Accueil » Diverses marques » Test (en caméra cachée) du Oppo Find X : une vitrine technologique

Test (en caméra cachée) du Oppo Find X : une vitrine technologique

???

Lorsque l’on évoque l’innovation en matière de smartphones, les marques qui viennent à l’esprit sont plus souvent Apple et Samsung qu’une marque comme Oppo.

Dans un marché ultra-concurrentiel, difficile de se démarquer avec des smartphones Android qui se partagent les mêmes composants et qui affichent un design souvent proche.
Pour autant, la marque chinoise Oppo entend bien le faire avec son Find X qui affiche une certaine originalité.

Après avoir quitté le marché hexagonal il y a maintenant plusieurs années, la marque faisant partie du groupe BBK revient en France avec son nouveau flagship.
C’est donc le 19 juin 2018, dans les locaux du Musée du Louvre à Paris, qu’Oppo a présenté son Find X.

Le terminal devrait être commercialisé en France dès le 30 août au prix public conseillé de 999 Euros.

Si la version proposée dans l’Hexagone sera d’office dotée de 256Go de mémoire de stockage, nous avons pu nous procurer une version de 128Go afin de pouvoir tester ce fameux Find X pour vous.

999 Euros, c’est cher! Mais n’est-ce pas un prix logique pour un smartphone ultra haut de gamme présentant certaines innovations?
Cela, c’est ce que j’ai tenté de déterminer à travers ce test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : une finition convaincante

???

Cela fait déjà plusieurs années que Oppo nous propose des smartphones bien finis, et le Find X ne fait pas exception à la règle.

Le design du terminal est très agréable à l’oeil et l’appareil offre une bonne prise en main.

Le Find X est disponible en deux couleurs : Glacier Blue et Bordeaux Red, comme l’exemplaire qui a servi à ce test.

La face avant est occupée à hauteur de 93,8% par l’écran incurvé, appelé « panoramic arc screen ».
Ce dernier est protégé par une vitre Corning Gorilla Glass 5 mais malgré tout, un film protecteur est apposé en usine.
De plus, l’exemplaire de test m’a été livré avec une vitre protectrice en verre trempé.

L’afficheur est surmonté de la grille de l’écouteur.
Pas de touches sensitives Android sous l’écran. Celles-ci étant intégrées à l’écran, elles sont donc tactiles.

Pas non plus de LED de notifications, mais un passage par le menu des paramètres permettra d’activer une fonction qui illuminera les contours de l’écran lors d’un appel entrant.

???

Si les contours de l’animal sont en métal peint ton sur ton, la coque arrière est en verre.
Tout comme l’écran, celle-ci reçoit une protection Corning Gorilla Glass 5.

Sur la face arrière, on note la présence de plusieurs inscriptions : les marques Oppo et Find X et la mention « Designed by Oppo ».

???

La tranche supérieure du mobile fait place à un capteur de luminosité et à un micro réducteur de bruit.

???

A l’opposé, on retrouve la grille du haut-parleur, l’entrée micro primaire, un port USB-C et le tiroir SIM (2 nano SIM).

???

???

Si le flanc gauche est occupé par les touches de volume, sur le côté droit on note la présence du bouton d’allumage.

oppo finx x - vue 000

Vous allez me demander où sont passés les différents capteurs?
Et bien c’est là que se trouve l’innovation, puisqu’ils se cachent dans un module rétractable qui s’active soit quand on lance l’application photo, soit au moment du déverrouillage par la technologie de reconnaissance faciale.

  • Dimensions : 156,7 mm de long x 74,2 mm de large x 9,6 mm d’épaisseur | Poids : 186 grammes

2. Image et son : plein les yeux

???

Un des gros points forts de ce Find X, c’est son écran de 6,42 pouces au format 19.5:9 doté de la technologie Amoled.

Pour concevoir celui-ci, Oppo s’est adressé à Samsung qui a ajusté cet afficheur aux petits oignons.

Le fabricant chinois a souhaité rester raisonnable en proposant une résolution Full HD+ plutôt que Quad HD+.
C’est une bonne chose puisque la batterie est ainsi moins sollicitée.

Pas d’inquiétude à avoir puisque la finesse d’affichage est largement satisfaisante.

Nous retrouvons ici les qualités traditionnelles liées à l’Amoled, à savoir un contraste infini et des noirs tout simplement parfaits.
Très lumineux, cet écran se laisse apprécier dans toutes les conditions.
Le fabricant n’a pas transigé sur la justesse colorimétrique de l’écran.

Lorsqu’on regarde une vidéo, on a l’impression de n’avoir face à soi qu’un écran tant les bordures sont fines.

Pour ce qui est du son, celui diffusé par l’unique haut-parleur principal est très clair et très puissant (116 db constatés à la sortie).

Etant donné l’absence de port mini jack, il faudra utiliser l’adaptateur vers USB-C fourni dans la boîte pour brancher votre casque préféré, ou encore se servir des très bons écouteurs présents dans le packaging.

En appel, le son restitué par l’écouteur est relativement puissant, mais il sature si le volume d’écoute est poussé à son maximum.

Notez que ce smartphone est compatible Dirac HD Sound et Dirac Sensaround.

  • Ecran : 6,42 pouces (Amoled) avec résolution de 2360 x 1080 pixels, soit donc une densité de 401 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : ça déménage

???

Quoi de mieux qu’un SoC Qualcomm Snapdragon 845 associé à 8Go de RAM pour offrir au Find X des performances exceptionnelles.

Avec des scores de près de 282.000 points sur Antutu et de plus de 4680 points sur 3D Mark (Sling Shot Extreme), la bête est capable de faire tourner n’importe quelle grosse application et n’importe quel gros jeu 3D présent sur le Play Store.
Rien ne pourra mettre le Find X à genoux.
Bien entendu, PUBG Mobile se lance en qualité graphique élevée.

Pour le stockage, si on ne dispose pas d’extension micro SD, on a un confortable 128Go (256Go sur la version réservée à la France) dont 110Go sont effectivement disponibles pour l’utilisateur.

???

  • Antutu Benchmark (v7.1.0) : 281.837 points | 3D Mark (Sling Shot Extreme) : 4681 points
  • Processeur : Octa-core Qualcomm Snapdragon 845 (4 x 2,8GHz + 4 x 1,7GHz) | Mémoire vive : 8Go  | Processeur graphique : Adreno 630
  • Mémoire de stockage : 128Go de mémoire qui se transforme en 110Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : bienvenue dans le futur

???

Côté connectivité, Oppo réserve à son nouveau héraut ce qui se fait de mieux.

Le Find X intègre donc un modem de nouvelle génération compatible avec la norme 4G LTE Cat.18 (VoLTE), avec les bandes B20 et B28 si chères aux utilisateurs européens.
Ce smartphone future proof est donc théoriquement capable d’atteindre un débit maximal de 1,2Go/sec dans le sens descendant. Théoriquement bien sûr, car à ce jour aucun opérateur n’est en mesure d’offrir un tel débit.

On a bien évidemment aussi de la 2G et de la 3G+.

Comme sur tout smartphone qui se respecte, on dispose en plus d’un pack de connexions que sont le Bluetooth (5.0), le WiFi (a/b/g/n/ac), le (A)GPS/Glonass/BDS, 2 emplacements SIM (au format nano), un port USB-C (OTG), etc.
Par contre, pas de slot micro SD, pas de port mini jack, pas de NFC et pas de radio FM.

En ce qui concerne les accroches réseau, elles sont très bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Pour le GPS, dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 3 secondes au Find X avant d’obtenir un premier fixe (18 satellites).

Côté sensors, on a bien un accéléromètre, une boussole, un gyroscope, et bien évidemment les habituels capteurs de luminosité et de proximité.
Les amateurs de réalité virtuelle/augmentée seront donc ravis.

La conséquence d’une façade très largement occupée par l’écran est dans le cas présent la disparition du lecteur d’empreintes digitales.
Oppo n’a donc pas repris la technologie de lecteur d’empreintes sous l’écran de la société sœur Vivo.

Oppo-Find-X-o-face

Pour compenser cette absence, les ingénieurs de la marque ont imaginé O-Face, une reconnaissance faciale qui passe par une débauche de technologies : projecteur de 15.000 points sur votre visage afin de dresser une cartographie 3D précise de celui-ci, caméra infrarouge qui va lire ces points pour confirmer votre identité qui est stockée dans un espace spécifique et ultra-sécurisé du processeur, et enfin illuminateur infrarouge pour faciliter le travail de cette caméra dans la pénombre.
Le tout prend place dans la porte coulissante motorisée.

Contrairement à un lecteur d’empreintes digitales qui permet d’enregistrer plusieurs doigts, y compris ceux d’une autre personne, un seul visage peut être utilisé avec O-Face.
Une limitation de principe, car de toute façon il est toujours possible de saisir son code au lieu d’utiliser la reconnaissance faciale.

L’apprentissage de votre visage prend moins de 30 secondes.
Oppo annonce que O-Face est 20 fois plus sécurisé qu’un lecteur d’empreintes digitales.

De plus, les capacités en Intelligence Artificielle du processeur sont utilisées pour permettre au système de s’adapter aux changements qui peuvent intervenir : pilosité, coupe de cheveux, port de lunettes ou non, port d’une casquette, etc.
J’ai testé personnellement toutes ces possibilités, et je peux vous dire que le Find X est un as dans ce domaine.

Le déverrouillage du smartphone se fait de manière naturelle, par exemple en effectuant un appui court sur le bouton d’allumage. Le temps d’effectuer le geste (environ 0,5 seconde) et c’est bon!

O-Face est également utilisé pour les fameux Animojis.
Il s’agit de têtes d’animaux et de personnages divers qui s’animent en temps réel en suivant les mouvements de votre propre visage.
Plus fort encore, les mouvements des lèvres du personnage sont synchronisés avec les vôtres lorsque vous parlez.
Ce n’est pas vraiment indispensable, mais c’est une fonction 100% fun.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 1,57 W/kg. C’est un score très élevé pour un mobile sorti en 2018.

5. Système d’exploitation : un Android complètement relooké

???

Le Find X tourne sous ColorOS 5.1, un système basé sur Android Oreo 8.1.

???

On est ici sur une interface à la chinoise où tous les écrans sont des bureaux et dans laquelle il n’y a pas de tiroir des applications.

L’écran d’accueil peut être paramétré via des thèmes, des fonds d’écran et des widgets.

???

Sur la page la plus à gauche de l’écran d’accueil, on trouve un assistant faisant appel à des cartes, à la manière de ce qui se fait avec Google Now.

Pour la navigation dans les différents menus deux possibilités s’offrent à vous : utiliser les 3 touches Android traditionnelles ou activer la navigation par gestes, à la manière de ce qui se fait sur l’iPhone X.
Personnellement, j’ai joué le jeu et j’ai activé cette dernière. L’apprentissage s’est fait rapidement.

???

L’exemplaire de test que j’ai reçu est une version multilingue qui intègre Google Play.
Tous les menus sont parfaitement traduits en Français et je n’ai trouvé aucune trace d’Anglais ni de résidus de Chinois.
Aucune application indésirable en Chinois ne vient polluer l’interface.

On note la présence de la fonction Always On Display qui compense l’absence de LED de notifications

???

Il faut également savoir que le Find X intègre l’Intelligence artificielle. Cette dernière sera notamment utilisée dans certaines applications telle que la photo.

???

  • Système d’exploitation : Android Oreo 8.1 | Fork :ColorOS 5.1

6. Usage : super charge

???

Je vous épargnerai ici l’énumération des usages de base d’un smartphone.
Je vais plutôt me focaliser sur les deux aspects qui permettent encore en 2018 de distinguer les différents mobiles entre eux : la qualité photo et l’autonomie.

Le Find X est équipé d’un double capteur photo dorsal de 20 + 16 mégapixels ouvrant à f/2.0.

Lorsque la lumière est suffisante, les photos sont tout à fait satisfaisantes, mais pas bluffantes.
J’avoue que je m’attendais à mieux sur un appareil à près de 1000 Euros.

oppo find x - vue 03

Le second capteur sert principalement au mode portait, et donc à donner le fameux effet Bokeh.
Et là, les résultats sont plutôt bons.

oppo find x - vue 02

Le capteur principal est capable de filmer en 4K à 30 FPS, mais également en 1080p à 240 FPS.

Les autoportraits obtenus avec le capteur photo frontal ouvrant à f/2.0 ne m’ont pas vraiment convaincu.
Les 25 mégapixels annoncés ne se reflètent pas vraiment dans la qualité des clichés.
Comme quoi le nombre de pixels ne fait pas tout!

oppo find x - vue 00

Noter que la caméra frontale peut filmer en 1080p à 30 FPS.

Pour conclure le chapitre dédié à la photo, on regrettera qu’Oppo propose des ouvertures à « seulement » f/2.0 alors que la concurrence est plutôt sur du f/1.7 ou f/1.8.

L’autonomie est l’un des points forts de ce héraut chinois.
Dans le cadre d’un usage mixte raisonnable, il sera possible de l’utiliser pendant près de 2 jours avant de devoir passer par la case recharge.

De plus, grâce au chargeur VOOC de 5V/4A fourni dans la boîte vous pourrez retrouver 70% de batterie en 40 minutes.
Une recharge complète prendra environ 1h20.

???

Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 11% de l’énergie contenue dans la batterie. C’est nettement mieux que les 20% habituellement constatés.

  • Appareil photo dorsal :  20 + 16 mégapixels avec autofocus et flash dual LED
  • Batterie : Fixe de 3730 mAh.

En conclusion : l’innovation a un prix

???

En commercialisant sont Find X au prix de 999 Euros en France, Oppo ne prend t’il pas un risque?
Certes, la marque est beaucoup moins connue dans l’Hexagone qu’Apple, Samsung, Huawei et même Xiaomi, mais il faut garder à l’esprit que nous serons sur une version de 256Go et que la technologie embarquée sur le Find X a un coût.

Le prix de la version 128Go est beaucoup plus raisonnable puisqu’on peut la trouver sur des boutiques en ligne ayant pied en Europe à moins de 800 Euros.

Pour cette somme, on se retrouve avec un flagship au design magnifique, doté d’une dalle Amoled occupant pas moins de 93,8% de la face avant, offrant des performances de ouf, une très bonne autonomie et surtout une technologie avancée.

Par contre, le Find X a quand même des points faibles :

- la qualité photo n’est pas digne d’un smartphone ultra haut de gamme à 800/1000 Euros
- il fait l’impasse sur le port mini jack
- il ne possède pas de slot d’extension mémoire
Sur ce dernier point, je serai un peu moins sévère car on dispose tout de même de 128Go de mémoire de stockage et de la fonction OTG.

Certains diront que pour ce prix on aurait pu avoir une certification IP.
A ceux là, je répondrai qu’il faut garder une certaine lucidité et que cela est incompatible avec le module photo rétractable.

???

D’autres vont se demander si cette dernière technologie tiendra dans le temps.
A cette seconde question, je répondrai que selon le fabricant le Find X résisterait à 300.000 ouvertures/fermetures du module.
Personnellement, je crains que les poussières s’infiltrent à l’intérieur de l’appareil et finissent par bloquer le système.

Ne crachons pas dans la soupe et soyons contents qu’un constructeur nous propose enfin un smartphone différent, et ça ca fait plaisir!

  • Les plus : Module photo rétractable, qualité de fabrication, performances
  • Les moins : Pas de slot micro SD, pas de port mini jack, qualité photo

Galerie photos :

Autres : l’affaire des coques

???

Oppo a la délicate attention de fournir une coque de protection en plastique transparent avec son Find X.
Cette coque a la particularité d’être amputée de sa partie supérieure.

Une question qui revient souvent de la part des consommateurs/utilisateurs est de savoir s’il existe des coques de protections arrière complètes dédiées à l’Oppo Find X.

Et bien non! Cela est compréhensible puisque le dessus de la coque doit rester libre pour permettre au module photo rétractable de coulisser.

???

D’ailleurs, la coque arrière de protection que j’ai commandée en accessoire se voit également amputée de sa partie supérieure.

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

4 commentaires

  1. Effet il faut le voir plus comme une vitrine technologie qu’un produit fini.

    Oppo a tout misé sur le module photo rétractable.
    L’idée de ce module est bonne ça change de l’encoche.
    Mais pourquoi avoir délaisser les autres fonctionnalités ?!
    Tel que :
    - le lecteur d’empreinte sous l’écran aurait été un plus pour soulager le dispositif de l’APN rétractable qui est solidité des qu’on chek le phone.
    - la prise mini Jack qui est encore indispensable malgré ce qu’on veut nous faire croire le BT n’a pas encore assez de débit pour rivaliser en terme de qualité (le BT 5.0 n’a pas encore finalisé l’audio qui reste en 4.2)
    - le lecteur micro SD est toujours appréciable malgré l’augmentation du stockage embarqué (Samsung l’a compris et propose le toujours avec son Note 9 malgré les 512 Go de ROM)
    - l’étanchéité est faisable malgré le module photo rétractable. C’est juste qu’ils sont aller au plus simple (comme beaucoup d’autres marques Xiaomi compris)
    - la qualité de le photo est juste impardonnable (sur un prototype on aurait compris mais pas sur un phone commercialisé aussi cher)
    - la surcouche aussi est discutable (Android trop dénaturé)

    A voir s’ils vont pour suivre dans cette innovation en l’améliorant ou faire comme les autres copier Apple avec une encoche aussi grosse d’une bordure faisant tout le haut.

  2. bonjour sur le site de orange france on peut constater sur la fiche technique :
    emplacement 2 nanos sim ou 1 nano sim et 1 micro sd

    est ce une erreur sur le site ou la version opérateur continent un slot sd ?

    merci

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>