Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Huawei Ascend P6 – du haut de gamme 100% chinois

Test du Huawei Ascend P6 – du haut de gamme 100% chinois

Annoncé en juin 2013, le Huawei Ascend P6 est le modèle haut de gamme du géant chinois.
Un géant chinois qui désormais compte parmi les plus imposants de la planète !

Et pour cause, ce dernier sait utiliser avec succès les 2 ingrédients indispensables que sont, d’une part le prix bas (ou du moins modéré) et d’autre part les caractéristiques élevées.

Cela conduisant généralement a un excellent rapport prix/performances… qui pouvait, selon les constructeurs, se traduire par une baisse de qualité.
Est-ce le cas du Huawei Ascend P6 ? Un mobile proposé à un prix raisonnable (moins de 370€ en mobile nu en août 2013) et pourtant doté de très intéressantes spécifications…

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : heum… Apple-style ? Non, aluminium-style

Certes, certains pourraient évoqué que ce P6 s’inspire du design de l’iPhone 4, notamment en raison d’un cadre en aluminium avec 2 champs (coins supérieurs).
Mais c’est bien là, le seul trait commun. Car pour le reste, le téléphone ne ressemble qu’à lui-même !

  • Face/avant :
    Un écran de 4.7 pouces, au-dessus duquel on retrouve un écouteur ainsi qu’une caméra frontale et un capteur de luminosité.
    En dessous, le marquage Huawei. A noter que les 3 touches « retour », « accueil » et « multitâches » sont intégrées à l’écran.
  • Dos/arrière :
    Une plaque en aluminium sur laquelle on retrouve le logo Huawei. Dans un coin supérieur on retrouve le capteur photo accompagné de son flash LED, et à son opposé, le haut-parleur.
  • Côté supérieur :
    Le connecteur micro USB et une entrée micro secondaire.
  • Côté inférieur :
    Un petit effet de style avec un arrondi sur lequel est placée l’entrée micro primaire.
  • Côté gauche :
    Un petit bouton ? Non, en fait, le trombone qui permet d’éjecter les trappes carte sim et micro SD et fourni sous forme d’un « bouton » à retirer dans le coin inférieur gauche du mobile (ndlr : en regardant la vidéo, ça se comprend mieux :p).
    Mais la bonne note vient du fait que ce même trombone cache en fait le jack 3.5… en lui évitant de prendre ainsi la poussière (reste qu’une fois retiré, on ne sait plus trop quoi en faire).
  • Côté droit :
    Le bouton on/off, ainsi que le contrôle de volume +/-, sans oublier la trappe pour la carte sim (format « micro ») et la carte micro SD.

La prise en main du P6 est excellente, en raison de ces dimensions raisonnables (132.7 x 65.5 x 6.2 mm) et de son poids plume (120 grammes).
A cela s’ajoute un réel agrément d’utilisation en raison des matériaux utilisé (aluminium et verre).

  • Torsion :
    Très bonne résistance. Le P6 est doté d’une excellente rigidité.
    Cela étant lié aux matériaux utilisés.
  • Pression :
    La dalle présente une bonne rigidité, même s’il est possible d’impacter l’écran en cas de très (trop) forte pression.
    Cela étant lié à l’extrême finesse du P6 qui fait que l’écran et la dalle tactile son placés l’un contre l’autre, sans écart qui aurait permis de faire un tampon en cas de gros choc.

Un design réussi, des matériaux valorisants, une ergonomie excellente, un vrai soin du détail…
Autant de manières de qualifier ce Huawei Ascend P6 qui est une véritable réussite sur le plan de l’esthétique, même si une légère ombre vient ternir ce tableau : la résistance à l’usure de la plaque aluminium arrière.

Cette dernière, donc la conception est probablement liée à une technique PVD (aluminium « peint » et non anodisé) fait qu’elle peut perdre de sa couleur noire avec le frottement et redevenir grise…

2. Image et son : du très bon

Clairement l’un des nombreux points forts du P6… à savoir sa qualité d’image…

  • Ecran :
    Il s’agit d’un écran de 4.7 pouces IPS, doté d’une résolution élevée (HD Ready) de 1280 x 720 pixels, ce qui donne une densité de 312ppp (Pixels Par Pouce ou encore PPI : Pixels Per Inch).
    Un image de très bonne qualité, profonde et contrastée, doté d’une bonne luminosité (peut être gérée en automatique) ainsi que d’une bonne gestion des couleurs (16 millions).
  • Dalle tactile :
    Il s’agit d’une dalle tactile capacitive multipoints, très réactive et qui par conséquent n’a montré aucun ralentissement lors de son utilisation. Doté d’une vitre Corning Gorilla, elle est traitée anti-rayures.
    Enfin, on notera dans le « Menu > Paramètres » une option « Mode gant » qui permet d’utiliser le tactile du P6, même avec un gant de moto (testé et approuvé).
  • Haut-parleur, écouteur, jack 3.5 :
    Le haut-parleur donne un son tout à fait satisfaisant, bien que son emplacement rende le son étouffé lorsque le mobile est posé dos sur une table.
    L’écouteur fourni un son d’une qualité attendue. On comprend parfaitement l’interlocuteur lors des appels, sans entendre de grésillement.
    Enfin, le jack 3.5 (format CTIA) fourni à son tour un son tout à fait normal, sans déformation du titre musical écouté ou autre.
    D’autant plus qu’une option « Dolby » est disponible et vous permet de bénéficier d’un nombre de préréglages de l’équaliseur.

Du très bon donc. Il est plus que plaisant de regarder un film sur cet écran et/ou d’écouter sa playlist préférée.

3. Performances : intéressantes

Certes, on est loin de la débauche de puissance (excessive diraient certains) proposée par certains concurrents « ultra-haut de gamme » proposés à des prix bien plus élevés.
Cependant, aucune inquiétude, le P6 est un mobile performant ! Conforme à son positionnement haut de gamme.

  • Antutu :
    (-) 13.400 points. Le score d’un début de haut de gamme 2013. Tout à fait satisfaisant.
  • Quadrant :
    (+) 5.000 points. Là aussi, le score d’un début de haut de gamme 2013.

Des performances liées à un triptyque de CPU-GPU-RAM tel que : un processeur quatre-cœurs 1.5GHz (Cortex A9 – HiSilicon K3V2), un processeur graphique Immersion 16 de HiSilicon Technologie (?) et 2Go de mémoire vive.

A cela s’ajoute une mémoire de stockage interne de 8Go (dont seuls 4.7Go sont disponibles pour l’utilisateurs) qu’il est possible de compléter par une carte micro SD (jusqu’à +32Go).

Des performances dignes d’un début de haut de gamme 2013, et qui permettent au P6 de faire fonctionner tous les jeux 3D (même les plus gourmands) ainsi que les applications telles que des suites bureautiques et autres logiciels de navigation.

4. Connectivité : complète

Certes, on pourra dire qu’il manque la 4G LTE… certes. De même pour le NFC.
Mais pour le reste, le mobile est bien doté.

On retrouve donc une connexion GSM quadribandes et une connexion internet mobile HSDPA.

A cela s’ajoutent le WiFi (b/g/n, hotspot, direct, DNLA), le Bluetooth (3.0), le micro USB (avec USB OTG), le a-GPS/GLONASS, un jack 3.5 (CTIA), un emplacement micro SD (+32Go de mémoire max) et un emplacement carte sim (format micro).

Et à cela s’ajoute un tuner radio FM qui, comme toujours, nécessite que l’on branche le kit piéton en guise d’antenne.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) :
    Le DAS mesure la capacité d’émission d’ondes d’un mobile lors de l’utilisation (appels) de ce dernier. Plus le niveau est élevé, plus le risque potentiel pour la santé l’est aussi… Or, la réglementation européenne impose de ne pas dépasser 2,00 w/kg.
    Le Huawei Ascend P6 est doté d’un DAS de 0,64 w/kg. Un bon DAS, tout à fait acceptable pour un haut de gamme 2013.

5. Système d’exploitation : Android ultra-customisé

Côté système d’exploitation, comme toujours, sur un smartphone de conception chinoise, on retrouve un incontournable Android (en effet, le marché asiatique n’est pas très friand d’autres OS tels que Windows Phone par exemple).

  • Système d’exploitation :
    Il s’agit de la version 4.2.2 « Jelly Bean » d’Android. Il existe bien la version 4.3, mais cette dernière n’apportant aucune modification décelable par l’utilisateur, nous pouvons parfaitement dire que le P6 et à jour.
    Un système d’exploitation performant donc, ergonomique, intuitif et personnalisable, notamment via l’accès au Play Store (autrement appelé Google Play) : l’offre de téléchargement légale de Google.
  • Surcouche constructeur :
    Gros, très gros travail de la part de Huawei. C’est d’ailleurs l’un des atouts qui différencie ce constructeur de la masse des constructeurs présents en Chine.
    En effet, Huawei a créé et mis en place sur le P6 une surcouche graphique et fonctionnelle très poussée, nommée « Emotion UI ».
    C’est beau, c’est ergonomique, facile à utiliser… Mais cependant, côté « applicatif », rien de nouveau.
    La grande originalité vient donc du panneau d’accueil principal ultra-personnalisable ainsi que de l’absence de menu classique, car au final, ce dernier est inclus sous forme d’un des panneaux d’accueil secondaires.

Un système largement remanié par Huawei, et c’est une réussite !

6. Usage : perso, pro… à vous de voir

Oui, le Huawei Ascend P6 peut parfaitement convenir à un usage personnel et/ou professionnel, même s’il est clair que ce mobile se destine principalement au marché de particuliers.

  • Appareil photo :
    Le résultat est tout à fait satisfaisant, digne d’un compact numérique. Certes, il manque un zoom optique (n’est pas le Samsung Galaxy Zoom qui veut) mais le résultat est tout à fait correct donc.
    On a donc sur le P6 un capteur photo dorsal de 8MP avec flash LED complété d’un capteur frontal pour la visio.
    Echantillon photo : voiture miniature rouge, sur une table blanche, avec la lumière du soleil.
  • Autonomie :
    Heum, relative. En 2h de test (bon, certes, poussé, avec du mp3, du jeux, des benchmarks, etc.) le téléphone a perdu 50% de sa charge.
    Ce qui au final voudrait dire que le téléphone est capable de tenir 4h en utilisation « soutenue ». Maintenant, à vous de voir si vous utilisez votre mobile 4h par jour de cette manière… cela vous donnera une idée de votre autonomie ;)
    Précision, la batterie ne peut être extraite, car l’arrière du mobile est figé. La capacité de la batterie étant de 2.000mAh ce qui est tout à fait normal pour ce type de smartphone.

Un mobile qui répondra donc de manière adaptée à tous les besoins, qu’ils soient ceux d’un particulier (jeux, lecteur de films, lecteur mp3, liseuse, etc.) ou bien d’un professionnel (gestion de boîtes email, navigateur web, navigateur GPS, etc.).

Conclusion : un bon choix, au bon prix

Proposé à moins de 370€ en mobile nu sur le web (août 2013), et doté de performances intéressantes, ce Huawei Ascend P6 est un bon choix.
Un bon choix pour qui cherche un haut de gamme (et non pas un ultra-haut de gamme) à un prix raisonnable, avec un bel écran et une connectivité complète.

C’est tout à fait le type de mobiles que nous attendions de voir apparaître chez un constructeur d’envergure tel que Huawei.

On regrettera cependant, et ça sera l’un des deux points négatifs notés pendant ce test, la relative fragilité de l’arrière du mobile (la plaque en aluminium peut s’user et perdre sa couleur noir, sans oublier qu’il est possible de la tordre… lorsque l’on est pas précautionneux).
Sans oublier, en raison de la conception du mobile (fin et tout en aluminium donc thermo-conducteur/caloporteur) le fait que le dos de l’appareil peut devenir chaud en cas de forte sollicitation du téléphone (40° C, testé avec un thermomètre).

Concrètement, nous recommandons ce mobile si votre budget est compris entre 300 et 400€.
Un très bonne alternative à l’omniprésence des Nexus 4 et consort sur ce segment de marché.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Huawei Ascend P6.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

33 commentaires

  1. Bonjour,

    J’ai eu ce telephone quelques jours en main.
    MOn verdict est le suivant:
    COncernant les choses positives, oui il est beau, epuré, fin, leger avec un bon ecran. L’appareil photo est de tres tres bonne facture (surtout en macro).
    Concernant les choses negtives, ses performances sont decevantes par rapport aux caractéristiques annoncées et les 02 giga de Ram. En resumé, pour ceux qui aiment le jeu, passez votre chemin c’est mauvais. Concernant la temperature, il chauffe enormement et ca en devient desagreable. Concernant la rom MUI, c’est chacun ses gouts, mais le telephone lag de temps en temps.
    VOila ma synthese de mon experience.

    Tres bon test complet comme d’habitude Marco, bravo.

  2. Bonjour Catixo

    Merci pour ton commentaire ;)

    Un avis que je partage en certains points :
    - design : on est d’accord, c’est beau
    - performances : je ne trouve pas ça si mauvais en fait. Mais effectivement, on aurait pu espérer mieux (genre 16.000 pts. Antutu)
    - chauffe : c’est vrai que le mobile à le dos qui peut monter à 40° (plus chaud que la température de la main donc) en cas de forte sollicitation
    - l’OS customisé : question de goûts, je trouve pas ça mal

    A bientôt,
    Marco – Top For Phone

  3. Par contre, je te cite:
    « Des performances dignes d’un début de haut de gamme 2013, et qui permettent au P6 de faire fonctionner tous les jeux 3D (même les plus gourmands)  »

    Là Marco,je ne suis pas du tout d’accord avec toi. Le peu de jeux que j’ai essayé, c’est vraiment pas bon. Un exemple et un seul, Real Racing 3, c’est mauvais, ca lag, graphiquement c’est pas terrible.(et il y a d’autres jeux) Pour comparaison le Nexus 4, sur lequel ca tourne nikel…

  4. > Catixo
    Peut-être un problème de drivers, car j’ai fait tourner un Modern Combat 4 sans problème ;)

  5. Il faudrait peut être revoir l’argument du score Antutu :

    « 13.400 points. Le score d’un début de haut de gamme 2013. »

    Il y a 3 mois sur l’Acer Liquid E2 ( Mon téléphone, je le prend donc comme référence :p ), tu disais :

    « entrée-moyen de gamme avec plus de (+)13.300 points »
    http://www.top-for-phone.fr/test-acer-liquid-e2-duo

    • > Philou
      Le E2 est un entrée de gamme par le prix, tout comme le P6 est un moyen de gamme par le prix.
      Mais les performances, à plus de 12.000 points, font qu’il rentre dans le début des haut de gamme (uniquement sur l’aspect perfs j’entends, pas sur autre chose).

      Mon discours à toujours été le même ;) D’ailleurs, je dois même évoquer ça dans la vidéo.

      Quoiqu’il en soit, pour donner ma grille d’évaluation (qu’il va falloir que je remette à jour tout de même) :
      - en dessous de 6.000 points Antutu, entrée de gamme niveau performances
      - de 6.001 à 12.000 points Antutu, moyen de gamme niveau performances
      - de 12.000 à 20.000 points Antutu, haut de gamme niveau performances
      - au dessus de 20.0001 points Antutu, ultra-haut de gamme niveau performances

      Ca n’empêche pas, par exemple, que le Sony Xperia Z avec 19.XXX points a été qualité par mes soins d’ultra-haut de gamme.
      Et enfin, pour préciser, à moins de 4.000 points Antutu en 2013, c’est un smartphone (neuf, je parle pas des occasions) à oublier vite fait.

      A bientôt,
      Marco – Top For Phone

  6. De toute façon sa évolue a vitesse grand V d’ici la fin de l’année certain auront des scores autour de 30 000 points comme le LG optimus G2 le Sony Xperia Hanomi etc etc donc les discours change vite et mobile haut gamme fin d’année 2012 avec un score autour de 16 000 comme le Nexus peut très vite se retrouvées en milieu de gamme en 1 an après « fin d’année 2013″ Et non la batterie et ridicule une 2500Mah aurait était le minimum ou une excellente fonction d’économie d’énergie que visiblement il n’a pas. Pour le prix une baisse de 50€ ne sera pas trop demander surtout que c’est du Huawei et oui le Nexus et toujours très bien placé niveau prix même 9 mois après sa sortie.

  7. Pour info il y a des applications qui indique la température du Smartphones sur Android et ont a mon avis a l’intérieur du Smartphones il doit monter autour des 50 degrés car 40 se n’est pas si élevé que sa…. J’ai poussé mon Acer Gallant duo a 43degré et mon Samsung Ativ S a du les dépassés car lui aussi il chauffe beaucoup….

  8. Bonjour,

    Marco, je peux te certifier que deja bon nombre de jeux ne sont pas compatible, et certains qui le sont, sont tres mauvais… que ce soit au niveau fluidité ou/et niveau graphisme. (meme des petits jeux)

    • Salut Catixo

      Je ne dis pas le contraire. Je veux bien te croire ;)
      J’ai juste dit que j’ai fait fonctionner du MC4 sans problème (le jeu sera visible dans la vidéo de test qui sera en ligne semaine prochaine).

      A bientôt,
      Marco – Top For Phone

  9. @Catixo: Vu les performances se n’est pas normal qui rame comme sa! Ta penser a lui faire un petit tour au S.A.V? Il a peut être subit une mauvaise chute ou choper un virus, malhware etc qui fait qu’il rame autant.Une réinitialisation du mobile et peut être la solution quitte a perdre toute les applications,jeux,texto car cette lenteur et par normal surtout que selon Marco il en a aucune…

  10. le processeur est K3V2 made in HUawei, et la puce graphique n’est pas une adreno mais une puce bien moins performante… tout ca n’est pas optimisé pour pas mal de jeux meme avec un quad core a 1.5 ghz et 02 giga de ram. . Voila la raison. Et je ne suis pas le seul dans ce cas.

  11. c est android 4.2.2 epuré dans le sens où il manque des fonctionnalites de base. ( photosphere, les panneaux de raccourci du lockscreen etc)

  12. Salut Marco , j’ai une petite question sur le P6 , est-il possible d’installer des apps/jeux sur la carte SD , merci ;)

  13. Bonjour Marco,
    Le design étant pas ma priorité, j’aurrais été beaucoup plus sévère (trop) avec le P6, qui est le plus cher de sa catégorie (Hd720p non 4G), semble hyper fragile et surtout batterie (non amovible en plus) qui est limite, inadmissible, pour moi, quand on est le plus cher de sa catégorie.
    Il est bon en photo, mais à par cà? Si on lui met une coque plastique pour le proteger, son design lui servira pas à grand chose

    J’aime bien tes tests car il présente les smartphones et on peut se faire une idée, je serais trop directif selon des critères que je juge important pour moi, qui ne le sont pas pour les autres

    Je note qu’il y a dans cette catégorie, en plus du Nexus4, le Xperia T à 300e, et le RazrHD avec une belle finition kevlar et une bonne autonomie à 300e aussi (et peut être 4G) que tu as testé
    A+

  14. En gros
    4 core 1.5 ghz et 2 go ram
    dans la logique c’est bien mais c’est comme sur PC un processeur AMD est un Intel pour une même fréquence le Intel est mieux! La c’est pareille contre le Xpéria Z et le Nexus 4 qui ont les même fréquences il est en dessous, le processeur a moins d’optimisation que les Qualcomm, comme le Tegra 3 l’année dernière qui avait déjà 1 ans de retard, et moins perfomant que le qualcomm snapdragon S4 seulement dual core….

    Mais c’est bien qu’il y est autre chose que la combinaison phare début 2013 Qualcomm Snapdragon S4 ou S600 avec une Adreno 320… Moi personnellement j’aime bien avoir un autre CPU et GPU que les autre smartphones malheureusemet sur le Galaxy S4 c’est pareille même si il a était overcloké.

  15. Au passage c’est Axel le testeur qui a déjà eu ce tel^^

  16. Bonjour,
    je me demande est ce que l’écran ne pose pas de probleme en l’utilisant sous soleil alors qu’il s’agit d’un IPS LCD ?

    Qu’est que vous conseiller le plus IPS, super AMOLED ou TFT ?

    PS : pouvez faire une video test pour le Huawei Ascend P1 ( mm s’il est deja dépassé ) !
    merci

    • Bonjour pedrovic,

      Globalement, selon moi (avis tout à fait partial et subjectif) tous les écrans ont du mal lorsqu’il y a une forte lumière extérieure.
      Je n’ai jamais trouvé un écran qui me bluffe sur cet aspect, que ce soit de l’AMOLED, de l’IPS, etc.

      En gros, quand il y a du soleil en plein sur l’écran, et bien, rien à faire… on y voit rien, faut pencher l’écran ou chercher de l’ombre (avec sa main par exemple).

      A bientôt,
      Marco

      P.S. J’ai demandé à recevoir le P1 et le P2, mais Huawei ne m’a pas encore répondu… :’(

  17. Bonjour, tres tres beau test. J ai une question un peu hors sujet cependant. J ai remarqué que vous avez une carte sim prixtel. Comment est l operateur au niveau de la 3 G j’hésite à passer sur cet opertateur.
    Desolé pour le hors sujet mais je n ai pas reussi à avoir des infos sur l’operateur.
    Merci

  18. l’ascend P6 revient à moins de 180 euros le 19/12 sur amazon en vente éclair à 229 et avec 50 euros de remboursement

    [note webmaster : j’ai intégré la video de test sur http://www.bons-plans-astuces.com/telephonie-internet/smartphone-4-7-pouces-quad-core-1-6-ghz-huawei-p6-qui-revient-a-moins-de-180-euros-faire-vite/ ]]

  19. Bonjour, sortant d’un alcatel 993d, je viens d’acquerir le P6 après avoir pris connaissance des tests;) . Les 2 points négatifs évoqués ne m’ont pas rebuté car le téléphone est fourni avec une coque ce qui évite les rayures. Concernant la chauffe, je la remarque un peu en jouant . Mon utilisation est surtout SMS/MMS, un peu de wifi et 30 mn de jeux par jours.
    a+

  20. Salut,

    Bon test, réaliste. Je l’ai eu il y a 10 jours à 190 euros. J’ai eu un Moto G avant mais je préfère clairement celui-ci, l’écran est bien meilleur ce qui est essentiel pour moi et mes petits yeux.
    Pour peu que l’on désactive les données en arrière plan : le téléphone ne chauffe pas et la batterie tient ce qu’il faut sans perte de fonctionnalité : recharge tous les deux-trois jours pour moi.
    Côté perf, je suis amplement satisfait. Mais je ne suis pas un très grand joueur.

    Bonne continuation !

    • J’oubliais pour les amateurs de musique : ne pas garder les écouteurs d’origines, intra-auriculaires certes, mais catastrophiques ! Le son est plus que bon avec de nouveaux écouteurs et comme souligné dans le test, le réglage dolby apporte ses petits pré-réglages sympa.

  21. Hello

    J’ai ce mobile depuis 3 mois maintenant : il est beau , il est fin, il est très bien , et ses performances me satisfont… j’attends « juste », KITKAT :( quelle grosse déception à ce niveau !

    cdlt
    seb

  22. On fait comment pour passer des appels visio sans telecharger d’appli svp

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>