Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Wiko Tommy : du bon entrée de gamme pas cher

Test du Wiko Tommy : du bon entrée de gamme pas cher

Si certains pensent encore que le géant sud-coréen qu’est Samsung est le constructeur le plus prolifique, ils feraient bien de regarder du côté du catalogue de Wiko.

En l’espace de 2 mois, le marseillais a totalement renouvelé sa gamme de smartphones « pas chers », et a lancé le Wiko Sunny, Wiko Jerry, le Wiko Lenny 3 et le Wiko Tommy (et encore, je ne parle même pas des Ufeel et autres).

Wiko ne relâche donc ni ses efforts, ni la pression imposée à ses concurrents, et couvre ainsi l’essentiel des besoins des utilisateurs, du moins sur le segment des mobiles à moins de 200€.

Et ce Wiko Tommy semble réellement intéressant, car proposé à un prix agressif (prix maximum en juillet 2016 : 129,90€), il est doté de bonnes spécifications.

De là à dire qu’il s’agit d’un Wiko Lenny 3 boosté, il n’y a qu’un pas…

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : passe-partout, mais bien fait

Test du Wiko Tommy - vue 02Ce Wiko Tommy est un mobile qui, s’il n’est pas doté du design le plus fashion qui soit, reste élégant et bien fini.
Élégant et recherché malgré tout, avec des effets de style tels que bouton on/off arrondi et toucher métal.

Ce mobile est disponible en plusieurs coloris : noir (la version testée), gris, vert-turquoise, rose.
On remarquera que seules les versions noire et grise ont un dos en « effet cuir », car les 2 autres versions (ndlr : vert-turquoise et rose) ont un dos en « soft touch ».

Reste que le côté « effet cuir », même s’il est doux au toucher, fait (à juste titre) terriblement plastique.

La prise en main est tout à fait conforme à ce que l’on peut attendre d’un smartphone doté d’un écran de 5 pouces et aux dimensions raisonnables.
Cependant, pour taper un SMS confortablement, il faudra nécessairement utiliser ses 2 mains.

Autre bon point pour les plus exigeants, ce téléphone possède bien une LED de notification (discrète, placée à gauche de l’écouteur).

  • Dimensions : 14,6 cm de long x 7,1 cm de large x 0,9 cm d’épaisseur | Poids : 165 grammes.

2. Image et son : de la HD 720p

Test du Wiko Tommy - vue 08Sans aucun doute, l’un des points forts de ce mobile porte sur son écran dont la résolution 720p (HD donc) est rarement trouvée sur un smartphone à ce niveau de prix.

On a donc bien ici un mobile doté d’un écran à la diagonale « standard » (5 pouces) et à la résolution adaptée.
Et de fait, la densité de pixels par pouce est tout à fait correcte (294ppp) ce qui permet d’avoir une imager nette.

Mais soit, l’image est tout de même d’une qualité appréciable, et on peut prendre un certain plaisir à regarder des vidéos.
D’autant que les angles de visions sont tout à fait bons, et viennent faire accepter un manque de contraste lié à la technologie employée (écran IPS).

Pour ce qui est du son, on se retrouve avec un habituel haut-parleur situé au dos de l’appareil.
Et qui par conséquent offrira un son très étouffé si le téléphone est posé dos contre une table.

En outre, le son procuré par ce même HP manque de puissance, même si dans l’absolu, cela reste acceptable.
Cependant, le son manque également de clarté (et ça, pour le coup, c’est moyen).

Au contraire de ce que propose le jack 3.5 ou l’écouteur qui pour le coup, offre un son de bonne qualité sans problème de distorsion.

  • Ecran : 5 pouces (IPS) avec résolution HD (1280 x 720 pixels), soit donc une densité de 294ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique

3. Performances : acceptables mais…

Test du Wiko Tommy - vue 14Aïe… ouille… mouais… bon…
Le Wiko Tommy est clairement plus « tortue » que « lièvre », et manque de chance, il ne s’agit pas ici d’une fable de La Fontaine.

Concrètement, ce téléphone est loin, très looooooooiiiiinnnn d’être une bête de course.
Un mobile doté de performances faibles.

Et pourtant, malgré un score très faible obtenu sur Antutu v6, ce Tommy arrive à s’en sortir.
Il fait donc parfaitement fonctionner les grosses applications, et les gros jeux 3D.

Ainsi, on bénéficie d’une image fluide sur des gros jeux, que ce soit Asphalt 8 ou bien encore Real Racing 3 et autres.

Bonne note que l’on retrouve sur l’ensemble des smartphones de la gamme « Y » de Wiko, la possibilité d’installer les applications et les jeux sur une carte micro SD.
Certes, cela suppose un investissement supplémentaire, mais qui permettra d’éviter d’être à court avec les 4Go de mémoire de stockage interne disponibles, et bien maigres…

  • Antutu (v6.2) : 23.600 points | Epic Citadel : 29,8 ips (mode « ultra haute qualité »).
  • Processeur : Quatre-coeurs 1,3GHz – 32 bits (Qualcomm) | Mémoire vive : 1Go  | Processeur graphique : Adreno 304.
  • Mémoire de stockage : 8Go de mémoire qui se transforme en 4Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : de la 4G sur la gamme « Y »

Test du Wiko Tommy - vue 15Le seul et unique mobile de la gamme « Y » a disposer de la 4G LTE !
Car rappelons que tous les autres mobiles de cette gamme ne sont que 3G (H+).

Cependant, cela s’assorti d’une contrepartie négative : l’absence de double sim…
De fait, le Wiko Tommy ne dispose donc que d’un seul emplacement pour votre sim (format « micro »).

A côté de cela, on retrouve toutes les connexions nécessaires à un smartphone moderne : WiFi (b/g/n), bluetooth (4.0), (a)GPS, jack 3.5, micro USB (2.0 et OTG), emplacement carte sim (format « micro »), micro SD (jusqu’à 64Go supplémentaires), radio FM, etc.

Pour ce qui est des capteurs, on notera la présence des capteurs suivants : accéléromètre, luminosité, proximité, boussole, proximité… mais pas de gyroscope et donc pas de VR (Virtual Reality ou encore Réalité Virtuelle en français).

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,75w/kg. C’est un score relativement élevé au regard de ce que peut proposer la concurrence sur des mobiles de la même catégorie.

5. Système d’exploitation : de l’Android surcouché par Wiko

Test du Wiko Tommy - vue 16C’est désormais acté… tous les mobiles commercialisés par Wiko depuis fin 2015 sont dotés d’un système d’exploitation surcouché.
Et ça n’est pas une mauvaise nouvelle en soit, car après avoir longtemps éviter toute customatisation du système, la marque marseillaise s’est décidée à l’optimiser, et ce sans tomber dans l’excès d’effets spéciaux et d’applications inutiles proposés par certains concurrents.

La surcouche apporte donc une modification du look (icônes, fonds d’écran) d’Android, ainsi que quelques applications et fonctionnalités.
Autre différence assez marquante : l’absence de profondeur de menu (remplacé par un raccourci listant toutes les applications et jeux installés sur le mobile).

Au registre des applications et fonctionnalités originales (et parfois développées par Wiko) on retrouve :
- Mes apps : qui remplace le « Menu » et offre une vue sur toutes les applications installées.
- Phone Assist : un vaste fourre-tout, avec un économiseur de batterie, le centre de gestion des notifications et des applications ayant le droit de se lancer automatiquement, la « blacklist » des numéros que vous allez pourvoir bloquer, le gestionnaire des applications utilisées par défaut, etc.
- Météo : une application joliment designée pour vous donner… la météo.
- Clean Master : installée par défaut, cette application est ici présente en raison d’un probable deal avec Wiko… et vous aurez tôt fait de la désinstaller.
- Smart Gesture (dans Paramètres) : cette option permet, une fois le téléphone en veille (écran éteint) et via une lettre dessiné au doigt sur le tactile, de réveiller le téléphone sur une application en particulier (par exemple, sur l’application « Appels »).
- Smart Action (dans Paramètres) : cette option permet d’accéder à des raccourcis (par exemple, un double-tap sur la touche accueil pour verrouiller le mobile, retourner le téléphone pour couper la sonnerie d’un appel, etc.).

  • Système d’exploitation : Android 6.0 « Marshmallow » | Surcouche : Wiko.

6. Usage : correct, mais autonomie à revoir

Test du Wiko Tommy - vue 19On passera rapidement sur les usages que tous les smartphones offrent de nos jours (appels et SMS/MMS/emails, consultation de page web, jeux 3D, lecteur mp3 et vidéo, etc.).
Et nous nous attarderons sur les 2 usages qui permettent encore de différencier les mobiles entre eux… à savoir la qualité offerte par les capteurs photos, ainsi que l’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo elle est tout juste correcte pour un mobile commercialisé à ce prix.
En effet, on a bien les mêmes capteurs que sur le Wiko Lenny 3 par exemple, mais le prix étant plus élevé, on est en droit d’estimer un petit mieux.
Donc, sans être mauvaise, il est clair que la qualité photo est tout juste passable ici (et donc tout juste acceptable).

Pour ce qui est de l’autonomie, elle est très juste… tout au mieux une journée avant la recharge.
Et c’est relativement étonnant quant on pense au processeur peu énergivore ainsi que la batterie dotée d’une bonne capacité.

Y’a-t-il un surconsommation de la part du système d’exploitation et de processus qui se déroulent en tâches de fond ? Peut-être.
Reste que le test habituel de consommation énergétique lors du visionnage d’une heure de vidéo a été plutôt cinglant.
Heureusement, le mode économie d’énergie présent dans ce mobile devrait vous permettre de vous en sortir.

  • Appareil photo dorsal :  8MP avec flash LED et autofocus (en vidéo, 720p maximum). Voir un échantillon photo.
  • Appareil photo frontal : 5MP. Voir un échantillon photo.
  • Batterie : Extractible de 2.500 mAh. 1 heure de vidéo consommera 24-26% d’énergie.

En conclusion : c’est bien trouvé, c’est bien Tommy*

Ce Wiko Tommy est clairement le meilleur des Wiko de la gamme « Y » à l’heure actuelle…
Certes, il existe aussi le Wiko Robby, mais ce dernier n’étant pas 4G (ce qui est rédhibitoire pour ma part) ne mérite donc pas la 1ère place.

Cependant, ne vous méprenez pas… car je ne suis pas des plus enthousiastes.
En effet, si ce mobile apporte de bons plus par rapport à un Wiko Lenny 3 qui notamment n’est que 3G et a une « petite » batterie de 2.000 mAh, il n’en reste pas moins que j’ai du mal à accepter les +30€ demandés par la marque marseillaise.

Mais soit, avouons tout de même que ce Wiko Tommy est un bon mobile.
Un mobile que je peux donc vous recommander sans aucun doute, si ce n’est que (fait rarissime chez Wiko) ce mobile n’est pas double sim.

  • Les plus : prix bas, 4G, installation des applis/jeux sur la micro SD, design réussi.
  • Les moins : mémoire interne faible (8Go de ROM, 1Go de RAM), performances faibles (mais suffisantes pour du jeu 3D), pas de double sim, autonomie très juste.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Wiko Tommy.

———-
« c’est bien trouvé, c’est bien Tommy » fait référence au slogan (et aux pubs) d’une marque des années 80 : Tomy.
De quoi parler aux trentenaires et plus… désolé pour les autres :p

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

24 commentaires

  1. Sinon, Marco, (désolé du du doublon éventuel), et toi, quel téléphone est ce que tu possède ? ;-)

  2. Bonjour. Je commence à réfléchir pour changer mon microsoft 640 pour un Android. Je suis intéressé par un Wiko. J’aimerais un 5.5 pouces. Est ce que le ridge fab est bien ? Que me conseilleriez vous. ?

    • Commence à dater le modèle Fab qui était bien au lancement mais là je sais pas :/
      De plus il n’y a pas encore de remplaçant en 5,5″ chez Wiko (les U Feel sont plus petit)

  3. Bon test comme d’hab
    Sur ce point là rien à dire ce qui n’est pas le cas du phone.

    Ce Lenny est à l’opposé des U Feel qui eux sont intéressant.
    Là ça fait plus pensé à de la chinoiserie d’il y a quelques années.
    Pile l’exemple de smartphone que je n’aime pas, à force de ramener le prix vers le bas on se retrouve avec ce genre de phone.

    Bref phone à oublier.

  4. jojo 6.0.1 / V10.b

    bullsh*t no ?
    129.90 € c’est encore trop !
    ha ! c’est en blister on n’est pas obligés de les vendre le client ce débrouille ouff !

  5. Bon retour Marco et merci pour le test. Le DAS est certe un peu élevé mais moins que celle des smartphones de la gamme honor et en particulier celui du honor 8 ou on atteint 1,5 de W/Kg ; pour un moyen/haut de gamme et je trouve ça choquant en 2016.

    Sinon j’ai une question : est ce normal que mon j3 2016 perde 15% d’autonomie par jour sans utilisation vidéo ou internet, uniquement pour 10 min d’appel quotidienne ? Parce que mon vieux Wiko âgé de 3 ans a une meilleure autonomie que lui !!!

  6. Bonjour
    Malheureux possesseur d’un Galaxy Note 3 qui vient de glisser dans les toilettes (oupsss) , je me suis procuré le Wiko Tommy un peu dans l’urgence. Critère indispensable étant la 4G et la présence d’une carte SD.
    Certes il n’est pas rapide, mais pour ce prix (et l’urgence) faut pas demander trop.
    Je n’ai eu aucun problème pour retrouver mes diverses applications et données (merci Google et la SD) .
    Maintenant je vais étudier calmement l’opportunité de me payer un « super » et cher smartphone

  7. J’ai oublier dans mes critères de choix, l’immédiateté de me sortir du pétrin de n’avoir plus aucun moyen de communication. Quand « tout » est sur un appareil muet c’est la galère
    En résumé je suis agréablement surpris par cet appareil.
    Et mes critères pour mieux vont être plus complexe car plus d’urgence : « noyable » – 4G – Grand au moins 5.5 – carte SD – Android 6.0 « Marshmallow » – Autour de 400€
    Cela doit se trouver

  8. Oupsss pas « noyable » mais l’inverse Étanche norme IP68

  9. Je n’arrive pas à connecteur mon tommy pour charger des images sur mon pc
    il ne reconnaît pas le téléphone

  10. bonjour, je pose-de le tommy, pour l’autonomie je tiens une journée avec. Pour les soucis d’autonomie je désactive le Bluetooth et la il tiens deux jours. Je pense que le souci d’autonomie des smartphone wiko viens du Bluetooth qui surconsomme anormalement.

  11. Mis à part l’Os, y a-t-il une différence avec le Rainbow 4G?

  12. Bonjour j’avais le Wiko lite 4G et en téléphonant on pouvais voir son correspondant mais pas avec le Wiko Tommy pourquoi?

  13. au bout de 3 mois d’utilisation , je constate un gros probleme de son, je renvoie le telephone et on me répond que mon appareil est oxydé et que dans ce cas la garantie n’est pas possible; j’ai un wiko Tommy et si vous avez le meme probleme vous pouvez me contacter; je’ai du mal a accepter que en 3 mois il puisse y avoir de l’oxydation sinon cela veut tout dire sur la qualité…

  14. Bonjour, entre le Wiko Tommy et le LG K8, que conseillez-vous ? Merci :)

  15. Bonjour,

    Je possède ce téléphone depuis fin août et, globalement, j’en suis content.

    J’ai cependant récemment eu une légère déconvenue avec celui-ci lorsque j’ai acheté une carte micro SD 64 Go, et que je me suis rendu compte qu’elle n’était pas compatible avec ce dernier. En effet, comme indiqué sur la page DeviceSpecificaitons le Wiko Tommy ne supporte pas les micro SDXC.

    Le truc que je ne comprends pas, c’est que Wiko prétend qu’on peut aller jusqu’à 64 Go, mais, de ce que j’ai lu sur le site de SanDisk et des produits que j’ai vu sur Amazon, la norme micro SDHC ne monte pas au-dessus de 32 Go.

    Quelqu’un aurait-il une idée de la raison pour laquelle Wiko affiche qu’on peut insérer des cartes micro SD jusqu’à 64 Go ?

    Merci d’avance,

    Boris

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>