Accueil » Tests - Xiaomi » Test du Redmi Note 10S : l’esprit de famille

Test du Redmi Note 10S : l’esprit de famille

La gamme européenne Redmi Note 10 se compose de nombreux modèles : le Redmi Note 10 (standard), le Redmi Note 10S, le Redmi Note 10 Pro et le Redmi Note 10 5G.
A cela, il faut encore ajouter le Redmi Note 10 Pro Max réservé au marché indien et le Redmi Note 10T vendu en Russie.

Mais c’est du Redmi Note 10S dont il sera question dans cet article.
Ce dernier se distingue surtout du modèle standard par son processeur et par son capteur photo principal.

En ce début du mois de juillet 2021, il est possible de trouver le Redmi Note 10S au prix de 199 euros dans se version de 6Go de RAM + 64Go ROM et à 229 euros pour la version de 6Go de RAM + 128Go de ROM. C’est cette dernière qui fait l’objet de ce test.

Cependant, les prix fluctuant au gré des promotions, je vous engage à consulter notre très bon comparateur de prix afin de payer votre smartphone au meilleur tarif.

Mais ce Redmi Note 10S est-il parvenu à me convaincre?
C’est ce que vous découvrirez en lisant attentivement les lignes qui suivent.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : toute ressemblance…

Le Redmi Note 10S reprend le design du Note 10, avec des contours en polycarbonate chromé et un dos au rendu satiné imitant à la perfection le verre dépoli.

Je trouve la couleur Ocean Blue de notre exemplaire de test très réussie, avec un dégradé allant de l’argenté au bleu.
Sachez qu’il existe également deux autres coloris disponibles : Frost White et Onyx Gray.

Grâce à ses dimensions raisonnables, le Note 10S offre une prise en main très agréable.

Sur la tranche supérieure du mobile, on trouve un haut-parleur secondaire, un port IR et un micro d’ambiance.
La tranche inférieure est plus densément occupée. On y trouve une prise mini-jack, l’entrée micro primaire, un port USB-C et la grille du haut-parleur principal.

Le côté gauche du téléphone accueille le tiroir SIM/micro SD (2 nano SIM + 1 micro SD), alors que sur le flanc droit on note la présence de la touche de volume et du bouton d’alimentation. Ce dernier intègre également un lecteur d’empreintes digitales.

La face avant est occupée à hauteur de 83,83% par l’écran perforé de 6,43 pouces protégé par une vitre Corning Gorilla 3 au profil 2.5D. Cette dernière reçoit à son tour un film de protection posé en usine.

L’afficheur est surmonté d’un écouteur, de la caméra frontale et des habituels capteurs de luminosité et de proximité.
Pas de LED de notifications donc.

Retournons l’appareil pour découvrir dans le coin supérieur gauche un module photo doté de 4 capteurs ainsi que d’un flash LED. On y trouve également la mention “Ultra Premium”.

Plus bas, la marque Redmi avec en face les logos CE et poubelle.

Il est également intéressant de signaler que ce Redmi Note 10S est certifié IP53, et qu’il résiste donc aux éclaboussures et à la poussière.

  • Dimensions : 160,5 mm de long x 74,5 mm de large x 8,3 mm d’épaisseur | Poids : 178,8 grammes

2. Image et son : de l’AMOLED au programme

Il y a encore peu de temps, les écrans AMOLED étaient réservés aux smartphones haut de gamme et ultra haut de gamme. Aujourd’hui les choses ont changé et on trouve des écrans AMOLED sur des appareils à moins de 200 euros.
C’est d’ailleurs le cas pour notre Redmi Note 10S.

Notre mobile de test embarque un écran Dot Display Full HD+ de 6,43 pouces au ratio 20:9.
L’afficheur adopte un taux de rafraîchissement de 60 Hz.

Les couleurs sont belles, les noirs sont profonds, les contrastes sont infinis et les angles de vision sont largement ouverts.

En mode couleur “Standard”, notre smartphone de test affiche un dE de 2,78, ce qui est vraiment très bon.
Il faut savoir qu’avec un score au-delà de 3, l’oeil humain percevra un écart colorimétrique. Le dE doit donc être le plus bas possible.

Avec une luminosité maximale mesurée à 726 nits, on n’éprouvera aucun problème à consulter l’écran de son mobile en plein soleil.

In fine, on prendra plaisir à regarder des vidéos et des films sur l’écran du Redmi Note 10S.

Côté audio, la bonne nouvelle c’est que ce smartphone Xiaomi dispose de deux haut-parleurs stéréo diffusant un son clair et puissant (102 db constatés à la sortie pour le haut et 125 db pour le bas).

L’autre bonne nouvelle, c’est que la prise mini-jack est ici bien présente.
L’écoute au casque filaire est agréable.

Notez que le Redmi Note 10S est certifié Hi-Res Audio.

En appel, le son restitué par l’écouteur est tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,43 pouces (AMOLED) avec une résolution de 1080 x 2400 pixels, soit donc une densité de 409 ppp.
  • Son : Mini-jack et haut-parleurs stéréo. Écouteur classique

3. Performances : une puissance suffisante

Si le Redmi Note 10 est équipé d’un SoC Qualcomm Snapdragon 678, Xiaomi a ici fait confiance à son compatriote MediaTek, avec un processeur Helio G95.

Ce dernier est ici accompagné de 6Go de RAM et d’un GPU Mali-G76 MC4.

Comme le prouve le score de 325.000 points sur Antutu Benchmark, notre appareil de test est tout à fait capable de faire tourner la plupart des grosses applications et des gros jeux 3D du moment tels que PUBG Mobile ou Call of Duty.

Pour le stockage, sur les 128Go revendiqués par le constructeur, seuls 106,7Go seront réellements disponibles pour l’utilisateur.
Cependant, cette mémoire pourra facilement être élargie par l’ajout d’une carte micro SDXC, et ce sans devoir sacrifier l’un des deux emplacements nano SIM.

  • Antutu Benchmark (v9.0.12) : 325.625 points |
  • Processeur : 8 coeurs MediaTek Helio G95 (6 x 1,95GHz + 2 x 2,05GHz) | Mémoire vive : 6Go  | Processeur graphique : Mali-G76 MC4
  • Mémoire de stockage : 128Go de mémoire qui se transforme en 106,7Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : une 4G très complète

Le Redmi Note 10S doit se passer d’une connexion 5G. Pour cela, il faudra se tourner vers le Note 10 5G ou vers le POCO M3 Pro 5G.

On a donc ici de la 4G (Vo)LTE (Cat. 12 en UL/Cat. 13 en DL) comportant toutes les bandes nécesaires à une utilisation complète en France, et plus largement en Europe.

Evidemment, on a également de la 2G et de la 3G+.

Comme tout smartphone digne de ce nom, le Redmi Note 10S propose le pack de toutes les autres connexions telles que : le Bluetooth (5.1), le Wi-Fi (a/b/g/n/ac), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo, un port USB-C (OTG), une prise mini-jack, 2 emplacements nano-SIM, un slot micro SD, la radio FM, un port infrarouge, mais également une puce NFC, notamment utile pour les paiements sans contacts.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en Wi-Fi.
Pour le GPS, dans la cour d’une copropriété urbaine, il aura fallu 9 secondes à notre mobile de test avant d’obtenir un premier fixe (9 satellites).

Au niveau des sensors, le Redmi Note 10S dispose d’un accéléromètre, d’une boussole, d’un gyroscope, d’un podomètre et des habituels capteurs de luminosité et de proximité.

La sécurité n’a pas été mise de côté, puisque ce smartphone peut être déverrouillé de deux façons : via le face-unlock (reconnaissance faciale) ou par le biais du lecteur d’empreintes digitales intégré au bouton d’alimentation.
Dans les deux cas, c’est rapide et efficace.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,597 W/kg à la tête. C’est un score tout à fait satisfaisant pour un smartphone sorti en 2021.

5. Système d’exploitation : une interface mise à jour

Le Redmi Note 10S est le premier smartphone du groupe Xiaomi à proposer en natif la nouvelle interface MIUI 12.5 (ici mise à jour en 12.5.8). Cette dernière est associée à Android 11.

MIUI 12.5 apporte notamment de nouvelles fonctionnalités telles que : de nouvelles notifications sonores inspirées de la nature, une sécurité plus poussée, une optimisation de la gestion énergétique du smartphone, une meilleure réactivité de la navigation par gestes, la possibilité de désinstaller une application native, etc.

En plus du pack des applications Google, les GMS, on trouve également des applications propriétaires Xiaomi, mais aussi des applications liées à des partenaires, ainsi que des petits jeux 2D sans intérêt.
Fort heureusement, ces dernières applications peuvent facilement être désinstallées.

Parmi les fonctions sympa, on a notamment l’Always On Display, un mode sombre, le double tape pour réveiller l’écran, la présence d’un centre de contrôle et la possibilité de remplacer les 3 touches Android habituelles par un système de gestes.

  • Système d’exploitation : Android 11 | Surcouche : MIUI 12.5.8

6. Usage : une partie photo juste correcte

A l’arrière, la partie photo est assurée par 4 capteurs : un objectif principal grand angle Omnivision OV64B de 64 mégapixels ouvrant à f/1.8, un objectif ultra grand angle de 8 MP ouvrant à f/2.2, un objectif macro de 2 MP ouvrant à f/2.4 et un capteur de profondeur de 2 MP ouvrant à f/2.4.

Le capteur principal s’appuie sur la technologie du pixel-binning, consistant à fusionner quatre photosites en un gros pixel de manière à capturer plus de lumière.
Par défaut, il prend les photos en 16 MP.

De jour, les résultats obtenus sont plutôt corrects mais la colorimétrie n’est pas vraiment au top.

De nuit, les images sont très lissées et le mode Nuit ne vient pas vraiment corriger les imperfections.

Le Redmi Note 10S propose également un mode 64 MP qui n’apporte pas grand chose aux photos capturées. Le contraste est atténué mais on perd en relief.

De jour, l’objectif ultra grand angle ne s’en sort pas trop mal. Le rendu des clichés est très correct.
Par contre, de nuit les photos sont difficilement exploitables.

Les photos capturées en mode Portrait apparaissent également plutôt correctes.

A l’avant, on trouve un capteur grand angle de 13 mégapixels ouvrant à f/2.5.
A l’usage, il se révèle plutôt bon pour un smartphone d’entrée de gamme.

L’objectif principal permet de filmer jusqu’en 4K à 30 FPS, mais également en 1080p en 30,60 et 120 FPS.

Le Note 10S embarque une batterie de 5000 mAh qui lui permettra de tenir 2 jours, et cela dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable.

Cette batterie supporte la charge rapide de 33 W.
Avec le chargeur compatible fourni dans le packaging, il aura fallu 1 heure 25 à notre appareil de test pour passer de 1 à 100% de batterie.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 10% de l’énergie contenue dans la batterie.
C’est beaucoup mieux que les 15% habituellement constatés depuis 2019.

  • Module photo dorsal :  64 MP + 8 MP + 2 MP + 2 MP
  • Batterie : fixe de 5000 mAh.

En conclusion : de l’AMOLED à petit prix

Vendu sous la barre des 200 euros dans sa déclinaison de 64Go, le Redmi Note 10S est globalement un bon smartphone.

Proposé au même prix que son cousin le Redmi Note 10 (standard), il offre de meilleures performances que ce dernier.

Le gros point fort du Redmi Note 10S, c’est son écran AMOLED.

Pour le reste, on peut compter sur un beau design, sur une bonne qualité de fabrication, sur un son stéréo et sur une bonne autonomie.

Par contre, il ne brille pas vraiment en photo et ne propose pas de connexion 5G.
Si cette dernière est indispensable pour vous, mieux vaudra passer sur un POCO M3 Pro 5G.

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Voir aussi...

Test du Samsung Galaxy Z Flip3 5G : le pliable se démocratise

  Samsung croit en l’avenir du smartphone pliant. Au mois d’août 2021, le constructeur sud-coréen …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *