Accueil » Diverses marques » Test du OnePlus X (E1001) : la version chinoise

Test du OnePlus X (E1001) : la version chinoise

oneplus x - vue 02

A la fin de ce mois de novembre 2015, Marco a testé pour nous le OnePlus X dans sa version destinée à l’Europe (E1003).
Cette dernière n’est disponible sur le site officiel de la marque qu’en noir (Onyx) ou avec un dos en céramique.

Si vous préférez ce smartphone en blanc avec des contours dorés, il vous faudra vous tourner vers la version chinoise (E1001).

Un exemplaire de cette déclinaison « Champagne » (c’est comme cela qu’elle est appelée par la marque) du OnePlus X m’a aimablement été envoyé par GearBest* afin que je puisse le tester pour vous.
Vous pourrez d’ailleurs retrouver ce mobile sur leur site au prix de 242,42 Euros au départ d’un dépôt situé en Union Européenne.

oneplus x - vue 08

Outre le téléphone, la boîte contient un câble USB/micro USB plat, un adaptateur secteur de 2A (au format US), un « trombone » servant à ôter le tiroir SIM et un guide de démarrage rapide en chinois.

Dans ce test, nous allons voir que la version chinoise E1001 présente quelques petites différences avec celle réservée à l’Europe (E1003).

1. Esthétique : un très bel objet

oneplus x - vue 09

Tout comme Marco, je trouve le design du OnePlus X vraiment beau. Et pour moi qui préfère souvent le blanc, je trouve que la version Champagne fait encore plus « classe ».

Afin d’empêcher au téléphone de glisser dans la main, le constructeur chinois a choisi de doter son contour en aluminium d’un design rainuré… qui n’est pas vraiment agréable au toucher.

La face avant de ce OnePlus X arbore un écran de 5 pouces (protégé par une Corning Gorilla Glass 3) surmonté d’un écouteur, d’une LED de notifications, d’une caméra frontale et des capteurs de luminosité/proximité.
Sous l’écran, on retrouve les trois touches sensitives (non rétroéclairées) « Retour, Home et Multitâche ».
A noter que les touches « Retour » et « Multitâche » peuvent être permutées en allant dans les paramètres.

oneplus x - vue 14

Les 3 touches sensitives peuvent également être désactivées et  dès lors se retrouver dans l’écran en tant que touches tactiles.
Ce n’est pas très esthétique car, si sur la version noire ces touches sensitives sont presque invisibles, sur la version blanche elles sont bien apparentes.

oneplus x - vue 03

Sur la face arrière vitrée du mobile, dans le coin supérieur gauche, on note la présence d’un capteur photo accompagné de son flash LED. Plus bas, on retrouve le logo OnePlus en impression dorée.

oneplus x - vue 07

oneplus x - vue 05

La tranche supérieure du téléphone accueille un jack 3.5 et une entrée micro secondaire, tandis que la tranche inférieure abrite un port micro USB ainsi que 2 grilles. Celle de gauche protégeant le haut-parleur et celle de droite abritant l’entrée micro primaire.

oneplus x - vue 04

oneplus x - vue 06

Sur le côté gauche, on note la présence d’un bouton physique permettant de générer les notifications, alors que sur le côté droit on retrouve le tiroir dédié aux 2 cartes SIM (au format nano) et à la micro SD. Cependant, vous devrez choisir entre 2 SIM ou 1 SIM + 1 micro SD.

Un très beau design donc pour ce OnePlus X.

  • Dimensions : 14 cm de long x 6,9 cm de large x 0,69 cm d’épaisseur | Poids : 138 grammes

2. Image et son : une très belle image

oneplus x - vue 10

L’image est certainement l’un des points forts du OnePlus X.

Nous retrouvons ici un écran Full HD de 5 pouces utilisant la technologie AMOLED.
Cela nous permet d’obtenir des noirs très profonds et un excellent contraste.
Les couleurs sont vives, la luminosité et les angles de vision sont bons.

Le terminal est équipé d’un haut-parleur situé sur la tranche inférieure, ce qui évitera au son d’être étouffé lorsque l’appareil sera posé à plat sur une table.
Le son diffusé par ce haut-parleur est clair et puissant.

En communication, le son restitué par l’écouteur est très clair, on comprend bien son correspondant.

Rien à redire concernant le jack 3.5, si ce n’est qu’il vous faudra utiliser votre casque personnel car aucun kit piéton n’est fourni.

  • Ecran : 5 pouces (AMOLED) avec résolution de 1920 x 1080 pixels, soit donc une densité de 441ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : très intéressantes

oneplus x - vue 18

Certes, le OnePlus X utilise un processeur quadricoeur qui n’est pas vraiment de dernière génération, mais ce dernier a déjà fait ses preuves et on sait d’avance qu’il fournira de belles performances.

Ce smartphone chinois est donc capable de faire fonctionner toutes les grosses applications et tous les gros jeux 3D du moment.

oneplus x - vue 2

De plus, sa mémoire vive conséquente lui permet de faire du multitâche de manière confortable.

En ce qui concerne la mémoire de stockage, on constatera que sur les 16Go revendiqués par le constructeur, seuls 11,5Go seront utilisables.
Fort heureusement, il est possible d’étendre cette mémoire grâce à un emplacement micro SD (+128Go).

  • Antutu Benchmark (v5.7.1) : 38.316 points | Epic Citadel (Ultra High Quality) : 38,4 ips
  • Processeur : quad-core Qualcomm Snapdragon 801 cadencé à 2,3GHz | Mémoire vive : 3Go  | Processeur graphique : Adreno 330
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 11,5Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : une B20 manquante

oneplus x - vue 13

C’est sur le point de la connectivité que la version chinoise du OnePlus X pourra être pointée du doigt.

En effet, si la version européenne (E1003) possède bien toutes les fréquences nécessaires à une utilisation complète de la 4G dans l’Hexagone, sa déclinaison E1001 doit se passer de la bande B20.
Nous avons donc seulement ici les fréquences 1800, 2100 et 2600 MHz.

En revanche, pour la 3G on a bien les fréquences 900 et 2100 MHz (+ 850 et 1900 MHz).

Le OnePlus X est également GSM quadribande et on pourra donc appeler et être appelé partout dans le monde.

Naturellement, à cela s’ajoutent les habituelles connexions : WiFi (b/g/n), Bluetooth (4.0), (A)GPS/Glonass/BDS, deux emplacements SIM (ou 1 SIM + 1 micro SD), de la radio FM, un jack 3.5, un port micro USB 2.0 (OTG), etc.
Pas de NFC ni d’infrarouge.

Pour ce qui est des accroches réseaux, elles sont bonnes que ce soit en 2G/3G/4G ou en WiFi.
Pour le GPS, dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 1 seule petite seconde au OnePlus X pour obtenir un premier fixe (3 satellites).

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,317 W/kg. C’est un très bon score pour un smartphone sorti en 2015.

5. Système d’exploitation : une bouffée d’Oxygen

oneplus x - vue 17

Le fabriquant indique sur son site que le OnePlus X est doté du système d’exploitation OxygenOS basé sur Android 5.1.
En fait, je dirais plutôt que ce smartphone est doté d’Android Lollipop 5.1.1 sur lequel une légère surcouche du nom d’OxygenOS a été ajoutée.
Cette dernière est ici présente dans sa version 2.1.2, mais le déploiement de la 2.1.3 a débuté. Elle permettra de transférer (ou de télécharger) les applications sur la carte micro SD.

oneplus x - vue 16

A première vue, on cherche la surcouche tant elle se rapproche de l’Android stock.
Mais en cherchant bien, on découvre certaines petites particularités comme la possibilité d’utiliser un menu sur fond blanc ou un menu sur fond noir.

oneplus x - vue 11

On note également la présence de quelques applications « poubelle » qui ne pourront malheureusement pas être désinstallées.
Je pense notamment à « DU Battery Saver », « DU Speed Booster » et à « UC Mini ». Je pourrais également ajouter « Speed Booster » que je n’apprécie pas trop.

J’ai relevé quelque chose d’étrange concernant le widget « Google search » sur l’écran d’accueil : outre le fait que le design de ce dernier est trop « old school » à mon goût, il ne peut pas être mis à la corbeille et remplacé par un autre widget (même Google search). En plus, il est fixe et reste donc toujours sur le bureau…
C’est un peu dommage étant donné que d’autres widgets « Google search » sont proposés dans l’onglet « Widgets ».

Une autre particularité est l’absence d’application « Galerie » en natif. Il faudra donc soit passer par l’application Photo, soit télécharger cette appli au départ du Play Store.

  • Système d’exploitation : Android Lollipop 5.1.1 | Surcouche : OxygenOS 2.1.2

6. Usage : un smartphone multifonctions

Comme bon nombre de smartphones modernes, le OnePlus X est capable de faire des tas de choses.

Ainsi, que ce soit pour les fonctions de base (appels, SMS, etc.), les fonctions avancées (web mobile, emails, etc.) ou encore ludiques et multimédia (vidéos, MP3, jeux 3D, etc.), ce mobile répond toujours présent à l’appel.

Parlons maintenant photo…
J’espérais beaucoup du capteur dorsal Sony IMX258 de ce OnePlus X et j’avoue avoir été un peu déçu!
J’ai l’impression qu’il a du mal à gérer la lumière et je trouve les photos « acceptables » pour un smartphone plutôt typé  » début de haut de gamme » (voir échantillon photo).

oneplus x - vue 01

Par contre j’ai trouvé que la caméra frontale de 8 mégapixels produisait de beaux selfies.

Pour ce qui est de l’autonomie, en utilisation « normale », le OnePlus X tiendra une journée entière.
Ceci dit, le magnifique écran vous incitera certainement à regarder des films et des vidéos et les très bonnes performances vous engageront à jouer à de gros jeux 3D, ce qui réduira fortement l’autonomie.

oneplus x - vue 19

Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 18% de l’énergie contenue dans la batterie.

  • Appareil photo dorsal :  12,4 mégapixels (4:3)
  • Batterie : Non extractible de 2525 mAh.

En conclusion : un excellent smartphone mais …

oneplus x - vue 12

… des compromis à faire.

Si vous préférez la version Champagne du OnePlus X, il faudra vous tourner absolument vers une déclinaison chinoise (E1001).
La boutique en ligne de OnePlus ne proposant que le « X » en couleur noire (Onyx).

Malheureusement, qui dit version chinoise dit pas de bande B20 en 4G et donc, une utilisation partielle de cette dernière dans l’Hexagone (selon votre opérateur).

Le OnePlus X est un smartphone disposant d’un rapport qualité/prix/performances excellent et bien sûr, je vous le recommande à l’achat.

  • Les plus : Design, qualité de fabrication, écran.
  • Les moins : Pas de B20 en 4G, quelques applications « poubelle ».

* Le nom des boutiques partenaires est cité à titre indicatif. Top For Phone est totalement indépendant et ne pourra donc être tenu responsable des délais de livraison et des défauts ou malfaçons rencontrés sur les différents appareils.

Galerie photos :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

7 commentaires

  1. C’est bizarre qu’il ne fasse que 38 FPS sur Epic citadel, avec les mêmes GPU et CPU les HTC ONE M8 et XPERIA Z3 tournent autour de FPS en UHQ

  2. Un test du Lenovo ZUK Z1 est-il prévu car :
    - en vente libre
    - même soc, 3 Go de Ram, FHD
    - 64 Go de Rom
    - une meilleure batterie (4100 mAh)
    - 350 € (plus ODR de 50€ jusqu’en fin d’année)
    Donc plus intéressant sur le papier
    Reste à confirmer ou pas en test ;)

  3. Salut Will,
    Comment est l’OS de Zuk ?

    • Il tourne sous Cyanogenmod et c’est tout simplement génial. Personnalisation très pousser, énormément de thème mais certains payant, ajoute de fonctionnalités très sympa ( double tap, O pour appareil photo, choix des touches de navigation etc ) Performances vraiment bonne, écran top, autonomie juste « incroyable » 2 jour en utilisation modéré et 1 en utilisation intensif ( 4G, Moto 360 connecté, luminosité 100%, jeux, photo ) et tout ça possible avec ça batterie de 4100 mAh. Il possède un port USB C 3.0 et il ce recharger vite ( 35 minutes = 48% )

      Point négatif photo de nuit, stabilisation vidéo pas terrible, le son du HP qui sature au max. Bref très satisfait de mon Zuk en complément de mon G4.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>