Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Wiko Ufeel Prime : le haut de gamme selon le marseillais

Test du Wiko Ufeel Prime : le haut de gamme selon le marseillais

Wiko est un constructeur extrêmement prolifique comme nous avons pu le constater tout au long de l’année 2016.
Cependant, aussi prolifique soit-il, il s’agit d’une marque se concentre généralement sur le segment des mobiles entrée de gamme, et dont le prix est inférieur à 200€ (voire même, pour les plus low-cost, 100€).

Or, le marseillais a manifestement envie de sortir de ce seul marché (aussi important soit-il) et propose de façon ponctuelle, des mobiles plus « huppés » et « classieux ».
C’est le cas de ce tout nouveau Wiko Ufeel Prime, le plus haut de gamme des entrée de gamme de la marque.

Un mobile lancé en novembre 2016 au prix maximum conseillée de 249,90€, et dont on est en droit de se demander s’il est aussi intéressant que ses petits frères, notamment les Wiko Ufeel Lite et Wiko Ufeel.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : design 100% métal

wiko-ufeel-prime-vue-02C’est sans aucun doute l’un des points forts de ce mobile, à savoir son design métal.
Alors oui, dès la 1ère prise en main, on sent la montée en gamme que réalise la marque.

Cependant, l’inconvénient typique d’un mobile « full métal » est une nouvelle fois présent.
Ce design unibody rend impossible l’extraction de la batterie (à moins de le démonter, ce qui n’est pas à la portée de tous).

Le design est réussi, avec un très bon niveau de finition.
Ainsi, pas de problème de découpe du jack 3.5 qui pourtant se trouve placée dans un arrondi de la carrosserie, pas de problème non plus sur les boutons qui n’ont pas de jeu (mais qui émettent de petits cliquetis à l’usage).

Quant à la prise en main, elle est tout à fait bonne, même s’il faut constater que le dos du mobile, en métal lisse, est très glissant.
Côté coloris, le Ufeel Prime est disponible en gris-argent (version testée), noir ou bien encore or.

  • Dimensions : 14,2 cm de long x 7,0 cm de large x 0,9 cm d’épaisseur | Poids : 150 grammes

2. Image et son : belle résolution

wiko-ufeel-prime-vue-11Un des bons points de ce mobile, parmi d’autres, est lié à son écran.
Si la diagonale n’a rien de bien originale (un très habituel 5 pouces), il est surtout question d’une résolution Full HD et donc d’une image nette avec 441 pixels par pouce.

De quoi assurer un vrai confort d’utilisation, un vrai plaisir pour les yeux lorsque vous regarder un film.
La luminosité étant tout à fait bonne, seule le contraste semble un peu faible (d’autant plus si vous avez connu un écran AMOLED et ses couleurs vives et saturées).

Pour ce qui est du son, le haut-parleur mono se trouve sur la tranche inférieure du mobile.
Ce qui en soit est déjà une bonne idée et un bon emplacement.
Le son procuré par ce dernier est de bonne qualité (pas de grésillement) même si on peut lui reprocher de ne pas être puissant.

  • Ecran : 5,0 pouces (IPS, full lamination, CABC) avec résolution Full HD (1920 x 1080 pixels), soit donc une densité de 441ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur sur la tranche inférieure. Écouteur classique.

3. Performances : moyennes

wiko-ufeel-prime-vue-12Non, ça n’est pas encore en 2016 que Wiko proposera un mobile capable d’accrocher les 90 à 100.000 points sur Antutu…
Reste que le Wiko Ufeel Prime est l’un des plus puissants Wiko jamais conçu.

Un mobile basé sur une architecture (CPU-GPU) moyen de gamme, mais doté de mémoire vive à outrance avec 4Go de RAM !
De quoi lui permettre d’être tout à fait à l’aise en multitâches.

L’image offerte est fluide, y compris sur les gros jeux 3D.
Chose que j’ai pu vérifier avec le très habituel test sur Asphalt 8, mais aussi sur Real Racing 3.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage interne, on est bel et bien gâté mais…
Mais sur les 32Go de mémoire (ROM) revendiqués par le constructeur seul 20,7Go sont réellement disponibles lors du premier démarrage et mises à jour.

Alors oui, c’est parfaitement satisfaisant, mais cela fait 11Go qui passent à la trappe…
De quoi peut-être vous pousser à ajouter une micro SD (qui du coup, vous fera permettre un emplacement pour carte sim sur les 2 disponibles).

  • Antutu v6 : 44.200 points | Epic Citadel (ultra haute qualité) : 57,9 ips.
  • Processeur : Huit-coeurs 1,4GHz (Snapdragon 430 MSM8937) | Mémoire vive : 4Go  | Processeur graphique : Adreno 505.
  • Mémoire de stockage : 32Go de mémoire qui se transforme en 20,77Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète, sans reproche

wiko-ufeel-prime-vue-14Le Ufeel Prime est un de ces smartphones Wiko disposant d’une connectivité complète et parfaitement fonctionnelle.
Alors certes, certains indiqueront qu’il manque une connexion NFC ou encore infrarouge pour être complet, mais selon moi, il s’agit d’un luxe inutile proposé par les seuls ultra-haut de gamme des concurrents.

Pour en revenir à l’essentiel, sachez que ce mobile dispose bien d’une connexion 4G LTE (ainsi que 3G).
Et bien évidemment, d’une connexion GMS quadribandes (indispensable pour émettre et recevoir vos appels et SMS tout autour du globe).

A cela s’ajoute le fait que ce mobile est bien doté d’un double emplacement pour carte sim (au format nano).
Cependant, chose devenue fréquente, si vous voulez ajouter une carte mémoire (format micro SD) il vous faudra impérativement sacrifier l’un des 2 emplacements pour cartes sim.

Et on retrouve également toutes les autres connectivités indispensables à un smartphone : WiFi (b/g/n), bluetooth (4.1), aGPS, radio FM, jack 3.5, micro USB (2.0 et OTG), micro SD (jusqu’à +64Go), etc.

Pour ce qui est des capteurs, les inconditionnels de Pokémon Go et autres jeux du genre seront heureux de savoir que ce smartphone dispose bien d’un capteur gyroscopique.
Et qu’il peut donc être utilisé en Réalité Augmentée.

Autre bon point, la présence d’un capteur d’empreintes digitales. Lequel est rapide et efficace.
Un capteur qui ne sert pas uniquement qu’à déverrouiller le mobile, car vous pouvez configurer jusqu’à 5 empreintes différentes qui peuvent alors avoir une action particulière (appeler un contact, ouvrir l’agenda, démarrer un jeu, etc.).

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,989w/kg. C’est un score acceptable. Loin des 2w/kg qui est la norme légale max à ne pas dépasser, nous sommes juste sous la barre des 1w/kg qui est ma propre « norme » acceptée pour mes mobiles personnels…
    Cependant, c’est loin d’être bon tant en 2016 nous trouvons des mobiles avec des DAS de 0,2-0,3w/kg.

5. Système d’exploitation : du Android surcouché

wiko-ufeel-prime-vue-13L’une des bonnes pratiques de la marque en cette année 2016 a été d’harmoniser un système d’exploitation surcouché sur l’ensemble de ses modèles.
Et ceci à pour conséquence positive de permettre aux utilisateurs de bénéficier d’un bon système (Android, en version 6.0), avec une surcouche efficace et parfaitement fonctionnelle.

Sans tomber dans l’outrance d’effets spéciaux et d’applications inutiles proposées par les marques taïwanaises (ndlr : oui, les sud-coréens se sont fait voler la vedette sur ce point), Wiko apporte de bons plus, parfois issus des fonctions inclues dans Android même.

La surcouche Wiko mise donc sur 3 axes de personnalisation-constructeurs.
A savoir, l’esthétique, l’ergonomique et l’applicatif.

Pour ce qui est de l’esthétique, on trouve de nouveaux fonds d’écrans, des icônes re-designées…
Pour ce qui est de l’ergonomique, comme toujours, la profondeur de navigation (menu > paramètres et listes des applications/jeux) a disparu, au profit d’une succession de panneaux d’accueil qui listent toutes les fonctionnalités et applications/jeux installés.

Et donc, du côté de l’applicatif, la marque a apporté son lot de choses utiles, et parfois inutiles, avec :
- My Smart Left Page : regroupe une série de raccourcis (contacts et applications fréquemment utilisés, flux d’actualité de News Republic).
- Apps Lock : permet de bloquer l’accès à certaines applications (soit via empreinte digitale, ou encore code, etc.).
- Files Lock : même chose que « Apps Lock », mais uniquement sur des types de fichiers (images, mp3, etc.).
- Mes Apps : une application qui liste à son tour toutes les applications et jeux installés… du coup, c’est une manière de remplacer le « chariot » (la profondeur de navigation) qui a été supprimé au regard du choix ergonomique retenu par Wiko.
- Phone Assist : fourre-tout dans lequel on retrouve notamment le mode « Economie de batterie », le gestionnaire des notifications, le gestionnaire des applications par défaut, le gestionnaire des autorisations, etc.
- Ma Musique : un lecteur mp3 au look agréable (même chose pour « Vidéos » ou encore « Galerie » qui ont des designs revus).
- 360 security : théoriquement, cette application boost les performances de votre mobile en vidant la mémoire vive, supprimant les fichiers inutiles, et en ajoutant un antivirus. Elle remplace l’ancienne application avec laquelle Wiko avait précédemment un deal (à savoir Clean Master).
- News Republic : un flux d’actualité en provenance de différentes sources journalistiques (ou assimilées). Sa mise en place est née d’un deal avec Wiko, bien évidemment.
- Zenly : là aussi il s’agit d’une application mise en place en raison d’un partenariat entre l’éditeur de l’application et Wiko. Une application de géolocalisation qui permet de donner sa position à ses amis qui utiliseraient également cette application.

  • Système d’exploitation : Android 6.0 « Marshmallow » | Surcouche : Wiko.

6. Usage : étonnante autonomie

wiko-ufeel-prime-vue-04Nous ne nous attarderons pas sur les usages assumés par l’ensemble des smartphones (appels, SMS/MMS, pages web/email, lecture mp3/vidéo, jeux vidéo 2D/3G, etc.) mais plutôt sur ceux qui permettent encore de différencier les mobiles entre eux.
Avec d’une part, la qualité photo, et d’autres part l’autonomie du mobile.

La qualité photo offerte par les capteurs est tout à fait correcte pour un mobile commercialisé à moins de 250€.
Ainsi, on a un bon piqué, et une bonne gestion des couleurs. Le tout avec de bonnes résolutions pour les capteurs photos (13MP pour l’arrière et 8MP pour l’avant).

L’autonomie est également un point fort de ce mobile… et pourtant, j’étais très sceptique sur ce point lorsque j’ai reçu le téléphone.
Car l’ensemble des mobiles Wiko de 2016 (voir les tests de mobiles Wiko) présente habituellement une autonomie plus que moyenne…

Or, ce Ufeel Prime m’a bluffé sur ce point. Peut-être la marque Wiko a-t-elle enfin travaillée sur ce sujet en optimisant le traitement des tâches de fond ?
Ou bien supprimée certaines applications natives inutiles et consommatrices ? Ou plus simplement est-ce l’écran qui est moins énergivore  ?

Quoiqu’il en soit, il est possible d’atteindre 1,5 à 2 jours d’autonomie avant la recharge (surtout si on gère bien sa consommation grâce au mode « économie d’énergie »).
Un bon point donc, et qui du coup m’a agréablement surpris comme vous le comprenez.

  • Appareil photo dorsal :  13MP avec autofocus et double-flash LED. Mode vidéo 1080p@30fps. Voir un échantillon photo.
  • Appareil photo frontal : 8MP avec flash LED. Voir un échantillon photo.
  • Batterie : Non-extractible de 3.000 mAh. 1 heure de vidéo consommera 16-18% d’énergie.

En conclusion : une belle montée en gamme, à petit prix

Wiko réalise une très belle montée en gamme avec ce Ufeel Prime.
Et même si nous sommes encore loin des mastodontes du marché et de leurs S7 Edge et autres 7 Plus, il faut bien reconnaître que le Wiko Ufeel Prime est réussi alors qu’il est proposé à un prix agressif.

Le design est clairement une réussite, et même si l’on ne peut pas dire que ce dernier est réellement innovant, on peut au moins lui accorder le mérite d’être élégant et d’offrir une bonne finition (exception faite d’un cliquetis lors de l’usage des boutons ce qui en soit n’est pas un problème selon moi).

L’écran est également un point fort de ce mobile, grâce à une résolution 1080p encore très (trop) rare sur des mobiles entrée/moyen de gamme.
Et l’avantage est quasi-palpable, avec une image nette et agréable à regarde : effet cinéma.

Les performances sont assez moyennes, proche du passe-partout… mais elles sont largement suffisantes et permettent de faire fonctionner y compris les gros jeux 3D.
Autre atout de ce mobile (exploité pour ce qui est du multitâches) porte sur son importante quantité de mémoire vive (4Go !).

La connectivité est tout à fait bonne, comme il se doit, notamment avec la 4G.
Et petite particularité assez fréquente chez Wiko : le port USB dispose bien de la fonction OTG (« On The Go ») qui permet de brancher une clé USB pour avoir un surcroît de mémoire de stockage.

Une mémoire de stockage interne qui passe d’un très sympathique 32Go à un plus raisonnable, et c’est dommage, 21Go.
Et ce, dès le premier démarrage.

Enfin, les capteurs photos offrent des clichés de bonne qualité (pour un mobile vendu à ce prix bien sûr, il faut toujours relativiser).
Et l’autonomie est également une très bonne surprise à laquelle Wiko ne nous a pas toujours habitué sur sa gamme 2016.

Il s’agit donc d’un mobile que l’on recommande et qui ne souffre pas de réelle critique pouvant amener à ne pas l’acheter et l’utiliser.
Cependant, sa principale faiblesse ne porte pas sur ses propres caractéristiques et sa propre qualité, mais bien sur celles de ses concurrents, car désormais certains acteurs proposent des alternatives tout à fait crédibles, et à des prix très proches.

  • Les plus : design métal, prix raisonnable, performances tout à fait correctes, bonne autonomie, système d’exploitation et surcouche, capteur d’empreintes.
  • Les moins : batterie non-extractible, double-sim sauf si ajout d’une micro SD, 11Go de mémoire de stockage « perdus ».

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Wiko Ufeel Prime.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

14 commentaires

  1. Comme d’habitude excellente vidéo.
    Je suis à la recherche d’un smartphone dans ce genre et comme tout le monde, je le cherche bon et pas cher. Je plonge donc dans les différents tests qui trainent sur le web et je n’en ai pas trouvé de meilleurs que ceux de Marco. Ils sont exhaustifs et fouillés. Sur le Wiko Ufeel Prime, un petit défaut: la double SIM ou simple SIM et la carte SD. Je vis dans une zone frontalière et j’ai besoin de deux opérateurs, mais je pense que la RAM résiduelle des 32 Go est suffisante pour y caser pas mal de photos. J’ai l’habitude de mettre des films sur la SD, j’utiliserai donc ma clé micro-USB. A voir vos tests on peut hésiter avec le Honor 5 qui parait naviguer dans les mêmes mers. Quant aux problèmes de DAS, je n’utilise pas suffisamment mon appareil pour que les ondes maléfiques réduisent en bouillie mes connections cérébrales.
    Continuez donc comme ça, a faire des tests tip-top, comme on dit, vous nous aidez bien dans nos choix de matos.

  2. Bon vidéo mais…

    Tu as changé quelque chose à ton setup car je trouve le son moins bon (j’ai cru au début que cela venait de mon enceinte bluetooth mais non car cela ne le fait pas avec les autres chaînes que je regarde) ça le fait depuis la vidéo de déballage « TP-LINK NEFFOS C5 MAX »

    C’est dommage aussi que la balance des blanc est faussé sur cette vidéo car l’écran du Wiko a une teinte rose.

    Sinon ce Wiko Ufeel Prime à l’air a défaut avoir un nom à rallonge d’être un très bon phone.

    Avec un très beau design qui me rappelle plutôt les Meizu avec le dos et les bords arrondi et un peu de Samsung en façade. Il y a pire comme comparaison.

    Je suis plutôt mitigé sur la surcouche Wiko.
    Ils ont raison en faire pour se personnaliser et rentrer dans la cours des grandes marques mais je trouve qu’ils ont trop abusé sur les couleurs fluo et certains autres choix esthétiques que tu as décrit comme la suppression du tiroir d’applications (qui en passant revient à la mode Huawei l’a remis avec son Mate 9)

    De même pour la config matérielle c’est bon mais peut mieux faire avec par exemple un S6xx tout en restant sous les 300€
    Il leur manque vraiment un flagship comme porte étendard réunissant tout leur savoir faire comme l’Honor 7/8 ou OnePlus cad avoir de gros spec tout en ayant un prix agressif.
    C’est à cette condition qu’ils franchiront un pas et se fera vraiment connaître et reconnaître.
    Il faudrait aussi qu’ils arrêtent de multiplier des phones à la Samsung dont la plupart sont bas gamme font très (trop) cheap et qui a tendance à discréditer la marque.

    • En effet, j’ai changé les réglages du setup… et en effet, ça n’a pas été une bonne idée.
      Du coup, je suis en train de revoir les réglages, en espérant revenir à un niveau de qualité suffisant.

      Et merci pour ton avis sur le Wiko Ufeel Prime.
      Sait-on jamais… peut-être qu’un jour (2017 ?) Wiko sera très très énervé et se mettra à sortir des flagship à 350-400€ capable de faire du mal à des S7 (ou S8 de l’époque).

      A bientôt ;)

  3. Bonjour
    Merci pour le super test.
    Par rapport au ufeel std est il mieux ?
    Et surtout l’écran est ce du verre 2.5d ou plastique ?
    Pat

  4. Bonjour, super travail même si on a la frustration quand il est question de concurrence de ne pas avoir quqelques références fournies (ça peut aider les couillons comme moi)…
    Question sur un aspect non abordé : Verre de l’écran Gorilla quelque chose ou pas?
    et puisque je suis trèeeeeeees exigeant : j’habite dans une zone pas bien couverte, selon les amis qui viennent c’est la cata avec leurs phones,! alors celui-ci at-il une bonne accroche du réseau. (ma femme a un wiko ridge 4G et c’est pas terrible, voire mauvais).

    Voila, Voila Voila, merci d’avance :o)

    • Bonjour et merci pour ton commentaire.

      - pour la dalle, je n’ai aucune information tendant à confirmer qu’elle est traitée anti-rayure/anti-casse… et si c’était le cas, je pense que la marque aurait mis ce point en avant.
      - pour la couverture, pour ma part, je n’ai rien noté de négatif, au contraire. Une accroche tout à fait normale, sans décroche intempestive.

      A bientôt,
      Marco

  5. Finalement j’ai craqué pour un P9 lite 299€ – 20€ offerts par A….. et ODR à venir de huawei de 30€ c’est donc au final le même prix que le Ufeel Prime! On vera à l’usage!

  6. Salut Marco, merci pour ce test ! :). Je suis à la recherche d’un smartphone dans la même gamme du UFeel Prime qui me plait bien d’ailleurs ; voir mieux sans dépasser les 300€ de plus je voulais savoir, j’ai actuellement un Wiko Fever qui je dois l’avouer est assez décevant concernant son coté energievore/batterie je ne peux pas l’utiliser en gps dans la voiture même sur prise allume cigare vu qu’il se décharge … je voulais savoir si c’était le cas du Wiko Ufeel Prime aussi ? (comme j’utilise beaucoup mon gps sur mon smarphone c’est un critère important de mon coté)

    En te remerciant pour le travail et les tests que tu nous fournis ! ;)

    • Salut.

      Étonnamment, j’ai trouvé ce Ufeel Prime tout à fait correct sur l’autonomie, contrairement au reste des mobiles de l’année 2016…

      Y’a-t-il eu une optimisation logicielle, quelle chose qui a fait que le téléphone, pourtant « équipé comme les autres » (avec le même OS) a été amélioré sur ce point, je ne sais pas.

      Reste que pour ma part, lors du test, ce Ufeel Prime a tenu plus d’une journée avant chaque recharge.

      A bientôt

      • Merci Marco pour ta réponse rapide toujours un plaisir de venir fouiner sur tes tests pour voir ce que les nouvelles sorties ont dans le ventre et merci pour tes avis francs et sincères sur les produits testés. Je verrais dans quelques mois si son prix descend un peu ;), encore merci et a toute l’équipe de top for phone continuer ainsi c’est vraiment top ce que vous faites ;D

  7. Moi, je t’aime bien, Marco. Tu m’aimes bien, toi ?

  8. bonjour
    je voudrais savoir la calité d’écoute en comunucation.
    merci de me répondre

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>