Accueil » Diverses marques » Test du Xiaomi Redmi 4 (version internationale) : un smartphone faussement borderless

Test du Xiaomi Redmi 4 (version internationale) : un smartphone faussement borderless

xiaomi redmi 4 - vue 03

Chaque année, Xiaomi nous gratifie d’une nouvelle édition de son modèle d’entrée/milieu de gamme : le Redmi.

Grâce à la bienveillance de GearBest*, j’ai pu tester pour vous le Xiaomi Redmi 4 dans sa version internationale.
Cette dernière est également connue sous le nom de Redmi 4 Pro ou de Redmi 4 Prime, et est donc plus puissante que le Redmi 4 (tout court).

En ce mois de mars 2017, vous pourrez retrouver ce Xiaomi Redmi 4 en version internationale sur le site en ligne de GearBest* au prix de 146,50 Euros HT.

Mais voyons sans plus tarder ce que vaut ce terminal chinois et si je vous le recommande ou non à l’achat.

1. Esthétique : un très beau smartphone

xiaomi redmi 4 - vue 04

Le Redmi 4 fait appel à des matériaux nobles : le verre pour la face avant et l’aluminium anodisé pour les côtés et la face arrière.
L’ensemble est harmonieux et agréable à prendre en main, mais le téléphone est un peu glissant.

L’avant du terminal est entièrement recouvert d’une vitre 2.5D.
Ecran éteint, on pourrait croire que l’afficheur est sans bord à gauche et à droite, mais il n’en est rien! Il s’agit d’un trompe l’œil. On doit se taper un gros cadre noir disgracieux autour de l’écran.
Cela se remarque particulièrement sur les déclinaisons Silver à façade blanche (version testée) et Gold.
Afin de ne pas être gêné par ce cadre, mieux vaut choisir la version grise à façade noire.

La face avant arbore donc un écran de 5 pouces surmonté d’un écouteur, des capteurs de luminosité/proximité, d’un capteur photo frontal et d’une LED de notifications.
En bas, on note la présence des 3 touches sensitives Android : Multitâche, Home et Retour.
A noter que ces dernières ne sont pas rétroéclairées, mais bien sérigraphiées.

xiaomi redmi 4 - vue 21

Passons à la face arrière qui propose des choses intéressantes comme un capteur photo accompagné d’un flash dual-tone, un lecteur d’empreintes digitales de forme circulaire et le logo Xiaomi (mi).

xiaomi redmi 4 - vue 07

La tranche supérieure du mobile abrite un port jack 3.5, un port infrarouge et une entrée micro secondaire.

xiaomi redmi 4 - vue 08

A l’opposé, on trouve un port micro USB bordé de 2 petites vis et de 2 grilles. Celle de gauche cache l’entrée micro primaire, alors que celle de droite protège le haut-parleur.

xiaomi redmi 4 - vue 05

Le tiroir SIM/micro SD (1 micro SIM + 1 nano SIM ou 1 micro SIM + 1 micro SD) prend place sur le flanc gauche, tandis que le côté droit est occupé par la touche de volume et le bouton d’allumage.

xiaomi redmi 4 - vue 06

On est donc ici en présence d’un très beau smartphone au design unibody qui bénéficie d’une qualité de fabrication sans reproche.

  • Dimensions : 14,13 cm de long x 6,96 cm de large x 0,89 cm d’épaisseur | Poids : 156 grammes

2. Image et son : que du bon

xiaomi redmi 4 - vue 09

L’écran du Redmi 4 (version internationale) présente une diagonale de 5 pouces et offre une résolution Full HD pour une densité de 441 pixels par pouce. Il occupe pas moins de 70,1% de la face avant, ce qui permet au téléphone de rester plutôt compact.

Aucun suspens : c’est un excellent écran.
Il est lumineux et contrasté pour un IPS, avec en prime des angles de vue très largement ouverts.
Les couleurs sont belles et la luminosité est très bonne (environ 500 cd/m²).
La vitre 2.5D offre une surface très agréable sous les doigts.
De plus, la dalle tactile est très réactive. Cela n’est pas vraiment étonnant puisqu’elle est multitouch 10 points comme sur les smartphones typés haut de gamme.

Le son est notamment procuré par le haut-parleur situé sur la tranche basse du mobile.
Il est clair et puissant (+/- 93 Db) et ne souffre d’aucune critique.
L’écoute au casque est un régal et il est même possible de sélectionner le type de casque ou d’écouteurs employés dans les paramètres audio du téléphone afin d’optimiser l’écoute.
En appel, le son est également clair. On comprend bien son correspondant.

Un très bel écran donc et un très bon son pour ce smartphone signé Xiaomi.

  • Ecran : 5 pouces (IPS) avec résolution 1920 x 1080 pixels, soit donc une densité de 441 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : une mécanique à la hauteur

xiaomi redmi 4 - vue 17

Le Xiaomi Redmi 4 (version internationale) n’intègre pas encore le nouveau processeur maison.
A sa place, nous retrouvons un Qualcomm Snapdragon 625 qui s’appuie sur 8 cœurs Cortex A53 cadencés à 2GHz et qui est accompagné de 3Go de RAM.

En matière de réactivité globale, rien à redire. La navigation dans les différents menus est fluide.

Face à nos benchmarks habituels, le Redmi 4 ici testé a obtenu des scores respectifs de 62.000 points et 46,9 FPS à Antutu et à Epic Citadel en mode « Ultra High Quality ».
D’excellents résultats qui tentent à prouver que ce smartphone est capable de faire tourner toutes les grosses applications et tous les jeux 3D présents sur le Play Store.

Pour le stockage, le Redmi 4 (version internationale) fait dans le classique avec 32Go intégrés (24Go disponibles), éventuellement complétés par une carte micro SD (+128Go) qui occupera alors l’emplacement de la seconde carte nano SIM.

  • Antutu Benchmark (v6.2.7) : 61.966 points | Epic Citadel (High Performance) : 60 ips
  • Processeur : Octa-core Qualcomm Snapdragon 625 64 bits cadencés à 2,0GHz | Mémoire vive : 3Go  | Processeur graphique : Adreno 506
  • Mémoire de stockage : 32Go de mémoire qui se transforme en 24Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : une 4G partielle

xiaomi redmi 4 - vue 13

Le module radio du Redmi 4 est bien entendu 4G.
Malheureusement, tout ne va pas bien dans le meilleur des mondes puisque le modem retenu par la marque ne prend pas en charge la bande de fréquence des 800 MHz (la B20) qui est utilisée en France par presque tous les opérateurs.
En fonction de la technologie utilisée par votre opérateur de téléphonie mobile, il est possible que vous restiez bloqué en 3G alors que votre voisin affiche de la 4G. Et ça, c’est LE gros point noir de ce mobile signé Xiaomi.

A côté de cela, on a bien de la 2G et de la 3G. Cette dernière étant bien dotée des fréquences nécessaires pour une bonne accroche dans l’Hexagone : 900 et 2100 MHz.

En plus, on retrouve les connexions habituelles telles que : du WiFi (a/b/g/n), du (A)GPS/Glonass/Beidou, du Bluetooth (4.2), un port jack 3.5, du micro USB 2.0 (OTG), 2 emplacements SIM, un slot micro SD, un port infrarouge, de la radio FM, etc.
Les plus exigeants remarqueront l’absence du NFC.

La liste des capteurs est quant à elle quasi-exhaustive, avec un accéléromètre, un vecteur de rotation, un capteur de gravité, un gyroscope, une e-boussole, un capteur de champ magnétique, un capteur d’orientation, un capteur de mouvements importants et un compteur de pas.
Avec ce smartphone chinois, il vous sera donc tout à fait possible de chasser les Pokemon et de faire de la réalité virtuelle.

A ces différents capteurs, il faut également un lecteur d’empreintes digitales très réactif.

Pour ce qui est des accroches réseaux, elles sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Côté GPS, dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 37 secondes à ce mobile avant d’obtenir un premier fixe (10 satellites).

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : Inconnu à ce jour.

5. Système d’exploitation : un Android customisé

xiaomi redmi 4 - vue 19

Si le système d’exploitation est bien Android dans sa version Marshmallow 6.0.1, on remarquera que l’ajout de la surcouche MIUI 8.1.2 transforme fortement l’expérience utilisateur.

xiaomi redmi 4 - vue 10

Ainsi, du point de vue du look, on a des icônes retravaillées, ainsi que des nouveaux fonds d’écran.
D’autant que ce smartphone propose un magasin de thèmes qui permet d’en télécharger gratuitement de nouveaux.

Pour ce qui est de l’ergonomie, comme souvent sur une surcouche chinoise, on ne retrouve aucune profondeur de navigation.
Cela signifie qu’il n’y a pas de tiroir des applications, tous les panneaux d’accueil sont des bureaux.

A noter que l’appareil ici testé m’a été directement livré avec la ROM MIUI internationale.
Pas de bidouillage donc, pas d’applications indésirables et un Google Play Store bien présent.
De plus, la traduction en français est très bonne.

xiaomi redmi 4 - vue 15

Du côté des fonctionnalités natives, on retrouve notamment :

xiaomi redmi 4 - vue 12

- Thèmes : qui permet de personnaliser le look de son smartphone
- Calculatrice
- Boussole
- Facebook
- Météo : qui permet de connaître le temps qu’il fait
- Télécommande : qui permet de piloter à distance votre TV au moyen du port IR
- Sécurité : une application fourre-tout qui permet notamment de nettoyer la mémoire vive, de gérer l’autonomie de la batterie et de gérer les permissions des applications.
- etc.

xiaomi redmi 4 - vue 16

  • Système d’exploitation : Android Marshmallow 6.0.1 | Surcouche : MIUI 8.1.2

6. Usage : un APN à la traine

xiaomi redmi 4 - vue 18

Nous survolerons ici les usages « de base » d’un smartphone (appels, SMS, emails, lecture de pages Web, etc.) qui sont bien évidemment assurés par ce Redmi 4.
Idem pour tout ce qui est grosses applications ou encore jeux 3D, car là aussi, ce smartphone assure.

Pour ce qui est des capteurs photo, il s’agit bien d’un des rares points sur lesquels les smartphones parviennent encore à se distinguer les uns des autres.

A ce titre, le capteur dorsal de 13 mégapixels avec autofocus à détection de phase de ce Xiaomi Redmi 4 m’a un peu déçu!
La qualité des clichés produits n’est pas à la hauteur de ce que j’attendais.
En effet, je ne suis pas parvenu à obtenir des photos vraiment nettes.

xiaomi redmi 4 - vue 02

A la limite, je dirai que le capteur frontal de 5 mégapixels s’en tire mieux (pour un capteur frontal) car il permet de réaliser de beaux autoportraits.

xiaomi redmi 4 - vue 01

A noter que les APN avant et arrière sont capables de filmer en 1080p.

L’autonomie de ce Redmi 4 est un des points forts de ce mobile. Elle est tout bonnement excellente, et ce grâce à plusieurs paramètres.
Le premier étant bien sûr la capacité de la batterie en elle-même (4100 mAh), et le second résidant dans le fait que ce smartphone permet de gérer un mode spécifique qui réduira les performances à l’avantage de l’autonomie.

Dans le cadre d’un usage mixte raisonnable, il est possible d’utiliser votre smartphone pendant 2 jours avant de devoir le recharger.
De plus, le Redmi 4 est compatible avec la technologie de recharge rapide et est livré avec un chargeur de 2A.

xiaomi redmi 4 - vue 20

Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura seulement consommé de 6 à 7% de l’énergie contenue dans la batterie du terminal.

  • Appareil photo dorsal :  13 mégapixels avec autofocus et flash LED dual-tone.
  • Batterie : Fixe de 4100 mAh.

En conclusion : un bon rapport qualité-prix-performances

xiaomi redmi 4 - vue 14

Encore une fois, Xiaomi nous montre sa capacité à produire de très bons mobiles à prix abordable.
Car pour moins de 160 Euros HT, on peut s’offrir un très bon smartphone relativement performant et au design premium.

Mais comme toujours, ce téléphone n’est pas prévu à l’origine pour être officiellement commercialisé en Europe.
Cela se ressent principalement sur le point des fréquences, où la bande des 800 MHz en 4G est une nouvelle fois manquante.
Cependant, cela ne semble pas être gênant pour tous les utilisateurs… mais il reste que chez TFP on préfère avoir toutes les fréquences…

Pour le reste, on est face à un smartphone doté d’un très bon processeur, d’un très bel écran (même si le gros cadre noir pourra déplaire à certains utilisateurs) et d’une très bonne autonomie.
Autant de bons points qui me poussent à vous conseiller ce Xiaomi Redmi 4 (version internationale) à l’achat.

  • Les plus : Très bel écran Full HD, design premium, très bonne autonomie.
  • Les moins : Pas de B20 en 4G, APN dorsal pas top, cadre noir autour de l’écran.

* Le nom des boutiques partenaires est cité à titre indicatif. Top For Phone est totalement indépendant et ne pourra donc être tenu responsable des délais de livraison et des défauts ou malfaçons rencontrés sur les différents appareils.

Galerie photos :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

6 commentaires

  1. Alex, comment ça se passe le choix des fréquences, je n’en ai aucune idée. Je sais que le processeur permet d’en gérer toute une panoplie de fréquences, mais est-ce le constructeur qui choisit d’activer telle ou telle fréquence ? Ou une question de coût (ça ne doit pas couter beaucoup plus cher d’ajouter une bande ou deux) ? Ou bien une question de droit l’attribution des fréquences par l’organisme certificateur ?

    • C’est le constructeur qui choisit d’ajouter telle ou telle fréquence, mais cela peut se faire à la demande des opérateurs.
      Il faut savoir qu’en Chine, il existe 2 opérateurs principaux qui n’exploitent pas les mêmes fréquences : China Mobile et Unicom. Mais il se fait que les 2 opérateurs se font plutôt la guerre.
      C’est la raison pour laquelle la majorité des téléphones vendus en Chine le sont avec 2 emplacements SIM, pour pouvoir passer d’un opérateur à l’autre.

      L’ajout d’une fréquence coûte au fabricant 1$ par téléphone produit (par pièce donc).
      Comme Xiaomi n’a aucune intention de s’exporter officiellement en Europe, il ne va pas « gaspiller » d’argent pour nos beaux yeux…

    • D’accord je comprends le principe, mais est-ce que c’est un bon choix économique ? Même sans s’exporter officiellement, chaque dollar investi est un téléphone potentiellement vendu en Europe ou aux États-Unis, par des clients qui justement ne jouent pas l’import uniquement à cause de l’absence d’une fréquence.

  2. Vivement la 5G où tout va être unifié niveau fréquence.

  3. Bonsoir,
    Il existe une version global avec la B20 importé en France en plus… Du coup ce smartphone devient un excellent choix ^^

  4. Es-tu sûr de ce que tu avances? Je ne trouve nul part de Redmi 4 prime (pro) avec la B20… si qqn peut donner de l’info je suis preneur.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>