Accueil » Tests - LG » Test du LG Velvet 5G : LG rebat les cartes

Test du LG Velvet 5G : LG rebat les cartes

Malgré des smartphones réussis, depuis quelques anées LG est à la peine au sein d’un marché du smartphone qui n’a jamais été aussi concurrentiel.

En 2020, le constructeur sud-coréen a décidé d’abandonner sa célèbre série “G” pour se recentrer sur le segment du milieu de gamme premium.

Au milieu du mois de juillet 2020, la marque lançait ainsi le LG Velvet , un smartphone disponible en version 4G LTE et en version 5G.
C’est cette dernière déclinaison portant la référence LM-G900EM que j’ai eu le plaisir de tester pour vous.

Coûtant à sa sortie 599 euros, ce LG Velvet 5G est proposé en ce mois de février 2021 au prix de 399 euros, ce qui le rend beaucoup plus intéressant.

Mais le prix ne fait pas tout! Voyons ce que vaut réellement ce smartphone sud-coréen.

PrixtelPrixtel est le seul opérateur mobile à proposer des forfaits qui s’adaptent, chaque mois, à votre consommation.
Et, service unique en France, c’est vous qui choisissez le réseau, entre Orange ou SFR, qui sera utilisé sur votre ligne mobile.
Les forfaits sont sans engagement et disponibles à partir de 2€/mois.
Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien.

1. Esthétique : un design sublime

En plus de savoir faire de bons smartphones, LG est également capable de faire de beaux smartphones. Le magnifique design du LG Velvet en est la preuve.

L’architechture de l’appareil reprend les codes actuels, tout en étant différent.

L’écran borderless de 6,8 pouces aux bords incurvés, occupant 89% de la face avant, comporte en son sommet une encoche en forme de U accueillant la caméra frontale.
Cette dernière est surmontée d’un écouteur et des capteurs de luminosité et de proximité.

Si nous avions déjà croisé la technologie AMOLED sur le LG G8x ThinQ, le LG Velvet se distingue de celui-ci par l’utilisation d’une dalle POLED.
Cette technologie d’affichage s’appuie sur l’AMOLED mais s’en distingue par l’utilisation d’une dalle en plastique plutôt qu’en verre, ce qui ne l’empêche pas d’être protégée par un traitement Corning Gorilla 5.
Ce dernier devrait lui offrir une bonne résistance aux rayures, mais pas vraiment à la casse.

Le dos plat ne se courbe que très légèrement au niveau de ses flancs.
Pour protéger la face arrière, le constructeur emploie du verre Corning Gorilla 5.

Le triple appareil photo ainsi que le flash LED prennent place dans le coin supérieur gauche.
Contrairement au gros bloc photo proposé par la plupart des autres fabricants, LG a opté pour un élégant module suggérant une goutte de pluie qui tombe, d’où son appellation de “raindrop“.
Plus bas, on trouve le logo LG et le logo de certification CE.

Les flancs en métal chromé affichent une finesse exceptionnelle.
La qualité de fabrication de ce smartphone est excellente et se rapproche de la perfection.

Le LG Velvet est conforme à la norme IP68 (il supporte un bain de 30 minutes sous 1,5 mètre d’eau douce) et résisterait même en grande partie aux différents tests de la norme militaire MIL-STD-810G.

En revanche, je l’ai trouvé un peu fuyant dans la main. Cela est en partie dû à ses flancs extrêmements fins.
Prudence donc lorsqu’il s’agira de dégainer le smartphone en pleine rue.

Sur le flanc gauche, on trouve non seulement les touches de volume mais également un bouton dédié au lancement de l’Assistant Google.

Le côté droit accueille quant à lui le bouton d’allumage.

Sur la tranche supérieure, on note la présence du tiroir SIM/micro SD (1 nano SIM + 1 micro SD sur notre mobile de test) et d’un micro réducteur de bruit.

La tranche inférieure est plus densément occupée par une prise mini-jack, par un port USB-C, par l’entrée micro primaire et par la grille du haut-parleur.

Le Velvet surprend enfin par son poids contenu. Là où la norme est plutôt proche des 200 grammes en 2020/2021, ce mobile sud-coréen n’affiche que 180 grammes sur la balance.

Le LG Velvet 5G est disponible en plusieurs coloris : Aurora White, Aurora Grey, Illusion Sunset, Red, Pink et Aurora Green. C’est cette dernière couleur qui habille l’exemplaire de test.

  • Dimensions : 167,08 mm de long x 74,0 mm de large x 7,85 mm d’épaisseur | Poids : 180 grammes

2. Image et son : spectacle son et lumière

Le LG Velvet est équipé d’un grand écran cinématique de 6,8 pouces au ratio 20.5:9.

La dalle POLED offre la confortable résolution de 2460 x 1080 pixels qui se traduit par une grande densité de 395 pixels par pouce.
L’affichage est très fin et offre une lecture très agréable.

Sans surprise, les noirs sont parfaits, tout comme le contraste.
La luminosité de l’écran est également excellente (600 nits) et permet à celui-ci de demeurer parfaitement utilisable à l’extérieur, et même en plein soleil.

L’afficheur du Velvet est également compatible avec les contenus HDR10+.

On regrettera seulement que le taux de rafraîchissement d’écran soit limité à 60 Hz, là où certains concurrents proposent du 90 Hz ou du 120 Hz.
Cependant, la fluidité reste de mise au quotidien.

On prendra vraiment plaisir à regarder des vidéos ou des films sur l’écran de ce LG Velvet.

LG a ici particulièrement soigné la partie son de son smartphone.
Le Velvet propose en effet des haut-parleurs stéréo diffusant un son clair et puissant (100 db constatés à la sortie pour le haut, 107 db pour le bas).

Notre mobile de test est également équipé d’une prise mini-jack, ce qui est plutôt rare dans le segment.

Le son au casque est assez agréable et l’appareil propose un son 3D et un équaliseur.

En appel, le son restitué par l’écouteur est tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,8 pouces (POLED) avec une résolution Full HD+, soit donc une densité de 395 ppp.
  • Son : Mini-jack et haut-parleurs stéréo. Écouteur classique.

3. Performances : une mécanique à la hauteur

Si la version 4G de ce LG Velvet s’appuie sur un processeur Qualcomm Snapdragon 845, c’est bien le Snapdragon 765G qui équipe la déclinaison 5G.

Accompagné de 6Go de RAM, cette puce fait des merveilles en pratique.
Durant une utilisation plutôt intensive d’une semaine, je n’ai constaté aucun ralentissement.

Face à Antutu, le smartphone de test a atteint un score de 322.424 points.

Le processeur graphique Adreno 620 fait une nouvelle fois preuve de toute sa puissance, et tous les jeux 3D, même les plus gourmands, s’animent avec une fluidité exemplaire.
Il en sera de même pour toutes les grosses applications.
Face à 3D Mark (Sling Shot Extreme), le LG Velvet 5G a obtenu un score de 3254 points.

Pour le stockage, ce smartphone sud-coréen propose 128Go en interne (98Go réellement disponibles) ainsi qu’un emplacement micro SD (+2To).

  • Antutu Benchmark (v8.5.3) : 322.424 points | 3D Mark (Sling Shot Extreme) : 3254 points
  • Processeur : Octuple coeur Qualcomm Snapdragon 765G (1 x 2,4GHz + 1 x 2,2GHz + 6 x 1,8GHz) | Mémoire vive : 6Go  | Processeur graphique : Adreno 620
  • Mémoire de stockage : 128Go de mémoire qui se transforme en 98Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : exhaustive

S’il y a bien un point sur lequel le fabricant sud-coréen n’a pas ici lésiné, c’est bien sur celui de la connectivité.

En plus de proposer une connexion 4G LTE (de catégorie 15 en DL et de catégorie 13 en UL) complète (avec la B20 et la B28), notre LG Velvet de test propose une partie radio up-to-date avec la 5G NR (N2, N25, N41, N66, N71, N78).

Et bien entendu, on a aussi de la 2G et de la 3G+.

A côté de cela, comme tout smartphone qui se respecte, le Velvet propose également la panoplie de toutes les autres connexions que sont : le Bluetooth (5.1), le Wi-Fi (a/b/g/n/ac), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo, un port USB-C (OTG), une prise mini-jack, un emplacement nano SIM, un slot micro SD, ainsi qu’une puce NFC notamment utile pour les paiements sans contact.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en Wi-Fi.
Pour le GPS, dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 2 secondes à notre LG Velvet 5G avant d’obtenir un premier fixe (8 satellites).

Au niveau des sensors, on peut compter sur un accéléromètre, sur une boussole, sur un gyroscope, sur les habituels capteurs de luminosité et de proximité, et sur un baromètre.

Pour ce qui est de la sécurité, l’appareil peut être déverrouillé par le biais du lecteur d’empreintes digitales placé sous la dalle. Celui-ci est réactif et efficace.
Etrangement, ici pas de reconnaissance faciale. C’est pourtant une fonction largement plébiscitée par les utilisateurs.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,551 W/kg à la tête. C’est un score tout à fait satisfaisant pour un mobile sorti en 2020.

5. Système d’exploitation : une interface épurée

LG nous offre ici une interface épurée, avec une surcouche logicielle légère portant le nom de LG UX 9.

Quelques applications sont préinstallées, dont celles de la suite Google, mais également certaines applications liées à des partenaires, telles que Booking ainsi que quelques jeux sans aucun intérêt.

On a ici le choix entre une présentation sans profondeur de navigation ou une présentation intégrant le tiroir des applications.

Les paramètres sont bien organisés et complets.

Le LG Velvet est animé par Android 10. On peut le personnaliser avec des thèmes, des polices, et même des filtres disponibles dans l’application LG Smartworld.

Parmi les fonctions sympa, on notera la présence d’un mode sombre, de l’Always On Display et de la possibilité de remplacer les 3 touches Android habituelles par un système de gestures.

A noter également que le Velvet est compatible avec le stylet LG Stylus.

  • Système d’exploitation : Android 10 | Surcouche : LG UX 9

6. Usage : des fonctions avancées en photo

Il paraît évident que ce LG Velvet est tout à fait capable de passer des appels, d’envoyer des SMS et des emails, de faire de la navigation GPS, de lire des vidéos et des MP3, de jouer à des gros jeux 3D, etc.

Cependant, il y a encore deux aspects sur lesquels les smartphones peuvent se distinguer : la qualité photo et l’autonomie. Et on peut dire que sur ces deux points, le LG Velvet s’en sort plutôt bien.

Le module photo arrière du LG Velvet se compose de 3 capteurs : un objectif principal de 48 MP (79°) ouvrant à f/1.8, un objectif ultra grand angle (120°) de 8 MP ouvrant à f/2.2 et un capteur de profondeur de 5 MP ouvrant à f/2.4.

Lorsque la lumière est suffisante, l’objectif principal produit de belles photos.
L’appareil capte bien la lumière, les clichés sont clairs.

La qualité visuelle est intéressante car on voit les détails de la photo, même lorsque l’on zoome un peu.

En basse luminosité, les photos deviennent un peu trop bleues.

Le mode Nuit s’en sort plutôt bien.

Les photos prises en mode Portrait offrent un rendu tout à fait satisfaisant.
Dans ce mode, l’appareil photo propose des effets pour faire des clichés artistiques, tels que le mode Flash qui assombrit tout l’environnement autour du sujet.

On peut même s’amuser avec des autocollants en réalité augmentée, qui s’intègrent à notre environnement et donc à nos photos, si on le souhaite.

L’objectif principal est capable de filmer en 4K à 30 FPS, mais également en 1080p à 30 et 60 FPS (gyro EIS).

On peut filmer en mode timelapse automatique.
Le LG Velvet propose également un mode Steady Cam qui permet de stabiliser l’image lorsqu’on filme un sujet en mouvement.

De son côté, le mode ASMR permet d’enregistrer les sons les plus subtils.
Le son Bokeh de la voix (flou vocal) met l’accent sur les paroles plutôt que sur le bruit ambiant.

LG veut rendre plus accessibles au grand public ces fonctionnalités avancées de photo et de vidéo, et c’est pourquoi elles sont facilement disponibles dans l’interface.
Nul besoin de naviguer dans les menus pour les trouver, elles sont directement sous vos yeux.

A l’avant, l’objectif photo de 16 mégapixels ouvrant à f/1.9 permet de réaliser de beaux autoportraits.

En ce qui concerne l’autonomie, la batterie de 4300 mAh permettra, dans le cadre d’un usage mixte raisonnable, de tenir un peu plus d’une journée et demie avant de devoir recharger.

La batterie supporte la charge rapide Quick Charge 4.0 de 25 W, mais le bloc chargeur fourni dans la boîte ne permet qu’une recharge en 18 W.
Avec le chargeur présent dans la boîte, il faudra environ 1 heure 30 pour passer de 1 à 100% de charge.

La recharge sans fil de 9 W est également de la partie.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 10% de l’énergie contenue dans la batterie.
C’est beaucoup mieux que les 15% habituellement constatés depuis 2019.

  • Triple appareil photo dorsal :  48 MP + 8 MP + 5 MP
  • Batterie : Fixe de 4300 mAh.

En conclusion : un smartphone qui vaut le détour

Il est dommage que LG n’ait jamais su mettre en valeur les qualités de ses smartphones par sa communication. Une chose que Samsung a compris depuis très longtemps.

Et c’est d’autant plus dommage que ce LG Velvet 5G frôle la perfection, sans toutefois l’atteindre.
Il lui manque juste le face-unlock (reconnaissance faciale), un taux de rafraîchissement d’écran de 90 ou 120 Hz et une LED de notifications.
J’aurais également préféré un écran poinçonné en lieu et place de l’encoche en forme de U. Mais c’est tout à fait subjectif puisque ce n’est là qu’un avis personnel.

Pour le reste, tous les indicateurs sont au vert.
Ce smartphone sud-coréen bénéficie d’un design sublime, d’un poids contenu, d’un très bel écran cinématique, d’un son stéréo, de belles performances, d’une très bonne connectivité avec de la 5G, d’une interface épurée, d’une bonne autonomie et de la recharge sans fil.
De plus, il fait de très belles photos et est certifié IP68.

A un peu moins de 400 euros, ce LG Velvet 5G peut sans aucun doute faire partie de votre liste d’achats.

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Voir aussi...

Test du POCO F3 : un grand séducteur

Au mois de février 2021, Xiaomi présentait officiellement en Chine le Redmi K40, un smartphone …

4 commentaires

  1. J’adore votre test écrit mais, allez-vous le sortir sur votre chaîne Youtube ?
    Pouce bleu d’avance de ma part.
    J’ai acheté ce smartphone neuf en solde en Belgique à 349€ let en version 4G le seul inconvénient que je rencontre est la non disponibilité du dual screen que j’aurais tant voulu trouver.
    J’ai essayer de l’obtenir via site Allemand mais livre pas chez nous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *