Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Condor Allure M3 : intéressant et à prix raisonnable

Test du Condor Allure M3 : intéressant et à prix raisonnable

Condor est une marque algérienne qui, si elle est encore inconnue en France (ndlr : pour le moment), a une dimension et un poids conséquent à l’étranger.
En effet, la marque spécialisée dans les produits électroniques et électroménagers compte désormais plus de 15 000 employés (ndlr : information provenant de la marque).

Une marque qui a donc décidé de se lancer en Europe, et plus particulièrement nous concernant, en France.
Et ce notamment avec le Condor Allure M3, le plus « haut de gamme » de leurs modèles.

Un mobile sympathique comme vous le constaterez ici, vendu à un tarif qui est raisonnable (pvmc : 299€ en juin 2018), et dont le but et de permettre à la marque de concurrencer certaines entreprises implantées de longue date en France telles que Wiko (sachant que Wiko est également implantée à son tour dans les pays du Maghreb depuis déjà quelques années).

Condor a pour habitude de ne pas concevoir ses produits, mais de les assembler, et ce en Algérie (pour des raisons fiscales). De fait, ce Condor Allure M3 est également connu sous d’autres noms : Allview Soul X5 Pro, Cubot P20 (design identique), Blu Vivo XI+, etc.. Des mobiles qui possèdent exactement les mêmes spécifications et composants.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : look sobre et finition parfaite

Condor Allure M3 - vue 02L’Allure M3 a un look d’une extrême sobriété, et est tout en arrondis.
D’autant plus passe-partout qu’il est disponible en couleur noir (la version testée)… outre le second coloris disponible, le gris.

La finition est tout à fait satisfaisante avec un parfait agencement des éléments.
Aucun jeu à remarquer sur ce point.

On constate cependant une légère souplesse sur le dos en plastique de l’appareil.
Au niveau de la batterie notamment.

La prise en main est bonne (cependant, pour saisir un SMS, il faut utiliser les 2 mains).
Malgré tout, le téléphone est très glissant, et il faut donc le tenir fermement pour éviter tout risque de chute.

Enfin, la vitre tactile est renforcée, s’agissant d’une Corning Gorilla (sans que l’on sache quelle version exactement).
Et elle est dotée d’un effet 2.5D qui permet d’avoir des angles arrondis, et donc moins « tranchants » et désagréables au toucher.

  • Dimensions : 15,4 cm de long x 7,5 cm de large x 0,8 cm d’épaisseur (mesurées par mes soins) | Poids : 198 grammes (mesuré par mes soins).

2. Image et son : grande et belle image

Condor Allure M3 - vue 06L’image est un des nombreux bons points de ce mobile.
En effet, ce dernier offre un réel et plaisant « effet cinéma ».

Un effet cinéma créé notamment par la belle dimension de l’écran… de 6,2 pouces.
Un écran de grande taille, au format 19:9, et qui occupe (en anglais screen-to-body ratio) plus de 86% de la face avant.

Sans oublier que ce même écran est doté d’une résolution Full HD+, qui offre ainsi une image nette.
Une image dotée de plus de 400 pixels par pouce, là où l’on estime qu’au-dessus de 300 on ne les distingue plus à l’œil nu.

Les couleurs sont également bien gérées (d’autant qu’il y a un mode de gestion dans les paramètres du téléphone).
Et le contraste, même s’il n’est pas aussi bon que celui proposé par un écran Super AMOLED, reste bon.

Pour ce qui est de la luminosité, si on la place a son maximum, elle est tout à fait bonne.
En effet, on arrive à atteindre les 500 nits (cd/m²) ce qui permet à ce téléphone d’offrir une bonne visibilité même si la lumière ambiante est importante (lumière du soleil).

Enfin, le son est correct.
Ce dernier étant fourni par un écouteur tout à fait classique, ou bien un adaptateur sur port USB-C (adaptateur USB-C vers mini-jack), ou le haut-parleur.

Le haut-parleur montre des signes de relatifs grésillements lorsqu’il est poussé à son maximum.
Un maximum tout de même élevé, avec 110 décibels.

  • Ecran : 6,2 pouces (IPS) au format 19:9 avec résolution FHD+ (2246 x 1080 pixels), soit donc une densité de 401ppp.
  • Son : Écouteur classique. Pas de mini-jack (remplacé par un adaptateur USB-C). Haut-parleur sur la tranche inférieure.

3. Performances : du moyen de gamme boosté

Condor Allure M3 - vue 15L’Allure M3 n’est peut-être pas une bête de course comme peuvent l’être certains haut de gamme du moment, mais il ne démérite pas.
Au contraire, il obtient un très intéressant score sur Antutu (une application de benckmarks) qui lui permet ainsi de parvenir au niveau de mobiles ultra-haut de gamme de 2016 (tel que le Samsung Galaxy S7 par exemple).

De belles performances donc, liées notamment au processeur dont est équipé ce Condor, à savoir un Helio P60 de Mediatek.
Un processeur aussi performance que son concurrent direct, le Qualcomm Snapdragon de série 6 (avec par exemple, le Qualcomm Snapdragon 636 qui équipe le sympathique Asus Zenfone 5).

Ce mobile est en outre équipé de 4Go de mémoire vive (RAM) qui lui permettent d’être à l’aise en multi-tâches et multi-fenêtres.
Et ce sans oublier que le processeur graphique (Mali G72 MP8) permet à ce téléphone d’être également au confort lors des sessions de jeu 3D.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage interne, on a ici un confortable 50,9Go disponibles.
De quoi être à l’aise pour installer vos jeux est vos applications, bien que les plus gourmands pourront également être satisfaits par la présence d’un emplacement pour carte micro SD.

A noter qu’une version 6Go de RAM/128Go de ROM existe… mais elle est uniquement disponible en Algérie, le pays d’origine de la marque Condor.
Peu de surprise donc à ce que la marque propose une version boostée pour son marché natal.

  • Antutu (v7.1) : 137 800 points | Geekbench (v4.2) : 5 786 points (multi-core).
  • Processeur : Huit coeurs 2,0GHz (Mediatek Helio P60 – MT6771) | Mémoire vive : 4Go  | Processeur graphique : Mali G72 MP3.
  • Mémoire de stockage : 64Go de mémoire qui se transforme en 50,9Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète et au goût du jour

Condor Allure M3 - vue 14L’un des autres bons points de ce smartphone est lié à sa connectivité complète.
On a donc ici un mobile 4G LTE (dont on ne connaît pas la catégorie) accompagné d’une connexion 3G+ « au cas où ».

Ce mobile est également un double-sim, doté de 2 emplacements pour carte sim (l’un au format « micro » et un l’autre au format « nano » – en savoir plus sur les formats de cartes sim).
Cependant, si vous pouvez ajouter une carte sim, il faudra alors sacrifier l’emplacement n°2 (format nano).

Une carte sim qui pourra, et c’est une excellente nouvelle, accueillir si vous le souhaitez les jeux et les applications.
Et qui, selon la marque, peut avoir une capacité maximale de 128Go.

On retrouve également toutes les connectivités habituelles sur smartphones avec : du WiFi (a/b/g/n), du bluetooth (4.2), une radio FM, un port micro USB-C (avec fonction OTG), etc.

Enfin, pour déverrouiller le téléphone, outre les schémas et autres codes, sont disponibles un capteur d’empreintes et une fonction de reconnaissance faciale.
Le capteur d’empreintes digitales placé au dos fonctionne tout à fait correctement et efficacement, le déverrouillage du téléphone se faisant en un petit 0,2-0,3 seconde.

La reconnaissance faciale fonctionne également parfaitement bien.
Si, et seulement si, vous êtes pile en face du téléphone et de son capteur.

Cependant, sur ce dernier, je trouve le téléphone trop « acceptant ».
En effet, si le mobile ne se déverrouille pas lorsque je le regarde de profil, il se déverrouille alors que je mets une main devant mon visage.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 1w/kg à la tête (information non-confirmée). C’est un score élevé pour un mobile conçu et commercialisé en 2018.

Les meilleurs prix pour votre micro SD 64Go :

5. Système d’exploitation : un Android à jour et surcouché

Condor Allure M3 - vue 16Condor a ici mis en place une ROM à jour, puisqu’il s’agit d’Android 8.1 « Oreo ».
Une version d’Android efficace et performante que l’on apprécie.

A date, rien n’indique que la marque souhaite mettre à jour en 9.0 « Pie » ce système d’exploitation.
Mais soit, ça n’est pas grave, car les ajouts de la future version d’Android sont marginaux.

Condor a en outre décidé d’appliqué une surcouche.
Et même si chez Top For Phone (on apprécie particulièrement les versions « stocks » – et notamment Android Go Edition), aucun reproche n’est à formuler sur cette surcouche.

La surcouche nommée ici Passion UI 1.1 offre quelques fonds d’écrans, et une ergonomie légèrement retouchée.
Ainsi que quelques applications dispensables, telles que :
- Bloc Notes : pour prendre des notes… et pas mieux que ce que propose Google Keep.
- Condor Passeport : un accès à l’espace client de Condor.
- Condor Parc des thèmes : un espace dans lequel vous pourrez télécharger des thèmes.
- Lampe torche : un raccourci… utile ou pas.
- Explorateur de fichiers : qui permet de gérer la mémoire de son smartphone.
- Clonage des données : afin de transférer les données de votre ancien smartphone à ce Allure M3.

  • Système d’exploitation : Android 8.1 « Oreo » | Surcouche : Passion UI 1.1

6. Usage : globalement satisfaisant

Condor Allure M3 - vue 07Ce Allure M3 offre un usage, et donc une expérience utilisateur, globalement satisfaisante.
En effet, ce téléphone répond à tous les besoins actuels, et fait tout ce que l’on attend d’un smartphone.

Que ce soit lire une vidéo (en offrant un effet cinéma), lire un mp3, regarder ses emails, envoyer et recevoir des SMS/MMS, passer un appel, etc.
Tout est possible, et ce sans contrainte.

On arrive également à jouer à de gros jeux 3D du moment, tels que du PUBG Mobile, ou bien encore du Asphalt 9.
Et il y a fort à parier qu’un Fortnite ne pose aucun problème non plus.

Reste alors 2 usages qui permettent de différencier ce mobile de ses concurrents directs.
D’une part la photo, et d’autre part l’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo, le téléphone dispose de 2 capteurs photos à l’arrière.
Ce notamment avec pour idée d’améliorer la gestion de la profondeur de champ (le fameux effet Bokeh).

Pour cela, en effet, rien à redire, l’effet est correctement rendu.
Et les photos offertes sont globalement de qualité acceptable, bien qu’on aurait aimé une netteté plus marquée (plus de piquet).

Cependant, lorsque la lumière vient à manquer, ce smartphone ne parvient plus à s’en sortir.
Le manque de lumière est donc sa principale faiblesse.

La qualité photo frontale (celle que vous allez exploiter pour vos selfies) et atteinte du même symptôme.
Globalement correcte, mais en perdition lorsque la lumière vient à manquer.

L’autonomie est quant à elle tout à fait correcte, ce téléphone parvenant à atteindre sans difficulté la journée avant d’être rechargé.
Et possible, grand maximum, 1,5 jour si votre utilisation se veut modérée.

On apprécie la présence d’un fonction de recharge rapide ainsi que de recharge sans fil (Qi).
Cette dernière suppose que vous ayez un socle de recharge adapté cependant, car en toute logique il n’est pas fourni avec le téléphone.

En conclusion : bon smartphone à prix adapté

Le Condor Allure M3 donne donc le sentiment d’être un bon téléphone, offrant une expérience utilisateur tout à fait satisfaisante.
Le tout étant proposé à un prix adapté (ndlr : ni trop cher, ni l’affaire du siècle) inférieur à 300€.

Globalement tout est appréciable, que ce soit le look, l’écran, les performances, la connectivité, le système d’exploitation, etc.
Certes, le téléphone n’est pas parfait, mais à ce niveau de prix, on acceptera les quelques petites imperfections.

Au registre des points qui aurait pu être améliorés, on aurait apprécié par exemple une meilleure gestion de la lumière (ISO) par le téléphone lors de la prise de vue.
Ou bien encore un DAS moins élevé.

Pour tout le reste, le téléphone et tout à fait sympathique, et on peut donc vous le conseiller à l’achat.
Sa seule réelle faiblesse venant alors du fait que le marché est extrêmement concurrentiel, et que ce Allure M3 se retrouve confronté à bien d’autres mobiles d’autres marques potentiellement plus connues dans l’hexagone.

  • Les plus : le look sympathique, les performances (gros jeux 3D possibles), le système d’exploitation avec une surcouche « raisonnable », la connectivité complète
  • Les moins : le dos trop glissant, la qualité photo en basse lumière, le DAS trop élevé.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de test du Condor Allume M3.
Voir la vidéo de déballage du Condor Allure M3.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo.

9 commentaires

  1. merci pour ce test que j attendais avec impatience
    alors oui pour moi ce téléphone est assez puissant vu mon grand age je ne suis pas un gamer par contre avec un processeur MTK il n y aura sans doute pas de mise à jour

    la finition me semble un peu légère à 300£ en 2018 on est en droit d avoir une coque en alu plutôt qu en plastique

    le verre est il protégé par un Corning gorilla ?
    enfin je crois qu il ne possède pas la bande 28
    je passerai donc mon chemin car comme vous le dites si bien sur ce segment la concurrence est féroce pour notre plus grand bien pour une fois

    • Merci pour ton commentaire Patrick.

      Pour répondre à tes questions :
      - Pour la vitre, aucune information sur le fait que ce soit ou non une Corning Gorilla. Mais au toucher, ça fait bien « verre » et l’effet 2.5D est généralement un bon signe quant à la provenance et le fournisseur.
      - Pas de Bande 28 à ma connaissance.

      A bientôt

    • En ce qui concerne la finition en alu, à ce que je sache qu’il est pas possible d’avoir la recharge sans fil avec ce matériau là, il faut soit du plastique soit du verre (qui coûte beaucoup plus chère et qu’on retrouve que sur les haut de gamme des grands constructeurs) et comme ce téléphone propose cette fameuse recharge sans fil qu’on trouve rarement sur les téléphones dans cette gamme de prix il ne faut pas abuser non plus.
      Pour la protection de l’écran j’ai vu ailleurs qu’ils ont mis du Gorila glace mais ils précisent pas quelle version.
      Moi je suis preneur pour ce téléphone je trouve qu’il n’est pas facile de trouver un équivalent ou meilleur en permanences et options chez les concurrents actuels à ce prix.

  2. Un super téléphone, j’en suis très satisfait pour la performance et la qualité. L’écran ne s’est pas cassé alors que je l’ai fait tombé plusieurs fois. Je recommande vivement ce téléphone Condor

  3. Vidéo de test que j’ai bien fait de regarder (étant pas intéressé par ce phone) vu qu’il y avait quelque info intéressantes à côté.

    @Marco,
    L’Helio P60 est plus un concurrent du S660 de Qualcomm.
    Le déverrouillage faciale n’est pas un face & lock comme de nombreux phone le fait avec leur APN. Ici on est plus sur une technologie à la face ID d’Apple qui utilise de la lumière IR pour projeter des points sur ton visage.
    Du coup c’est normal qu’il soit meilleur le soir d’en journée (où le soleil émet aussi des rayon IR) Par contre le coup de la main du la moitié du visage (un bon test) il déverrouille car pour lui les points de la moitié du visage suffit (programmé en amont).
    Et c’est pour cela qu’il faut bien être de face (et non de travers) car il ne peut pas projeter/identifier les points sur ton visage.

    Une astuce pour les lecteurs d’empreinte digital capricieuses ou qui ne fonctionnent pas à tous les coups,
    Faites un 2e enregistrement avec le même doigt comme ça le lecteur détecte plus vite (soit il détecte le 1er enregistrement soit le 2e dans les deux cas il déverrouile)

    Sinon c’est vrai que ça semble être un bon phone vendu quand même un poil trop cher par rapport à sa réputation inexistant en France (sinon c’est dans le prix du Xiaomi Mi A2 en 64 Go avec un S660)
    Attention à ne pas perdre de plumes XD
    Mais entre un Xiaomi sous Android one (Mi A2) ou même sous MIUI (Redmi note 5) et un Condor le choix est vite fait.

    • Merci pour ces infos.
      - processeur : tout à fait, mais j’ai voulu aller au plus simple en comparant à une référence récente (dans les mêmes niveaux de perfs)
      - déverrouillage : en effet, du coup, je comprends mieux la capacité à bien s’en sortir même en cas de faible lumière. par contre, masquer la moitié et plus de mon vissage et voir le capteur réussir à déverrouiller, je trouve ça « très souple et tolérant » en terme de mesure de sécurité.
      - astuce pour le capteur d’empreintes : merci, très très bon conseil en effet… ça mériterai presque un article + vidéo !

  4. Mais le cubot p20 n’a rien à voir avec le M3 niveau specs ! Même pas le même soc !!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>