Accueil » Diverses marques » Test comparatif Xiaomi Mi 9T vs Xiaomi Mi 9T Pro : faut-il dépenser plus?

Test comparatif Xiaomi Mi 9T vs Xiaomi Mi 9T Pro : faut-il dépenser plus?

Lancés sous les appellations Redmi K20 et K20 Pro en Chine et en Inde, les Xiaomi Mi 9T et Mi 9T Pro sont maintenant disponibles en Europe, le premier depuis le mois de juin 2019 et le second dès ce 20 août.

Proposés aux tarifs officiels de 329,90 euros pour le Xiaomi Mi 9T et de 429,90 euros pour le Mi 9T Pro, en ce milieu du mois d’août 2019 il est déjà possible de retrouver ces deux terminaux à des prix encore plus intéressants.

Etant donné tout ce que proposent ces deux smartphones chinois sur le papier, les tarifs affichés paraissent très bas, à tel point qu’on se demande s’il n’y a pas une arnaque quelque part. Mais ça, vous le saurez en lisant attentivement cet article de test.

Si ces Xiaomi Mi 9T et Mi 9T Pro vous intéressent, peut être hésitez-vous encore entre les deux appareils.
Mais là aussi, TFP est là pour vous aidez. C’est pourquoi je vous propose ce comparatif.

Mais ne perdons plus de temps, place au test!

Les meilleurs prix du Mi 9T :

Les meilleurs prix du Mi 9T Pro :

1. Esthétique : magnifique mais glissant

Cet article aurait pu s’intituler “Le rouge et le noir”, mais malheureusement le titre était déjà pris par Stendhal pour un de ses romans.

Le Rouge Flamme c’est le Xiaomi Mi 9T Pro, le Noir Carbone c’est le Mi 9T (standard).
Mais il existe également d’autres couleurs comme le Bleu Glacier et le Blanc. Ce dernier coloris étant réservé à la version Pro.

Si le Bleu Glacier et le Rouge Flamme sont les plus spectaculaires, ce sont également les deux déclinaisons qui se montrent les plus glissantes dans la main.
Lors de mon test, le Mi 9T Pro m’a par 3 fois échappé de la main, alors que cela ne m’est jamais arrivé avec le Mi 9T Noir Carbone.

Fort heureusement, le constructeur a pensé à insérer une coque en plastique noir soft touch dans le packaging.

Quelle que soit la version choisie, ces deux smartphones venant de l’Empire du Milieu sont magnifiques et leur qualité de fabrication est parfaite (j’ai quand même eu écho d’un cas où le mobile est arrivé avec l’écran décollé chez son acheteur).

Les deux terminaux allient des contours en métal chromé ton caisse à un dos en polycarbonate vitrifié. Certains de mes collègues testeurs parlent de verre, mais étant donné une certaine propension aux micro-rayures, je pencherai plutôt pour du polycarbonate.

La face avant est monopolisée à 86,73% par un grand écran de 6,39 pouces protégé par une vitre Corning Gorilla 5 au profil 2.5D.
Cet afficheur est surmonté d’un écouteur et des capteurs de luminosité et de proximité.
Les trois touches habituelles Android sont intégrées à l’écran et sont donc tactiles.

Si le côté gauche de l’appareil est vierge de toute touche, le flanc droit accueille quant à lui la touche de volume et le bouton d’allumage. Ce dernier est teinté en rouge afin qu’on le repère au premier regard (sauf sur la version Rouge Flamme où les contours sont rouges).

Sur la tranche supérieure, on note la présence d’un micro d’ambiance, d’un port mini-jack et de l’emplacement de la caméra frontale rétractable sur lequel se trouve la LED de charge et de notifications.

A l’opposé, on trouve le tiroir SIM (2 nano SIM), un port USB-C, une entrée micro primaire et la grille du haut-parleur.

Si on retourne le mobile, on remarque un module photo à 3 capteurs accompagné d’un double flash LED, le logo Xiaomi “mi”, les mentions “Made in China”, “Xiaomi Communications Co. Ltd” et “Designed by Xiaomi”, ainsi que le logo de certification CE.
(Sur la photo, la coque arrière du Mi 9T Pro Rouge Flamme est encore estampillée Redmi car il s’agit d’un modèle de pré-production).

  • Dimensions : 156,7 mm de long x 74,3 mm de large x 8,8 mm d’épaisseur | Poids : 191 grammes

2. Image et son : du cinéma partout

Un des gros points forts de ces deux smartphones signés Xiaomi c’est l’écran Amoled HDR fullborderless de 6,39 pouces au ratio 19.5:9.

Il présente une résolution Full HD+, des couleurs magnifiques, des noirs profonds, des contrastes infinis et des angles de vision largement ouverts.
Mais en plus, sa luminosité de 630 cd/m² (un score que l’on rencontre habituellement sur des smartphones ultra haut de gamme vendus 2 fois plus cher) permettra de consulter sans problème son mobile en plein soleil.

Partout où vous emmènerez votre Xiaomi Mi 9T ou Mi 9T Pro, vous aurez l’impression de regardez vos films ou vos vidéos sur un écran de cinéma.
De plus, vous pourrez même brancher votre casque filaire préféré sur le port mini-jack de votre smartphone, tout en adaptant le son à votre casque. Le résultat est au rendez-vous.

Le son est également véhiculé par le haut-parleur principal situé sur la tranche inférieure du mobile. Il est clair et puissant (116 db constatés à la sortie).

En appel, l’écouteur restitue un son tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

Notez que les Xiaomi Mi 9T et Mi 9T Pro sont compatibles Hi-Res Audio.

  • Ecran : 6,39 pouces (Amoled) avec une résolution de 2340 x 1080 pixels, soit donc une densité de 403 ppp.
  • Son : Mini-jack et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : l’affrontement

C’est au chapitre des performances que le Mi 9T Pro va faire la différence.
En effet, celui-ci est équipé du processeur le plus puissant de chez Qualcomm : le Snapdragon 855.

Le Xiaomi Mi 9T “de base” devra lui se contenter d’un Snapdragon 730, un SoC qui ne démérite pas et qui propose un niveau de performances tout à fait honorable.

Et justement, chez TFP nous mesurons notamment ces performances à l’aide de 2 applications : Antutu Benchmark et 3D Mark (ici dans sa version Sling Shot Extreme).
Pour le Mi 9T, cela nous donne respectivement des scores d’un peu plus de 208.600 points sur Antutu et de presque 2200 points sur 3D Mark.
Le Mi 9T Pro a quant à lui obtenu des notes d’un peu plus de 369.250 points sur Antutu et de près de 5560 points sur 3D mark.

Dans tous les cas, cela permet de faire tourner toutes les grosses applications et tous les gros jeux 3D du moment présents sur le Play Store.
PUBG Mobile se lance ainsi en qualité graphique élevée sur les deux appareils.

La différence entre les deux smartphones ne se fera sentir qu’après avoir testé les Mi 9T et Mi 9T Pro l’un à la suite de l’autre.
Il est clair que la version Pro offre une réserve de puissance supplémentaire.

Pour rendre ce test de comparaison plus équitable, les deux terminaux que j’ai sélectionnés ici offrent la même configuration mémoire : 6Go de RAM + 64Go de ROM.
Attention que cette dernière ne pourra pas être élargie, vu l’absence de port micro SD.

  • Antutu Benchmark (v7.2.2) : 208.612 points pour le Mi 9T et 369.255 points pour le Mi 9T Pro | 3D Mark (Sling Shot Extreme) : 3199 points pour le Mi 9T et 5559 points pour le Mi 9T Pro
  • Processeur : Mi 9T : octa-core Qualcomm Snapdragon 730 (2 x 2,2GHz + 6 x 1,8GHz) – Mi 9T Pro : octa-core Qualcomm Snapdragon 855 (1 x 2,84GHz + 3 x 2,4GHz + 4 x 1,8GHz) | Mémoire vive : 6Go  | Processeur graphique : Mi 9T : Adreno 618 –  Mi 9T Pro : Adreno 640
  • Mémoire de stockage : 64Go de mémoire qui se transforme en 50,7Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : la totale… ou presque

Nos Xiaomi Mi 9T et Mi 9T Pro possèdent une excellente connectivité.

Nous trouvons donc une connexion 4G LTE VoLTE HD de catégorie 15 (800 Mbps en download et 225 Mbps en upload) intégrant non seulement la B20, mais également la B28, la bande des 700 MHz.

Mais bien sûr, on a aussi de la 2G et de la 3G/3G+.

A côté de cela, on dispose du pack des autres connexions que sont : le Bluetooth (5.0), le WiFi (a/b/g/n/ac), le (A)GPS/Glonass/BDS/Galileo, 2 emplacements nano SIM, un port mini-jack, un port USB-C (OTG), de la radio FM, une puce NFC, etc.
Cette dernière est d’autant plus intéressante qu’elle permet notamment le paiement sans contact.
Par contre, on regrettera l’absence de slot micro SD.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Pour le GPS, dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 4 secondes au Mi 9T pour obtenir un premier fixe (10 satellites).

Au niveau des sensors, nous pouvons compter sur un accéléromètre, une boussole, un gyroscope et sur les habituels capteurs de luminosité et de proximité.
De quoi faire de la réalité virtuelle/augmentée.

Mais le plus intéressant, c’est la présence d’un capteur d’empreintes digitales placé sous la dalle. Le déverrouillage se fait rapidement, c’est efficace!
La seconde manière de déverrouiller ces smartphones est d’utiliser la reconnaissance faciale (faceunlock). C’est également efficace mais moins rapide, puisqu’il faut attendre que la caméra frontale pop-up sorte de sa cachette.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 1,34W/kg pour le Mi 9T et 1,03W/kg pour le Mi 9T Pro. Ce sont des scores beaucoup trop élevés pour des mobiles sortis en 2019.

5. Système d’exploitation : un système largement customisé

Comme c’est souvent le cas sur un smartphone Xiaomi, on retrouve la surcouche maison MIUI, ici dans sa version MIUI 10.

Ce fork est basé sur la dernière version de l’OS de Google, à savoir Android 9 Pie.

MIUI 10 apporte son lot de modifications de design (fonds d’écran, icônes, etc.), mais aussi ergonomiques (absence de profondeur de navigation).

On trouve également une série d’applications propres à la marque, telles que :
– Musique : un lecteur MP3 façon Xiaomi
– Enregistreur d’écran : permet d’enregistrer ce qui est affiché, comme par exemple une session de gaming
– Mi Vidéo : un lecteur de vidéos Xiaomi
– Etc.

A côté de cela, on a droit à quelques applications liées à des partenaires tels que Facebook.

On notera au passage qu’un système de gestures pourra se substituer aux 3 touches Android habituelles.

On appréciera également la présence de la fonction Always On Display et d’une fonction “Mode nuit” qui fait passer le fond du menu des Paramètres du blanc au noir.

  • Système d’exploitation : Android 9 Pie | Fork : MIUI 10

6. Usage : globalement très bon

Globalement, les Mi 9T et Mi 9T Pro sont des smartphones “bons à tout faire” et qui excellent sur certains points.

Ces deux mobiles sont notamment destinés à des usages multimédia, mais pas que.
Ils permettent ainsi de passer des appels, d’envoyer des SMS et des emails, de consulter des pages Internet, utiliser un logiciel de navigation GPS, etc.

Or, deux autres aspects permettent à ces smartphones chinois de se distinguer de la concurrence : d’une part la qualité photo, et d’autre part l’autonomie.

Si on parle photo, sachez qu’il existe une petite différence entre les Xiaomi Mi 9T et Mi 9T Pro.
En effet, le premier cité est doté d’un capteur principal Sony IMX582 de 48 MP alors que le second a droit à un Sony IMX586 également de 48 MP.
Ce dernier permet de filmer en 4K à 60 FPS, alors que l’IMX582 est limité à la 4K à 30 FPS.

Comme beaucoup de smartphones haut de gamme de cette année 2019, les Mi 9T et Mi 9T Pro sont équipés d’un module photo dorsal à 3 capteurs : un principal de 48 mégapixels ouvrant à f/1.75, un ultra grand angle (124,8°) de 13 MP ouvrant à f/2.4 et un téléphoto (zoom 2x) de 8 MP ouvrant à f/2.4.

Quel que soit le terminal utilisé, en plein jour le capteur principal donne de bons résultats.
Les détails sont riches, le piqué et le contraste bien prononcés et les couleurs correctement restituées.

La qualité des photos prises avec le capteur téléphoto est correcte, sans être bluffante. Mais ce n’est pas vraiment une surprise puisque ce phénomène a souvent été rencontré sur d’autres smartphones concurrents.

Le capteur ultra grand angle de 13 mégapixels produit des clichés de qualité moyenne.
On a l’impression d’avoir un léger flou sur la photo.

De nuit, le capteur principal de 48 MP produit des photos avec une scène plutôt homogène.
Les détails sont là.

Passons maintenant à la caméra frontale pop-up qui surgit de la tranche supérieure du mobile une fois le mode selfie activé.
Lors de sa sortie, le module photo s’illumine et émet un bruit. Ce dernier peut être modifié via un passage par le menu des Paramètres du smartphone.

Le capteur avant de 20 MP ouvrant à f/2.2 capture des images de qualité, riches en détail et avec un bon contraste mettant le sujet bien en avant.

Les Mi 9T et Mi 9T Pro embarquent tous deux une batterie de 4000 mAh compatible avec la technologie de charge rapide Quick Charge 4+.
Cependant, si cette charge rapide est de 18W sur le Xiaomi Mi 9T, elle est portée à 27W sur la version Pro.
Dans les deux cas, le chargeur présent dans la boîte est un 18W.
Une recharge complète de la batterie prendra environ 1 heure 30.

Dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable nos deux compères tiendront environ 2 jours avant de demander à être rechargés.

Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura seulement consommé 9% de l’énergie contenue dans la batterie.
C’est beaucoup mieux que les 15% habituellement constatés sur les smartphones de cette année 2019, et d’autant plus que ces smartphones chinois embarquent un très grand écran de 6,39 pouces.

On constate également, que malgré des processeurs différents, les Mi 9T et Mi 9T Pro consomment la même quantité d’énergie.

  • Triple appareil photo dorsal :  48 + 13 + 8 mégapixels avec autofocus et double flash LED
  • Batterie : Fixe de 4000 mAh.

En conclusion : le meilleur rapport qualité-prix-performances

Avec ses Mi 9T et Mi 9T Pro, Xiaomi prouve encore une fois de plus qu’il est le maître en matière de rapport qualité-prix-performances.

Ne cherchez pas plus loin, il n’y a pas mieux dans le secteur du smartphone de milieu de gamme, ou bien devrai-je dire du haut de gamme.

Nous sommes ici en présence de terminaux présentant un très beau design, dotés d’un magnifique écran Amoled, offrant de belles performances, une excellente autonomie et embarquant une technologie moderne (lecteur d’empreintes digitales intégré à l’écran, par exemple).

Seule la photo pourrait être sujette à critique, mais vu les prix proposés on ne fera pas trop la fine bouche…
Ceci dit, si vous cherchez un vrai photophone, ces Xiaomi Mi 9T et Mi 9T Pro ne sont pas faits pour vous.

En fait le problème viendra du choix de votre Mi 9T : “Dois-je acheter le Mi 9T standard ou dois-je opter pour la version Pro?”.

Si vous êtes un gros gamer, le Mi 9T Pro et son Snapdragon 855 vous offriront une réserve de puissance supplémentaire.
Par contre, la présence du capteur photo Sony IMX586 permettant de filmer en 4K à 60 FPS n’apporte pas grand chose. La 4K à 30 FPS de l’IMX582 suffit amplement.

Donc, retenez bien : gros gamer = Mi 9T Pro, pour les autres Xiaomi Mi 9T standard.
Inutile de dépenser 100 euros supplémentaires…

  • Les plus : Très beau design, grand écran Amoled, lecteur d’empreintes sous la dalle, USB-C + mini-jack, NFC
  • Les moins : Pas de slot micro SD, terminaux très glissants

Galerie photos :

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

5 commentaires

  1. Très bon test. Juste un conseil, vu que la différence de prix entre le 9T 64Go et le 9T128Go est de seulement 20€, prenez le 128 sans hésiter (surtout qu’il n’y a pas de slot SD, ce serait dommage de prendre la version 64Go. Après, entre le 9T ou le 9T Pro, tout est dit. Puissance et Photo, le 9T Pro (+100€ par rapport au 9T) c’est un choix.
    J’ai le 9T 128Go Bmeu glacier depuis 1 mois; aucun soucis : l’écran sans trou ni encoche est super, la capteur d’empreinte sous l’écran est réactif, et on peut déverrouiller rapidement le smartphone posé sur la table sans etre obligé de le prendre en main pour mettre un doigt …derrière. je pense que dans 12 mois maxi, plus aucun smartphone n’aura de capteur derrière ou de “face unlock” (définitivement pas pratique).

    • Merci pour ce retour d’expérience. ;)

      • Bonjour pipoux,
        En principe on déverrouille son téléphone soit pour l’utiliser soit pour consulter les notifs (c’est mon cas perso).
        Dans le premier cas il faut bien le tenir, dans le second cas tu n’as même pas besoin de le déverrouiller ni même le toucher, il suffit d’avoir un téléphone Always on display.
        si tu prends un téléphone

        • Je bosse dans un bureau. Mon smartphone est posé à plat sur mon plan de travail. Donc je peux le déverrouiller avec mon doigt, te je l’utilise sans forcément le prendre en main. Le MI 9T a un écran Always on mais je ne l’utilise pas, et les notifs, je ne les affiche pas sur l’écran verrouillé (raison de sécurité). Le coup classique, tu fais un achat sur un site, tu reçois le code 3D secure, si le code s’affiche sur ton écran verrouillé, imagine ce qui se passe si on te vole le téléphone… Le voleur reçoit le code pour finaliser l’opération. Et je ne parle pas des notifs style tinder, whatsApps, etc … qui peuvent etre privées.

        • Je n’ai perso pas l’AOD, mon fils l’a sur son iPhone XR. Il est paramétré pour n’afficher que l’expéditeur. Ni l’objet ni le contenu ne sont visibles.
          Je pensais que c’était pareil sur Samsung, quelqu’un peut confirmer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *