Accueil » Tests & Comparatifs » Test de l’Alcatel 5 : de nombreux atouts à petit prix

Test de l’Alcatel 5 : de nombreux atouts à petit prix

Alcatel a profité du MWC18 pour présenter ses nouvelles gammes de smartphones, toutes mises à jour.
Ainsi, la gamme 1 (low-cost), la gamme 3 (entrée de gamme) et la gamme 5 (moyen de gamme) ont toutes été remises au goût du jour avec des mobiles dont les écrans sont tous au format 18:9.

L’Alcatel 5 (référence TCL 5086D), testé ici, est sans doute le plus sympathique de tous ces mobiles.
Celui doté des meilleurs spécifications, et qui est pourtant proposé au prix bas de 229€ (prix maximum conseillé – mars 2018).

Un mobile intéressant, doté d’un look sympathique, et d’un écran très séduisant (pour ce niveau de prix).

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : élégant, grâce au borderless

Alcatel 5 - vue 02L’excellente première impression que j’ai pu avoir de l’Alcatel 5 lors du MWC18 (alors qu’il s’agissait d’un exemplaire prototype) se confirme ici avec cette version « définitive » et commercialisée.
Il s’agit en effet d’un mobile au look réussi, élégant, doté d’une bonne prise en main.

Un mobile doté d’une carrosserie à l’effet métal, type aluminium brossé, disponible en 2 coloris.
Assez étonnamment, alors que j’ai tendance à préférer les couleurs sobres (ici le Noir appelé « Metallic Black »), j’ai eu un coup de cœur pour la version or (nommée « Metallic Gold »).

Le touché et doux, et l’impression de qualité renforcée par l’effet 2.5D de la dalle tactile, ainsi que par l’écran borderless (côté gauche et droit du mobile).
Ce téléphone, clairement, présente très bien.

Précision utile : le taux d’occupation de la face avant par l’écran est de près de 78%.
C’est à peine moins qu’un LG G6… et nettement meilleur qu’un iPhone 8.

  • Dimensions : 15,2 cm de long x 7,1 cm de large x 0,8 cm d’épaisseur | Poids : 142 grammes (vérifiés).

2. Image et son : très satisfaisant !

Alcatel 5 - vue 03Là encore, l’Alcatel A5 est une bonne surprise.
Car malgré la densité de pixels inférieur à 300ppp (282 pixels par pouce pour être précis), l’image est relativement nette.

Une image d’autant plus appréciable quelle dotée de couleurs vive, contrastée et lumineuse (530 nits).
Et le format 18:9 plaira à certains qui le trouveront plus « immersif » et doté d’un effet cinéma plus impactant qu’un format 16:9.

Sans oubliée que l’écran dispose d’une belle diagonale de 5,7 pouces (ce qui est loin d’être petit sur un smartphone) et qu’il dispose également de bons angles de vision.
On a donc plaisir à regarder une vidéo.

Pour ce qui est du son, rien à redire sur l’écouteur (bonne qualité du son lors des appels) et le mini-jack.
Ce dernier, bien présent, ne nécessite pas de passer par un adaptateur USB-C > mini jack comme le font certains concurrents.

Quant au haut-parleur, ce dernier placé sur la tranche inférieur, offre un son relativement puissant (allant jusqu’à 104 décibels).
Un son qui est « compréhensible », bien que les aigus-moyens-graves se distinguent peu. Et que l’on puisse en toute logique (il s’agit d’un smartphone) remarquer l’absence de basses.

  • Ecran : 5,7 pouces (IPS) au format 18:9 avec résolution HD+ (1440 x 720 pixels), soit donc une densité de 282ppp.
  • Son : mini-jack et haut-parleur mono sur la tranche inférieure. Écouteur classique.

3. Performances : modérées, mais suffisantes

Alcatel 5 - vue 12Il est clair que l’Alcatel 5 n’est pas une bête de course, surtout lorsqu’on le compare injustement à des Samsung Galaxy S9 capables de franchir la barre des 200 000 points sur le benchmark Antutu.
Du coup, on est ici sur un mobile aux performances bien plus raisonnables, plus proches de la Renault Clio que de la Porsche 911.

Cependant, ce mobile ne souffre pas de ralentissements et autres mauvais symptômes lorsqu’il est sollicité.
Que ce soit pour les grosses applications (y compris en multi-tâches) ou bien encore pour les gros jeux 3D tels que Real Racing 3.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage interne, les 32Go revendiqués par la marque se transforment en un plus petit 21,7Go suite au premier démarrage et aux premiers mises à jour.
Un grand classique, connu de tous les constructeurs, et auquel Alcatel n’échappe pas.

Reste que ces 21,7Go sont bien suffisants pour la quasi-totalité des utilisateurs de smartphones en 2018.
Cependant, pour les plus exigeants, ceux qui souhaitent emporter avec eux leurs 5 000 mp3 et la saison 7ème complète de Game of Thrones, ce téléphone est bien doté d’un emplacement micro SD (jusqu’à +128Go).

  • Antutu : 55 300 points | 3D Mark (Ice Storm Extrem) : 5 500 points.
  • Processeur : Huit-coeurs 1,5GHz (Mediatek MT6750 – Helio P10) | Mémoire vive : 3Go | Processeur graphique : Mali-T860.
  • Mémoire de stockage : 32Go de mémoire qui se transforme en 21,7Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète et satisfaisante

Alcatel 5 - vue 14Ce téléphone dispose de toutes les connectivités attendues sur un smartphone digne de ce nom en 2018.
Et il se paye même le luxe d’en offrir un peu plus.

Du coup, comme souvent chez Alcatel, on a bien une version double-sim (format nano) de ce mobile.
Même s’il existe en version simple sim, qui sera probablement celle disponible chez les opérateurs qui le vendront.

On retrouve également un emplacement micro SD… ou plus précisément, il faudra sacrifier l’un des 2 emplacements pour carte sim pour pouvoir en profiter.
Du coup, la configuration sera : soit 1 sim, soit 2 sim, soit 1 sim + 1 micro SD.

L’Alcatel 5 offre également une connexion 4G LTE (cat. 4 : 150 mbps/download et 50mbps/upload).
Et naturellement, la 3G+ est présente si votre opérateur ne couvre pas suffisamment correctement l’endroit où vous vous situez.

On retrouve également toutes les autres connectivités telles que : WiFi (b/g/n – mais pas de a ni de ac !), bluetooth (4.2), aGPS, GLONASSS, radio FM, mini-jack, etc.
A noter (ce qui est encore rare dans le monde des entrée/moyen de gamme) la présence d’un port USB-C. Bonne idée !

Enfin, le téléphone peut être sécurisé via un capteur d’empreintes digitales… mais aussi via une fonction de reconnaissance facile (« Face Key »).
Une fonction sympathique mais pour cette dernière, mieux vaut ne pas porter de lunettes ou autres objets (casquettes, etc.) qui pourrait nuire à la reconnaissance en question.

Pour ce qui est du DAS, la marque présente clairement les scores obtenus lors des certifications… et de manière très précise.
1,41w/kg à la tête en mode GSM, et 1,00w/kg à la tête en mode 4G LTE.

C’est sans doute le point faible, celui qui m’aura le plus étonné (ndlr : le plus choqué) lors de ce test.
Comment se fait-il qu’en 2018 un constructeur puisse proposer des smartphones avec des scores aussi élevés ?!

Certes la chose est légale (score inférieur à 2w/kg, ce qui est le maximum en Europe), mais bon sang, c’est trop…
Cependant, on peut féliciter la transparence de la marque… d’autres devraient s’en inspirer.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 1,41w/kg à la tête (et 1,31w/kg au corps). C’est un score trop élevé pour un mobile conçu et commercialisé en 2018.

Les meilleurs prix pour votre micro SD 64Go :

5. Système d’exploitation : bientôt Android 8…

Alcatel 5 - vue 10Ce smartphone est doté d’Android 7.0 « Nougat », et d’une surcouche made by Alcatel (ou plutôt, TCL).
Un système efficace et sympathique.

Cependant, que les plus exigeants se rassurent, la marque confirme que ce mobile aura bien droit à une mise à jour et un passage sous Android 8.0.
Cependant, aucune date n’est avancée : dommage.

Pour ce qui est de la surcouche que propose la marque, certains apprécieront son côté très coloré et ludique.
D’autres la trouveront trop « enfantine » (notamment les icônes trop arrondis).

Reste que la surcouche est simple et efficace, loin de la tendance que le marché avait suivi jusqu’en 2015.
Cependant, rien n’empêche un constructeur d’installer les applications « partenaires » (ndlr : histoire de faire quelques sous supplémentaires sur chaque mobile vendu).

Par conséquent, ici, nous retrouverons des applications et jeux tels que Real Football, Spider-Man Ultimate Power, OfficeSuite, Super Cleaner, etc.
Mais rassurez-vous, vous pourrez désinstaller (et vous le ferez certainement) ces très gentilles et aimables « suggestions ».

  • Système d’exploitation : Android 7.0 (màj Android 8.0 prévue) | Surcouche : Alcatel.

6. Usage : belle autonomie

Alcatel 5 - vue 08En toute logique, et comme tous les smartphones actuels, cet Alcatel 5 rempli parfaitement ses fonctions.
Il est donc capable d’appeler, recevoir des SMS/MMS/emails, de lire des mp3, de lire des vidéos, etc.

Il est tout à fait capable de permettre de jouer à des gros jeux 3D, et de faire fonctionner des applications gourmandes.
Et ce, y compris en multi-tâches et multi-fenêtres.

Et toujours aussi logiquement, les smartphones actuels se différencient entre eux notamment par 2 usages.
D’une part la qualité photo, d’autres part l’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo, ce téléphone dispose de plusieurs capteurs.
1 à l’arrière, ce qui est classique, et 2 à l’avant… ce qui est bien plus rare.

La qualité photo arrière est tout à fait correcte, ce téléphone disposant d’un capteur 12MP (interpolé, comme l’annonce très honnêtement la marque, à 16MP).
De fait, les photos obtenus sont de bonnes qualités, même si on est loin des ténors du marché (Samsung Galaxy S9/S9+ en tête).

Pour ce qui est de la qualité photo frontale, le double capteur à son intérêt, car il permet de passer (en automatique ou manuel) d’un mode photo classique selfie (capteur 13MP interpolé à 16MP) à un capteur selfie de groupe (qui se déclenche lorsque le téléphone détecte plus de 3 visage, ce qui marche très très bien).
Cependant, la qualité obtenu est plutôt moyenne, avec un certain manque de netteté à mon goût, et de piquet.

L’autonomie est quant à elle tout à fait bonne !
Ce téléphone parvient aisément à dépasser les 1 jour avant de devoir le recharger (typiquement, on est plus proche des 1,5 jour à 2 jours).

En outre, le téléphone est doté de la fonction « recharge rapide » (en 5V2A).
Chargé ce mobile de 0 à 100% prendra environ 1h30 à 1h45.

  • Appareil photo dorsal : 12MP (interpolé à 16MP) avec ouverture f/2.0. Double flash LED double-ton . Voir un échantillon photo.
  • Appareil photo frontal :  Double capteur 13MP (interpolé à 16MP) avec ouverture f/2.0 et 5MP (interpolé à 8MP) avec grand angle 120°. Flash avant. Voir un échantillon photo.
  • Batterie : Non-extractible de 3 000 mAh. 1 heure de vidéo consommera 14-16% d’énergie.

En conclusion : bon mobile, mais grosse concurrence

L’Alcatel 5 est un excellent mobile lorsque l’on prend en considération son prix bas.
Il est doté de réels atouts qui le rendent très sympathique.

Le design est tout à fait plaisant et l’écran (alors qu’il n’atteint pas les 300ppp) offre une image de bonne qualité et au format 18:9 (une tendance).
Ce téléphone dispose également d’un connectivité complète, et son OS sera prochainement (?) mis à jour pour passer sous Android 8.0.

L’autonomie est également un bon point.
Ce mobile parvient à dépasser le 1 jour avant la recharge, et ce aisément.

La qualité photo du capteur dorsal est tout à fait correcte.
Ce qui n’est pas forcément le cas, malgré la fonction « grand angle 120°, des capteurs frontaux.

Au final, seul le DAS élevé me semble vraiment décevant.
Cependant, notons que la grande majorité des utilisateurs (peut-être vous ?) n’en auront strictement rien à faire et ne s’attardent pas à ce type de « détail ».

Concrètement, il s’agit d’un mobile que je vous recommande à l’achat, et qui a été un de mes coups de coeur du MWC18.
Mais rappelons que la concurrence est rude, et que cet Alcatel 5 arrive sur un marché où plusieurs propositions concurrentes sont déjà présentes.

  • Les plus : le design réussi, l’écran sympathique, la connectivité complète, l’OS doté d’un surcouche simple, la qualité photo dorsale correcte à ce prix, l’autonomie.
  • Les moins : le DAS trop élevé, la concurrence rude imposée par certains constructeurs (exemple : W**o, H****i, H****r…).

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage de l’Alcatel 5.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

3 commentaires

  1. C’était aussi un des phones qui m’a le plus surpris lors du MWC.

    Point de vu design, j’aime bien le fait qu’ils ont, contrairement à presque tous les autres fabriquants, réduit le bord du bas plutôt que le haut et « obligé » d’avoir recours à une encoche.
    Néanmoins le bord du haut aurait pu être un poil moins épais.

    L’écran est peut être une dalle FHD mais dont la définition à été dwongradé en HD pour soulager le soc retenu. D’ailleurs j’ai entendu dire que cette pratique se fait sur beaucoup d’autres phones de marques différentes.

    Je trouve que ce phone aurait mérité une config plus costaud quitte à augmenter sensiblement le prix.

    Pour booster les ventes au lancement et faire la différence dans cette multitude de propositions il va falloir une bonne ODR (pris en charge pour tous les boutiques ce qui n’est pas le cas avec les anciens modèles de la marque)

  2. Bonjour franchement super vidéo, je suis à mon deuxième Alcatel la j’ai le idol4 et j’en suis content. Je suis entrain de regarder pour changer de téléphone et je voulais partir sur une autre marque mais je vais rester sur Alcatel.

    Bonne continuation à vous

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>