Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Sony Xperia XZ Premium : un must chez les ultra-haut de gamme

Test du Sony Xperia XZ Premium : un must chez les ultra-haut de gamme

Sony est une marque qui rayonne par la qualité de ses produits.
Que ce soit les télévisions, les chaînes HiFi, les consoles de jeux,  etc. la marque bénéficie d’une aura haut de gamme appréciée par ses clients.

Et en matière de mobile, la marque jouit également d’une excellente réputation, tout en étant capable de faire le grand écart entre des smartphones entrée de gamme (Sony Xperia L1) et haut de gamme (Sony Xperia XZ).
Or, la marque propose désormais un mobile encore plus haut de gamme, encore plus « Ultra » : le Sony Xperia XZ Premium (référence G8141).

Un smartphone qui a été commercialement lancé en Juin 2017, au prix maximum conseillé de 799,99€.
Un prix élevé pour un mobile d’exception aux spécifications enthousiasmantes.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : élégance et finition exceptionnelles

Sony Xperia XZ Premium - vue 01Les mobiles Sony ont un style inimitables, propres aux produits du constructeur nippon.
Le design possède donc non seulement une réelle élégance (et un vrai côté « premium ») tout en ayant un avantage supplémentaire : son intemporalité.

En effet, certains amateurs de mobiles peuvent reprocher à la marque de ne pas faire évoluer son design (ou alors, si peu).
Et personnellement, je trouve que c’est un avantage, cela permettant d’éviter d’avoir un mobile qui est sujet à un phénomène de mode… et de fait, qui pourrait se démoder.

Ajoutons à cela que la finition du Sony Xperia XZ Premium est parfaite.
Notamment grâce choix des matériaux (vitres Corning Gorilla 5 à l’avant comme à l’arrière), et le fait que ce téléphone est étanche IP65/68.

Côté coloris, on a donc 2 versions disponibles : noir abyssal (la version testée) ou chrome lumineux.
Et enfin, l’écran occupe 68,4% de la face avant… ce qui peut donner le sentiment à certains utilisateurs d’avoir un mobile dont l’écran est entouré par des bordures épaisses… mais qui ne pose aucun problème à l’usage.

  • Dimensions : 15,6 cm de long x 7,7 cm de large x 0,8 cm d’épaisseur | Poids : 191 grammes.

2. Image et son : bluffant… mais rarement exploitable

Sony Xperia XZ Premium - vue 10L’un des principaux atouts parmi d’autres porte sur l’écran du XZ Premium.
Un écran bluffant, à la résolution Ultra-HD, avec une densité de pixels pouvant aller jusqu’à 807ppp.

Sur le papier, c’est tout bonnement la meilleure densité de pixels (et donc netteté) disponible sur un smartphone.
Dans la réalité, exploiter un écran UHD sur un mobile est une gageure.

Tout simplement car le contenu UHD est encore très rare.
Et du coup, ce smartphone s’adapte… en ne passant en UHD que lorsque le contenu le permet. Le reste du temps, le mobile est en fait en 1080p.

Cela présente l’avantage de réduire la consommation énergétique.
Mais du coup, c’est le « waouh effect » qui en prend un compte, et qui devient moins « waouh« .

Pour ce qui est du son, on remarquera la présente de 2 haut-parleurs en façade.
Ce qui offre un son stéréo sympathique, qui reste clair même lorsque le son est poussé à son maximum (95-100 db au plus haut).

  • Ecran : 5,5 pouces (Triluminos Display) avec résolution 4K UHD (3840 x 2160 pixels) compatible HDR, soit donc une densité de 807ppp.
  • Son : jack 3.5 et double haut-parleur en façade. Écouteur classique.

3. Performances : bête de course v2

Sony Xperia XZ Premium - vue 12Le Sony Xperia XZ était une bête de course… et le XZ Premium est encore plus puissant…
Et d’un autre côté, c’est tant mieux, au regard de la gourmandise que pourrait générer son écran 4K s’il était utilisé.

Mais comme en la matière (performances) il vaut mieux en avoir plus que pas assez, on ne peut être que satisfait de la configuration qu’a créé ici la marque.
Une configuration qui vous permettra de voir venir les années (3 années à priori) sans avoir à changer de mobile.

Le XZ Premium est donc une bête, qui gère est les gros graphisme 3D, et le multi-tâches sans aucun problème.
Ajoutons à cela une bonne nouvelle, celle d’une mémoire de stockage confortable.

Alors oui, on a vu plus conséquent (certains concurrents proposent des 128Go de « ROM »),  et oui, l’espace proposé et fortement grignoté par le système d’exploitation et les applications natives… mais les 46,80Go disponibles pour l’utilisateur, ainsi que la possibilité d’ajouter une micro SD, sont largement suffisants pour la quasi-totalité des utilisateurs.

Une carte micro SD qui d’ailleurs n’est pas limité à une capacité en particulier, car ce mobile accepte bien les micro SD de 256Go (et plus).

  • Antutu : 171 400 points | Epic Citadel (ultra haute qualité – 1080p) : 60 ips.
  • Processeur : 8 coeurs – 4 x 2,45GHz et 4 x 1,9GHz (Qualcomm Snapdragon 835 – MSM8998) | Mémoire vive : 4Go  | Processeur graphique : Adreno 540.
  • Mémoire de stockage : 64Go de mémoire qui se transforme en 46,8Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : ultra-complète

Sony Xperia XZ Premium - vue 09Il y a des sujets sur lesquels la marque ne fait pas de concession, et c’est le cas de la connectivité.
On a donc ici un mobile ultra-connecté.

Alors, en toute logique, ce mobile est 4G LTE (catégorie 6 pour être précis).
Et bonne nouvelle, il est déjà doté (outre les 3 fréquences utilisées en France) de la prochaine fréquence B28 que les opérateurs hexagonaux vont exploiter.

A cela s’ajoute la panoplie habituellement de connexions complémentaires telles que : WiFi (a/b/g/n/ac…), Bluetooth (5.0, A2DP…), aGPS/GLONASS/BDS/Galieleo, NFC, micro SD, etc.

On remarquera également la présence d’un port mini-jack, alors que certaines marques (dont le géant californien) tentent de s’en séparer générant l’insatisfaction des utilisateurs.
La présence d’un port USB-C est un bon plus permettant de ne plus se soucier du sens dans lequel le câble est branché dans le mobile (le port USB-C étant réversible).

Ce mobile est également doté d’un capteur d’empreintes digitales présent (comme sait bien le faire Sony) dans le bouton on/off présent sur la tranche droite.
Un capteur efficace, qui fonctionne rapidement et bien. Il suffit tout simplement de prendre l’habitude de correctement placer son doigt pour déverrouiller le mobile.

A cela s’ajoutent la flopée d’autres capteurs tels que le gyroscope, la boussole, l’accéléromètre, etc. qui sont bien évidemment tous présents.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 1,21w/kg. C’est un score très élevé pour un mobile de cette catégorie, apparu en 2017.

Les meilleurs prix pour votre micro SD 64Go :

5. Système d’exploitation : surcouche Sony

Sony Xperia XZ Premium - vue 14Comme toujours, le constructeur a décidé de surcoucher le système d’exploitation Android installé sur son mobile.
On a donc bien ici la surcouche maison, appliquée sur un système Android à jour, proposé dans sa dernière version à date (Nougat 7.0).

Sur ce même système, la marque a donc apporté son lot de modifications, tant que l’ergonomie que le design et les applications.
Le design est donc revu, notamment avec des fonds d’écran et des icônes (que vous avez l’habitude de retrouver chez Sony).

Pour ce qui est des applications ajoutée par le constructeur, on retrouve notamment :
- Musique : un lecteur mp3 redesigné. C’est beau mais par forcément indispensable.
- Album : une galerie photo redesignée. Là aussi, pas indispensable, mais louable.
- Vidéo : un lecteur de vidéos redesigné lui aussi. Mais bon, pour le coup, je préfère un bon VLC (gratuit en prime) et sa multitude de formats supportés.
- Météo : une application qui vous indique le beau temps (ou pas).
- Actualité (News Suite) : un fil d’actualité. Pourquoi pas, même si Google le proposé déjà très bien.
- Lifelog : un coach sportif et bien être, qui va suivre votre poids, vos pas dans la journée, etc.
- Movie creator : permet de créer des vidéos en faisant des montages à la volée.
- Dessin : pour faire des dessins…
- Xperia Lounge : si vous aimez les produits Sony et voulez des bons plans.

  • Système d’exploitation : Android 7.1 « Nougat » | Surcouche : Sony.

6. Usage : Excellente qualité photo, bonne autonomie

Sony Xperia XZ Premium - vue 03Bien évidemment, ce mobile répondra à tous vos usages (emails, SMS/MMS, jeux 3D, etc.).
Et ce comme tous les smartphones de nos jours.

Reste qu’il y a 2 usages qui permettent de différencier les mobiles entres eux.
D’une part, la qualité photo, d’autre par l’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo, Sony a mis le paquet et a opté (en toute logique) pour des capteurs maison.
Les photos sont donc belles, surtout si vous avez une belle luminosité ambiante (en effet, en cas de basse luminosité, le téléphone voit sa surcouche logicielle essayer de faire tout ce qu’elle peut, au risque de rajouter du bruit).

Concrètement, le capteur dorsal offre donc de très beaux clichés, et permet à ce smartphone d’être une des références du marché (parmi les 3-4 autres ultra-haut de gamme du moment).
Et le capteur frontal offre également à son tour de belles photos… et donc vous permettra de prendre de beaux selfies (du moins, vous ne pourrez pas blâmer le capteur si la photo ne vous plaît pas).

On remarquera également la présence d’un mode vidéo capable de filmer en 4K UHD… mais aussi de faire des super slow motion 960 IPS.
Exemple de slowmo :

Quant à l’autonomie, elle est tout à fait correcte.
Chose qui à première vue aurait pu être différent.

En effet, la batterie a tout de même l’air petite au regard des spécifications du mobile.
Reste que ce dernier adapte ses caractéristiques (résolution de l’écran, performances) en fonction de l’usage.

En outre, Sony a intégré le mode Stamina (déjà largement déployé sur ses modèles).
Un mode qui permet de désactiver certaines fonctionnalités et de réduire les performances du mobile afin de conserver la meilleure autonomie possible.

Un mode intelligent, optimisé donc, et qui bénéficie également d’une fonction « hardcore » avec le mode Ultra Stamina.
Ce dernier, lorsqu’il est activé, réduite le smartphone à un mobile « basique », capable certes de prendre des photos et d’écouter ses mp3 (et aussi d’appeler), mais rien de plus.
A utiliser lorsque le web n’est pas indispensable pour vous (en vacances ?).

A noter qu’en outre ce mobile est doté de la recharge rapide (Qualcomm Quick Charge 3.0).
Le mobile prend un peu moins de 2 heures pour être rechargé de 0 à 100%.

En conclusion : de l’ultra-haut de gamme comme on les aime

Oui, le Sony Xperia XZ Premium est un mobile comme on les aime… et oui, c’est un ultra-haut de gamme qui fait payer ses performances.
Et on est bien en droit, à ce niveau de prix, d’exiger le parfait (ou presque)… et à ce titre, il faut bien admettre qu’il est difficile de trouver ces points négatifs à ce mobile.

Certains, et j’en fait partie, lui reprocheront sont DAS trop élevé (qu’est-ce que le DAS ?).
D’autres le côté inutile de l’écran UHD… qui offre cependant une image superbe si vous arriver à avoir le contenu adapté.
Ou encore le côté « grosses bordures » de l’écran, lorsqu’on compare ce mobile a une référence de l’optimisation sur ce point tel que le Samsung Galaxy S8.

Reste que globalement, sur tous les points mentionnés dans ce test, il s’agit d’un excellent mobile.
Et par conséquent, il faut bien que je l’admette, il a été très plaisant de le tester.

  • Les plus : les performances, le look+finition, la connectivité, appareil photo (et fonction « slow motion »)
  • Les moins : le DAS élevé, « l’overkill » de l’écran UHD peu exploité, le ratio d’occupation écran/face avant.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Sony Xperia XZ Premium.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

3 commentaires

  1. C’est le top des smartphones, qui mérite largement son prix, car comme tu dis Marco, dans 2 ou 3 ans ses spécifications techniques seront encore dans le coup, et mes utilisateurs de maintenant pourront profiter des contenus pour le UHD.

  2. Très bon phone en effet.
    Il n’est pas parfait mais reste très bon.

    Je voudrais bien que Sony nous sort des versions en mat (avec verre sablé au dos comme sur les Z5) qui a lavantage de prendre moins les traces de doigts entre autres.

    C’est vraiment se compliquer la vie sur ces nombreux appellation de définition d’écran.
    Perso pour faire simple j’appelle ça du 2160p et ça fonction quelque soit le ratio d’écran (16/9, 18/9…)

    Bonne nouvelle que l’écran s’adapte aux éléments affichés mais par contre c’est juste dommage de devoir passer par des app Sony pour activer le 2160p (qui d’après certains sites ne soit pas vraiment du 2160p natif mais de l’extrapolation du 2160p en traitement affiché sur une définition d’écran qui reste en 1080p)

    Je ne sais pas si on sait bien le doigt la où il faut XD
    Mais Sony en plaçant le lecteur d’empreinte sur le côté a l’avantage de ne pas être enbêté par ce lecteur sur la nouvelle tendance de ratio d’écran 18/9 ;)

    L’autonomie n’est pas terrible (en regroupant plusieurs tests de sites differents)

    Autre problème des phones Sony c’est que leurs prix ne baissent pas assez dans le temps comparé aux phones Samsung ce qui explique aussi en partie leur faible part de marché.

  3. On parle d’un modèle Sony bordeless et peut-être doté d’un processeur maison pour l’IFA de Berlin en septembre, et aussi d’une technologie de reconnaissance faciale 3D.
    Ce qui éviterait qu‹on déverrouillé ton smartphone avec ta photo, comme c’est le cas avec le Galaxy S8 par exemple, dont la reconnaissance faciale est en 2D.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>