Accueil » Tests - LG » Test du LG G7 ThinQ (LM-G710EM) : une très belle affaire

Test du LG G7 ThinQ (LM-G710EM) : une très belle affaire

Le LG G7 ThinQ n’est pas le dernier flagship à la mode, puisqu’il est déjà commercialisé depuis un peu plus d’un an.

Ce qui m’a poussé à vous le présenter aujourd’hui, c’est parce que en cette fin du mois de novembre 2019 il est affiché au prix de 249 euros TTC.

De par son prix, ce porte-étendard sud-coréen de 2018 est désormais devenu un sérieux concurrent pour certains smartphones de milieu de gamme, notamment de marques chinoises bien connues.

Alors à moins de 250 euros, ce LG G7 ThinQ est-il toujours dans le coup en 2019?
C’est ce que je vous propose de découvrir dans cet article de test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : classique et élégant

Même s’il présente un design classique, le LG G7 reste très élégant.

La présentation est soignée et la qualité de fabrication excellente.
On trouve donc des matériaux premium avec des contours en aluminium anodisé et un dos en verre traité Corning Gorilla 5.

Ce dernier adopte un profil bombé offrant une bonne prise en main.

A noter que ce LG G7 ThinQ est certifié IP68 et qu’il résiste donc à l’eau et à la poussière.

La face avant arbore un écran à encoche medium-sized de 6,1 pouces.
Celui-ci est protégé par une vitre Corning Gorilla Glass 5 au profil 2.5D et occupe 82% de la face avant.

L’encoche intègre les capteurs de luminosité/proximité, une LED de notifications, la caméra frontale et la grille du haut-parleur.
Les 3 touches habituelles Android sont intégrées à l’écran et sont donc tactiles.

La tranche supérieure du mobile fait place au tiroir SIM/micro SD (1 nano SIM + 1 micro SD dans notre cas) ainsi qu’à un micro d’ambiance.

A l’opposé, on trouve un port mini-jack, une entrée micro primaire, un port USB-C et la grille du haut-parleur.

A bâbord, outre les touches de volume, on note la présence d’un troisième bouton servant à déclencher directement Google Assistant.

Le flanc droit est quant à lui uniquement occupé par le bouton d’allumage.

Si on retourne le téléphone, on remarque au centre un module photo à deux objectifs placé à la verticale.
A gauche de celui-ci, on trouve un flash LED ainsi qu’un autofocus laser.

Plus bas sur la face arrière, on note la présence d’un lecteur d’empreintes digitales de forme circulaire, un marquage rappelant le modèle, ainsi que la marque LG.

Le LG G7 ThinQ est disponible en Rose, en Argent, en Bleu et en Noir, comme c’est le cas pour notre exemplaire de test.

  • Dimensions : 153,2 mm de long x 71,9 mm de large x 7,9 mm d’épaisseur | Poids : 167 grammes

2. Image et son : que du bonheur

Même s’il est capable de fabriquer des écrans OLED, LG a choisi de doter celui du G7 de la technologie IPS maison Super Bright.

Cet écran HDR 10 à encoche de 6,1 pouces présente une résolution Quad HD+ et un ratio 19:9, ce qui nous donne une excellente densité de 565 pixels par pouce.

Les couleurs sont très belles et leur température peut être réglée via le menu des Paramètres.
Les contrastes sont très bons et les angles de vision sont bien ouverts.

La luminosité peut atteindre les 1000 nits. Pour ma part, j’ai mesuré 850 nits.
Inutile de vous dire que cet excellent résultat permettra de consulter sans problème son mobile en plein soleil.

Regarder des vidéos sur l’écran de ce LG G7 est un véritable régal.

Le son est ici véhiculé de trois manières différentes : via le haut-parleur principal situé sur la tranche inférieure du téléphone, via le port mini-jack et via l’écouteur.

On pourrait regretter que le constructeur sud-coréen n’ait pas équipé ce smartphone de deux haut-parleurs stéréo.
Cependant, l’unique haut-parleur est associé à la technologie Boombox qui consiste à se servir de tous les espaces vides de l’appareil en tant que caisse de résonnance.
Rassurez-vous, le son diffusé par le haut-parleur principal est tout simplement excellent et puissant (110 db mesurés à la sortie).

La qualité audio au casque filaire est également excellente grâce aux quelques réglages et fonctions sympa auxquels on a accès une fois que l’on active le HiFi Quad DAC.
Le LG G7 ThinQ bénéficie d’un son DTS X 3D.

Quant à l’écouteur, il restitue un son tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,1 pouces (IPS) avec résolution de 3120 x 1440 pixels, soit donc une densité de 565 ppp.
  • Son : Mini-jack et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : il envoie du lourd

On ne va pas se mentir, ce LG G7 est capable de faire tourner toutes les grosses applications et tous les gros jeux 3D du moment en qualité graphique maximale.
PUBG Mobile, Fortnite ou Call of Duty ne sont que des formalités pour lui.

D’ailleurs les scores obtenus sur nos différents benchmarks sont là pour le prouver : plus de 316.200 points sur Antutu et plus de 4200 points sur 3D Mark (Sling Shot Extreme).

Pour obtenir de tels performances, LG a choisi d’intégrer un processeur Qualcomm Snapdragon 845 épaulé par 4Go de RAM.

Pour le stockage, sur les 64Go annoncés par le constructeur on dispose réellement de 50,2Go.
Si vous estimez que cela ne vous suffit pas, il vous sera toujours possible d’ajouter une carte micro SD dans le slot prévu à cet effet (+2To).

  • Antutu Benchmark (v8.0.4) : 316.211 points 3D Mark (Sling Shot Extreme) 4211 points
  • Processeur : Octa-core Qualcomm Snapdragon 845 (4 x 2,8GHz + 4 x 1,7GHz) | Mémoire vive : 4Go  | Processeur graphique : Adreno 630
  • Mémoire de stockage : 64Go de mémoire qui se transforme en 50,2Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : exhaustive

Ce smartphone sud-coréen est, comme on peut s’en douter, doté d’une connexion 4G LTE (catégorie 16 : 1Gbps en téléchargement).
Et bonne nouvelle, cette 4G exploite l’ensemble des fréquences disponibles en Europe (B1, B3, B7, B20 et B28).

Et bien entendu, on a en plus de la 2G et de la 3G+.

A cela s’ajoutent les indispensables connexions que sont : le WiFi (a/b/g/n/ac), le Bluetooth (5.0), le (A)GPS/Glonass/BDS, la radio FM, un emplacement nano SIM, un slot micro SD, un port mini-jack, un port USB-C (OTG) et une puce NFC.
Cette dernière est d’autant plus intéressante qu’elle permet désormais les paiements sans contact.

En ce qui concerne les accroches réseau, elles sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Pour le GPS, dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 11 secondes à ce LG G7 avant d’obtenir un premier fixe (14 satellites).

Côté capteurs, tous ceux indispensables pour la réalité virtuelle et la réalité augmentée sont présents.

Et à cela s’ajoutent un lecteur d’empreintes digitales (placé au dos du terminal) ainsi que la reconnaissance faciale.
Dans les deux cas, c’est réactif et efficace, pour ne pas dire instantané.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,244 W/kg. C’est un excellent score pour un mobile sorti en 2018.

5. Système d’exploitation : un smartphone artificiellement intelligent

“ThinQ” est l’appellation donnée par LG à ses appareils intégrant l’Intelligence Artificielle.
Mais que donne cette dernière sur ce G7?

Sur le flanc gauche de ce terminal on remarque un bouton sous les touches de volume.
Celui-ci donne un accès direct au Google Assistant (1 appui) et à Google Lens (2 appuis).
Pour les utilisateurs qui le désirent, cette touche peut (heureusement) être désactivée.

L’AI est également intégrée à l’application photo, mais mis à part cela rien de plus!

Notre smartphone de test a été mis à jour vers Android 9 Pie.
Ce dernier reçoit la surcouche maison LG UX.

Les icônes ont été retravaillées et le menu des Paramètres se compose de 4 onglets.

LG a ici ajouté quelques applications maison (Quick Memo+, LG SmartWorld, HD Audio Recorder, Smart Doctor, LG Health, etc.) , ainsi que d’autres liées à des partenaires (Facebook, Instagram).

Pour la présentation de l’écran d’accueil, on a le choix entre de nombreuses solutions : avec ou sans tiroir des applications, avec ou sans l’icône du menu Applications, avec ou sans les 3 touches habituelles Android.
Un mode simplifié Easy Home avec de grandes icônes est également disponible.

On notera aussi la présence de la fonction Always On Display et le fait que l’encoche au dessus de l’écran peut être masquée dans une bande noire ou colorée.

  • Système d’exploitation : Android 9 Pie | Surcouche : LG UX

6. Usage : un bon à tout faire

Le LG G7 ThinQ permet de faire tout ce que l’on attend d’un smartphone moderne.
Des usages les plus basiques (appels, SMS, emails, etc.) aux plus ludiques (lecture de MP3 et de vidéos, gros jeux 3D, etc.), tout est possible.

Mais comme nous le savons tous, les constructeurs de smartphones se différencient depuis plusieurs années sur 2 autres aspects : d’une part la qualité photo, et d’autre part l’autonomie.

A l’arrière du mobile nous trouvons un module photo doté de 2 capteurs : un capteur principal de 16 mégapixels ouvrant à f/1.6 et un objectif grand angle ouvrant à f/1.9.

Dans un environnement lumineux, l’APN principal fournit de très beaux clichés, avec des couleurs très proches de celles de la scène photographiée.
Cependant, je vous conseille de ne pas activer l’IA. Cette dernière ayant trop tendance à lisser les photos.

L’effet Bokeh apporté par le mode Portrait est également très satisfaisant.

L’objectif grand angle est quant à lui plaisant pour capturer plus d’éléments dans le cadre.

Dès que la luminosité baisse un peu, la finesse des détails se détériore de manière visible.

Lorsque l’option AI est activée, le G7 ThinQ est capable de reconnaître les objets apparaissant à l’écran afin de permettre d’obtenir de plus belles photos en fonction du contexte.

En vidéo, ce smartphone est capable de filmer en 4K à 30 et à 60 FPS.
En 1080p, le G7 profite d’une très bonne stabilisation.

A l’avant, on trouve un capteur photo de 8 mégapixels ouvrant à f/1.9.
Lorsque la luminosité est suffisante, les autoportraits réalisés sont tout à fait satisfaisants.
Quand la lumière baisse, la qualité des clichés baisse également.

Pour ce qui est de l’autonomie, le téléphone dispose d’une batterie de 3000 mAh.
Cette dernière bénéficie de la technologie de charge rapide Quick Charge 3.0 18W.
Avec le chargeur de 15W fourni dans la boîte, ce mobile peut être rechargé de 0 à 80% en 1 heure.
De plus, vous serez certainement ravis d’apprendre que ce smartphone est compatible avec la recharge sans fil Qi.

Dans le cadre d’un usage mixte raisonnable, ce LG G7 atteindra la journée et demie avant de devoir passer par la case recharge.

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 11% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est beaucoup mieux que les 15% habituellement constatés sur les smartphones de 2019.

  • Double appareil photo dorsal :  16 + 16 mégapixels
  • Batterie : Fixe de 3000 mAh.

En conclusion : un bon plan comme on les aime

Pour moins de 250 euros ce LG G7 ThinQ est clairement une bonne affaire.

Il affiche un look classique mais fait appel à des matériaux premium comme le verre et l’aluminium.
De plus, la qualité de fabrication est excellente.

L’écran Quad HD+ Super Bright offre une très belle image et la qualité sonore du haut-parleur principal est tout simplement excellente. Il en va de même pour l’écoute avec un casque filaire.

Le G7 délivre bien des performances dignes d’un smartphone ultra haut de gamme.

Lorsque la lumière est suffisante, ce mobile sud-coréen offre des clichés de qualité.

Avec sa batterie de 3000 mAh, l’autonomie est tout à fait bonne, et quand c’est nécessaire la recharge rapide et la recharge sans fil viennent à la rescousse.

Finalement, ce LG G7 ThinQ est parfaitement capable de concurrencer bon nombre de smartphones de milieu de gamme à moins de 300 euros sortis en cette année 2019.
Alors pour moi, c’est un grand OUI.

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *