Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Samsung Galaxy J6 (2018) : intéressant… mais est-ce suffisant ?

Test du Samsung Galaxy J6 (2018) : intéressant… mais est-ce suffisant ?

Le Samsung Galaxy J6 (2018) est l’un des nouveaux nés du constructeur sud-coréen (référence testée : SM-J600FN/DS).
Commercialisé en Juin 2018, il est destiné à mettre à jour la gamme « J » apparue en 2015, et qui d’année en année voit apparaître de nouveaux modèles.

Ce J6 avait déjà été testé par Alex (voir le test du Samsung Galaxy J6 par Alex), cependant, vous avez été nombreux à réclamer le test en vidéo, et il m’a semblé judicieux de m’attarder sur ce téléphone, quelques mois après son lancement.
Notamment afin de vérifier s’il s’agit toujours d’un bon plan… ou non.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : montée en gamme… pour le look

Samsung Galaxy J6 - vue 02La gamme « J » s’embourgeoise d’année en année… et il semble loin désormais le « tout plastique » de la gamme J de 2015.
De fait, on a ici un smartphone dont le contour et la structure sont en aluminium, avec vitre Corning Gorilla, et dont le dos est en plastique (mais avec un effet métal convaincant).

Un mobile au look séduisant, qui dispose également d’une bonne prise en main.
Avouons donc que son design premium est valorisant, et vous n’aurez nullement honte de le montrer à vos amis.

Pour ce qui est des dimensions, elles sont tout à fait cohérentes, et dans la bonne norme.
Cependant, l’encombrement n’est pas des plus optimales, le téléphone ayant encore des bordures conséquentes (ce qui se confirme lorsqu’on sait que l’écran n’occupe que 76% de la face avant, en deçà des 82 à 92% proposés par les concurrents).

Côté coloris, le J6 2018 est décliné en 3 coloris : noir (la version testée), bleu argenté et or.
Edit : à noter l’absence de LED de notification (et de témoin de charge).

  • Dimensions : 14,9 cm de long x 7,0 cm de large x  0,8 cm d’épaisseur | Poids : 154 grammes.

2. Image et son : belle qualité d’image, mais faible résolution

Samsung Galaxy J6 - vue 06Samsung s’y connaît en écran, et surtout en bel écran.
Et le sud-coréen, qui est également fabriquant d’écrans, et l’un des principaux constructeurs mondiaux de téléviseurs, s’y connaît en technologie AMOLED.

Ce J6 2018 dispose d’un écran Super AMOLED, avec un niveau de contraste infini est excellent (bien au-dessus de ce que propose un écran IPS).
De même pour les couleurs proposées, qui sont vives et intenses.

Cependant, l’écran ne dispose que d’une résolution HD+ (720p), en deçà du Full HD+ (1080p) proposée par la concurrence.
Dommage car cela peut potentiellement impacter, aux yeux des puristes, la netteté d’image tout juste correcte.

Reste malgré tout un autre bon point qui est lié au ratio même de l’écran.
Car si ce dernier est un 18.5:9 (au-dessus du 16:9 donc), Samsung n’a pas mis d’immonde et insupportable encoche. Merci !

Pour ce qui est du son, rien à dire sur l’écouteur ni le mini-jack (qui a été sauvé).
Quant au mode haut-parleur, il est puissant avec 106 décibels à la sortie. Un son qui reste relativement clair en outre

  • Ecran : 5,6 pouces (Super AMOLED) au ratio 18.5:9 avec résolution HD+ (1480 x 720 pixels), soit donc une densité de 293ppp.
  • Son : mini-jack et haut-parleur mono sur la tranche droite. Écouteur classique.

3. Performances : très moyenne

Samsung Galaxy J6 - vue 132018 est l’année des 300 000 points sur Antutu, obtenus par les smartphones ultra-haut de gamme.
Et 2018 est aussi cette année où l’on a vu apparaître des mobiles de marque chinoises qui accrochent sans peine les 100 000 points et plus.

Or, sans être déméritant, le Samsung Galaxy J6 obtient un bien plus modeste 62 500 points.
Concrètement, il est donc moins véloce, ce qui se fait sentir sur les gros jeux 3D de dernière génération tels que des PUBG Mobile ou autre Fortine.

En effet, le J6 2018 parvient à faire fonctionner toutes les grosses applications, y compris en multi-fenêtres et multi-tâches.
Cependant, pour PUBG Mobile par exemple, les graphismes seront réglés en « qualité basse », et parfois il y aura des chutes de « frame rate » (nombre d’images par seconde).

Du côté de la mémoire de stockage interne, on est plutôt bien lotis, avec 21Go disponibles (sur 32Go de mémoire flash et 22,6Go revendiqués par la marque).
De quoi installer bon nombre de jeux est d’applications. Sachant qu’un emplacement micro SD est disponible pour stocker les mp3, films, photos, etc.

A noter que ce mobile existe aussi, sur certains marchés étranger, en version 3Go RAM/32Go ROM et 4Go RAM/64Go ROM.

  • Antutu (v7) : 62 500 points | 3D Mark (Ice Storm Extreme) : 5 436 points.
  • Processeur : Huit cœurs 1,6GHz (Exynos 7870) | Mémoire vive : 3Go  | Processeur graphique : Mali T830 MP2.
  • Mémoire de stockage : 32Go de mémoire qui se transforment en 21Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète et satisfaisante

Samsung Galaxy J6 - vue 15Ce smartphone dispose d’une bonne connectivité, que ce soit en terme de normes supportées, mais aussi en terme de qualité d’accroche.
On dispose notamment ici de 2 emplacements pour cartes sim (d’où le nom « Duos » de cette version testée) au format « nano« .

Le J6 est un mobile 4G LTE (plus précisément catégorie 6 : 300 mpbs en téléchargement, et 50 mbps en envoi).
Et ce en proposant les fréquences B1/B3/B7/B20 mais pas B28 encore peu exploitée par les opérateurs et les constructeurs.

On retrouve également les connectivités habituelles, avec du : WiFi (b/g/n), Bluetooth (4.2), aGPS/GLONASS/BDS, NFC, radio FM, micro USB (avec fonction OTG), etc.

A noter que ce téléphone dispose d’un emplacement micro SD spécifique, qui ne nécessite donc pas de supprimer un des 2 emplacements de cartes sim.
C’est un bon point qui mérite d’être souligné car trop souvent encore, certains concurrents obligent l’utilisateur à sacrifier le port de carte sim n°2 pour placer une micro SD.

Assez étonnamment, ce mobile dispose bien d’un accéléromètre, mais pas d’un gyroscope ni d’un magnétomètre (boussole).
Ce qui en soit peut être contraignant et nuit à la navigation GPS en mode piéton.

Enfin, on retrouve un capteur d’empreintes digitales efficace et rapide.
Ainsi qu’un mode reconnaissance faciale qui exploite le capteur photo frontal.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,809w/kg à la tête (1,568 w/kg au corps). C’est un score tout juste acceptable pour un mobile conçu et commercialisé en 2018 (et 2019).

Les meilleurs prix pour votre micro SD 64Go :

5. Système d’exploitation : façon Samsung

Samsung Galaxy J6 - vue 14Ce téléphone dispose de la version 8.0 d’Android (autrement appelée « Oreo »).
Version mise à jour pour la dernière fois en Août 2018, et rien n’indique que Samsung fera un passage en 9.0 « Pie » de ce même système.

Reste que cette version d’Android est déjà très complète, ce système étant très mature et agréable à utiliser.
Cependant, comme toujours, Samsung a ajouté sa surcouche (désormais nommée) Samsung Experience.

Une surcouche agréable, qui mise sur la simplicité et l’intuitivité.
A des années lumières des premières version de l’ancienne surcouche qu’était TouchWiz.

A part quelques modifications de design, et quelques rares optimisations ergonomiques, la surcouche est sobre.
Seules quelques applications supplémentaires ont été ajoutées, telles que :
- des applications Microsoft, avec Word, Excel, PowerPoint, OneDrive et Linkedin.
- des applications Google, avec Chrome, Gmail, Maps, Duo, etc.
- des applications Samsung, telles que Email, MesFichiers, Health, Galaxy Apps, etc.

On appréciera cependant, quelques nouveautés telles que la possibilité de dupliquer des applications à l’instar de la boîte email, et ainsi pouvoir gérer votre messagerie pro et votre messagerie perso séparément.
On retrouve également Bixbi, l’assistant vocal interactif de Samsung.

  • Système d’exploitation : Android 8.0 « Oreo » | Surcouche : Samsung Experience 9.0

6. Usage : acceptable en tout, sans être exceptionnel

Samsung Galaxy J6 - vue 07En toute logique, ce smartphone est un mobile moderne, capable de lire des SMS, recevoir des appels, émettre des emails et des MMS, lire des pages web ainsi que des mp3 et de vidéos.
Il est également capable, dans une certaine mesure, de jouer à des gros jeux 3D tels que PUBG Mobile.

Cependant, désormais, les smartphones se démarquent les uns des autres notamment sur deux autres aspects.
D’une part la qualité photo, et d’autre part l’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo celle offerte par le capteur dorsal est tout à fait correcte, sans être bluffante cependant.
Mais les clichés obtenus ne montrent pas d’aberration chromatique (couleurs plutôt justes), et une bonne gestion des couleurs.

Pour ce qui est du capteur photo frontal, même si le résultat est correct, il faut bien remarquer le gros grain obtenu et le manque de finesse de l’image (un a globalement un sentiment de flou)

Pour ce qui est de l’autonomie, cette dernière est tout à fait correcte.
En effet, grâce à son écran Super AMOLED et ses performances raisonnables, ce mobile parvient sans aucun souci à atteindre le 1 jour avant la recharge.

Mais on regrettera ici l’absence de recharge rapide, ce qui entraîne un temps long pour passer de 0 à 100%.
Concrètement, il faut environ 3h pour réaliser une recharge rapide.

  • Appareil photo dorsal :  13MP avec ouverture f/1.9 et flash LED. Voir un échantillon photo. Enregistrement vidéo en 1080@30fps.
  • Appareil photo frontal : 8MP avec ouverture f/2.0 et flash LED. Voir un échantillon photo.
  • Batterie : Non-extractible de 3 000 mAh. 1 heure de vidéo consommera 16-18% d’énergie.

En conclusion : intéressant mais la concurrence est rude

Le Samsung Galaxy J6 2018 est un mobile intéressant.
Intéressant car il dispose d’un look réussi et d’une réelle élégance, ce en raison du style même proposé par Samsung.

Un mobile valorisant qui dispose en outre d’un bel écran AMOLED.
Mais on aurait aimé que ce même écran soit doté d’une résolution Full HD+ et non pas seulement HD+.

Autre point intéressant, sa connectivité.
Laquelle est complète, et qui, pour une fois, ne suppose pas de faire un choix entre 2 carte sim ou 1 carte sim + 1 micro SD.

Enfin, son prix en baisse (on le retrouve en Janvier 2019 à moins de 160€) le rend encore plus attractif…
Cependant la concurrence est rude.

Et c’est là son principal défaut.
Car à 150-200€, la concurrence propose des smartphones qui peuvent avoir une qualité d’image approchante et des performances autrement plus élevées.

Samsung confirme donc une fois encore être capable de proposer un bon smartphone entrée de gamme.
Mais à trop se reposer sur ses lauriers, il est possible que la future génération J 2019 ne parvienne pas au même succès commercial.

  • Les plus : écran Super AMOLED, look réussi, surcouche agréable, double sim + micro SD, prix en baisse.
  • Les moins : pas de boussole ni de gyroscope/boussole, pas de Full HD+, pas de recharge rapide, concurrence rude.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de test du Samsung Galaxy J6 (2018).
Voir la vidéo de déballage du Samsung Galaxy J6 (2018).

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo.

Un commentaire

  1. C’est simple depuis que Samsung ait passé ses gammes J et A en nombre impair leurs phones sont devenu moins intéressants.
    Et la gen 2019 commence mal avec l’A8s et son trou de Bip!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>