Accueil » Tests - Samsung » Test du Samsung Galaxy S10 Lite… mais pas trop

Test du Samsung Galaxy S10 Lite… mais pas trop

 

En 2019, Samsung lançait sa série des Galaxy S10 : Galaxy S10, Galaxy S10e et Galaxy S10+.

Il aura fallu attendre le début de cette année 2020 pour voir arriver un Galaxy S10 Lite.

Ce dernier est en fait un cas à part puisqu’il reprend le design des modèles Samsung 2020, le processeur des Galaxy S10 destinés aux Etats-Unis, il embarque un plus grand écran que le Galaxy S10+, il coûte plus cher que le Galaxy S10e, mais moins cher que le Galaxy S10 standard.

Le Samsung Galaxy S10 Lite n’est pas officiellement commercialisé en France, mais il l’est dans la plupart des autres pays d’Europe.
En ce début du mois de mars 2020, son prix officiel est de 649 euros.

Mais quelles concessions ont été faites sur ce smartphone pour que Samsung y ajoute le suffixe “Lite”? C’est que vous allez découvrir dans cet article de test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un beau grand garçon

Le Galaxy S10 Lite est un grand smartphone au design agréable adoptant les canons stylistiques des autres mobiles Samsung de la collection 2020.

Il allie des contours en métal chromé à un dos 3D Glasstic (une sorte de polycarbonate vitrifié) aux reflets prismatiques.

Notez que ce Galaxy S10 Lite est disponible en 3 couleurs : Prism Blue, Prism Black et Prism White, comme c’est le cas ici.

Le Galaxy S10 Lite perd la certification IP68 présente sur les autres modèles de la gamme Galaxy S10. Il n’est donc pas officiellement résistant à l’eau et à la poussière.

A l’avant on trouve un grand écran poinçonné (en haut, au centre) de 6,7 pouces occupant près de 89% de la surface frontale.
Celui-ci est surmonté d’un écouteur, d’une caméra frontale et des capteurs de luminosité et de proximité. Pas de LED de notifications donc.
Les 3 touches habituelles Android sont intégrées à l’écran et sont donc tactiles.

Sur le côté gauche on trouve le tiroir SIM/micro SD (2 nano SIM ou 1 nano SIM + 1 micro SD), alors que le flanc droit fait place à la touche de volume et au bouton d’allumage.
On remarquera la disparition du bouton Bixby, mais le bouton d’allumage peut également remplir cette fonction.

La tranche supérieure du mobile est uniquement occupée par un micro réducteur de bruit, tandis que sur la tranche basse on note la présence d’un port USB-C, d’une entrée micro primaire et de la grille du haut-parleur.

En retournant le téléphone, on peut apercevoir dans le coin supérieur gauche un grand module photo de forme rectangulaire. Ce dernier intègre 3 capteurs ainsi qu’un flash LED.
Plus bas, la marque SAMSUNG et le logo de certification CE.

La prise en main de l’appareil est très bonne et les différentes touches tombent bien sous le pouce d’un droitier.
Cependant vu la taille de ce smartphone, il faudra la plupart du temps l’utiliser à deux mains.

  • Dimensions : 162,5 mm de long x 75,6 mm de large x 8,1 mm d’épaisseur | Poids : 186 grammes

2. Image et son : attention les yeux!

Au niveau de la dalle, Samsung n’a fait aucune concession.
Nous sommes ici en face d’un écran Infinity-O Super AMOLED Plus de 6,7 pouces au ratio 20:9 offrant une image magnifique en Full HD+.
Il est certifié HDR 10+.

Cela signifie donc un effet cinéma garanti, de très belles couleurs, des noirs profonds et des contrastes infinis.
Les angles de vue sont largement ouverts.

La température des couleurs peut être réglée via le menu des Paramètres et on a accès à deux modes d’affichage : Vif ou Naturel.

La luminosité de 580 cd/m² permettra sans peine de consulter son smartphone en plein soleil.

L’écran de ce Galaxy S10 Lite est irréprochable.

Le nouveau terminal sud-coréen abandonne les deux haut-parleurs stéréo des autres modèles de la gamme Galaxy S10.
Cependant, le son délivré par l’unique haut-parleur situé sur la tranche basse du mobile est vraiment très bon. Il est clair et relativement puissant (115 db mesurés à la sortie).

Ici pas de prise mini-jack. Il faudra donc utiliser les écouteurs en prise USB-C fournis dans la boîte ou bien investir dans un casque ou des écouteurs Bluetooth.
A noter que les écouteurs intra-auriculaires fournis par Samsung ne sont pas ici labellisés AKG, mais le son qu’ils fournissent reste de bonne qualité.

En appel, le son restitué par l’écouteur est tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,7 pouces (Super AMOLED Plus) avec une résolution de 1080 x 2400 pixels, soit donc une densité de 394 ppp.
  • Son : Pas de port mini-jack et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : une mécanique à la hauteur

Ce Galaxy S10 Lite intègre le processeur destiné au Samsung Galaxy S10 vendu aux Etats-Unis, à savoir le Qualcomm Snapdragon 855.

Comme l’attestent nos benchmarks habituels, cette puce associée à ici à 6Go de RAM lui permet d’afficher de meilleurs performances que ses frères de gamme : un peu plus de 461.500 points sur Antutu et plus de 5700 points sur 3D Mark (Sling Shot Extreme).

Autant vous dire qu’aucune grosse application et aucun gros jeu 3D du moment ne résisteront à ce Samsung Galaxy S10 Lite, que ce soit Fortnite, Call Duty Mobile ou PUBG Mobile.

Pour le stockage, sur les 128Go annoncés, seuls 105,7Go seront réellement destinés à l’utilisateur.
Nous remercierons au passage le fabriquant de l’indiquer clairement sur son site officiel.
Si cette quantité de mémoire embarquée ne vous suffit pas, vous pourrez facilement ajouter une carte micro SD (+1To) en acceptant alors de sacrifier un des deux emplacements SIM.

  • Antutu Benchmark (v8.2.4) : 461.543 points | 3D Mark (Sling Shot Extreme) : 5733 points
  • Processeur : Octa-core Qualcomm Snapdragon 855 (1 x 2,84GHz + 3 x 2,42GHz + 4 x 1,78GHz) | Mémoire vive : 6Go  | Processeur graphique : Adreno 640
  • Mémoire de stockage : 128Go de mémoire qui se transforme en 105,7Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : très complète

Si on accepte le fait de la disparition du port mini-jack, on peut affirmer que le constructeur sud-coréen n’a pas été pingre sur la connectivité.

Tout d’abord, ce smartphone dispose bien d’une connexion 4G LTE VoLTE de catégorie 20 intégrant les bandes B1 (2100 MHz), B3 (1800 MHz), B7 (2600 MHz), B8 (900 MHz), B20 (800 MHz), mais également la B28, la bande des 700 MHz.

On a bien sûr également de la 2G et de la 3G+.

Le Samsung Galaxy S10 Lite testé ici l’est dans sa version européenne portant la référence SM-G770F/DS, ce qui signifie que ce smartphone accepte 2 cartes SIM (au format nano).

On retrouve également toutes les autres connexions que sont : le WiFi (a/b/g/n/ac), le Bluetooth (5.0), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo, un port micro SD, un port USB-C, mais également une puce NFC permettant les paiements sans contact.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Pour le GPS, dans la cour d’une copropriété urbaine, il aura fallu 4 secondes à ce smartphone avant d’obtenir un premier fixe (17 satellites).

Au niveau des sensors, nous trouvons un accéléromètre, une boussole, un gyroscope, ainsi que les habituels capteurs de luminosité et de proximité.

En plus de cela, on sera heureux d’apprendre que ce Galaxy S10 Lite intègre un lecteur d’empreintes digitales placé sous la dalle.
Mais n’ayez crainte, contrairement à celui des Galaxy A51 et A71, le capteur d’empreintes du S10 Lite se montre efficace et très réactif.

Le terminal peut également être déverrouillé via la technique de reconnaissance faciale (face-unlock). Là aussi, ça fonctionne très bien et c’est rapide.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,49 W/kg. C’est un score plus que correct pour un mobile sorti en 2020.

5. Système d’exploitation : la dernière mouture

Le Samsung Galaxy S10 Lite est animé par la dernière version en date du système d’exploitation de Google, à savoir Android 10.
Un système qui est déjà en lui même tout à fait complet, mais qui grâce à Samsung gagne en style et en intuitivité.

En outre, nous nous retrouvons ici avec la nouvelle interface One UI 2.0, qui succède à One UI 1.1.

Les icones ont été relookées et de nouveaux fonds d’écran ont fait leur apparition, mais le tiroir des applications a été maintenu.

Du côté applicatif, nous avons donc :

– des applications Google telles que Gmail, Maps, YouTube, etc.

– des applications Microsoft telles que Office Mobile, One Drive, etc.

– des applications Samsung telles que Game Launcher, Thèmes, Samsung Health, etc.
– des applications liées à des partenaires telles que Facebook, Netflix, etc.

On apprécie également quelques fonctions sympa comme un mode sombre, l’Always On Display et un volet latéral comportant des raccourcis paramétrables vers certaines applications.

On aura également la possibilité de rendre l’écran tactile plus sensible.

Si vous l’avez configuré en tant que tel, Bixby pourra directement être lancé par un appui long sur le bouton d’allumage.
Dans ce cas, il faudra utiliser le bouton virtuel présent sur le volet des raccourcis pour éteindre le téléphone.

Enfin, on aura la possibilité d’installer un flux d’actualités sur l’écran le plus à gauche de l’écran d’accueil.

Les 3 touches Android habituelles pourront être remplacées par un système de gestures.

  • Système d’exploitation : Android 10 | Surcouche : One UI 2.0

6. Usage : une excellente autonomie

Il est évident que le Galaxy S10 Lite est capable de lire des MP3 et des vidéos, de surfer sur le Web, de faire du jeu 2D et 3D, et bien sûr de passer des appels et d’envoyer des SMS.

Mais même en 2020, il y a encore deux points qui permettent de différencier les mobiles entre eux : la qualité photo et l’autonomie.

A l’arrière, notre smartphone de test embarque un module photo doté de 3 capteurs : un objectif principal grand angle de 48 mégapixels ouvrant à f/2.0 (avec stabilisation Super Steady OIS), un objectif ultra grand angle de 12 MP ouvrant à f/2.2, et enfin un objectif macro de 5 MP ouvrant à f/2.4.

En plein jour, l’APN principal donne de bons résultats. La scène se révèle correctement restituée, avec des couleurs vives tout en respectant la réalité.

Quand la lumière vient à manquer, le résultat se dégrade quelque peu mais la qualité photo obtenue suffira largement pour immortaliser certaines scènes.
Le mode Nuit permet d’améliorer le rendu en échange d’un temps de pose un peu plus long.

L’objectif ultra grand angle fait très bien son travail.
La distorsion de l’image sur les bords reste convenable et ne vient pas gâcher les clichés.
De nuit, on perd naturellement en qualité et le bruit électronique est relativement présent.

Le mode Macro permet de prendre en photo des objets à environ 5 cm pour en faire un gros plan.
Contrairement à d’autres collègues testeurs, je ne suis jamais parvenu à obtenir de bon résultats avec ce mode.

Dans des conditions de bonne luminosité, le mode Portrait réussit assez bien à délimiter les contours du sujet photographié. Les couleurs sont naturelles et l’effet Bokeh en arrière plan est bien géré.

Le capteur photo frontal grand angle de 32 mégapixels ouvrant à f/2.2 capture des autoportraits tout à fait satisfaisants, avec un bon niveau de détails.

Il faut également préciser que l’objectif photo principal est capable de filmer en 1080p à 30, à 60 et à 240 FPS, mais également en 4K à 30 et à 60 FPS.
La stabilisation fait le boulot.

Le Galaxy S10 Lite est doté d’une grosse batterie de 4500 mAh lui octroyant une autonomie de 2 jours, et ce dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable.
Cet accumulateur est compatible avec la technologie de charge rapide Super Fast Charge de 45 W.

Avec le chargeur en USB-C de 25 W présent dans le packaging, le Galaxy S10 Lite se recharge à 100% en 1 heure 20 min.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 10% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est beaucoup mieux que les 15% habituellement constatés depuis 2019.

  • Triple appareil photo dorsal avec autofocus et flash LED :  48 MP + 12 MP + 5 MP
  • Batterie : Fixe de 4500 mAh.

En conclusion : pas si lite que ça

Avec sa superbe dalle, son excellente qualité de fabrication et ses performances solides, ce Samsung Galaxy S10 Lite est sans aucun doute un bon smartphone.

Même s’il a perdu son étanchéité, son dos en verre, son port mini-jack et sa recharge sans fil par rapport aux autres modèles de la gamme Galaxy S10, il reste sans nul doute un mobile haut de gamme, voire ultra haut de gamme.

Certains trouveront son prix de 649 euros un peu trop élevé, mais comme c’est souvent le cas chez Samsung, les tarifs ne vont certainement pas tarder à baisser et vous pourrez alors franchir le pas de l’achat. Ce sera un bon choix!

  • Les plus : Qualité de fabrication, écran, autonomie, performances.
  • Les moins : Pas de port mini-jack, pas étanche, pas de recharge sans fil.

Galerie photos :

 

Autres :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *