Accueil » Diverses marques » Test de l’Echo Moon : une proposition décente

Test de l’Echo Moon : une proposition décente

echo moon - vue 03

Il y a environ un an, le français Modelabs a décidé de lancer sa propre marque de téléphones portables : Echo.

L’Echo Moon a été présenté au Mobile World Congress 2017 de Barcelone. Il fait partie de la gamme « Contact ».

En ce mois d’octobre 2017, ce smartphone d’entrée gamme est proposé au prix public conseillé de 129,90€.

echo moon - vue 04

Mais voyons ensemble ce qu’il y a derrière la face cachée de la lune et si cet Echo Moon vaut le détour.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : compact et élégant

Echo moon - vue 05

Disons-le tout de suite, ce téléphone présente bien.
Il est très agréable à prendre en main, et de plus ses dimensions compactes lui permettront d’être utilisé avec une seule de vos petites mimines.

Ce mobile au design unibody est disponible en 3 coloris : Blanc nacré, Argent Mat et Bleu iridescent comme notre exemplaire de test.

L’écran de 4,7 pouces occupe 65,74% de la face avant. Il est recouvert d’une dalle 2.5D et est surmonté d’un écouteur, des capteurs de luminosité/proximité et d’une caméra frontale.
En bas, pas de touches sensitives Android. Elles sont intégrées à l’écran et sont donc tactiles.
On regrettera quand même que l’afficheur soit entouré d’un gros cadre noir.

L’écran est recouvert d’un film protecteur posé en usine. Malheureusement une poussière s’est invitée sous le mien…

echo moon - vue 06

Retournons le téléphone pour découvrir un capteur photo entouré d’un anneau métallique, un flash LED, un lecteur d’empreintes digitales de forme circulaire et la marque Echo en incrustation en lettres chromées.
Plus bas, le nom du modèle (Moon) et la mention « Dessiné au 107″. Ce dernier étant un studio de design situé à Paris.
Enfin, tout en bas, la grille du haut-parleur.

echo moon - vue 07

Sur le flanc gauche, on note la présence du tiroir SIM/micro SD (1 micro SIM + 1 nano SIM ou 1 micro SIM + 1 micro SD).

echo moon - vue 08

A l’opposé, la touche de volume et le bouton d’allumage, tous deux en en métal anodisé.

echo moon - vue 09

echo moon - vue 10

La tranche supérieure accueille un port jack 3.5 ainsi qu’un port infrarouge, alors que la tranche basse fait place à un port micro USB 2.0 et à une entrée micro (la seule).

Un smartphone designé en France offrant un excellente prise en main.

  • Dimensions : 139 mm de long x 67 mm de large x 7,9 mm d’épaisseur | Poids : 119 grammes

2. Image et son : une belle densité de pixels

echo moon - vue 11

Bien entendu, à ce niveau de prix, inutile de s’attendre à avoir de la Full HD.
On a tout de même ici de la HD 720p qui, grâce à la diagonale d’écran de 4,7 pouces, permet d’obtenir une densité de plus de 300 pixels par pouce chère aux yeux les plus avertis.

Les couleurs sont plutôt belles et les angles de vue sont bien ouverts.
Ce qui finalement est le plus pénalisant, c’est la faible luminosité de 200 cd/m² qui posera problème pour utiliser l’écran en plein soleil.
Par contre, en intérieur on prendra quand même plaisir à regarder des vidéos sur ce smartphone.

Le son est notamment dispensé par le haut-parleur situé au dos du téléphone.
Il est plutôt clair et relativement puissant (jusqu’à 100 db constatés à la sortie).
Par contre, à volume maximum le son à tendance à saturer et, de par l’emplacement du HP, le son sera inévitablement étouffé lorsque le mobile sera posé dos à une table.

Le jack 3.5 délivre un son tout à fait satisfaisant mais manquant un peu de puissance.
Notez que le fabricant a fait l’effort de fournir des écouteurs intra-auriculaires de plutôt bonne qualité.

En appel, l’écouteur restitue un son tout à fait correct. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 4,7 pouces (IPS) avec résolution 1280 x 720 pixels, soit donc une densité de 312 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique

3. Performances : modestes

echo moon - vue 15

L’Echo Moon est le troisième smartphone équipé d’un processeur Mediatek MT6737 que je teste.
Si sur l’Orange Dive 72 (alias Alcatel A3) et le Nokia 3, j’avais trouvé que ce processeur était une calamité tant il était lent, il n’en est pas du tout de même sur le mobile ici testé.

En effet, même si les performances restent modestes (environ 26.800 points sur Antutu), le téléphone reste agréable au quotidien.
La navigation dans les différents menus et dans les bureaux est fluide.

Comme l’indique le score de 47,9 FPS sur Epic Citadel en mode « High Performance », il sera tout à fait possible de faire fonctionner toutes les grosses applications et de faire tourner la plupart des jeux 3D présents sur le Play Store… à condition de dégrader la qualité graphique.

Pour la mémoire de stockage, sur les 16Go revendiqués par le constructeur, il ne restera qu’un plus petit 10,28Go dédié à l’utilisateur.
Heureusement, en sacrifiant l’une des 2 cartes SIM, il sera possible d’ajouter une carte micro SD (+32Go).

  • Antutu Benchmark (v6.2.7) : 26.819 points | Epic Citadel (Ultra High Quality) : 27,5 ips
  • Processeur : Quad-core Mediatek MT6737 cadencé à 1,3Ghz | Mémoire vive : 2Go  | Processeur graphique : Mali-T720MP2
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 10,28Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : plutôt complète

echo moon - vue 18

L’Echo Moon est bien doté d’une connexion 4G LTE (catégorie 4 – 150 Mbps) disposant de toutes les bandes nécessaires à une utilisation complète dans l’Hexagone, mais également en Belgique.
Par contre, si la B20 est bien présente ce n’est pas le cas de la B28, la bande des 700 MHz en 4G LTE.
Cette dernière est complétée par de la 3G, mais également par de la 2G.

On a bien évidemment toute la panoplie des connexions que sont le WiFi (b/g/n), le Bluetooth (4.0), le (A)GPS, un port jack 3.5, deux emplacements SIM, un slot micro SD, un port micro USB 2.0 (OTG), mais également un port IR.

Au niveau des différents sensors, on a bien les habituels capteurs de luminosité et de proximité, un accéléromètre, mais pas de boussole ni de gyroscope.
Mais bonne note, on dispose d’un lecteur d’empreintes digitales qui fait bien le travail.

En ce qui concerne les accroches réseau, elles sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Pour le GPS, dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 7 secondes à l’Echo Moon avant d’obtenir un premier fixe (7 satellites).

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,65 W/kg. C’est un score tout à fait acceptable pour un mobile sorti en 2017.

Les meilleurs prix pour votre micro SD 64Go :

5. Système d’exploitation : un Android stock

echo moon - vue 16

L’Echo Moon adopte l’OS de Google dans sa forme la plus pure, avec un tiroir des applications bien présent.

echo moon - vue 14

On a ici affaire à une version à jour puisqu’il s’agit d’Android Nougat 7.0.

A côté des quelques fonds d’écran supplémentaires on note la présence de quelques fonctions ajoutées.
On a ainsi Duraspeed, qui permet de tuer les tâches tournant en arrière plan mais également une fonction qui permet de lancer l’appareil photo en appuyant 2 fois sur la touche Marche/Arrêt.

Au niveau applicatif, on a ZaZaremote qui permet de transformer le smartphone en télécommande.

  • Système d’exploitation : Android Nougat 7.0 | Surcouche : Aucune

6. Usage : une autonomie un peu juste

echo moon - vue 12

Inutile de nous attarder ici sur les usages basiques couverts par tous les smartphones dignes de ce nom, dont ce mobile de marque Echo.

Reste alors les 2 usages habituels que nous considérons, au sein de la rédaction de Top For Phone, comme de réels éléments de différenciation : la qualité photo et l’autonomie.

echo moon - vue 01

Pour ce qui est de la qualité photo, on peut dire que le capteur arrière de 8 mégapixels avec autofocus et flash LED s’en sort plutôt bien dans un milieu lumineux.
Mais tout naturellement, lorsque la lumière vient à manquer le résultat se gâte.
Notez que l’APN dorsal filme en 720p.

echo moon - vue 02

Le capteur frontal de 2 mégapixels est loin d’exceller. La qualité des autoportraits réalisés sera juste « acceptable.

En ce qui concerne l’autonomie, elle n’est pas vraiment bonne!
Dans le cadre d’un usage mixte raisonnable, la « petite » batterie de 1800 mAh permettra juste d’utiliser le smartphone pendant une petite journée avant de devoir le recharger.

echo moon - vue 17

Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 24% de l’énergie contenue dans la batterie.
C’est moins bien que les 20% habituellement constatés.

  • Appareil photo dorsal :  8 mégapixels
  • Batterie : Fixe de 1800 mAh.

En conclusion : un choix envisageable

echo moon - vue 13

Quelles sont les bonnes raisons d’acheter l’Echo Moon? :
- un mobile designé en France
- une très bonne qualité d’assemblage
- un smartphone léger et compact utilisable à une seule main
- un écran doté d’une densité de plus de 300 pixels par pouce
- un prix intéressant
- présence d’un lecteur d’empreintes digitales

Quelles sont les raisons de ne pas acheter l’Echo Moon? :
- faible luminosité d’écran
- une autonomie un peu juste

En conclusion, si vous désirez un smartphone doté d’un beau design, si vous n’êtes pas un gros gamer et si vous acceptez le fait de recharger votre mobile quotidiennement, l’Echo Moon est à ajouter à la liste de vos choix potentiels.
Ce smartphone est très agréable à utiliser au quotidien.

Galerie photos :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

2 commentaires

  1. Bonjour

    Pas trop épais, dommage les cm² perdu des bandeaux haut et bas!

    • Bonjour et merci pour ton avis.
      Il est clair que l’optimisation – taux d’occupation – de l’écran sur la face avant (et plus généralement, l’optimisation de l’encombrement du mobile) est oubliée.
      D’un autre côté, sur un mobile entrée de gamme, c’est tout à fait classique.
      A bientôt

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>