Flash news
Accueil » Diverses marques » Test du Vernee Mars : … et ça repart

Test du Vernee Mars : … et ça repart

vernee-mars-vue-03

Mars, c’est le nom d’une barre chocolatée, d’une planète et du dieu de la guerre. Mais c’est également le nom du dernier smartphone de la très jeune marque chinoise Vernee.

Un terminal que j’attendais avec impatience afin de pouvoir le tester pour vous.

Cela a été rendu possible grâce à GearBest* qui a eu l’amabilité de m’en envoyer un exemplaire.
En ce mois de novembre 2016, vous pourrez notamment retrouver le Vernee Mars sur leur boutique en ligne au prix de 180,75 Euros HT (avec le coupon vernee8Mars).

Hormis le téléphone, la boîte contient un câble USB/USB-C, un chargeur de 2.0 A, un guide de démarrage rapide en anglais et un trombone servant à extraire le tiroir SIM.

Mais sans plus attendre, voyons ensemble qu’est ce que ce Vernee Mars a dans le ventre.

1. Esthétique : la classe

vernee-mars-vue-04

Vernee a beaucoup misé sur le design de ce smartphone et il faut bien reconnaître qu’il est magnifique.
Son boîtier est composé à 98% d’aluminium (anodisé), avec des bords chanfreinés autour de l’écran.

Ce dernier est protégé par une vitre Corning Gorilla Glass 3 (et par un film protecteur) et occupe 81% de la face avant.
On pourrait presque dire que cet écran est borderless, puisque les bords gauche et droit ne sont que d’1 millimètre.

Il est surmonté d’un écouteur protégé par une grille, d’un capteur photo, des capteurs de luminosité/proximité et d’une LED de notifications.

vernee-mars-vue-14
Pas de touches sensitives, celles-ci étant intégrées à l’écran elles sont donc tactiles.
Signalons que leur position est paramétrable via l’application « Paramètres ».

vernee-mars-vue-05

A l’arrière du téléphone, on remarque que les lignes d’antennes présentent le même dessin que celui utilisé sur l’iPhone 7 et le Meizu Pro 6.
Notez que le matériau utilisé pour ces lignes d’antennes est très sensible aux rayures.

L’objectif photo placé dans le coin supérieur gauche ressort légèrement. Il est bordé d’un anneau chromé et accompagné d’un flash dual-tone.
Plus bas, on note la présence de la marque Vernee et des mentions « Model Mars » et « Designed by Vernee. Assembled in China ».

vernee-mars-vue-08

vernee-mars-vue-09

La tranche supérieure du mobile accueille un port jack 3.5, alors que sur la tranche inférieure on remarque une entrée micro (la seule), un port USB-C et la grille du haut-parleur.

vernee-mars-vue-06

vernee-mars-vue-07

Le côté gauche abrite le tiroir SIM (1 micro SIM + 1 nano SIM ou 1 micro SIM + 1 micro SD), alors que le flanc droit est densément occupé par la touche de volume, le bouton d’allumage (rainuré) et le lecteur d’empreintes digitales.

Un design au top qui ne laissera pas indifférent que ce soit en couleur Or ou Gris, comme pour notre exemplaire de test.

Pour le reste, on peut dire que ce phablet tient bien en main, mais qu’il s’avère un peu glissant.

  • Dimensions : 15,1 cm de long x 7,3 cm de large x 0,76 cm d’épaisseur | Poids : 165 grammes

2. Image et son : un très bel écran

vernee-mars-vue-10

L’un des points forts de ce smartphone chinois réside dans son très bel écran 2.5D de 5,5 pouces.
Les couleurs sont belles et le niveau de contraste est très bon, tout comme les angles de vue.
La luminosité est également très satisfaisante.

Cet écran fournit vraiment une très belle image, d’autant que la résolution Full HD permet de bénéficier d’un niveau élevé de pixels par pouce.
On prendra donc plaisir à regarder des vidéos ou des films sur un tel écran.

Pour ce qui est du son en communication, il est très satisfaisant. On comprend bien son correspondant.
Si le haut-parleur fournit un son suffisamment puissant pour réveiller vos voisins, j’ai l’impression que ce son est légèrement étouffé.
Rien à redire en ce qui concerne le jack 3.5.

  • Ecran : 5,5 pouces (IPS Full-lamination) avec résolution 1920 x 1080 pixels, soit donc une densité de 401 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : du milieu de gamme

vernee-mars-vue-12

Avec un score de 49.470 points sur Antutu, le Vernee Mars est loin d’atteindre les performances de son aîné, l’Apollo Lite.
Mais tout cela reste finalement théorique, puisque avec un score de 42,6 FPS sur Epic Citadel en mode « Ultra High Quality », ce Vernee Mars est capable de faire tourner sans problème presque tous les gros jeux 3D et les grosses applications proposés sur le Play Store.

De plus, la navigation dans les différents bureaux, dans les différents menus et sur Internet est très fluide.

Pour ce qui est de la mémoire vive, utile dès que l’on veut faire du multitâche, on a ici pas moins de 4Go de RAM.

La mémoire de stockage est amputée par le système d’exploitation, et les 32Go revendiqués par la marque se transforment rapidement en 25Go.
Fort heureusement, il est possible d’ajouter une carte micro SD (+128Go).

  • Antutu Benchmark (v6.2.1) : 49.471 points | Epic Citadel (High Performance) : 56 ips
  • Processeur : Octa-core Mediatek Helio P10 MT6755 64 bits cadencé à 2,0GHz | Mémoire vive : 4Go  | Processeur graphique : Mali-T860MP2
  • Mémoire de stockage : 32Go de mémoire qui se transforme en 25Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : il y a des Pokemon sur Mars?

vernee-mars-vue-16

La chasse aux Pokemon sera bien autorisée sur Mars puisque du côté des capteurs on dispose bien d’une boussole et d’un gyroscope.
En plus de cela, on a les traditionnels capteurs de luminosité et de proximité, un accéléromètre, un capteur de pression, un gravity sensor, un capteur d’accélération linéaire, un capteur de rotation et un capteur de champ magnétique.

Mais surtout, il bénéficie d’un lecteur d’empreintes digitales qui fonctionne très bien et qui est très réactif.
Son positionnement sur la tranche droite du téléphone est pour moi ce qui se fait de mieux, ainsi il tombe tout naturellement sous le pouce des droitiers et sous l’index des gauchers.

Le Vernee Mars est un smartphone moderne qui permet de bénéficier du WiFi a/b/g/n/ac, du Bluetooth 4.0, du (A)GPS/Glonass, de 2 emplacements SIM (IMEI en 35), d’un emplacement micro SD (carte non fournie), de la radio FM, d’un port jack 3.5, d’un port USB-C (OTG), etc.

Pour ce qui est de la fonction GSM, ce smartphone est, en toute logique quadribande.
Cela vous permettra donc d’émettre et de recevoir des appels partout dans le monde.

Et pour le Web mobile, ce Vernee Mars propose une connexion 3G+ en 900 et en 2100 MHz, les 2 fréquences nécessaires pour une accroche complète dans l’Hexagone.

Et bonne nouvelle, pour la 4G LTE (de catégorie 6), le composant radio de ce phablet chinois supporte toutes les bandes de fréquences utilisées en France et en Belgique.
On a donc bien de la 1800, de la 2100, de la 2600 et de la 800 MHz, la « fameuse » B20.

En ce qui concerne les accroches réseau, elles sont bonnes que ce soit en 2G/3G/4G ou en WiFi.
Pour le GPS, dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 85 secondes (5 satellites) au Mars avant d’obtenir un premier fixe. Ce n’est pas ce qui se fait de mieux…

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : Non communiqué et donc non mesuré par la marque.

5. Système d’exploitation : un Android (bientôt) à jour

vernee-mars-vue-15

Comme tous les smartphones chinois, le Vernee Mars tourne sous l’OS de Google, ici dans sa version 6.0 Marshmallow.
Cependant, Android Nougat 7.0 sera disponible dans le courant du mois de décembre en mise à jour OTA.

1vernee-mars-7-0

1vernee-mars-nougat
Il faut quand même savoir qu’au moment où je fais ce test (en novembre 2016), Android Nougat 7.0 est déjà disponible en Beta pour le Mars.

vernee-mars-vue-11

Niveau surcouche, c’est simple, il n’y en a pas. On se retrouve donc sur un Android pur.

  • Système d’exploitation : Android Marshmallow 6.0 | Surcouche : aucune

6. Usage : de belles photos

vernee-mars-vue-18

S’il est désormais inutile de présenter un smartphone et ses usages de base (appels, SMS, consultation d’une page Web, lecture de MP3 et de vidéos, consultation d’emails, etc.), il y a toujours deux caractéristiques sur lesquelles on arrive encore à voir les différences entre les « bons » et les « mauvais » smartphones : il s’agit de la qualité photo proposée par les capteurs avant et arrière, et de l’autonomie.

Dans les deux cas, on est sur du bon!

Le capteur photo dorsal de 13 mégapixels d’origine Sony avec autofocus et flash dual-LED délivre de bons clichés.

vernee-mars-vue-02

A cela, il faut ajouter une caméra frontale de 5 mégapixels qui permettra de faire de beaux selfies.

vernee-mars-vue-01

Pour l’autonomie, elle est dans la moyenne.
En effet, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 20% de l’énergie contenue dans la batterie de ce Mars.

vernee-mars-vue-17

En utilisation « normale », comptez une journée!

Mais la bonne nouvelle, c’est que la batterie du Vernie Mars est compatible avec la technologie de recharge rapide (Vcharge).
Vous obtiendrez ainsi 50% de charge en 30 minutes.

  • Appareil photo dorsal :  13 mégapixels
  • Batterie : Fixe de 3000 mAh.

En conclusion : je craque…

vernee-mars-vue-13

Il est évident que par rapport à l’Apollo Lite, Vernee a fait des efforts au niveau de la qualité de fabrication.
Les matériaux sont premium mais on note juste que ceux employés pour les lignes d’antennes se rayent très vite.

On est en présence d’un appareil au design magnifique, doté d’un très bel écran, d’un APN dorsal délivrant de belles photos et d’une autonomie dans la moyenne.
Le son du haut-parleur peut paraître légèrement étouffé, mais rien de dramatique.

Ce smartphone n’est pas vraiment un avion de chasse, mais il permet de faire fonctionner sans problème la plupart des gros jeux 3D présents sur le Play Store.

Mais pour moi,  la cerise sur le gâteau c’est le lecteur d’empreintes digitales présent sur le flanc droit et qui tombe naturellement sous mon pouce. Il est très réactif!

Il est évident que chez Top For Phone on est pas devins et que l’on est pas en mesure de savoir comment le Mars se comportera au fil du temps, mais Vernee semble être un constructeur chinois « qui en veut » et qui fait des efforts.
C’est donc une marque à suivre…

Vous l’aurez certainement compris, pour moi le Vernee Mars est un bon smartphone.

  • Les plus : Design premium en métal, écran Full HD.
  • Les moins : Son du haut-parleur légèrement étouffé, lignes d’antennes très sensibles aux rayures.

* Le nom des boutiques partenaires est cité à titre indicatif. Top For Phone est totalement indépendant et ne pourra donc être tenu responsable des délais de livraison et des défauts ou malfaçons rencontrés sur les différents appareils.

Galerie photos :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>