Accueil » Tests - Vivo » Vivo V21 5G : un phototophone pour les vlogueurs

Vivo V21 5G : un phototophone pour les vlogueurs

Vivo nourrit de fortes ambitions. Après une belle offensive sur le haut de gamme avec les X51 5G et X60 Pro 5G, la firme chinoise s’attaque au milieu de gamme avec ce VIVO V21 5G plutôt séduisant.

Bien que la marque soit encore peu connue en Europe, sachez que Vivo est le 5ème constructeur mondial de smartphones.

Officiellement présenté en France au mois de juin 2021, le Vivo V21 5G est arrivé sur le marché européen au prix de 419 euros. Cela le situe donc plutôt sur le segment des milieux de gamme (premium), une terre de bataille sans merci entre tous les acteurs du marché.

Ceci étant dit, depuis sa sortie ce smartphone a vu son prix chuter et on le retrouve maintenant plutôt à 379 euros, et même à 289,95 euros en promo jusqu’à la fin de ce mois d’août 2021.

Comment se comporte ce Vivo V21 5G dans ce secteur ultra-concurrentiel ? Comment se comporte t’il au quotidien? Est-il aussi bon en photo que la marque l’annonce ?
Autant de questions auxquelles je vais tenter de répondre dans cet article de test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un air de famille

Les Vivo X51 et X60 Pro ont suscité des réactions largement positives lors de leur lancement et cette quasi-unanimité concernait également leur design.

Notre Vivo X21 reprend leur allure générale.
Certes, les matériaux sont sont moins nobles avec des contours en polycarbonate chromé en lieu et place du métal, mais l’essentiel est là.
C’est un très beau smartphone, avec en prime un dos en verre matifié traité contre les traces de doigts.

Notre exemplaire de test Bleu Nuit affiche de subtils reflets.
Il faut savoir que ce Vivo X21 est également disponible dans une autre couleur nommée Bleu Flamboyant.

La prise en main est agréable et la qualité de fabrication est flatteuse.
Avec seulement 176 grammes sur la balance, l’appareil parait plutôt léger.

La face avant est occupée à hauteur de 91% par un écran au profil 2.5D de 6,44 pouces en verre minéral traité anti-rayures. La dalle reçoit en plus un film de protection posé en usine.

En haut de l’écran, on retrouve une petite encoche en forme de goutte d’eau pour accueillir la caméra frontale.

L’afficheur est surmonté d’un écouteur, de deux LEDs épaulant la caméra selfie et des habituels capteurs de luminosité et de proximité.
Par contre, pas de LED de notifications.

Le flanc gauche est dénué de tout bouton, alors que sur le côté droit on trouve la touche de volume et le bouton d’allumage.

La tranche supérieure fait place à un micro d’ambiance.
La tranche inférieure est plus densément occupée par le tiroir SIM/ micro SD (2 nano SIM ou 1 nano SIM + 1 micro SD), par l’entrée micro primaire, par un port USB-C et par la grille du haut-parleur.

Retournons le téléphone pour découvrir dans le coin supérieur gauche un bloc photo comportant 3 capteurs ainsi qu’un flash LED. On peut également y voir la mention “AI Camera”.
Plus bas, le logo de certification CE, le logo poubelle et la marque Vivo.

  • Dimensions : 159,7 mm de long x 73,9 mm de large x 7,29 mm d’épaisseur | Poids : 176 grammes

2. Image et son : un écran qui en jette

L’écran de 6,44 pouces au format 20:9 s’appuie sur la technologie AMOLED offrant des contrastes infinis et des noirs profonds.

Trois modes de couleurs sont proposés : Standard (tons froids), Professionnel (couleurs naturelles) et Lumineux (contrastes élevés).

Avec le mode Professionnel, on obtient un delta E de 2.9, ce qui est excellent.
Rappelons qu’avec un score au-delà de 3, l’œil humain percevra un écart colorimétrique. Le delta E doit donc être le plus bas possible.

La résolution Full HD+ permet d’obtenir une belle  image et le taux de rafraîchissement de 90 Hz offre une fluidité appréciable au quotidien et dans les jeux.
Notez également que la dalle de ce Vivo V21 est compatible HRD10+.

Avec une luminosité de 520 nits (avec des pics à 700 nits), l’écran de ce smartphone restera lisible en plein soleil.

Le haut-parleur principal délivre un son puissant (127 db mesuré à la sortie) mais assez quelconque. Il n’est pas mauvais, mais pas extraordinaire non plus.
On regrettera ici l’absence de haut-parleurs stéréo.

Etant donné l’absence de prise mini-jack, le constructeur a eu la bonne idée de fournir un adapteur USB-C vers mini-jack.

En appel, le son restitué par l’écouteur est tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,44 pouces (AMOLED) avec une résolution de 2404 x 1080 pixels, soit donc une densité de 408 ppp.
  • Son : Pas de prise mini-jack et haut-parleur mono. Écouteur classique.

3. Performances : très honorables

Pour animer ce milieu de gamme, Vivo a opté pour un processeur MediaTek, et plus précisément le Dimensity 800U.
Ce SoC 5G se retrouve face à l’incontournable Snapdragon 765G de Qualcomm.

Couplée à 8Go de RAM, cette puce parvient à des résultats proches de son concurrent américain face aux benchmarks.
Notre appareil de test a ainsi obtenu un score de près de 391.000 points sur Antutu et un score d’un peu plus de 1600 points sur 3D Mark (Wild Life).

Le Vivo V21 sera donc capable de faire fonctionner toutes les grosses applications et la plupart des gros jeux 3D du moment, tels que PUBG Mobile, Call of Duty et Genshin Impact.
A noter que Fortnite n’est pas officiellement compatible avec ce smartphone.

Cependant, le Dimensity 800U n’est pas vraiment un processeur typé gaming.
La faute au circuit graphique Mali-G57 MC3 qui est un peu à la traîne par rapport à l’Adreno 620 de chez Qualcomm.
La preuve avec Genshin Impact qui se positionne automatiquement sur la qualité graphique la plus faible.

Pour le stockage, sur les 128Go revendiqués par le constructeur, seuls 109Go seront réellement disponible pour l’utilisateur.
Cependant, il sera possible d’élargir cette mémoire par l’ajout d’une carte micro SD (+1To), à condition d’accepter de sacrifier l’un des deux emplacements nano SIM.

Il est intéressant de mentionner que grâce à la DRE (Extension Dynamique de la RAM), il sera possible de convertir une partie de la ROM disponible en RAM.
On pourra donc ici ajouter 3Go aux 8Go de RAM existants.

  • Antutu Benchmark (v9.1.0) : 390.900 points | 3D Mark (Wild Life) : 1608 points
  • Processeur : 8 coeurs MediaTek Dimensity 800U (2 x 2,4GHz + 6 x 2,0GHz) | Mémoire vive : 8+3Go  | Processeur graphique : Mali-G57 MC3
  • Mémoire de stockage : 128Go de mémoire qui se transforme en 109Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : exhaustive

Comme son appellation complète l’indique, notre smartphone de test supporte les réseaux 5G SA/NSA, ce qui lui permettra d’être encore d’actualité pour plusieurs années.

A côté de cela, on a également de la 4G (Vo)LTE de catégorie 12 intégrant toutes les fréquences nécessaires à une utilisation complète en France, et plus largement en Europe.

On a bien sûr aussi de la 2G et de la 3G+.

Comme tout smartphone digne de ce nom, le Vivo V21 propose toute une panoplie d’autres connexions telles que : le Bluetooth (5.1), le Wi-Fi (a/b/g/n/ac), le (A)GPS/GLONASS/BDS/Galileo, 2 emplacements nano SIM, un slot micro SD, un port USB-C (OTG), mais également une puce NFC notamment utile pour les paiements sans contact.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en Wi-Fi.
La 5G n’a pas pu être testée.

Pour le GPS, dans la cour d’une copropriété urbaine, il aura fallu 16 secondes à notre mobile de test avant d’obtenir un premier fixe (11 satellites).

Au niveau des sensors, le Vivo V21 dispose d’un accéléromètre, d’une boussole, d’un gyroscope et des habituels capteurs de luminosité et de proximité.

La sécurité n’a pas été oubliée, puisque ce smartphone peut être déverrouillé de deux manières : via le face-unlock (reconnaissance faciale) ou par le biais du lecteur d’empreintes digitales placé sous la dalle.
Dans les deux cas c’est efficace, mais on a déjà vu plus rapide sur certains smartphones plus haut de gamme.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,91 W/kg à la tête. C’est un score plutôt élevé pour un mobile lancé en 2021.

5. Système d’exploitation : une interface plaisante à utiliser

Le Vivo V21 est animé par Funtouch OS 11.1, le système d’exploitation maison basé sur Android 11.

Cette version de Funtouch OS est adaptée aux habitudes des utilisateurs européens.
En effet, tout comme OnePlus, Vivo entretient deux versions de son interface : une pour la Chine et une pour les pays occidentaux.
Cette ROM est par ailleurs presque exempte de bloatwares.

Funtouch OS 11.1 présente par défaut deux écrans d’accueil, un écran “Discovery” et un tiroir d’applications.

Parmi les fonctions sympa, on trouve un mode sombre, la possibilité de remplacer les 3 touches Android habituelles par des gestes, la capture d’écran avec 3 doigts, une légère surcouche d’interface en mode jeu, ainsi que l’Always On Display.

La surcouche permet de paramétrer l’esthétique générale en choisissant différents effets et thèmes applicables à l’ensemble.

  • Système d’exploitation : Android 11 | Surcouche : Funtouch OS 11.1

6. Usage : ça selfie maintenant!

A côté des usages de base offerts par tous les smartphones modernes (appels, SMS, emails, navigation GPS, lecture de MP3 et de vidéos, jeu 2D et 3D, etc.), il y a encore en 2021 deux aspects sur lesquels les smartphones peuvent se distinguer : la qualité photo et l’autonomie.

Comme bon nombre de ses concurrents, Vivo veut ici se différencier sur la photo, et plus particulièrement sur la partie photo avant avec un capteur grand angle de 44 mégapixels ouvrant à f/2.0.
Chose assez rare pour pouvoir le souligner, ce capteur avant est accompagné d’un autofocus et d’une stabilisation optique, mais également numérique.

Le fabricant chinois n’a pas fait les choses à moitié. Il a en plus ajouté deux LEDs situées dans la partie supérieure du smartphone. Cela permet de proposer des selfies nocturnes de meilleure qualité.

Dans des conditions de bonne luminosité, le Vivo V21 5G permet de capturer des autoportraits très réussis.
L’objectif de 44 MP propose des clichés riches en détails.
Le stabilisateur remplit bien son rôle et permet d’éviter l’effet de flou en cas de légers tremblements.

Il faut également noter que les effets de lissage sont désactivés par défaut, ce qui est une très bonne chose.

En ce qui concerne le mode Portrait, l’effet bokeh n’est pas trop agressif et le détourage est précis.

Lorsque la luminosité vient à baisser, le niveau de détails du capteur frontal suit la même courbe. On note alors l’apparition d’un lissage numérique sur les photos.
C’est dans ces moments-là que les deux LEDs seront utiles. Une fois allumées, elles procurent la lumière nécessaire pour que le capteur puisse de nouveau montrer ses qualités. Et bonne nouvelle, l’éclairage ne brûle pas le sujet.
La promesse est donc tenue.

La vidéo n’est pas en reste, puisque le capteur photo frontal du Vivo V21 est capable de filmer jusqu’en 4K en 30 FPS et en 1080p à 30 FPS.
Les résultats sont au rendez-vous et on apprécie l’apport de l’association de la stabilisation numérique et de la stabilisation optique. Il est en effet possible de se déplacer sans que cela soit disgracieux à l’image.

Les vlogueurs et les influenceurs en herbe apprécieront la présence des deux LEDs.
Elles ne sont pas qu’un simple gadget et offrent véritablement un éclairage d’appoint.

La partie photo arrière est confiée à trois capteurs : un objectif principal grand angle de 64 MP ouvrant à f/1.8, un objectif ultra grand angle de 8 MP ouvrant à f/2.2 et un objectif macro de 2 MP ouvrant à f/2.4.

L’objectif principal de 64 mégapixels utilise la technologie Quad-Pixel pour combiner 4 pixels adjacents afin de n’en former qu’un. Les photos sortiront donc par défaut en 16 MP.
A cela, il faut ajouter un autofocus à détection de phase et un stabilisateur optique.

De jour, ce capteur principal fait d’excellentes photos, bien détaillées, avec de belles couleurs et beaucoup de contraste, et cela même en contre-jour.
Lorsque la lumière vient à manquer, les photos sont un peu plus ternes et les contrastes sont réduits.

De nuit, les résultats sont également bons mais la mise au point est plus lente.
Le mode Nuit éclaire la scène, révélant ainsi les détails et les couleurs.
Notez que le mode Automatique reconnait aussi qu’il fait nuit et active également un semblant de mode nuit.

Le mode Haute Définition (64 MP) permet de gagner en détail, mais a par contre pour effet de perdre en luminosité. La photo met également plus de temps à s’enregistrer.

L’objectif principal a aussi pour tâche de suppléer l’absence de zoom optique.
Ce smartphone propose donc un zoom numérique.
Un bouton vers le rapport 2x est présent dans l’interface, mais vous avez la possibilité de monter jusqu’à 10x, ce que je vous déconseille.

Le capteur principal est polyvalent, puisqu’il est égalent en charge des portraits.
C’est un exercice qu’il maîtrise très bien, avec un bel effet bokeh, un beau contraste entre le sujet et l’arrière-plan, un détourage propre, de belles couleurs et de beaux détails.
De nuit, les résultats sont également très corrects.

L’objectif ultra grand angle de 8 MP offre un angle de vue de 120°.
Les photos capturées sont correctes, sans être éclatantes. Les couleurs sont fidèles mais un peu ternes.

J’ai été agréablement surpris par la bonne qualité des clichés capturés de jour en mode Macro.

L’objectif principal de notre Vivo V21 permet de filmer jusqu’en 4K à 30 FPS.
Les résultats sont bons. Les images sont riches en détails.
Il est également possible d’utiliser un mode de stabilisation plus poussé, mais il faudra alors filmer en 1080p à 30 FPS. Les résultats sont vraiment convaincants.

Le Vivo V21 5G est équipé d’une batterie de 4000 mAh qui, dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable, lui permettra de tenir environ une journée et demie avant de demander à être rechargée.

L’accumulateur supporte la technologie FlashCharge 2.0 de 33 W.
Avec le chargeur compatible fourni dans la boîte, il aura fallu 1 heure 05 à notre mobile de test pour passer de 1 à 100% de batterie.
Notez que 33% de batterie peuvent être récupérés en 15 minutes et 78% en 45 minutes.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%, taux de rafraîchissement réglé en Automatique) aura consommé 12% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est un peu mieux que les 15% habituellement constatés depuis 2019.

  • Triple appareil photo dorsal :  64 MP + 8 MP + 2 MP
  • Batterie : Fixe de 4000 mAh.

En conclusion : bon en photo, mais pas que

Difficile de trouver un réel défaut à ce Vivo V21 5G.

Bien que la communication de la marque soit surtout portée sur la qualité photo, ce smartphone possède également un très bel écran AMOLED Full HD+ intégrant un lecteur d’empreintes digitales.
Le terminal offre de belles performances et une compatibilé 5G.
A cela, il faut ajouter un design élégant, une très belle qualité de fabrication et une bonne autonomie.

Bien évidemment, comme tout smartphone, ce Vivo V21 5G n’est pas parfait.
On pourra lui reprocher l’absence de haut-parleurs stéréo et une encoche en forme de goutte d’eau au-dessus de l’écran un peu “old school”.
L’absence de prise mini-jack n’est pas vraiment un problème, puisque le fabricant a intégré un adaptateur USB-C vers mini-jack dans le packaging.

Bien qu’il soit capable de faire fonctioner la plupart des gros jeux 3D du moment, le Vivo V21 n’est pas vraiment un appareil destiné aux gamers.
Dans la même gamme de prix, pour une meilleure expérience gaming, dirigez-vous plutôt vers un smartphone équipé d’une puce Qualcomm Snapdragon 765G ou Snapdragon 750G.

Pour un prix situé entre 289 et 419 euros suivant les promotions, je ne peux que vous conseiller ce Vivo V21 5G, un smartphone très agréable à utiliser au quotidien.
D’ailleurs, pour être certain de payer ce mobile au meilleur prix, je vous engage à consulter notre très bon comparateur de prix.

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Voir aussi...

Test du realme GT 5G : le flagship killer de l’année 2021

Au mois de juin de cette année 2021, realme a commercialisé la version globale de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *