Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Wiko Pulp Fab 4G : le même, en plus grand

Test du Wiko Pulp Fab 4G : le même, en plus grand

Si on s’attarde sur la stratégie commerciale adoptée par Wiko au cours des 2 dernières années on remarquera une chose évidente : l’arrivée massive et continue de nouveaux modèles.
Ainsi, pas un mois ne se passe sans que la marque sino-française ne commercialise un nouveau modèle, avec toutes les variantes de couleurs et de formes que cela peut comporter.

Et c’est le cas du Wiko Pulp 4G et du Wiko Pulp Fab 4G, tous les 2 issus d’une même base technique commune (ce qui explique également les performances similaires de ces 2 modèles).
Le Wiko Pulp Fab 4G présente cependant quelques différences, dont par exemple un écran plus grand et une batterie à la capacité plus importante.

Le tout pour un prix en hausse de 179€ (maximum conseillé : décembre 2015) contre 149€ pour le Pulp « tout court ».

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : gloire à toi, Plastique !

Wiko Pulp Fab 4G - vue 02On prend le même look, les même éléments de finition, et on étire le tout de 1,1cm sur la longueur et 0,5cm sur la largeur.
Globalement, c’est ce qu’on fait les concepteurs de ce modèle.

La prise en main est améliorée du coup, le téléphone devient moins glissant.
Cependant, impossible de saisir un SMS/email d’une seule main.

Pour ce qui est de la qualité d’assemblage, rien à redire, on est sur un bon standard de qualité.
Mais le mobile étant 100% plastique, il présente la même souplesse du châssis que son petit frère… inutile de dire que mieux vaut ne pas le laisser dans la poche de son jean lorsqu’on s’assoit. 

Ce mobile est lui aussi déclinée en plusieurs coloris :
noir (la version testée), blanc, rouge, bleu, chocolat.

  • Dimensions : 15,5 cm de long x 7,9 cm de large x 0,9 cm d’épaisseur | Poids : 168 grammes

2. Image et son : écran qui grandit, densité qui réduit

Wiko Pulp Fab 4G - vue 05Que se passe-t-il lorsqu’à résolution égale, on étire la diagonale d’un écran ? Et bien, on améliore certes le confort de lecture, mais on réduit également la densité de pixels au risque de dégrader la finesse de l’image.
En toute logique, c’est ce qui s’est passé avec le Pulp Fab qui présente une densité de pixels inférieur à celle du Pulp « tout court » (près de 10% en moins).

L’image est donc un peu moins nette, un peu moins fine, sans cependant tomber dans un dramatique amas de gros pixels.
On a donc encore plaisir, de manière relative, à regarder une vidéo sur cet écran (dont on notera la bonne – mais pas bluffante – luminosité, et les couleurs plutôt vives).

Pour le son, là aussi, rien de surprenant à ce que je vais écrire : on a un haut-parleur qui, situé en position dorsal, fourni un son étouffé lorsque le mobile est posé sur une table.
Mais dans l’absolu, le son reste de bonne qualité, pour peu que vous n’essayez pas de pousser ce dernier à fond, car il sature alors assez rapidement.

  • Ecran : 5,5 pouces (IPS, full lamination) avec résolution HD (1280 x 720 pixels), soit donc une densité de 267ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique.

3. Performances : sans surprise, mais suffisantes

Wiko Pulp Fab 4G - vue 12Aucun surprise pour ce qui est des performances, qui sont identiques à celle du Pulp « tout court ».
On a donc ici un mobile qui fonctionne parfaitement bien, peut faire fonctionner de grosses applications (sans aucun problème) et les gros jeux (test : Asphalt 8 en mode qualité graphique élevée).

Des performances assez raisonnables, mais acceptables, liées à des composants entrée de gamme mais de qualité (exemple : processeur Qualcomm Snapdragon 410)
Et les 2Go de mémoire vive (RAM) permettent d’aborder le multi-tâches sereinement.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage interne (ROM), les 16Go revendiqués par le constructeurs fondent dès le premier démarrage… comme toujours.
Mais fort heureusement, on retrouve dans ce mobile un emplacement micro SD permettant d’ajouter jusqu’à 64Go de mémoire.

Toujours pour ce qui est des performances, elles permettent à ce téléphone de proposer une bonne fluidité d’images, comme l’atteste Epic Citadel avec plus de 30 images par seconde, et près de 60 images par seconde dès que l’on redescend le niveau de qualité graphique (et que l’on passe en mode « hautes performances »).

  • Antutu (v6) : 28.300 points | Epic Citadel : 31.7 ips (en mode ultra-haute qualité).
  • Processeur : Quatre-coeurs 1,2GHz 64 bits (Qualcomm Snapdragon 410 – MSM8916)| Mémoire vive : 2Go  | Processeur graphique : Adreno 306.
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 11,5Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète

Wiko Pulp Fab 4G - vue 14De nos jours, il semble presque impensable d’acheter un smartphone (du moins, dès qu’il s’agit d’un entrée de gamme et plus) qui ne soit pas doté de la 4G.
Bonne note, comme l’indique son nom, le Pulp Fab 4G est vraiment doté… d’une connexion 4G avec les fréquences nécessaires pour une couverture parfaite en France (B3/B7/B20).

A cela s’ajoute l’incontournable connexion 3G (et bien sûr 2G) avec les fréquences 900 et 2100MHz.
Le Pulp Fab est en outre un GSM (appels et SMS)  quadribandes utilisables dans tous les pays du monde.

Comme il se doit sur un smartphone moderne, on retrouve du WiFi, bluetooth, aGPS, micro USB (USB OTG), double emplacements pour cartes sim (format micro), radio FM, jack 3.5, emplacement micro SD, etc.
Certes, on pourra dire qu’il manque une connexion NFC et infrarouge… que de toute façon personne n’utilise.

On remarquera en outre que les accroches sur ce mobile sont bonnes, que ce soit en GSM, web mobile, ou bien encore WiFi et aGPS.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,378w/kg (à la tête). C’est un score tout à fait correct (voire même bon), pour un mobile conçu et commercialisé en 2015.

5. Système d’exploitation : Android un peu surcouché

Wiko Pulp Fab 4G - vue 13Depuis début 2015 (notamment lors de la présentation des mobiles de la marque sur le MWC15), Wiko a pris pour habitude de placer une surcouche maison sur ses mobiles.
Une surcouche qui présente l’avantage de ne pas trop dénaturer un Android « stock », tout en apportant un design un peu moins austère et une amélioration de l’ergonomique.

Une surcouche qui, sur le plan du design, apporte de nouveaux fonds d’écran, ainsi que des icônes revues.
Et pour ce qui est de l’ergonomique, comme souvent sur les mobiles de conception chinoise, on remarque l’absence de profondeur de navigation.
Tout est lié à des panneaux d’accueil, qui se suivent les uns les autres, et présentent toutes les applications et jeux installés.

On notera quelques fonctions originales (mais qui ne sont pas « made by Wiko ») telles que :
- Smart gesture : permet, par exemple, de prendre une photo en survolant l’écran de sa main (si l’application photo est déjà ouverte, ce qui réduit l’intérêt de la chose du coup)
- Smart awake : permet, lorsque le téléphone est en veille, de le réveiller sur l’application « appel » en dessinant un « c » sur l’écran, ou d’arriver sur le panneau d’accueil en double-tapant.

  • Système d’exploitation : Android 5.1 « Lollipop » | Surcouche : Wiko.

6. Usage : un entrée de gamme qui fonctionne parfaitement

Wiko Pulp Fab 4G - vue 06Inutile de s’attarder sur les usages de base offerts par un smartphone (lecture d’un mp3, d’une vidéo, d’une page web, d’un email, envoi d’un SMS, appeler, etc.).
Reste donc 2 usages sur lesquels les smartphones parviennent désormais à se différencier : la photo et l’autonomie.

Pour ce qui est de la photo, on a ici un capteur dorsal de 13MP, qui prend des photos d’une qualité tout à fait convenable, même si j’avoue être un peu déçu par la qualité finale, tant je m’attendais à mieux.
Au contraire du capteur frontal où je m’attendais à une mini-catastrophe, et au final, le résultat obtenu est au-dessus de mes attentes.
Mais je vous laisse vous faire votre propre idée en consultant les échantillons photos (voir les liens) ci-dessous.

Pour l’autonomie, elle est de bon niveau.
Avec de 15% de batterie consommée pour une heure de vidéo, il s’agit d’un mobile capable de dépasser les 1 jours avant la recharge (n’espérer pas atteindre le 2 jours cependant).

En conclusion : une version XXL intéressante

La similitude entre le Wiko Pulp 4G et le Wiko Pulp Fab 4G est si importante que certains diront « à quoi bon ? ».
A quoi bon proposer 2 mobiles presque identiques, dont les seules différences portent sur la faille de l’écran et la capacité de la batterie ?

Or, proposer plusieurs variantes d’un même modèle, c’est avoir plus de chances de plaire à tous les publics, à tous les consommateurs… et donc de booster le volume de ventes de la marque.
C’est aussi un très bon moyen pour assommer la concurrence en noyant le marché de nouveaux modèles qui prendront autant de places dans les rayons des magasins et laisseront de moins en moins de places aux autres marques.

Mais qu’on aime ou pas cette stratégie commerciale et marketing, il n’en reste pas moins que ce Fab est intéressant, car pour un prix légèrement supérieur à celui de la version standard (+30€ pour être précis), il en propose un peu plus.

Il s’agit donc d’un mobile que l’on peut, lui aussi, recommander, si vous rechercher une version « plus grande ».
Cependant, bon sang, le côté « tout-plastique » montre ses limites, avec un mobile au châssis trop souple, et potentiellement sensible à la flexion : gare à ne pas vous asseoir violemment avec le mobile dans votre poche arrière de jean…

  • Les plus : le prix, les spécifications en général (dont la 4G, les performances acceptables, etc.).
  • Les moins : Relativement mollesse du cache-batterie, le côté « tout-plastique » et la souplesse du châssis.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Wiko Pulp Fab 4G.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

7 commentaires

  1. Même commentaire que pour le Pulp non Fab.
    Si ce n’est que c’est vraiment bête de ne pas avoir mis une Led en façade sur la version Fab surtout que sur tous les autres points les deux phones sont traité pareil (à l’exception de la taille d’écran et de la batterie bien évidemment)

  2. bonjour, je ne savais pas comment contacter le site donc pour info : petite faute d’orthographe paragraphe 6 : »Reste donc 2 usages sur lesquels les smartphones parviennent désormais à ce différencier : la photo et l’autonomie » c’est plutôt « à SE différencier »

  3. Très bon téléphone oui. Par contre la connexion wifi est très instable et se déconnecte en permanence. Qlqun a une solution à ça ?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>