Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Zopo Color F5 : cadre métal, capteur d’empreintes…

Test du Zopo Color F5 : cadre métal, capteur d’empreintes…

Zopo est une marque 100% chinoise, certes, mais qui montre une réelle ambition de conquête du marché européen, et notamment de la France. Et si elle est encore peu connue dans l’hexagone, elle mérite que l’on s’y attarde.

En effet, leurs mobiles sont générales dotés de bonnes spécifications pour des prix agressif.
De quoi satisfaire généralement le geek qui sommeil en nous.

Et voici que Zopo vient de commercialiser de nouveaux smartphones au sein de la gamme « Color » (constituée de mobiles d’entrée de gamme) dont le Zopo Color F5, le « plus puissant/performant » des Color…

Un mobile qui est commercialisé au prix maximum conseillé de 129,90€ (hors taxes, hors frais de port, en septembre 2016) 119€ (TTC, et dans des boutiques en ligne en France, Septembre 2016) dont on est en droit de se demander s’il est si intéressant que ce qu’il y paraît.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : bon design, bonne finition

Zopo Color F5 - vue 02Si Zopo n’est pas une marque « premium » (comprendre « une des meilleures marques du marché »), elle sait faire ton travail et arrive à proposer des mobiles avec de bons designs, et de bons niveaux de finition.
Le Color F5 ne déroge pas à la règle, et si le téléphone n’est pas le plus tendance qui soit, il est tout de même agréable à regarder, et pratique à prendre en main (pour un phablet de 5 pouces).

Le niveau de finition est acceptable (si on excepte le manque absolu d’optimisation de l’épaisseur/cadre autour de l’écran), avec un bon placement des boutons (qui n’émettent pas de cliquetis intempestifs) et un cadre métallique.
On regrettera cependant le placement du jack 3.5 qui présent dans la « courbe » du cadre métallique, pourra légèrement accrocher le doigt.

Autre bon point à noter : si le mobile n’est pas ultra-rigide, il semble cependant résister convenablement à la torsion, grâce à son cadre sans aucun doute (le cache-batterie ayant une légère tendance à s’enfoncer).

A noter que ce téléphone est disponible en 3 différents coloris : blanc (la version testée), noir, doré.

  • Dimensions : 14,4 cm de long x 7,2 cm de large x 0,9 cm d’épaisseur | Poids : 157 grammes

2. Image et son : qualité correcte

Zopo Color F5 - vue 12L’image est d’une qualité tout à fait correcte si on prend en considération le prix du mobile (pur entrée de gamme).
Du coup, on arrive à regarder des vidéos avec plaisir.

Même si, selon moi, l’image manque cruellement de « peps », que ce soit en terme de couleurs/contraste (ce qui s’explique par la technologie employée : IPS) mais aussi en luminosité.
Et pour le coup, pour me sentir parfaitement à l’aise, j’ai dû augmenter à 100% la luminosité.

Pour le son, on passera très rapidement sur l’écouteur et le jack 3.5 sur lesquels nous n’avons aucune critique (ou bonne remarque) à formuler. Ils fonctionnent parfaitement, comme on peut l’attendre.

Et pour ce qui est du haut-parleur, sans être mauvais, il offre un son manquant de puissance.
Cependant, bonne note, il est placé sur la tranche basse du mobile, et ainsi permet de ne pas avoir de son étouffé lorsque le mobile est placé dos sur une table.

  • Ecran : 5 pouces (IPS) avec résolution HD (1280 x 720 pixels), soit donc une densité de 293 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur mono sur la tranche inférieure.. Écouteur classique.

3. Performances : faibles, surtout pour la 3D

Zopo Color F5 - vue 14Ce Color F5 est très loin d’être une bête de course… comme le confirme le score obtenu sur Antutu…
A tel point que la fluidité d’image est potentiellement compromise sur les gros jeux 3D gourmands… comme l’atteste le test Epic Citadel (qui malgré tout permet d’avoir 42,7 ips en mode « hautes performances »).

Sur Asphalt 8 (en qualité graphique « élevé ») on arrive tout de même à jouer de manière fluide et sans saccade.
Et même Real Racing 3 reste fluide… ce qui est un bon signe.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, on est relativement bien pourvu avec un 10,9Go disponible lors du premier démarrage (et après les mises à jour).
Et bonne nouvelle pour les plus exigeants, il est possible d’ajouter une micro SD et d’en faire la mémoire de stockage des applications et jeux (ndrl : merci Android 6.0).
Or on trouve de très bonnes micro SD de 32Go pour moins de 20€.

  • Antutu : 28.400 points | Epic Citadel : 23,6 ips (en mode ultra-haute qualité).
  • Processeur : Quatre-coeurs 1,1GHz – 64 bits (Mediatek MT6737) | Mémoire vive : 1Go  | Processeur graphique : Mali-T720(MP1).
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 10,9Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète et adaptée au marché français

Zopo Color F5 - vue 17Bonne nouvelle, Zopo fait partie des marques qui connaissent et installent dans leurs modèles (bon, peut-être pas tous) les bonnes fréquences nécessaires pour un usage en France.
On retrouve donc ici une connexion 4G LTE (avec les fréquence B3, B7 et B20) ainsi que 3G (avec les fréquences 900 et 2100MHz).

Pour ce qui est des appels/SMS, rien à redire, ce F5 est un GSM quadribandes.
Vous pourrez donc l’utiliser tout autour du monde, sur tous les réseaux locaux.

On remarquera également que, mobile chinois oblige, on a ici 2 emplacements pour les cartes sim (format micro et format nano).
Et il s’agit donc d’un double-sim stand-by.

Et bien sûr, on retrouve toutes les autres connexions utiles : WiFi (a/b/g/n), bluetooth (4.0), GPS, micro USB (2.0 avec USB OTG), radio FM, etc.
Les plus exigeants remarqueront l’absence de NFC et d’infrarouge.

On retrouve également un capteur d’empreintes qui vous permettra notamment de déverrouiller l’écran.
Et ce dernier est non seulement facile à paramétrer, mais aussi très efficace et rapide. Déverrouiller le téléphone avec une empreinte est proche de l’instantané !

Cependant, j’ai remarqué que lors de l’allumage du téléphone, le premier déverrouillage ne fonctionne pas avec les capteur d’empreinte, mais uniquement avec son code de remplacement (celui que vous pourrez paramétrer en même temps que l’empreinte elle-même… une sorte de « code de secours »).
La marque a eu l’occasion de me confirmer que c’est une procédure logique, afin d’éviter qu’un téléphone volé ne soit trop facilement accessible et piratable, et permettrait ainsi de fournir les fameuses empreintes.
Ainsi, selon Zopo, il semble qu’une empreinte soit une méthode de verrouillage confortable, mais moins sécurisante qu’un bon vieux code.

Et pour ce qui est des capteurs, on a bien les classiques capteurs de luminosité, de proximité, la boussole, etc.
Mais il manque le gyroscope, capteur indispensable pour la Réalité Augmenté… dommage !

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : Si ce mobile n’a pas encore passé les certifications DAS (certifications européennes) il a néanmoins passé les tests SAR (certification américaine) qui est relativement proche. Le SAR de ce mobile (à la tête) est de 0,362w/kg ce qui est tout à fait acceptable, et dans la bonne moyenne des smartphones actuels (0,813w/kg au corps).

5. Système d’exploitation : du Android à jour et surcouché (un peu)

Zopo Color F5 - vue 16Comme toujours, on est en présence d’un système d’exploitation Android. Le meilleur moyen pour un constructeur de proposer un bon mobile à petit prix.
(oui, parce que bon, Windows Mobile, c’est un peu plus compliquer à ajouter à un mobile)

Un système d’exploitation que l’on pourrait qualifier de « à jour », car il s’agit de la version 6.0 « Marshmallow ».
Et même si la version 7.0 « Nougat » a été lancée (notamment sur la gamme Nexus), son utilisation par les constructeur n’est pas encore très répandue.

On a donc ici un bon système, qui a été surcouché par la marque elle-même.
Et cette surcouche, nommée Zopo Z-UI, est simple et efficace.

Mis à part le design (icônes et fonds d’écran) on a ici peu de modifications et d’ajouts, ce qui ne veut pas dire que la surcouche est inutile, au contraire.
On retrouve donc, au registre des nouveautés :
- Opera Mini : un navigateur internet qui à mon sens ne mérite pas d’être installé par défaut, mais qui qui est désinstalable.
- Parallel Space : permet de créer plusieurs « univers » (d’applications, de comptes, etc.). Un bon moyen de passer « d’une vie à l’autre » (vie pro à vie perso par exemple).
- Téléchargement Turbo : ça n’est pas spécifique à Zopo, mais soit, cela permet de combiner le WiFi et la 3G/4G pour pouvoir télécharger plus vite vos fichiers.
- Gesture sensing : permet d’activer une fonction en passant la main devant l’écran (capteur de proximité). Par exemple, décrocher lors d’un appel.
- Smart Wake : un mouvement permet de réveiller le téléphone sur une fonction déterminée.
- QR code : permet de lire (et d’utiliser) un code QR (appelé également QR Tag).
- App Lock : permet de bloquer l’accès/utilisation d’une application/jeu avec un mode de passe (ou une empreinte digitale, etc.)

  • Système d’exploitation : Android 6.0 « Marshmallow » | Surcouche : Zopo Z-UI.

6. Usage : très moyen…

Zopo Color F5 - vue 08On ne passera pas en détail les usages de base d’un smartphone (appels, SMS/MMS/email, lecture de page web, lecture de mp3/vidéos, etc.).
De même, on ne répétera pas que ce mobile s’en sort convenablement pour les jeux 3D.

Il s’agit donc de s’attarder sur la qualité photo offerte par les 2 capteurs, ainsi que sur l’autonomie.

Pour ce qui est des capteurs photo, on appréciera la transparence de la marque Zopo qui détaille les spécifications de son modèle, jusqu’à donner les références exactes des capteurs !
On a donc ici un capteur dorsal GalaxyCore GC8024 (ndlr : rien à avoir avec Samsung) et un capteur frontal est un SuperPix SP2509.

Clairement, la qualité photo est très très passable.
On sent que Zopo n’a pas misé beaucoup sur ce point… et en outre, les 2 capteurs sont probablement desservis par une optimisation logicielle perfectible.

Ainsi, le capteur photo dorsal à tendance à offrir des photos qui prennent très facile une dominante couleur et vont ainsi donner des aberrations chromatiques.
En d’autres mots : trop de bleu sur le sujet pris en photo et on a l’impression que toute la photo vire vers le bleu.

Et pour le capteur photo frontal, la gestion de la lumière est mauvaise, et il part très vite dans la sous ou sur-exposition (en fonction du contexte bien évidemment).
Par exemple, les photos prises avec le capteur frontal le sont dans des conditions proches du « studio photo », et ça n’est pas brillant (ndlr : ou au contraire, ça l’est trop…).

L’autonomie est quand a elle relativement faible… et ça n’a rien d’étonnant.
La batterie placée dans ce mobile est trop juste pour la gourmandise du mobile.

Et il est probablement possible de tenir une journée, à moins d’être rivée sur de la vidéo… ou du jeu vidéo.
Ce qui en soit, et tout à fait logique. Mais le F5 montre clairement une surconsommation lors de notre test.

En conclusion : tout à fait correct mais sans plus

Le Zopo Color F5 est donc un mobile entrée de gamme correct.
Correct car pour le prix bas auquel il est vendu (129,90€ HT) (119€) il propose d’intéressantes spécifications.

Cependant, le marché est désormais très rude en France (et plus largement en Europe) sur le segment des entrée de gamme.
Ainsi, à ce prix (130/160€ TTC) de 119€ TTC on a désormais d’intéressantes alternatives telles que le Wiko Tommy, l’Acer Liquid Zest 4G, le Wileyfox Swift, etc.

Au final, ce qui permet à ce mobile de faire la différence repose sur sa surcouche, avec ces petits plus qui peuvent être appréciables.
Et sur son très bon capteur d’empreintes digitales.

Mais est-ce bien suffisant pour pouvoir espérer grappiller quelques parts de marché en France ? A mon avis, non.
Car pour obtenir ce mobile, il vous faudra probablement passer par des importateurs spécialisés, qui proposerons des garanties courtes d’un an, sans oublier la TVA qui sera à payer lors de l’arrivée du mobile, etc.

Décidément, les temps sont dures pour les smartphones « pas chers » chinois.
Et ce Zopo Color F5, sans être mauvais (au contraire) pour son prix, va probablement en pâtir.

Bonne nouvelle pour les intéressés, le Zopo Color F5 est désormais disponible (grâce à son importateur/grossiste) en France, au sein de boutique en ligne connues et reconnues… Et ce pour moins de 119€ TTC ! Ce qui lui permet de revenir, selon moi, dans la course des mobiles entrée de gamme (à la limite du low-cost).
  • Les plus : 3G/4G (avec les « bonnes » fréquences) , capteur d’empreintes, look, système d’exploitation légèrement surcouché
  • Les moins : performances justes, qualité photo limite, autonomie très moyenne.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Zopo Color F5.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

4 commentaires

  1. Bonjour, Zopo à perdu de sa notoriété de départ et essai de renouer avec le succès, mais même si le prix de ce modèle est très correct, il me semble plus judicieux de rajouter 15 à 20 euros de plus et la vous pourrez avoir plus de choix et qualité sur des modèles un peu moins entrée de gamme, trop entrée de gamme pour moi même si Zopo à fait l effort du lecteur d’empreinte à ce niveau de prix.

  2. C’est moi ou la police de titre sur la boite me fait étrangement penser à la gamme « Y » de Wiko ?

  3. J’ai ce fameux zopo f5 et a vrai dire il y a beaucoup de chose qui ne vas pas. Il faut tout parametrer quand on met notre carte sim. Nous devons tout faire manuellement.
    Ensuite il redémarre pour rien et tout les deux secondes.
    Nul nul

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>