Accueil » Diverses marques » Test du Xiaomi Mi 8 : un Mi qui vous veut du bien

Test du Xiaomi Mi 8 : un Mi qui vous veut du bien

???

Les MI-fans s’en sont probablement rendu compte, mais Xiaomi a fait l’impasse sur le Mi 7 pour passer directement au Mi 8.

Pour célébrer les 8 ans de la marque, le chinois nous gratifie d’un appareil à la fiche technique extrêmement bien fournie, sans pour autant proposer son Mi 8 à un prix prohibitif.

Ainsi, en cette fin du mois de septembre 2018, on peut trouver ce smartphone à un prix jouxtant les 362 Euros TTC.

Mais évidemment, aucun smartphone n’étant parfait, le Mi 8 a beaucoup de qualités… mais aussi quelques défauts.

Dans cet article de test, TPH vous dit toute la vérité et rien que la vérité sur ce Xiaomi Mi 8.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un design sobre et classique

???

Tout en gardant un design désormais classique, le Mi 8 est agréable à l’oeil.

Avec son dos en verre courbé protégé par une vitre Corning Gorilla Glass 5 et entouré d’un cadre en aluminium, le terminal affiche une finition de qualité.

L’appareil est agréable à prendre en main mais se révèle un peu glissant.
Pour pallier à cela, Xiaomi a eu la délicate attention d’insérer une coque en silicone transparent dans le packaging.

???

Si la version noire utilisée aux fins du test n’est pas à votre goût, sachez que le Mi 8 existe aussi en bleu et en blanc.

???

L’écran de 6,21 pouces doté d’une encoche est protégé par une vitre 2.5D Corning Gorilla Glass 5.
Il est surmonté d’un écouteur, d’une caméra frontale, des capteurs de luminosité et de proximité, et enfin d’une LED de notifications.
Pas de touches sensitives Android. Ces dernières étant intégrées à l’écran, elles sont donc tactiles.

A l’arrière, dans le coin supérieur gauche, on retrouve un module photo placé à la verticale.
Plus bas, un lecteur d’empreintes digitales de forme circulaire, le logo Xiaomi (mi) ainsi que les mentions « Xiaomi Communications Co.Ltd » et « Designed by Xiaomi ».

???

???

La tranche supérieure accueille un micro réducteur de bruit, tandis qu’à l’opposé on note la présence d’un port USB-C bordé de chaque côté d’une grille. Celle de gauche abrite l’entrée micro primaire, alors que celle de droite protège le haut-parleur.

???

???

Le côté gauche fait place au tiroir SIM (2 nano SIM), alors que sur le flanc droit on trouve la touche de volume et le bouton d’allumage.

  • Dimensions : 154,9 mm de long x 74,8 mm de large x 7,6 mm d’épaisseur | Poids : 175 grammes

2. Image et son : une image magnifique

???

L’écran au format 18.7:9, occupant 86% de la face avant, utilise la technologie Amoled.
Avec sa résolution Full HD+, il offre une image magnifique, avec des contrastes infinis et des noirs profonds.
Les angles de vision sont très bons, mais c’est la luminosité dépassant les 600 cd/m² qui surprend le plus.
Inutile de vous dire qu’avec un tel degré de luminosité, consulter l’écran de son Mi 8 en plein soleil ne posera aucun problème.

???

Il faut noter que pour les personnes allergiques au notch, il est possible de le masquer via un petit passage par le menu des paramètres.

Vous aurez certainement deviné que regarder des vidéos sur l’écran du Mi 8 sera une vraie partie de plaisir.

Le son est ici véhiculé par l’unique haut-parleur principal situé sur la tranche basse du mobile, par l’écouteur et par le port USB-C. Oui, vous avez bien lu « USB-C » puisque le Mi 8 ne dispose pas de port mini jack.
Si, tout comme moi, vous voulez utiliser votre bon vieux casque filaire, vous devrez employer l’adaptateur USB-C/mini jack fourni dans la boîte.

Le son diffusé par le haut-parleur principal est très bon et relativement puissant (110 db relevés à la sortie), mais pas excellent car légèrement saturé.
L’écoute au casque est très agréable, mais le fait de devoir emporter à chaque fois avec vous l’adapteur est pour moi contraignant et constitue un « mobile faux pas ».
En appel, le son restitué par l’écouteur est relativement clair. On comprend bien son correspondant.

Deux petits bémols donc côté son : pas de port mini jack et pas de haut-parleurs stéréo.

  • Ecran : 6,21 pouces (Amoled) avec résolution de 2248 x 1080 pixels, soit donc une densité de 402 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : une vraie bombe

???

Pour son Mi 8, Xiaomi a choisi ce qui se fait de mieux aujourd’hui en matière de CPU : le Qualcomm Snapdragon 845.

Associé ici à 6Go de RAM, rien ne lui résiste. Tous les gros jeux 3D et toutes les grosses applications présents sur le Play Store fonctionnent à merveille.
PUBG Mobile se lance bien entendu en mode qualité graphique élevée et fait preuve d’une grande fluidité.

Notez que, contrairement à certains de mes collègues testeurs, je n’ai constaté aucune surchauffe de l’appareil, même lors d’une utilisation intensive. Le Xiaomi Mi 8 de test a su garder la tête froide.

???

Du côté des benchmarks, notre smartphone chinois haut de gamme a obtenu un peu plus de 268.250 points sur Antutu et près de 3400 points sur 3D Mark (Sling Shot Extreme).

En ce qui concerne la mémoire de stockage, sur les 64Go annoncés, environ 53Go seront réellement dévolus à l’utilisateur.
Hélas, vu l’absence de slot micro SD, cette dernière ne pourra pas être augmentée.
Les grands consommateurs de vidéos 4K et de gros jeux 3D devront donc bifurquer vers la version de 128Go.

  • Antutu Benchmark (v7.1.0) : 268.253 points | 3D Mark (Sling Shot Extreme) : 3399 points
  • Processeur : Octa-core Qualcomm Snapdragon 845 AIE (4 x 2,8GHz + 4 x 1,8GHz) | Mémoire vive : 6Go  | Processeur graphique : Adreno 630
  • Mémoire de stockage : 64Go de mémoire qui se transforme en 53Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : très complète

???

Le Xiaomi Mi 8 qui a servi à réaliser ce test est une version « global », ce qui signifie qu’il est conçu pour fonctionner partout dans le monde.
Et oui, depuis que la marque venue de l’Empire du Milieu a décidé de notamment s’attaquer au marché européen, il a fait le nécessaire pour ajouter les fréquences utiles.

On a donc ici un smartphone offrant une connexion 4G LTE de catégorie 18 (1,2Gb/s en download), et ce avec toutes les fréquences nécessaires, notamment pour l’Hexagone (B1/B3/B7/B20… mais pas la B28, la bande des 700 MHz).

A côté de cela, on retrouve toutes les connectivités attendues de nos jours : WiFi (a/b/g/n/ac), Bluetooth (5.0), NFC, USB-C (OTG), (A)GPS/Glonass/BeiDou/Galileo/QZSS (système japonais), 2 emplacements nano-SIM, etc.
On notera l’absence de port mini jack et de slot micro SD.

Les accroches réseau sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.

Pour le GPS, dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 10 secondes au Mi 8 avant d’obtenir un premier fixe (10 satellites).

Côté sensors, outre un accéléromètre, un gyroscope, une boussole et les habituels capteurs de luminosité/proximité, on notera la présence d’un lecteur d’empreintes digitales placé au dos du mobile.
Ce dernier est rapide et efficace. Il ne se laisse pas prendre en défaut.

Le smartphone peut également être déverrouillé par un système de reconnaissance faciale utilisant la caméra frontale et un capteur infrarouge situé dans l’encoche au-dessus de l’écran.
Le système fonctionne très bien, même dans le noir, sauf si vous fermez les yeux.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,701 W/kg. C’est un score un peu élevé mais qui reste correct pour un mobile sorti en 2018.

5. Système d’exploitation : un Android customisé

???

Xiaomi est connu pour sa surcouche (certains parleront de fork), laquelle s’appuie sur un système d’exploitation également bien connu qui n’est autre qu’Android, ici dans sa version Oreo 8.1.

???

L’exemplaire de test tourne sous MIUI dans sa déclinaison 9.6.7.
Cette surcouche change radicalement la présentation de l’OS de Google, avec l’absence de tiroir des applications.

???

Tous les écrans sont donc des bureaux.

???

On retrouve également des fonds d’écran supplémentaires, de nouvelles icônes, mais également une boutique de thèmes.

???

En plus de cela, la marque a ajouté quelques applications spécifiques dont certaines sont liées à des partenaires.

Un petit passage par le menu des paramètres permettra de masquer les 3 touches habituelles Android et de les remplacer par des gestes.

Notez que le Mi 8 dispose de la fonction Always On Display.

  • Système d’exploitation : Android Oreo 8.1 | Fork : MIUI 9.6.7

6. Usage : belles photos, bonne autonomie

???

Le Mi 8 est un smartphone puissant adapté à tous les besoins.
Il existe cependant 2 usages qui permettent de distinguer les bons smartphones des très bons : la qualité photo et l’autonomie.

Au dos du terminal, on retrouve un double capteur photo de 12 + 12 mégapixels.
Le premier est épaulé par un objectif ouvrant à f/1.8. C’est seulement au moment de zoomer que le capteur secondaire ouvrant à f/2.4 entre en action.

Lorsque la lumière est suffisante, le capteur principal effectue un travail largement positif.
Les résultats sont très bons.

xiaomi mi 8 - vue 01

Un mode Portrait est également disponible. Il permet de créer un effet bokeh autour des personnes et des objets pris en photo.
Là aussi, le résultat est plutôt concluent.

xiaomi mi 8 - vue 03

Lorsque la luminosité vient à manquer, le Xiaomi Mi 8 obtient également de bons résultats.
Là où beaucoup d’autres smartphones s’écroulent, ce flagship signé Xiaomi réalise quand même des performances honorables.

Avec ses deux capteurs arrière, le Mi 8 est capable de filmer en 4K à 30 FPS.

L’application photo utilise l’Intelligence Artificielle. Elle est plutôt simple et agréable à utiliser.

A l’avant, le Mi 8 présente un seul capteur photo de 20 mégapixels ouvrant à f/2.0.
Il utilise la technologie de pixel-bining, combinant 4 pixels afin de capter un maximum de lumière.
Si dans un environnement lumineux l’APN donne de bons résultats, lorsque la lumière vient légèrement à manquer, le tableau se gâte.
De plus, l’IA applique un lissage trop prononcé sur la photo.

xiaomi mi 8 - vue 02

La caméra faciale est capable de filmer en 1080p à 30 FPS.

Armé d’une batterie de 3400 mAh, le Mi 8 propose une bonne autonomie de 1,5 jour dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable.

En utilisant le chargeur de 5V/3A fourni dans la boîte, le terminal demande un peu plus de 2 heures pour passer de 0 à 100% de batterie.
Même si le Mi 8 est compatible avec la technologie Quick Charge 4.0, le chargeur présent dans le packaging n’est lui compatible qu’en 3.0.

???

Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 13% de l’énergie contenue dans la batterie.

  • Appareil photo dorsal :  12 + 12 mégapixels avec autofocus et double flash LED
  • Batterie : Fixe de 3400 mAh.

En conclusion : un excellent smartphone, mais pas parfait…

???

Le Xiaomi Mi 8 est un excellent smartphone, mais il n’est cependant pas parfait.

Commençons directement par les 3 points qui fâchent : pas de slot micro SD, pas de port mini jack et pas de haut-parleurs stéréo.

Ces trois points mis à part, tous les indicateurs sont au vert.
On dispose d’un écran magnifique, d’une qualité de fabrication exemplaire, de performances dignes d’une F1, d’une belle qualité photo et d’une bonne autonomie.

De plus, le Xiaomi Mi 8 présente aujourd’hui un très bon rapport qualité/prix/performances et je ne peux donc que vous le recommander à l’achat.

Galerie photos :

Autres :

Un indice caché dans cet article vous permettra peut être de découvrir le sujet de mon prochain test.
A vous de le chercher.

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

3 commentaires

  1. « Commençons directement par les 3 points qui fâchent : pas de slot micro SD, pas de port mini jack et pas de haut-parleurs stéréo. »
    Je rajouterais une gestion des notif inexistants dans le peu d’espace que laisse l’encoche à l’iphone X :/
    Et le prix qui est 50€ trop cher. En France et dans le reste de l’Europe, Xiaomi a réussi l’exploit à nous le vendre au même prix que le Mi Mix 2S qu’en Asie il est vendu moins cher que le Mi Mix 2S.

    Xiaomi sort beaucoup trop de déclinaison de ses phones et notamment du Mi 8 (ils ont un Mi 8 « tout court », Mi 8 Explorer Edition, Mi 8 SE au lancement et maintenant on parle de Mi 8 Youth, Mi 8 Screen Fingerprint Edition, Mi 8 Lite, Mi 8 Pro)

    Pour le prochain test je dirais un Honor (boite bleu claire) mais lequel j’ai du mal à voir un 8X peut être ?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>