Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test de l’Archos 53 Platinum : du XXL à petit prix

Test de l’Archos 53 Platinum : du XXL à petit prix

Archos, une marque française, semble bien décidé à revenir dans la course.
Après avoir opéré un virage stratégique en 2012 (certains diront 2009, mais soit) en créant une gamme de tablettes tactiles, voici qu’en 2013, 3 nouveautés smartphones sont lancées.

Certes, les mobiles sont conçus et fabriqués en Chine désormais, mais il n’en demeurent pas moins intéressants !
Après avoir testé l’Archos 50 Platinum, nous voici désormais en présence du smartphone XXL de la marque, l’Archos 53 Platinum.

Un smartphone commercialisé (juillet 2013) au prix de 250€.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : King Size

La première chose que l’on remarque lorsque l’on regarde le 53 Platinum pour la première fois, c’est qu’il est grand !
Certes, il ne s’agit pas du plus déraisonnable des phablets (on est loin du Huawei Ascend Mate et de son écran 6.1 pouces ou bien encore du Samsung Galaxy Mega avec son 6.3 pouces) mais tout de même.

Car le « 53″ dont hérite ce phablet dans son nom découle tout simplement de la taille de son écran : 5.3 pouces.
Et forcément, un écran de cette taille, il faut bien le placer dans une châssis de taille conséquente…

  • Face/avant :
    Un écran de 5.3 pouces monopolise l’attention… au-dessus duquel on retrouve un écouteur, une caméra frontale, et des capteurs de luminosité et de proximité.
    En dessous de ce même écran, les 3 touches sensitives rétroéclairées telles que menu contextuel, accueil et retour (sans oublier dans l’angle inférieur droit l’entrée micro primaire).
  • Dos/arrière :
    Un capteur de 8MP accompagné de son flash LED forme une excroissance à l’arrière du mobile. On retrouve également le marquage « Archos » ainsi que le haut-parleur.
    Le cache-batterie pouvant être retiré, on accède à la batterie, les 2 emplacements pour cartes sim (format « classique ») et l’emplacement de la carte micro SD.
    Notons que ce même cache-batterie, en plastique verni, est sensible à la rayure.
  • Côté supérieur :
    On retrouve le jack 3.5 (format OMTP) accompagné d’un connecteur micro USB.
  • Côté inférieur :
    Rien à signaler.
  • Côté gauche :
    Un bouton de contrôle de volume qui m’a l’air un peu fragile tout de même.
  • Côté droit :
    Un bouton on/off qui, là aussi, me laisse craindre de ne pas pouvoir résister aux possibles milliers de sollicitations des années à venir.

Un mobile aux dimensions (153,6 x 78 x 9,25mm) et au poids (190 grammes) conséquents.
Ce qui se ressent lors de la prise en main. Car il est évident qu’utiliser le 53 Platinum d’une seule main, au pouce, relève de l’exploit (sauf si, pour le coup, vous avez la chance d’avoir des mains de géant).

  • Torsion :
    Grand, large, fin… et tout en plastique. Autant d’ingrédients qui contribuent à rendre un téléphone « souple » à la torsion.
    Sans être catastrophique, le châssis du 53 Platinum montre tout de même une certaine souplesse et aurait mérité d’être plus rigide.
  • Pression :
    Sans être molle, la dalle tactile a tendance à s’enfoncer en cas de (très) forte pression. Ce qui pourrait impacter l’écran situé derrière elle.

L’Archos 53 Platinum Seulement disponible en noir (comme aurait pu le dire Henry Ford : « vous avez le choix de la couleur tant que c’est noir »).
Le design est plutôt réussi, tout en arrondis. On notera cependant la possible fragilité des boutons de contrôle de volume et on/off.

2. Image et son : satisfaisants

L’Archos 53 Platinum est un mobile qui, même s’il est vendu à petit prix, reste tout de même bien doté sur le plan de l’image et du son.
Certes, nous sommes loin d’une image Full HD avec 400ppp et plus, mais tout de même, le résultat est satisfaisant.

  • Ecran :
    Il s’agit d’un 5.3 pouces IPS. La résolution étant de 960 x 540 pixels (qHD : Quarter-HD) on obtient une densité de 208ppp (ndlr : contrairement aux 220ppp annoncés par le constructeur dont je ne sais pas d’où ils viennent).
    L’image possède étonnamment une certaine qualité. Notamment avec des noirs profonds, et une bonne gestion des couleurs et de la luminosité.
    Certes, les fans de HD sentiront un éventuel manque de netteté dans certaines circonstances (lecture d’une vidéo Full HD par exemple) mais le résultat est tout de même satisfaisant.
  • Dalle tactile :
    Il s’agit d’une dalle tactile capacitive, multipoints (5 points pour être précis). Une dalle qui ne souffre d’aucune critique quant à son fonctionnement.
    Aucun ralentissement n’a donc été noté pendant la période de test. On regrettera simplement qu’il ne s’agisse pas d’une dalle dotée d’une vitre renforcée (Corning Gorilla, DragonTail ou autre).
  • Haut-parleur, écouteur, jack 3.5 :
    Pour ce qui est du haut-parleur, ce dernier (seul = son mono) est placé à l’arrière du téléphone. Ce qui donnera nécessairement un son étouffé si celui-ci est placé sur une table. Le son reste de qualité convenable, et bien que puissant, manque de basses.
    Le son procuré par l’écouteur est de bonne qualité, on comprend parfaitement l’interlocuteur.
    Enfin, le son fourni par le jack 3.5 est de bon niveau, si et seulement si, les écouteurs/casques utilisés sont au format OMTP (sinon, gare, les voix + aigus seront étouffés).

Un résultat tout à fait satisfaisant donc, à ce niveau de prix.
En effet, s’agissant d’un phablet entrée de gamme, il est évident que l’on ne peut pas avoir un écran HD ou bien même un double haut-parleur.

Mais il est tout à fait possible de regarder un film et d’écouter ses mp3 préférés avec un réel agrément.

3. Performances : dignes d’un moyen de gamme

Entrée de gamme, low-cost… des termes qui peuvent caractériser le positionnement-prix du 53 Platinum.
Cependant, Archos a bien fait les choses et il ne s’agit pas d’un mobile au rabais, ce dernier étant tout de même capable de faire fonctionner des jeux 3D « à la mode ».

  • Antutu :
    (+) 10.800 points. Bon score de moyen de gamme, sans plus.
    Loin d’être une bête de course, c’est un score qui garanti que ce mobile sera capable de faire fonctionner des jeux 3D.
  • Quadrant :
    (-) 4.500 points. Encore un bon score de moyen de gamme, sans plus.
    Même chose, à savoir la garantie de faire fonctionner des jeux 3D… y compris les plus gourmands.
  • Epic Citadel :
    (+) 27 ips (Images Par Seconde ou encore FPS : Frames Per Second). Voilà qui pourrait poser problème dans des jeux 3D gourmands.
    Mais quoiqu’il en soit, nous ne sommes pas dans une situation de  »low-fps«  inconfortablement visuellement.

Des performances liées à un triptyques de composants bien connus de CPU-GPU-RAM tels que : processeur quatre-cœurs 1.2GHz (ARM Cortex A5), processeur graphique Adreno 203 et 1Go de mémoire vive.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, les 4Go initiaux de ROM revendiqués par le constructeur se transforment en 2,7Go réellement disponibles par l’utilisateur (le reste est donc pris par le système d’exploitation).
Fort heureusement, il est possible d’ajouter une carte mémoire micro SD qui à son tour permettra d’ajouter jusqu’à +64Go de mémoire.

Bon point : les applications et les jeux peuvent être placés sur la carte micro SD ! (test réalisé avec le jeu Modern Combat 4)

4. Connectivité : satisfaisante

Comme tout mobile français chinois qui se respecte, l’Archos 53 Platinum est ce que l’on appelle un « double sim » et donc, est un mobile capable de gérer 2 lignes téléphoniques en même temps (en « dual-sim stand-by » cependant).

Ajoutons à cela que ce 53 Platinum est un quadribandes GSM doté d’une connexion web mobile HSDPA (3G+).

  • Gestion de la double sim :
    La gestion des double-sim (dual sim en anglais) est possible via une fonction nommée « Réglages Double Sim » disponible dans le menu « Paramètres » du téléphone.
    Il est alors possible, par carte sim (1 et 2) de basculer en mode avion et de modifier les informations (APN) permettant la connexion au web mobile.
    Un autre fonction « Paramètres d’appel » permettra d’accéder à des notions telles que la gestion de la messagerie vocale, le transfert d’appel, etc.
    Il est également possible d’adapter la sonnerie par carte sim jointe, etc.
  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) :
    Communiqué sur le site du constructeur, ce dernier serait de 0,326 w/kg. Reste qu’on se demande s’il s’agit d’un DAS mesuré selon la méthode US ou EU (sachant que la méthode US est un peu plus tolérante).
    Quoiqu’il en soit, le DAS est plus que certainement inférieur à 0,5 w/kg ce qui est donc nécessairement un bon niveau d’émission d’ondes (du moins acceptable au regarde de la loi et de ce qui se fait sur le marché hexagonale en 2013).

Bien évidemment, ce téléphone est également WiFi, Bluetooth, DNLA, aGPS, micro USB, micro SD, radio FM, etc.

A noter que l’accroche réseau est bonne ainsi que l’accroche WiFi (aucune déconnexion intempestive malgré une box à l’agonie).

5. Système d’exploitation : Android quasi « stock »

Pour ce qui est du système d’exploitation (OS : Operating System en anglais) ce phablet est doté d’un Android 4.1.2 « Jelly Bean ».
Certes, il existe la version 4.2 et désormais depuis peu 4.3, mais ces dernières n’apportent aucune modification majeure.

On peut donc clairement indiquer que l’OS de cet Archos 53 Platinum est à jour.

  • Système d’exploitation :
    Un système performant, complet et ergonomique. Android 4.1 est aussi un système personnalisable.
    Fourni dans sa version « stock » (à savoir la plus proche de celle fournie par Google même) on retrouve les applications habituelles classiques (Chrome, Google+, Maps, etc.) ainsi que le très utile accès à Google Play (nommé Play Store) qui permet de télécharger du contenu supplémentaire (Applications, Jeux, Vidéos, Musiques, Livres).
  • Surcouche constructeur :
    Rien… ou plutôt, pas grand chose.
    Archos n’a pas vraiment apporté de modification sur ce mobile. Tout au plus un fond d’écran, et quelques applications supplémentaires, dont :
    - Archos Musique : qui permet de lire… des mp3…
    - Archos Vidéo : qui permet de lire… des vidéos…
    - Fichiers : qui permet de gérer la mémoire de stockage de son mobile.

Un OS performant donc, peu (voir pas) retravaillé par le constructeur, ce qui au final permet de ne pas pénaliser ce mobile sur le plan des performances.

6. Usage : pro, perso… les 2…

Il est clair qu’un téléphone double sim peut, par nature, correspondre au besoin d’un public de particuliers mais aussi de professionnels… et même des 2 en même temps.

Mais les professionnels ayant généralement du mal à s’accommoder (bizarrement…) à des mobiles « low-cost », il fort probable que ce  »53″ se retrouve dans les mains de particuliers.

Des particuliers désireux d’avoir un écran de belle taille, avec une belle qualité d’image, des performances acceptables et surtout un prix bas.

  • Appareil photo :
    Un capteur de 8MP épaulé d’un flash LED.
    Les photos sont de bonnes qualité (pour un smartphone j’entends).
    Echantillon photo : voiture miniature rouge à la lumière du jour.
  • Autonomie :
    Confié à une batterie de 2.800mAh, l’autonomie de ce mobile est sans doute l’un de ses atouts.
    Non pas qu’elle soit exceptionnelle, mais on dépassera facilement le 1 jour (voir 2) en utilisation normale, en raison d’un écran raisonnablement énergivore, et doté de performances raisonnables.

Un mobile qui peut donc parfaitement convenir aux besoins d’un particulier mais aussi d’un professionnel, mais qui sera probablement plus fréquemment utilisé pour regarder des films et jouer à des jeux que pour marquer des rendez-vous et envoyer des emails.

Conclusion : phablet low-cost relativement performant, mais avec quelques petits défauts minimes

Cet Archos 53 Platinum est au final un bon phablet pas cher.
Relativement performant (performances dignes d’un moyen de gamme) il possède également une connectivité intéressante (notamment l’aspect « double sim »).

Afin de proposer un mobile low-cost, Archos a donc réduit le coût de revient, et vous ne trouverez aucune surcouche graphique sur le 53, ce qui pourrait d’ailleurs être considéré par certains comme un atout.

Reste que ce tableau est terni par une qualité de fabrication en retrait, notamment pour ce qui est des boutons de contrôle de volume +/- et on/off dont on se demande s’ils pourront résister aux sollicitations quotidiennes et répétées… sans parler d’un châssis un peu souple.

Galerie photos :

Divers :

Voir la vidéo de déballage de l’Archos 53 Platium.
Voir le test de l’Archos 50 Platinum.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

22 commentaires

  1. Bon rapport qualité /prix ce tel . mais ecran > 5 pouce ,ca commence a faire un peu grand pour un telephone et puis la résolution 208 PPP assez faible au vu de ce que se fait aujourd’hui . Il y a beaucoup mieux a ce niveau de prix : Wiko cink Five,samsung ativ-s (si non rétissant a wp8)

    • > Mathouxx
      Effectivement, il y a des alternatives intéressantes à ce même niveau de prix.
      Reste que chacune a ses avantages et ses faiblesses.

      Ainsi, le WCF a de belles performances et un écran HD Ready.
      Mais ce même écran possède une image blafarde…

      Le Samsung ATIV S est un Windows Phone… ça ne plaira pas à tout le monde, malgré un très bon look, et de belles performances.

      Le 53 présente un écran avec un bon contraste, mais une résolution un peu faible, et des performances légèrement en dessous (10.000 sur Antutu au lieu de 12.000) du reste de la concurrence…

      A bientôt,
      Marco – Top For Phone

  2. Il a une config quasi identique à l’Acer Liquid e2, hormis l’écran.

    Comment est-il possible que l’Archos 53 obtienne deux fois moins d’IPS sur Epic Citadel que l’Acer liquid e2 ?

    Est-ce du à une évolution de Epic Citadel ?
    Ou c’est du au processeur graphique ? Adreno 203 est deux fois moins puissant que le PowerVR SGX 544MP ?

    Sinon merci pour le test, on commence à avoir pas mal de choix intéressant en dessous des 250€ !

  3. @Philou

    C’est tout simplement du au fait que la puce qui équipe ce Archos provient d’une architecture Cortex A5, ce qui fait que malgré le QuadCore, c’est une puce très bas de gamme.

  4. Oui et c’est surfg’ment du aussi à la taille d’écran un QHD sur du 5.3 pouces sa doit être vraiment pas jolie sinon j’y et trouver un concurrent http://www.cdiscount.com/telephonie/telephone-mobile/thomson-x-view-3-blanc/f-144040203-thomsonth1130bc.html 199E par contre le score Antutu et inconnu à ba bord….

  5. Petit problème avec mon ordi pour lire ta vidéo , je voulais savoir si le 53 platinum a le même « Bug » comme tu l’appels que sur le 50? ( concernant impossibilité de mettre des aps sur la « Vrai carte SD? »

    Merci d’avance pour ta réponse.

    Lora

  6. Smartphoneaddict13

    Bjr Marco,

    A quand le test video de ce Archos 53.

    Merci

    • Bonjour Smartphoneaddict13

      Elle a été uploadée, maintenant, faut que je la vérifie et que je fasse le montage de 3 fichiers distincts.
      (mais on y arrive tu vois ;))

      A bientôt,
      Marco – Top For Phone

  7. Smartphoneaddict13

    Bjr Marco,

    Merci pour l’info.

    J’oublis que tes videos , qui sont par ailleurs excellentes, necessitent un travail de préparation et de montage avant publication définitive.

    Cdlt

  8. Bonjour

    J’ai un Wiko King. La qualité de l’écran est-elle meilleure avec cet Archos ?

    Je ne parle pas de la taille, mais d la luminosité, de la netteté, etc…
    Comme j’ai ds problème de vue, avec l’autonomie, l’écran est un critère très important pour moi.

    Au passage, le Five est mieux niveau écran ?

    Cordialement

    • Bonjour Corsica,

      A mon sens, oui, je trouve (subjectivement) que le contraste est meilleur sur le 50 et 53 Platinum.
      Reste que si tu as un King, ça ne vaut pas la peine de changer pour de l’Archos, car les perfs sont trop proches… mieux vaut viser un cran au dessus avec le Five.

      A bientôt,
      Marco – Top For Phone

  9. Bonjour

    Merci beaucoup pour la réponse.

    Le Five a donc un écran plus « lumineux » que le King, plus lisible en extérieur ?

    Pour ce qui est des perf, sans aller chercher un boulet, c’est pas trop important pour moi, j’ai une utilisation basique.
    Ce qui est très important est la qualité de l’écran et l’autonomie.

    Le prochain sera soit un 53 platinium, mais plus vraisemblablement un Acer S1. Ma vua baissant, sans lunettes, le mini est 5″ pour moi, et encore…

    Cordialement

  10. Salut,
    Juste une remarque, il a des perfs similaire à pas mal d’autre c’est sur. Mais il a un truc que les autre non pas c’est que c’est une marque française, peut être pas fabriqué en France (quoi que…) mais pensé en France. Et rien que pour ça il mérite d’être choisi face à un concurrent de gamme équivalente !!!

    Joris

  11. Je viens de me l’offrir t je le trouve pas mal, je l’ai payé 149,00€. Et du coup je trouve que pour le prix, il n’est pas mal du tout. Merci pour tes vidéos.

  12. pour info sur vente privee, il est actuellement proposé à 125.5 euros port inclus ..

  13. Effectivement, perso j’ai craqué.
    Merci pour vos tests : je suis désormais super impatient.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>