Accueil » Tests - realme » Test comparatif POCO M3 vs realme Narzo 30A : lequel choisir?

Test comparatif POCO M3 vs realme Narzo 30A : lequel choisir?

Chez TFP, nous avons testé récemment le POCO M3 et le realme Narzo 30A, deux smartphones d’entrée de gamme vendus aux environs de 140 euros en cette fin du mois d’août 2021.

Cependant, les prix changeant régulièrement, je vous invite à consulter notre très bon comparateur de prix.

Si ces deux appareils vous intéressent mais que vous ne savez pas lequel choisir, je vous invite à lire attentivement ce test comparif. Il vous aiguillera certainement dans votre choix.

Le POCO M3 est disponible en deux configurations mémoire : 4Go de RAM + 64Go de ROM et 4Go de RAM + 128Go de ROM. C’est la première version qui fait l’objet de ce test.

Le realme Narzo 30A est également proposé en deux déclinaisons : 3Go de RAM + 32Go de ROM et 4Go de RAM + 64Go de ROM. C’est cette dernière que nous avons testée.

Les meilleurs prix du POCO M3 :

Les meilleurs prix du Narzo 30A :

1. Esthétique

Les deux appareils possèdent un boîtier en polycarbonate, au toucher doux pour le POCO M3 et texturé pour le realme Narzo 30A.

Dans les deux cas, la prise en main est agréable et la qualité de fabrication tout à fait bonne.

Le POCO M3 existe en 3 couleurs : Yellow POCO, Power Black et Cool Blue.
Le Narzo 30A est disponible en deux couleurs : Laser Black et Laser Blue.

Le POCO M3 présente des dimensions de 16,23 cm de long (ou de haut), 7,73 cm de large et 0,96 cm d’épaisseur pour un poids de 198 grammes.

Le Narzo 30A mesure 164,5 x 75,9 x 9,8 mm pour un poids de 205 grammes.

Le POCO M3 possède un écran waterdrop (goutte d’eau) DotDisplay de 6,53 pouces protégé par une vitre Corning Gorilla 3 au profil 2.5D.
L’afficheur occupe 83,4% de la face avant.

Le Narzo 30A possède un écran Mini-drop de 6,5 pouces protégé par une vitre antirayures au profil 2.5D.
L’afficheur occupe 88,7% de la face avant.

Les deux smartphones reçoivent en plus un film de protection d’écran posé en usine.

Ni le POCO M3 ni le Narzo 30A ne possèdent de LED de notifications.

2. Image et son

Les deux smartphones s’appuient sur un écran IPS LCD, Full HD+ pour le POCO M3 et HD+ pour le Narzo 30A.

Celui du POCO M3 offre une densité de 395 pixels par pouce, alors que l’écran du Narzo 30A offre une densité de 269 ppp.
L’écran des deux appareils a droit à un taux de rafraîchissement de 60 Hz.

En ce qui concerne la luminosité, ce sera 393 nits pour le POCO M3 et 470 nits pour le Narzo 30A.

Pour le son, seul le POCO M3 dispose de haut-parleurs stéréo et d’un micro d’ambiance, mais les deux mobiles sont équipés d’une prise mini-jack.

3. Performances

Les POCO M3 et Narzo 30A permettront de faire fonctionner la plupart des grosses applications et des jeux 3D (pas trop gourmands) du moment.

Face à Antutu Benchmark (v9), le POCO M3 a obtenu un score de 202.266 points, alors que le Narzo 30A a obtenu un score de 180.906 points.

Le POCO M3 est doté d’un processeur 8 coeurs Qualcomm Snapdragon 662 gravé en 11 nm (4 x 2,0GHz + 4 x 1,8GHz), secondé par 4Go de RAM et par un GPU Adreno 610.

Le Narzo 30A est animé par un SoC octuple coeur MediaTek Helio G85 gravé en 12 nm (2 x 2,06GHz + 6 x 1,8GHz), épaulé ici par 4Go de RAM et par un processeur graphique Mali-G52 MC2.

Pour le stockage, on a ici 64Go.
Sur les deux smartphones, cette mémoire pourra facilement être élargie grâce à l’ajout d’une carte micro SD, et ce sans devoir sacrifier un des deux emplacements nano SIM.

4. Connectivité

Nos deux smartphones proposent de la 4G LTE avec toutes les bandes nécessaires à une utilisation complète en France, et plus largement en Europe.

Pour les autres connexions, on dispose dans les deux cas du Bluetooth (5.0), du Wi-Fi (a/b/g/n/ac), du (A)GPS/Glonass/BDS (+ Galileo sur le POCO M3), de 2 emplacements nano SIM, d’un slot micro SD, d’une prise mini-jack et d’un port USB-C (OTG).
Le POCO M3 a également droit à un port infrarouge.

En ce qui concerne les sensors, on trouve dans les deux cas un accéléromètre, une boussole, un gyroscope et les habituels capteurs de luminosité et de proximité.

Au niveau de la sécurité, les deux terminaux peuvent soit être déverrouillés via le face-unlock (reconnaissance faciale), soit par le biais du lecteur d’empreintes digitales (intégré au bouton d’alimentation sur le POCO M3 et situé au dos du terminal sur le Narzo 30A).

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,597 W/kg à la tête pour le POCO M3 et 1,366 W/kg pour le Narzo 30A.

5. Système d’exploitation

Le POCO M3 est animé par MIUI 12 for POCO et le Narzo 30A par realme UI 2.0.
Seul ce dernier a droit à de l’Android 11. Le POCO M3 doit toujours se contenter d’Android 10.

Le tiroir d’applications et le mode sombre sont présents sur les deux smartphones.

6. Usage

Le POCO M3 possède un module photo arrière intégrant 3 capteurs : un objectif principal grand angle de 48 mégapixels ouvrant à f/1.8, un objectif macro de 2 MP ouvrant à f/2.4 et un capteur de profondeur de 2 MP ouvrant à f/2.4.

A l’arrière du Narzo 30A, on trouve un bloc photo comportant seulement 2 capteurs : un objectif principal grand angle de 13 MP ouvrant à f/2.2 et un capteur N&B de 2 MP ouvrant à f/2.4.

Aucun des deux modèles ne possède donc d’objectif ultra grand angle.

A l’avant, ce sera du 8 mégapixels pour le POCO M3 et pour le Narzo 30A.

Avec l’objectif principal, les deux smartphones sont capables de filmer en 1080p à 30 FPS.

Au chapitre de l’autonomie, nos deux compères sont équipés d’une très grosse batterie de 6000 mAh supportant la charge rapide de 18 W.
Avec le chargeur compatible fourni dans la boîte, cela implique qu’une charge complète prendra environ 2 heures 50.

Dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable, les deux smartphones tiendront environ 2 jours avant de demander à être rechargés.

En conclusion

Nous sommes ici en présence de deux bons appareils d’entrée de gamme.

Cependant pour un prix avoisinant les 140 euros en version 64Go, le POCO M3 en apporte un peu plus que son concurrent.

Tout d’abord, le boîtier du POCO M3 fait plus qualitatif que celui du Narzo 30A.

Ensuite, là où le mobile POCO offre une belle image Full HD+, l’écran du realme reste sur de la HD+.
Le POCO M3 délivre un son stéréo, alors qu’avec le Narzo 30A on doit se contenter d’un son mono.
Et enfin, le Narzo 30A fait l’impasse sur le micro réducteur de bruit, ce qui aura pour incidence que si vous vous trouvez dans un environnement bruyant, votre correspondant vous fera peut être répéter vos paroles.

Comme vous l’aurez certainement compris, pour 140 euros je vous conseillerai le POCO M3 plutôt que le le realme Narzo 30A.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du POCO M3.

Au sujet de : Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Voir aussi...

Test du realme GT 5G : le flagship killer de l’année 2021

Au mois de juin de cette année 2021, realme a commercialisé la version globale de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *