant.

4. Connectivité : absolument complète

Le Moto X a tout ce qu’on peut espérer d’un mobile haut de gamme, même s’il ne s’agit que d’un milieu de gamme.

Nous avons donc de la 4G LTE, du WiFi (a/b/g/n/ac), du Bluetooth 4.0 LE (Low Energy), du micro USB 2.0, du NFC, du GPS/A-GPS/Glonass, un jack 3.5, etc.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) :
    Il s’agit d’une « norme » qui permet de valoriser la quantité d’ondes émises par un téléphone lors de son fonctionnement (notamment en appels). Plus cette valeur est élevée, plus le risque potentiel pour la santé (en cas d’utilisation longue et répétée) est élevé.
    L’Union Européenne impose donc que tous les constructeurs désireux de commercialiser leurs produits dans la zone UE ne dépassent pas le « score » de 2W/kg.
    Le DAS du Moto X est de 0,59 W/kg, ce qui est tout à fait acceptable en 2014.

Alors oui, (presque) tout est là, même si on aurait espéré disposer d’une extension de mémoire via slot micro SD.
L’accroche réseau est tout à fait convenable.

5. Système d’exploitation : un Android de chez Google

Même si lors de son lancement au mois d’août 2013 aux Etats Unis, le mobile tournait sous Android « Jelly Bean » 4.2.2, il nous arrive en Europe avec une version plus récente de l’OS Google.

  • Système d’exploitation :
    Un Android « KitKat » 4.4.2 en pleine forme.
    moto x - vue 07
  • Surcouche constructeur :
    Le smartphone est livré avec une version « stock » d’Android, sans surcouche.
    Seule l’application « Motorola Assist » a été ajoutée par le constructeur. Cette dernière est en fait un gestionnaire de scénarios d’utilisation qui permet d’automatiser certaines actions. Trois préréglages sont proposés : au volant, en réunion et sommeil.

Encore une fois, cet OS offre une bonne expérience utilisateur et le fait que la surcouche soit inexistante rend encore la navigation plus fluide.

6. Usage : pro et perso

Le Moto X étant bon en tous points, il conviendra aussi bien aux particuliers (jeux 3D, vidéos, etc…) qu’aux professionnels ( e-mails, notifications sur l’écran de veille, etc…).

  • Appareil photo :
    Un capteur arrière de 10MP « Clear Pixel » qui permet de capturer 75% de lumière en plus que des composants traditionnels.
    Notez que le fabricant ne vous offre pas la possibilité d’abaisser la résolution des séquences vidéo filmées. Ce sera du 1080p, point!
    Échantillon photo : Schtroufph (mode HDR) + vue extérieure.
    moto x  - vue 08
    moto x - vue 09
    La caméra frontale de 2MP sera utile aux selfies et autres visios.
  • Autonomie :
    Une batterie de 2200 mAh non extractible (le terminal est unibody), qui vous permettra de passer la journée avant de devoir la recharger.
    Pour être plus factuel, sachez qu’une vidéo HD de 12 minutes, avec toutes les connexions allumées, avec le son et la luminosité à 50%, aura consommé 3% de la batterie (soit 15% en 1h). Ce qui est très acceptable).

Un terminal sur lequel les particuliers auront plaisir à jouer, à regarder des vidéos et à écouter des mp3. Mais aussi un mobile destiné aux professionnels les plus exigeants.

Conclusion :

Le Motorola Moto X est un mobile attachant. Une fois qu’on l’a essayé, on doit l’adopter!
Certes, le terminal ne possède qu’un processeur double-coeur, mais on sent quand même que la puissance est là.

Le smartphone offre aussi des « plus », comme l’application « Touchless Control » qui permet de réveiller l’appareil sans le toucher en prononçant simplement les mots « Ok Google Now » , l’apparition des notifications sur l’écran de veille, ou encore le fait de secouer le mobile qui lance l’appareil photo.
Tout cela fait qu’on aime Moto.

Alors, vous l’aurez compris, ce Moto X a été un coup de coeur et bien sûr, je vous le conseille à l’achat.

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

12 commentaires

  1. Tres bon telephone mais 50€ trop chere selon moi pour etre competitif sur le marché actuel : pour le meme prix on a le nexus 5 qui est un tres haut de gamme android stock 16go mais avec des performances bien superieures

  2. Salut, Alex très très bon test écrit, très complet, plaisant à lire !

    Ce Moto X est vraiment génial mais il arrive trop tard hélas, je me suis acheter le Nexus 5. Franchement j’ai hâte de voir la suite avec Motorola et Lenovo, j’espère que nous aurons des Smart Phones de même qualité voir mieux ( aluminium, verre ).

    Alex j’ai hâte de voir le test vidéo, en tous cas encore une fois très bon test écrit et vivement ton prochain test ! :)

    A+

  3. Sexy, mais Je pense trop proche des caractéristiques d’un bien moins cher Xperia SP pour prétendre à une carrière ornée de succès par chez nous. La raison n’en fait pas un choix pertinent, ceci posé je concède bien volontiers que le coté glamour du device peut faire craquer lorsque le moment du choix est venu ;)

  4. Bonjour Alex
    merci pour ce test
    Je l’ai trouvé sur Amazon à 350€ avec un bon d’achat de 30€ offert. ça le met à 320€ , pas mal je dirai.
    Je ne l’ai gardé qu’une semaine à cause d’un problème de finition sur la tranche droite… une ex-croissance soudaine .. quelque chose qui poussait de l’intérieur vers l’extérieur et déformait la coque.. vraiment bizarre car le reste de la finition est au top.
    Bref..
    J’ai apprécié son format idéal pour mes petits doigts ( meilleur que mon feu Nexus 4 ) , ses perfs à l’avenant , et surtout l’active display pour les notifications… qui me rappelait surtout que Symbian ou mon N9 savaient faire ça depuis des lustres :-)
    ma grosse interrogation concernait surtout les MAJ depuis que Motorola est sous pavillon Lenovo..seront elle aussi rapides et fréquentes que quand on possède un Nexus ?
    A+
    seb

  5. Personne pour la contrepèterie dans le titre ?
    … vieux motard que j’aimais !!!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>