Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Samsung Galaxy S7 : 1 an après, une affaire incontournable

Test du Samsung Galaxy S7 : 1 an après, une affaire incontournable

Le Samsung Galaxy S7 est sans doute l’un des meilleurs mobiles de l’année 2016-2017, et sans doute l’un des plus chers… du moins, ça, c’était avant.
Car lancé en mars 2016, sont prix a très rapidement chuté, en partant du très habituel et élitiste 699€ à un plus raisonnable (au grès des bonnes affaires et bons plans) 450€ environ.

Un mobile qui en propose donc beaucoup, pour un prix de plus en plus bas, à tel point qu’avec l’arrivée du Samsung Galaxy S8, il serait tout à fait possible de le retrouver plus près encore des 400€.
En outre, il a reçu (mise à jour en cours de déploiement, en fonction des versions) en février la mise à jour Android 7.0 Nougat.

Le S7 (ici, référence SM-930F) serait-il un must-have à bon prix ? Cela en a tout l’air !

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : verre et métal, du haut de gamme

Samsung Galaxy S7 - vue 02Il est clair que la première chose que l’on se dit lorsqu’on prend le S7 en main c’est bien qu’il s’agit d’un haut de gamme.
Le choix des matériaux, la finition, le look, etc. Tout cela donne au S7 un style qui ne peut que plaire.

En outre, la prise en main est bonne, le constructeur ayant réussi à optimiser l’encombrement et les formes de ce mobile.
Cependant, le verre au dos du mobile vous demandera d’assurer une prise en main ferme pour éviter de laisser tomber ce téléphone.

Ce mobile dispose d’une excellente rigidité (grâce au cadre métal notamment) mais aussi une résistance à la rayure (les vitres sont des Corning Gorilla 4).

Et pour ne rien gâcher, ce mobile est étanche à l’eau et à la poussière comme l’indique sa certification IP68.
Pas de panique donc, si vous le laissez tomber dans la piscine cet été.

Ce téléphone est disponible en plusieurs déclinaisons couleurs : noire (la version testée), blanche, dorée, grise, rose.

  • Dimensions : 14,2 cm de long x 7,0 cm de large x 0,8 cm d’épaisseur | Poids : 152 grammes.

2. Image et son : au top !

Samsung Galaxy S7 - vue 06Du top, et le contraire est impossible sur un ultra-haut de gamme du sud-coréen.
Donc, on a ici un écran 5.1 pouces (une bonne diagonale en soit, confortable à l’usage), avec une résolution QHD (donc, supérieure à du Full HD).
Le tout donne donc une extrêmement bonne netteté d’image.

A cela s’ajoute également un excellent contraste grâce à la technologie employée : Super AMOLED.
Une technologie maison (maison Samsung j’entends) qui offre également des couleurs vives.

La luminosité peut être puissance, en fonction de vos réglages.
Des réglages manuels ou automatiques, et qui permettent d’aller jusqu’à 580 nits (candelas par m²).

Pour ce qui est du son, le haut-parleur en donne pour vos oreilles.
Car il sait être de bonne qualité, cristallin, tout en étant puissant avec des points à plus de 110 décibels à la sortie (et plus de 80 db à 30 cm).

  • Ecran : 5,1 pouces (sAMOLED) avec résolution Quad HD (2560 x 1440 pixels) soit donc une densité de 577ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur sur la tranche inférieure. Écouteur classique.

3. Performances : très élevées

Samsung Galaxy S7 - vue 12Plus performant que son prédécesseur (le Samsung Galaxy S6) de près de 50%, le S7 est une bête de course.
Cependant, le temps passant, et la concurrence sur ce marché du ultra-haut de gamme étant rude, les marques se livrent également à une bataille à coup « d’effets d’annonces », et de « super spécifications marketing ».

Du coup, on a vu arriver des mobiles avec 6Go de mémoire vive par exemple (contre 4Go pour le S7), et autres scores Antutu dépassant les 150 000 points…
Reste que ce S7 est extrêmement puissant, et efficace, que ce soit avec les grosses applications et les très gros jeux 3D.

Un must donc, que vous ne pourrez pas prendre en défaut sur ce point.
Si ce n’est peut-être celui de la mémoire de stockage interne. Car sur les 32Go revendiqués par la marque, seuls 22,3Go sont réellement disponibles lors du premier démarrage.

Cependant, bonne nouvelle, vous pouvez ajouter une carte micro SD (sans limite réelle, car l’emplacement permet d’accepter les cartes allant – et dépassant – les 256Go).
Or, une carte micro SD de 128Go de nos jours est devenu un investissement relativement peu onéreux (là aussi, en fonction des promotions, on trouve des cartes de grandes marques à moins de 35€).

A noter qu’il existe également une déclinaison dotée de 64Go de mémoire interne, laquelle n’est cependant pas commercialisée en Europe (version SM-930FD).

  • Antutu v6 : 132.100 points | Epic Citadel (ultra haute qualité) : 59,4 ips.
  • Processeur : Huit coeurs – 4 x 2.3GHz et 4 x 1.6GHz – 64 bits (Exynos 8890) | Mémoire vive : 4Go  | Processeur graphique : Mali-T880 MP12.
  • Mémoire de stockage : 32Go de mémoire qui se transforme en 22,3Go lors du premier démarrage.

Les meilleurs prix pour votre micro SD 200Go :

4. Connectivité : complète et exhaustive

Samsung Galaxy S7 - vue 10La version testée ici est une version simple sim (référence SM-930F), dotée d’un emplacement pour carte site au format nano, et d’un emplacement pour carte mémoire micro SD.
Ce mobile existe également en version double sim (SM-930FD), laquelle n’est disponible qu’en Asie.

Le S7 est bien évidemment un mobile 2G/3G (HSPA+), mais aussi et surtout 4G LTE (cat. 9).
Et ce avec les fréquences B3, B7 et B20 actuellement utilisées en France, mais aussi la prochaine B28 !

WiFi (a/b/g/n/ac), bluetooth (4.1 – A2DP – LE – aptX), A-GPS/GLONASS/BDS, micro USB (2.0 – OTG), NFC,
Assez étonnamment, le S7 ne dispose pas de tuner radio FM, ni d’infrarouge.

Pour ce ce qui est des capteurs, on a la batterie des incontournables (luminosité, proximité, boussole, gyroscope, etc.) mais on a surtout l’excellent capteur d’empreintes digitales qui prend place dans le bouton d’accueil.
Et ce dernier est efficace rapide. Clairement l’un des nombreux bons points de ce mobile.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,406w/kg. C’est un score tout à fait sympathique pour un mobile conçu et commercialisé en 2016. Ce qui permet à ce mobile d’être rangé dans la classe des bons éléves.

5. Système d’exploitation : c’est bon comme du Nougat

Samsung Galaxy S7 - vue 14Bonne nouvelle, le Samsung Galaxy S7 bénéficie de la mise à jour « Nougat » (Android 7.0).
Et cela alors que ce mobile a été  initialement commercialisé avec un système d’exploitation Android 6.0 « Marshmallow ».

Alors, certes, les différences entre la précédente version et la version actuelle sont à peine perceptibles, mais cela prouve que le constructeur tient ses promesses et apporte un réel suivi à ses modèles.
(il est fréquent de pouvoir passer d’une version d’Android à la suivante avec Samsung)

Un système qui a donc été optimisé par le constructeur, qui a placé ici sa surcouche nommée TouchWiz Grace UX.
Une surcouche qui apporte son lot de nouveautés, mais qui par chance, est loin de l’overdose d’effets spéciaux initialement installés sur la version 2015 de cette même surcouche.

La surcouche TouchWiz Grace UX apporte donc des modifications sur le look même (fonds d’écran, icônes) et sur les fonctionnalités.
Avec notamment la possibilité de :
- choisir la résolution de l’écran (passant ainsi d’un 1440p, à un 1080p ou encore 720p)
- utiliser un filtre « anti-écran bleu » pour éviter la fatigue oculaire
- changer le nombre d’icônes par page (grille avec plus ou moins de raccourcis)
- bénéficier d’un mode économie d’énergie encore plus personnalisable/ajustable
- utiliser une nouvelle application photo revue
- avoir un mode « multi-fenêtres » (écran partagé en 2)

  • Système d’exploitation : Android 7.0 « Nougat » | Surcouche :  TouchWiz Grace UX.

6. Usage : excellent

Samsung Galaxy S7 - vue 03Inutile de nous attarder sur ce que tous les smartphones modernes savent faire (lecture mp3/vidéo, navigation interne, envoi/réception de SMS-MMS-emails, etc.)
Ni même les jeux 3D gourmands, car on s’en doute, ce mobile est même capable de faire fonctionner les plus gros jeux 3D du moment, et même à venir.

Reste donc 2 usages qui permettent de distinguer les mobiles entre, et de différencier les « bons » smartphones des smartphones moins intéressants.
Et ce sont la qualité photo, et l’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo, on est clairement sur une référence.
Et si le nombre de mégapixels proposés n’est pas impressionnant (au regard de la débauche proposée par certains concurrents), on a tout de même du 12MP qui offre de très très belles photos.

Et pour ne rien gâcher, il est possible d’enregistrer des vidéos en UHD (2160p) avec le capteur dorsal, et en QHD (1440p) avec le capteur frontal.
De quoi plaire aux vidéastes amateurs (voir semi-pro, car certains Youtubers utilisent ce mobile pour leurs interviews).

Pour ce qui est de l’autonomie, il faut bien admettre que ce mobile se débrouille à merveille.
Et ce grâce à une excellent gestion de sa consommation énergétique (notamment grâce à un processeur « big little » fait maison).

Ce mobile a donc une excellente autonomie, et permet de dépasser la journée avant la recharge.
Et pour ne rien gâcher, on remarquera la présence de la recharge rapide (90mn pour une recharge complète) et la recharge sans fil (si vous avez le socle adapté).

  • Appareil photo dorsal :  12MP, Dual Pixel, enregistrement en UHD (3840 x 2160 pixels). Voir un échantillon photo.
  • Appareil photo frontal : 5MP, enregistrement vidéo en QHD (2560 × 1440 pixels). Voir un échantillon photo.
  • Batterie : Non-extractible de 3.000 mAh. 1 heure de vidéo consommera 12-14% d’énergie.

En conclusion : l’ultra-haut de gamme à bon prix

Que dire si ce n’est que vous recommandons vivement ce mobile, pour peu que vous disposiez du budget nécessaire.
Car s’il a connu une forte baisse de prix, il reste toujours proposé à plus de 400€.

Cependant, il s’agit d’un prix parfaitement justifié au regard de la qualité (matériaux, finition) et des spécifications (performances, qualité d’image, connectivités, etc.).
A ce niveau il est très difficile de lui faire des reproches.

Certains regretterons peut être que la version dont nous disposons en Europe ne soit pas double sim, et dotée de 32Go alors que le marché asiatique à la version double sim/64Go de mémoire vive.
Encore une fois de plus, l’Europe semble de voir se contenter d’une version « amoindrie ». Dommage.

Malgré tout, vous l’aurez compris, c’est un grand oui !
Achetez ce mobile, et vous ne serez pas déçu.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Samsung Galaxy S7.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

5 commentaires

  1. « Une affaire incontournable »
    Pas en ce moment car les prix sont reparti à la hausse (sûrement du fait que Samsung ait décidé de garder les S7 dans sa gamme actuelle tout comme Apple le fait avec la génération précédente) et du fait aussi des prix annoncés des S8 qui sont très haut placé dégageant un espace confortable pour les S7.

    A voir si les prix rechuteront quand les S8 seront dispo à la ventes.

    Sinon c’est sure que c’est encore un très bon phone sûrement le meilleur choix si on n’aime pas où ne veut pas mettre autant dans un S8.

    PS : Perso je vais attendre un peu plus tard vers la fin de l’année pour soit me prendre un S7 flat si les prix ont bien baissé soit me rabattre sur un A5 2017 (dont j’attends la vidéo de test ;)

  2. Ca montre surtout que les Androids décotent tres rapidement par rapport au iphone sur un an !

  3. Ça montre aussi que certains achètent un iPhone 6 à 600 ou 650€ et d’autres un GS7 à 400€, tous deux d’occasion 1 an après leur sortie.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>