Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Wiko Kite : le bon élève

Test du Wiko Kite : le bon élève

Enfin un téléphone 4G chez Wiko. La marque avait quelque peu délaissé ce segment en 2014 alors que la demande était bien présente. Avec le modèle Kite, Wiko se rattrape et frappe fort en le commercialisant au prix très agressif de 99 euros. Une alternative encore moins chère que son grand frère, le Birdy 4G, proposé à 129 euros.

Mais à moins de 100 euros, à quoi le consommateur est-il en droit de s’attendre ? J’avoue avoir reçu ce smartphone avec beaucoup d’à priori. Quelles concessions le constructeur a-t’il du faire ? Certaines caractéristiques ont forcément été sacrifiées sur l’autel de la qualité : les performances ? L’écran (pas celui du Lenny… pitié) ? Le son ?

Top For Phone a torturé et retourné le Kite dans tous les sens pour révéler ses qualités et ses défauts. Voici notre analyse.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : très sobre

  • Face/avant :Wiko Kite vue (13)
    Un écran de 4 pouces, les classiques LED de notification et l’APN frontal. Le bas du téléphone accueille les 3 touches d’interaction tactiles, menu, retour et home rétro éclairées.
  • Dos/arrière :
    Le dos est composé d’un cache batterie qui intègre également tous les côtés du téléphone. Il s’enlève facilement pour donner l’accès aux ports SIM et Micro SD.
  • Côté supérieur :
    Le jack 3.5.
  • Côté inférieur :
    Le port micro USB.
  • Côté gauche :
    Les boutons de volume.
  • Côté droit :
    Le bouton power.
  • Flexion :
    Excellente résistance… c’est la moindre des choses vu l’épaisseur.
  • Pression :
    Une petite souplesse pas bien inquiétante.

Il est difficile de tomber en pâmoison devant l’esthétique très banale du Kite. Ma première impression à chaud en le sortant de sa boite a été : « Mmmmmh… tu es quand même bien vilain ! » Et il est vrai que la version noire que j’ai testée couplée à sa petite taille et son épaisseur renvoie une image de smartphone « joufflu » sans aucun charme.
Mais à y regarder de plus prêt, ce Kite a de bonnes finitions et est très fonctionnel dans ses dimensions et sa prise en main. C’est bien là le principal.
Sachez que Wiko a décliné ce Kite en 7 coloris différents (jaune, turquoise, rose, violet…). Des alternatives plus fun que les basiques noir et blanc.

  • Hauteur : 12,6 cm | Largeur : 6,3 cm | Épaisseur : 1 cm | Poids : 142 gr

2. Image et son : un bon compromis taille/résolution

Wiko Kite vue (7)C’est un écran de 4 pouces avec technologie IPS qui équipe ce modèle. La petite résolution WVGA (480 x 800 pixels) n’est finalement pas si dérangeante compte tenu de la petite taille d’écran qui minimise l’effet de pixellisation de l’image. La luminosité et la colorimétrie sont corrects. La qualité des angles de vue sont un vrai plus, surtout à moins de 100 euros.
Cet écran se révèle être une bonne surprise. Réactif et bien équilibré, on prend plaisir à naviguer au sein du smartphone.

Dans la pratique, le Kite fait tourner les vidéos en 720p sans aucun souci. Même constat pour les fichiers en 1080p qui malgré leur taille sont parfaitement lus. Bien entendu, la faible résolution de l’écran facilite la lecture des fichiers en soulageant le hardware.

  • Dalle tactile :
    Réagit parfaitement.
  • Haut-parleur, écouteur :
    La qualité générale du son reste très moyenne. Le haut-parleur a le mérite d’être présent mais diffuse un son trop aigu qui sature vite quand on en augmente le volume. Heureusement Wiko n’a pas fait de concessions sur la qualité de l’écouteur en appel. Le son est suffisamment clair et puissant.

3. Performances : petits poumons

  • Antutu : 14.947 points.
  • Quadrant : 3.448 points.
  • Epic Citadel : 56,5 fps en mode haute performance.
  • 3D Mark : 2.389.

Wiko Kite Screenshots (4)Le Kite est équipé d’un petit processeur de chez Broadcom (modèle M320) qui marche particulièrement bien. C’est un double cœur cortex A9 cadencé à 1,2 GHz, plus puissant que les classiques cortex A7. Il est épaulé par un GPU Power Vr et 1 Go de RAM.
Côté mémoire de stockage interne, pas de grosses surprises, nous sommes sur un petit 4 Go dont moins de 3 réellement utilisables. La présence du port Micro SD permet d’étendre cette mémoire de 32 Go supplémentaires. Malheureusement, impossible de la choisir comme mémoire par défaut. Donc  au mieux, vous pourrez y déplacer certaines parties d’applications pour soulager le stockage interne qui devrait donc saturer assez rapidement.

Dans la pratique, toutes les moyennes applications et jeux tourneront à merveilles : Rayman, Riptide GP2, Beach buggy…
Par manque de place sur le stockage interne, je n’ai pas pu tester de grosses licences trop lourdes pour la petite mémoire du Kite. Dommage que l’OS ait ainsi bridé l’accès à l’installation des applications sur le port Micro SD. Une erreur qui aurait certainement pu être facilement rectifiée.

4. Connectivité : 4G !

Wiko Kite vue (14)Une connexion H+ et surtout de la 4G LTE de catégorie 4 capable d’un débit de 150mbit/s en download et en théorie. On retrouve également une connexion Wi-Fi b/g/n, du Bluetooth 4.0, un jack 3.5 et du GPS/A-GPS ! On regrette juste l’absence du double SIM.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) :
    Il s’agit d’une « norme » qui permet de valoriser la quantité d’ondes émises par un téléphone lors de son fonctionnement (notamment en appels). Plus cette valeur est élevée, plus le risque potentiel pour la santé (en cas d’utilisation longue et répétée) est élevé. L’Union Européenne impose donc que tous les constructeurs désireux de commercialiser leurs produits dans la zone UE ne dépassent pas le « score » de 2 W/kg. Le DAS de ce Kite est de 0,605 W/kg.

Concernant l’accroche réseau GSM/Web Mobile, le Wi-Fi fonctionne parfaitement. Le GPS simple, sans l’aide de l’A-GPS, a mis 47 secondes pour me localiser au milieu d’une cour de copropriété parisienne.

5. Système d’exploitation : KitKat

Wiko Kite Screenshots (6)Un désormais classique Android KitKat 4.4.2 sans surcouche avec toutes les applications nécessaires pour une utilisation basique ou multimédia. Un OS maintenant présent sur tous les nouveaux modèles Wiko.

L’absence de surcouche permet au système d’être moins gourmand en ressources et de laisser ce smartphone fonctionner à son plein potentiel. L’avantage d’un OS épuré est sa simplicité. Certains pourront justement lui reprocher cet aspect un peu trop « brut ».

6. Usage : pro et perso

L’absence du double SIM va rendre impossible l’usage pro et perso pour un même terminal. Mais le Kite est suffisamment équilibré et confortable pour l’une ou l’autre utilisation en individuel.

  • Wiko Kite APN (1)Appareil photo : 5 MP pour l’APN arrière. Résolution VGA (640×480 pixels) pour l’APN avant. Flash Led mais pas de mise au point automatique. En toute honnêteté, la qualité des photos est médiocre, même en pleine lumière. Voilà certainement une des concessions faites par Wiko pour nous proposer un prix aussi bas.
    Quelques préréglages sont disponibles dans l’application photo de base.
    Vous pouvez également filmer en 720p, pour un rendu aussi bon (hum) que les photos.
  • Autonomie : Une petite batterie de 1800 mAh qui est largement suffisante pour tenir un tour de cadran complet. L’écran comme le GPU n’est pas gourmand en énergie, ce qui se ressent dans l’autonomie du Kite.

Conclusion : un bon produit bien équilibré

Voilà ce que j’appelle une vraie réussite !
Dans l’absolue, ce Kite n’a rien d’impressionnant. Ce n’est pas un beau gosse et j’imagine mal qu’on puisse le sortir fièrement de sa poche pour le montrer à son voisin en disant : « T’as vu, il est trop stylé ! ».
Mais le Kite n’a pas pour vocation d’être le Brad Pitt de la téléphonie mobile. Par contre, pour 99 euros, Wiko nous en donne pour notre argent et je doute que la concurrence puisse faire aussi bien au même prix.
Ce Kite est un modèle d’équilibre : bon écran, bonnes performances, confortable à l’utilisation, un OS récent et stable, connectivité complète. L’utilisation d’un SOC de chez Broadcom, volontaire et peu énergivore, y est certainement pour beaucoup. Je croise les doigts pour que Wiko l’utilise plus régulièrement dans la conception de ses prochaines références.
C’est donc un grand oui pour ce Kite qui m’a encore une fois prouvé qu’il ne faut jamais se fier aux apparences.

Galerie photos :

Autre :

Voir la vidéo de déballage du Wiko Kite.

A propos de Etienne pour Top For Phone

Passionné de high-tech, je suis l'un des premiers testeurs à avoir rejoint l'équipe de Top For Phone (et j'en suis fier). Je suis également un fan d'arts martiaux (j'en suis même un fervent pratiquant).

6 commentaires

  1. Pouvez voulus faire un test du Acer Liquid Z410? il me semble que c est le smartphone parfait processeur 6732m et mali t760 1go de RAM 4g et prix 130 euros

  2. camembert electrique

    C’est un Cink Four si je résume :)
    Ce sont des bons chez Wiko !
    Je pensais qu’avec la déferlante chinoise, ils allaient possiblement se faire balayer…et bien non…qu’ils continuent à faire du bon boulot, j’adore :)
    Camembert Electrique

  3. Hello has the wiko kite a notification led? Thanks

  4. Je suis hors sujet, mais où pouvons-nous poster, hein ? c’est vrai, il y a le blog, mais tout le monde n’y va pas, par contre tout le monde va sur les actualités et les rumeurs ;)
    HS donc : Vu chez Greg, PEPSI aurait dans ses cartons un téléphone, fabriqué sous licence peut-être par Huawei,
    - écran Hd de 5,5″
    - Ram 2 GB,
    - Processeur de 1,7 Ghz,
    - Batterie 3000 mAh.
    Le tout à environ 200$ = 200€.

  5. personnellement je possède ce téléphone et je n’en peut plus…il est horrible,bug,et il crash tout les trois mouvement. je ne le conseillerai jamais

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>