Accueil » Tests & Comparatifs » Test du TP-Link Neffos X1 : arrivée remarquable d’une nouvelle marque

Test du TP-Link Neffos X1 : arrivée remarquable d’une nouvelle marque

TP-Link est une marque réputée pour ses solutions réseaux (routeurs, switchs, modems, etc.) et qui a atteint en la matière le rang de leader mondial.
Or, depuis 2015 au niveau international, et 2016 au niveau français (voir le test du TP-Link Neffos C5 Max), la marque a lancé une gamme de smartphones nommés Neffos.

Dans cette gamme de mobiles Android, on retrouve notamment le dernier né, le TP-Link Neffos X1 (le petit frère du Neffos X1 Max).
Un mobile est vendu à petit prix : 199€ prix maximum conseillé. (ce mobile existe également dans une 2ème version à 249€ : 3Go de RAM/32Go de ROM).

Mais est-ce suffisant pour en faire un bon mobile, la réponse dans ce test du TP-Link Neffos X1 (référence TP920A).

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : l’élégance du tout métal

TP-Link Neffos X1 - vue 03Le Neffos X1 possède un design abouti, lié à son châssis et sa carrosserie « tout métal ».
Un mobile élégant avec un très bon niveau de finition, si on excepte le très léger mouvement et cliquetis associé au bouton physique « muet ».

Un bouton « muet » qui est d’ailleurs l’une des originalités de ce mobile (bouton que l’on avait connu sur l’iPhone 4, ou bien encore le plus récent OnePlus X, etc.).
Ce bouton permettant alors de passer d’un mode avec vos sonneries à un mode discret.

Outre ce design abouti, on retrouve également un écran donc le taux d’occupation de la face avant et tout à fait correct.
Avec plus de 76% d’occupation, ce mobile montre un design optimisé, et des marges (épaisseurs) de part et d’autre qui sont dans la bonne norme.

Remarquons également l’effet 2.5D qui permet d’avoir cette effet de bords arrondis de l’écran qui offre un confort supplémentaire à l’usage.
Ce qui évite d’avoir des angles tranchants sur cette même face du téléphone.

Et pour celles et ceux qui aiment avoir le choix, sachez que ce mobile est décliné en gris argent ou doré (les 2 modèles ayant une face avant noire).

  • Dimensions : 14,2 cm de long x 7,1 cm de large x 0,8 cm d’épaisseur | Poids : 135 grammes.

2. Image et son : tout à fait correct

TP-Link Neffos X1 - vue 06L’image du Neffos X1 est nette, grâce à une densité de pixels proche des 300 pixels par pouce (précisément 294 ppp).
Cependant, on remarquera des angles de vision relativement faibles, qui obligeront à regarder l’écran de face.

Pour ce qui est de la luminosité, cette dernière est satisfaisante avec un score allant de 370 (aux bords) à 420 nits (au centre).
Score au-dessus de la grande majorité des smartphones entrée de gamme, mais qui montre une certaine tendance à ne pas être homogène de toutes parts.

Le son fourni par le haut-parleur est quant à lui  très puissant. Il dépasse même les 110 décibels à la sortie (et plus de 80 db à 30 cm).
Et pour le jack 3.5 et l’écouteur, rien à redire, le son est d’une qualité tout à fait convenable.

  • Ecran : 5,0 pouces avec résolution HD (1280 x 720 pixels), soit donc une densité de 294 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique.

3. Performances : moyennes et appréciables

TP-Link Neffos X1 - vue 13Si le Neffos X1 est loin d’être une bête de course, ses performances sont là aussi, dans la bonne moyenne des smartphones entrée de gamme.
Du coup, on a ici un mobile qui est capable de faire fonctionner les grosses applications (y compris en multitâches), et qui est capable également de faire fonctionner les gros jeux 3D (avec une belle fluidité d’image en raison d’un écran qui n’est qu’un 720p).

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, on regrettera que les 16Go revendiqués par le constructeur se transforment en un bien plus modeste 8,8Go disponibles lors du premier démarrage.
Chose surprenante lorsqu’on se dit (au premier coup d’oeil) que la surcouche ne doit pas être si gourmande que ça. C’est donc environ 2Go de perdus face à la concurrence, dont on a du mal à trouver à quoi ils ont pu être utilisés.

Reste que ce mobile permet d’ajouter une micro SD, et bonne nouvelle, il est possible d’installer les applications et les jeux sur cette dernière.
De quoi satisfaire les utilisateurs gourmands (ceux qui aiment installer des gros jeux de plusieurs gigaoctets).

On remarquera que ce mobile existe en 2Go RAM/16Go ROM, mais aussi en 3Go RAM/32Go ROM.
Mais cette dernière version n’arrivera probablement jamais en Europe et se destine principalement au marché asiatique.

  • Antutu : 45 100 points | Epic Citadel (mode « ultra haute qualité ») : 50,5 ips.
  • Processeur : Huit coeurs dont 4 coeurs à 1,8GHz et  4 coeurs à 1.0GHz – 64 bits (Mediatek MT6755T – Helios P10) | Mémoire vive : 2Go  | Processeur graphique : Mali-T860 MP2 à 550 MHz.
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 8,8Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète et satisfaisante

TP-Link Neffos X1 - vue 15Comme c’est généralement le cas dans les smartphones de conception chinoise, ce Neffos X1 est un mobile double-sim.
Double-sim « standy-by » comme toujours, qui ne permet de recevoir qu’un appel à la fois sur les 2 lignes, et dont une seule carte sim peut être affectée à la réception de données (tout à fait normal).

Un mobile qui accepte également les cartes mémoire micro SD (jusqu’à +128Go).
Cependant, l’ajout d’une micro SD entraîne la suppression de l’emplacement de la 2ème carte sim… il y a donc ici un choix à faire.

A cela s’ajoute la pléiade de connectivités habituelles, avec par exemple : du WiFi (a/b/g/n), du bluetooth (4.1), du micro USB (2.0 avec OTG), du a-GPS/GLONASS/GALILEO, et une radio FM.
Mais pas de NFC ni d’infrarouge.

Un capteur d’empreintes digitales vient compléter le tout.
Et il faut remarquer que ce dernier est rapide mais également efficace. De quoi sécuriser efficacement ce mobile.

Au final, sur le plan de la connectivité, tout semble parfait (ou presque) si ce n’est le DAS qui me semble bien trop élevé pour un mobile commercialisé en 2017.
Certains prétexteront que cela est lié à la construction en métal du téléphone (et c’est un argument tout à fait recevable), mais on est ici bien loin de ce que peuvent proposer certains concurrents avec des scores inférieurs à 0,5w/kg.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 1,166w/kg à la tête. C’est un score élevée pour un mobile commercialement lancé en 2017.

5. Système d’exploitation : Android légèrement surcouché

TP-Link Neffos X1 - vue 14Le système d’exploitation est à jour, si on peut dire.
Car s’il existe bien la version 7.0 d’Android, celle-ci est encore très (trop ?) peu répandue, et la version 6.0 qui équipe le Neffos X1 reste la plus répandue et l’une des mieux maîtrisée par les constructeurs.

Sur ce site connu et efficace, la marque TP-Link a donc appliqué une légère surcouche nommée NFUI 1.0
Une surcouche qui n’est pas discrète car modifiant le design (fonds d’écran, icônes, etc) et l’ergonomie (pas de profondeur de navigation, avec la suppression du « menu »).
Mais qui malgré tout n’apporte pas de réel usage nouveau, aucune fonction nouvelle.

On a donc un système proche du « pur Android », et c’est un point positif.
Car en effet, les performances de ce mobile ne sont donc pas pénalisées (si ce n’est la ROM qui est étonnamment diminuée).

  • Système d’exploitation : Android 6.0 « Marshamallow » | Surcouche : NFUI 1.0 par  TP-Link.

6. Usage : correct

TP-Link Neffos X1 - vue 07Un smartphone digne de ce nom, tel que ce Neffos X1, est capable de lire des mp3 et des vidéos, de surfer sur internet, de consulter des emails, etc.
Et du coup les usages permettant de distinguer les mobiles entre eux restent d’une part la qualité photo, et d’autre part l’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo, le capteur dorsal offre un résultat convaincant, avec une bonne gestion de la profondeur de champ.
Cependant, le résultat offert par le capteur frontal est clairement en dessous des attentes, avec des clichés bien trop pixelisés, manquants de finesse et de détails, et avec des aberrations chromatiques .

Pour ce qui est de l’autonomie, elle est très « moyenne ».
Et le téléphone arrivera tout juste (au mieux) à tenir une journée avant d’être rechargé, guère plus.

Et je recommande clairement d’accompagner ce mobile d’une batterie externe.
Même si cette dernière n’a qu’une faible capacité inférieure à 2 000 mAh.

  • Appareil photo dorsal :  13MP (Sony IMX258), avec ouverture F/2.0, autofocus et double flash LED/double-ton. Voir un échantillon photo.
  • Appareil photo frontal : 5MP. Voir un échantillon photo.
  • Batterie : Non-extractible de 2 250 mAh. 1 heure de vidéo consommera 24% d’énergie.

En conclusion : intéressant pour son prix

Le TP-Link Neffos X1 n’est pas exempt de défauts, et on pourra notamment citer la capacité de sa batterie faible, qui de fait donne une autonomie limitée. Guère plus de 1 jour avant la recharge…

On pourra également mentionner un DAS élevé et un bouton « mute » qui émet des cliquetis…
Reste cependant que ce mobile est doté de bons points.

Le plus évident étant que pour son prix bas, il en offre tout de même beaucoup.
Notamment avec un design abouti et une belle finition métal.

En outre les performances sont bonnes, et la connectivité complète.
Il s’agit donc globalement d’un bon mobile, homogène, et offrant un bon rapport performances+qualité/prix.

C’est donc bien un smartphone que l’on peut recommander à l’achat.

  • Les plus : prix bas, design et finition, performances, connectivité, capteur d’empreintes digitales efficace.
  • Les moins : DAS élevé, cliquetis du bouton « mute », capacité batterie faible.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du TP-Link Neffos X1.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

5 commentaires

  1. C’est un bon phone mais il n’a pas ce petit quelque chose qui va faire pencher la balance vers lui plutôt qu’un autre.

    PS :
    J’attends surtout le test « made in Marco » du Samsung Galaxy A5 2017.
    J’adore la version 2016 (que j’ai conseillé à ma soeur qui en est satisfait)

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>