Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Nokia 7 Plus : le terminal en mode Pie

Test du Nokia 7 Plus : le terminal en mode Pie

Si je vous dis que chez TFP nous sommes les premiers à vous présenter le test du Nokia 7 Plus, vous allez rire et vous ne me croirez pas.
Par contre, TFP est bien le premier site francophone à tester ce Nokia 7 Plus après sa mise à jour vers la dernière version de l’OS de Google, Android Pie 9.0.

Proposé lors de sa sortie à la fin du mois d’avril 2018 au prix de 399 Euros, on le retrouve en ce début du mois de novembre à 299 Euros. Du coup, ma conclusion sera influencée par cette baisse de tarif, puisque de ce fait le terminal est rendu plus intéressant.

???

Alors, que vaut ce Nokia 7 Plus? Qu’en ai-je pensé?
La réponse se trouve dans cet article de test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un mobile élégant

???

Le Nokia 7 Plus est ici présenté en couleur Noir et Cuivre, mais sachez que ce smartphone existe également dans une déclinaison Blanc et Cuivre.

Composé en grande partie d’aluminium anodisé avec des notes cuivrées, le terminal dégage une véritable élégance.
Les finitions sont parfaites et l’appareil est très agréable à prendre en main.

Avec son écran de 6 pouces au ratio 18:9 occupant 77,8% de la face avant, le Nokia 7 Plus reste un smartphone assez imposant.

L’afficheur protégé par une vitre 2.5D Corning Gorilla Glass 3 est surmonté d’un écouteur, des capteurs de luminosité/proximité, d’une caméra frontale et du marquage Nokia.
Pas de LED de notifications donc, et pas de touches sensitives Android. Ces dernières étant intégrées à l’écran, elles sont donc tactiles.

???

Retournons le téléphone pour découvrir un micro réducteur de bruit et un double capteur photo en position verticale estampillé Zeiss.
Celui-ci est accompagné d’un flash LED dual-tone.
Plus bas, un lecteur d’empreintes digitales de forme circulaire, le logo Nokia, le marquage androidone et le logo de certification CE.

???

???

Le côté gauche fait place au tiroir SIM/micro SD (2 nano SIM ou 1 nano SIM + 1 micro SD), tandis que le flanc droit accueille la touche de volume et le bouton d’allumage.

???

???

La tranche supérieure héberge un port mini jack, alors qu’à l’opposé on note la présence de l’entrée micro primaire, d’un port USB-C et de la grille du haut-parleur.

  • Dimensions : 158,4 mm de long x 75,6 mm de large x 8,0 mm d’épaisseur | Poids : 183 grammes

2. Image et son : une belle image

???

Le Nokia 7 Plus est équipé d’un écran IPS de 6,0 pouces au ratio 18:9.
Nous sommes ici face à une belle image en Full HD+.

Les couleurs sont belles, quoiqu’un peu froides, et malheureusement il sera impossible de modifier leur température dans le menu des paramètres.
Les angles de vue sont largement ouverts.

Avec une luminosité de 462 cd/m², ce mobile pourra sans problème être utilisé en extérieur.

Il sera agréable de regarder des vidéos sur un tel écran.

Du côté du son, ce Nokia 7 Plus fait encore partie de ces irréductibles amis des casques filaires, et on en félicite les concepteurs de ce terminal.
Le son au casque est plutôt agréable et les écouteurs intra-auriculaires fournis dans le packaging sont de bonne qualité.
Le haut-parleur principal fournit une expérience satisfaisante. Le son est clair et puissant (122 db constatés à la sortie).
Enfin, en appel le son est tout à fait satisfaisant. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,0 pouces (IPS) avec résolution de 2160 x 1080 pixels, soit donc une densité de 402 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : intéressantes et suffisantes

???

Le Nokia 7 Plus bat au rythme d’un SoC Qualcomm Snapdragon 660, ici accompagné de 4Go de RAM.

L’ensemble offre une expérience parfaitement fluide dans une utilisation quotidienne.

Avec des scores de plus de 142.000 points sur Antutu et d’un peu plus de 1350 points sur 3D Mark (Sling Shot Extreme), ce smartphone finlandais est capable de faire tourner sans problème toutes les grosses applications et tous les gros jeux 3D présents sur le Google Play Store.
PUBG Mobile se lance en qualité graphique moyenne.

Pour le stockage, on a ici un classique 64Go dont 48,6Go sont réservés à l’utilisateur.
Afin d’augmenter cette capacité, une carte micro SD pourra être facilement ajoutée (+256Go).

???

  • Antutu Benchmark (v7.0.7) : 142.190 points | 3D Mark (Sling Shot Extreme) : 1354 points
  • Processeur : octa-core Qualcomm Snapdragon 660 (4 x 2,2GHz + 4 x 1,8GHz) | Mémoire vive : 4Go  | Processeur graphique : Adreno 512
  • Mémoire de stockage : 64Go de mémoire qui se transforme en 48,6Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : exhaustive

???

S’il y a bien un point sur lequel HMD n’a pas lésiné sur ce smartphone de milieu de gamme, c’est bien sur la connectivité.

Ce Nokia 7 Plus est ainsi compatible avec les réseaux 4G LTE de catégorie 6 (300 Mbps en download), avec la B20 (800 MHz) mais également avec la B28 (700 MHz).

On a bien sûr aussi de la 2G et de la 3G+.

???

Comme sur tout smartphone digne de ce nom, nous disposons bien évidemment de la panoplie de toutes les autres connexions que sont : le Bluetooth (5.0), le WiFi (a/b/g/n/ac), le (A)GPS/Glonass/BDS, le NFC, 2 emplacements SIM, 1 slot micro SD, un port mini jack, un port USB-C (OTG), etc.
Par contre, pas de radio FM.

En ce qui concerne les accroches réseau, elles sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Pour le GPS, dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 6 secondes à ce terminal avant de recevoir un premier fixe (12 satellites).

Au niveau des sensors, on a bien un accéléromètre, une boussole et un gyroscope. De quoi faire de la réalité virtuelle/augmentée.
Mais la bonne nouvelle, c’est qu’on dispose d’un lecteur d’empreintes digitales qui se montre aussi rapide qu’efficace.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,361 W/kg. C’est un très bon score pour un mobile sorti en 2018.

5. Système d’exploitation : un Android dernière mouture

???

On est ici sur un Android stock, donc dépourvu de toute surcouche et sans bloatware.

Le Nokia 7 Plus bénéficie du programme androidone, ce qui lui permet de recevoir très vite les mises à jour liées à l’OS de Google.
C’est donc bien un appareil mis à jour vers Android Pie 9.0 qui a servi à réaliser ce test.

???

Android 9 Pie place l’IA (Intelligence Artificielle) au cœur du système d’exploitation, en mettant l’accent sur les expériences intelligentes et, dans le courant de cet automne 2018, sur le bien-être numérique.

Le 7 Plus est maintenant devenu le smartphone Nokia le plus efficace à ce jour.
Les progrès de l’apprentissage automatique et des fonctionnalités IA garantissent un rechargement plus intelligent en matière d’alimentation et de traitement, et accélèrent les fonctionnalités du smartphone.

Les fonctionnalités clés apportées par Android 9.0 sont :

- App Actions : qui permet d’accéder rapidement à la prochaine étape grâce au suivi des tendances d’utilisation, permettant de prédire ce que l’utilisateur souhaite faire ensuite.
- Slices : identifie les éléments pertinents des applications préférées de l’utilisateur pour les rendre plus facilement accessibles.
- Batterie Adaptative : utilise le deap learning pour comprendre les tendances d’usage et prioriser l’utilisation de la batterie sur les applis préférées de l’utilisateur.
- Luminosité adaptative : adapte automatiquement la luminosité du mobile en observant les comportements et les paramètres.
- Système de Navigation : met l’accent sur les gestes plutôt que sur les boutons de l’écran (à activer par l’utilisateur).

Fonctionnalités liées au bien-être numérique (disponibles dans le courant de l’automne 2018) :

- Temps passé : met en évidence le temps passé sur l’écran et l’utilisation du téléphone sur l’écran d’accueil, y compris le nombre de fois où l’appareil a été déverrouillé et le nombre de notifications reçues.
- App Timer : définit des limites de temps d’utilisation des applications.
- Mode Wind down : permet au mode existant « Ne pas déranger » une personnalisation plus poussée des notifications et introduit le Mode Nuit qui réduit la lumière bleue, responsable des troubles du sommeil.

Notez également que ce Nokia 7 Plus dispose de la fonction Always On Display.

???

  • Système d’exploitation : Android Pie 9.0 (androidone) | Surcouche : aucune

6. Usage : du Zeiss et de l’OZO

???

Je ne vous embêterai pas ici avec les usages de base d’un smartphone.
Je vais plutôt me focaliser sur les 2 aspects qui permettent encore aujourd’hui de distinguer les différents mobiles entre eux : la qualité photo et l’autonomie.

Le module photo arrière se compose de 2 capteurs profitant d’optiques certifiées par le spécialiste Zeiss : un capteur principal de 12 mégapixels ouvrant à f/1.75 et un capteur secondaire téléphoto de 13 mégapixels ouvrant à f/2.6.

En pleine luminosité, le capteur principal offre vraiment de très bons résultats.
Les couleurs sont justes et bien équilibrées et les détails sont bien présents.
Nous avons même droit à un zoom x2 plutôt efficace.

nokia 7 plus - vue 03

Bien évidemment, en basse luminosité les résultats se dégradent et le bruit commence à s’inviter.
Malgré tout, l’aspect général de la photo reste agréable à l’oeil.

Le second capteur de 13 mégapixels est là pour gérer la profondeur de champ afin d’ajouter un effet Bokeh.
Ce dernier fonctionne bien, avec un rendu très naturel et une bonne détection des limites du sujet.

nokia 7 plus - vue 02

Le capteur photo principal du Nokia 7 Plus est capable de filmer en 4K à 30 FPS, un mode n’offrant pas de très bonnes performances.
De plus, ce mode désactive l’option la plus intéressante présente sur les smartphones Nokia : la prise de son OZO qui permet de situer le son dans l’espace.
Mieux vaut donc s’en tenir au 1080p en 30 FPS afin de bénéficier de cette fonction et d’obtenir un meilleur rendu vidéo.

A l’avant, ce mobile signé HMD dispose d’un capteur photo de 16 mégapixels profitant également d’une optique Zeiss.
Il permet de réaliser des autoportraits de bonne qualité. L’écran du smartphone peut être allumé pour servir de flash.

nokia 7 plus - vue 01

Le Nokia 7 Plus s’équipe d’une batterie de 3800 mAh qui lui permettra, dans le cadre d’un usage mixte raisonnable, de tenir 2 jours avant de demander à être rechargé.

Cette batterie est compatible avec la technologie de charge rapide et un chargeur de 5V/3A est d’ailleurs présent dans le packaging.

???

Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, luminosité à 50%, son à 50%) aura consommé 15% de l’énergie contenue dans la batterie. Cela est nettement mieux que les 20% habituellement constatés.

  • Appareil photo dorsal :  12 + 13 mégapixels avec autofocus à détection de phase
  • Batterie : Fixe de 3800 mAh.

En conclusion : pour les amateurs d’Android stock

???

Le premier point fort de ce smartphone Nokia 7 Plus, c’est certainement le fait qu’il bénéficie du programme androidone, et donc qu’il reçoive très rapidement les dernières mises à jours liées à Android.
On a ainsi pu voir que l’exemplaire de test a déjà reçu la mise à jour vers Android Pie 9.0.

Toutefois, si vous êtes un amateur de grosses surcouches, ce smartphone n’est pas fait pour vous puisque nous sommes ici sur un Android stock.

Pour le reste, HMD nous offre ici un appareil doté d’un beau design et présentant de belles finitions.
L’image est belle, le son est bon, les performances sont très satisfaisantes, la qualité photo offerte est tout à fait bonne, et le terminal offre une bonne autonomie.

A moins de 300 Euros, ce Nokia 7 Plus constitue un bon choix et je vous le recommande donc à l’achat.

  • Les plus : Qualité de fabrication, port mini jack + USB-C, slot micro SD
  • Les moins : Pas possible de régler la température des couleurs.

Galerie photos :

Autres :

Un indice vous indiquant le sujet de mon prochain test s’est caché dans cet article.
A vous de le découvrir!

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

6 commentaires

  1. Bonjour Alex,
    Merci pour ce bon test écrit comme d’hab.
    En fait, Nokia et les smartphones qui tournent sous AOSP ont les défauts de leurs qualités.
    Leurs qualités c’est aucune surcouche, donc on a les mises à jour rapidement;
    Leurs défauts c’est aucune surcouche, donc on n’a rien sur le téléphone, on doit tout télécharger.
    Par exemple comme tu dis, impossible de régler la température des couleurs, d’origine elle ne conviendra pas à tout le monde.
    Parfois, j’envoie de courtes captures vidéos de mon écran (cet outil est en natif sur ma surcouche) à mon entourage, pour un petit tuto, montrer un itinéraire, passer un niveau de jeu… Comment on fait avec AOSP ?
    Et je crois qu’on ne peut plus avec Pie rooter son smartphone ?

  2. Prochain test : redmi S2 ?

  3. Ce téléphone est vraiment intéressant et regroupe pas mal de points positifs pour les gens à la recherche d’un téléphone avec une autonomie correcte, un bon appareil photo, des MAJ régulières et des perfs qui iront très bien. Par contre, quand est-ce qu’on aura à nouveau disponible ce genre de prestations sur un produit moins encombrant?? Le gabarit d’un Samsung A5 par exemple ( moins de 150 mm de haut en fait) me conviendrait bien mieux. Et je ne pense pas être le seul…

    • Tu as le Motorola One, 149 mm pour une diagonale de 5,9p, autour de 230€, Snapdragon 625, batterie 3000 mAh, 64GO de stockage, je pense que c’est un bon choix.

  4. Merci Godobé pour le conseil. J’avoue mettre en avant la qualité photo et celle du Motorola ne semble pas vraiment bluffante. Je me demande si je vais pas me tourner vers un ancien flagship type Samsung S7, que l’on trouve à prix plutôt attractif.
    Mais bon, c’est simplement dommage qu’il y ait trop peu de téléphone de taille raisonnable avec des specs plutôt bonnes.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>