Accueil » Tests & Comparatifs » Test de l’Alcatel 3V : un grand écran bien sympathique, et un prix bas

Test de l’Alcatel 3V : un grand écran bien sympathique, et un prix bas

Alcatel a eu l’occasion, lors du MWC 2018, de présenter ses nouveautés réparties au sein de trois nouvelles gammes : la gamme Alcatel 1, la gamme Alcatel 3 et la gamme Alcatel 5.

La gamme 3 étant constituée de plusieurs smartphones, dont l’Alcatel 3V (référence 5099D).
Un smartphone moyen de gamme, proposé à petit prix (prix maximum conseillé de 189,99€ lors de son lancement) et qui pourtant propose d’intéressantes spécifications, telles que son écran dit 2K.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : joli look, belle finition

Alcatel 3V - vue 07L’Alcatel 3V présente bien, très bien même.
Son look est réellement réussi, sa finition excellente, et le choix des coloris judicieux.

Et si le carrosserie est en plastique, la rigidité reste malgré tout satisfaisante.
De même que la prise en main, le mobile n’étant pas glissant (ndlr : ce qui est rare de nos jours).

C’est ce même dos qui, permettant de ne pas glisser, prend extrêmement bien les traces de doigts.
Tout comme la face avant. Préparez-vous à nettoyer fréquemment votre mobile si vous êtes maniaque comme moi.

Du côté des coloris donc, ce mobile est proposé en 3 versions : noir (« Spectrum Black »), bleu (« Spectrum Blue ») ou or (« Spectrum Gold »).
La version testée ici étant la version Spectrum Blue.

  • Dimensions : 16,2 cm de long x 7,6 cm de large x 0,8 cm d’épaisseur | Poids : 148 grammes.

2. Image et son : écran 2K au format 18:9

Alcatel 3V - vue 06L’un des points forts de son mobile porte sur son écran !
Un très bel écran IPS et sans notch qui plus est (comme quoi, tous les constructeurs ne tombent pas dans cet « excès »).

L’image fourni est superbe, avec de bons contrastes, une excellente gestion des couleurs et une luminosité puissante (réglable bien évidemment). Une luminosité qui, mesurée par mes soins, atteint les +450 nits (cd/m²)

L’image est en outre nette, grâce à une résolution 2K (ndlr : définition proposée par la marque), ce qui est parfaitement le cas, car la résolution du plus grand côté est supérieure à 2000 pixels.
Pour ma part, je préfère parler de Full HD+ (un Full HD donc, avec des pixels en plus).

Reste que 2K ou FHD+, peu importe, car nous avons ici une densité de pixels largement au-dessus des 300ppp, avec plus précisément une valeur atteinte de 403ppp.
L’image est donc nette, et regarder des films est un vrai plaisir.

Pour ce qui est du son, le haut-parleur est puissant et relativement clair (pour peu qu’on ne mette pas le son au maximum).
La puissance de ce même haut-parleur pouvant dépasser les 100 décibels.

Autre bonne nouvelle, le mini-jack a été conservé.
Contrairement à la tendance actuelle qui consiste à le remplacer par un adaptateur allant sur le port USB du mobile.

  • Ecran : 6 pouces (IPS) au ratio 18:9 avec résolution FHD+ (2160 x 1080 pixels), soit donc une densité de 403ppp.
  • Son : mini-jack et haut-parleur sur la tranche inférieure. Écouteur classique.

3. Performances : moyennes, mais suffisantes

Alcatel 3V - vue 15Si le score obtenu via l’application Antutu (une application de benchmark que nous utilisons lors de nos tests) est loin d’être celui obtenu par les mobiles haut de gamme, il s’avère malgré tout possible de jouer à des jeux 3D.

En effet, on peut parfaitement jouer à des titres tels que le tout récent PUBG Mobile.
Et autant dire que pour ce type de jeu, il vaut mieux avoir un téléphone « dynamique ».

Ce mobile est également suffisamment performant pour offrir une bonne expérience en multi-tâches, et en multi-fenêtres.
Ouvrir 2 applications simultanément et en écran scindé est donc parfaitement possible avec l’Alcatel 3V.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, 8,3Go d’espace sont disponibles à l’issue du premier démarrage et des mises à jour.
Or, si vous trouvez cela insuffisant, bonne nouvelle là aussi, vous pouvez ajouter une micro SD qui pourra alors recevoir les jeux et applications.

  • Antutu (v7.1) : 41 300 points | 3D Mark (Ice Storm Extrem) : 3980 points.
  • Processeur : Quatre cœurs 1,45GHz (Mediatek MT6735A) | Mémoire vive : 2Go  | Processeur graphique : Mali-T720.
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 8,3Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète

Alcatel 3V - vue 14Ce téléphone dispose notamment d’une connexion 4G LTE (catégorie 4 : 150 mbps en envoi et 50 mbps en réception) qui exploite toutes les fréquences utiles (B1, B3, B7, B20 et B28).
Et si jamais cela s’avère nécessaire, une connexion 3G+ (HSPA+) est inclue.

Le 3V est également doté de 2 emplacements pour cartes sim (format « nano » – en savoir plus sur les formats de cartes sim).
Mais à remarquer que la marque commercialise également une version simple sim de son mobile, qui est moins attractive selon moi.

On apprécie également la présence d’un 3ème emplacement qui accueillera la carte mémoire optionnelle (et du coup, pas besoin de sacrifier un des 2 ports de cartes sim pour ajouter une carte mémoire).
Une carte micro SD qui pourra accepter des cartes de 128Go maximum et qui permet d’y placer les jeux et les applications. De quoi booster la mémoire interne du téléphone à moindre coût.

On retrouve également d’autres connexions : WiFi (a/b/g/n), Bluetooth (4.2), a-GPS, micro USB, radio FM.
Des connexions complétées par des capteurs nécessaires pour faire de la Réalité Augmentée et de la Réalité Virtuelle.

D’autres capteurs sont également présents, et permettent de déverrouiller le téléphone.
D’une part le capteur d’empreintes digitales, qui fonctionne très bien, si le doigt est bien placé, c’est-à-dire en longueur du téléphone.

D’autre part, ce mobile dispose de la reconnaissance faciale (« Face Key » dans le jargon d’Alcatel).
Qui elle aussi fonctionne parfaitement bien, si l’on expose son visage bien en face du capteur photo frontal.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 1,09 w/kg à la tête (1,26 w/kg au corps). C’est un score élevé pour un mobile commercialisé pour la 1ère fois en 2018.

Les meilleurs prix pour votre micro SD 64Go :

5. Système d’exploitation : Android avec surcouche

Alcatel 3V - vue 16On retrouve ici Android dans sa version 8.0 également appelée « Oreo ».
Un système complet et performant, extrêmement mature et qui n’a strictement rien à envier à iOS.

Et sur ce système, Alcatel a placé une surcouche.
Ou plus précisément un « launcher », nommé Joy.

L’avantage d’un launcher versus une réelle surcouche réside dans le fait que ce même launcher est principalement graphique voire ergonomique.
Peu (ou pas) de lourdeurs fonctionnelles et applicatives ont donc été ajoutées ici. Et c’est tant mieux.

De fait, côté applications, on a peu d’ajouts de la marque même.
On retrouve certes le très intéressant pack d’applications de Google (Maps, Youtube, Keep, Play Store, etc.) ainsi que des applications partenaires (Netflix, OfficeSuite, WhatsApp, SuperCleaner, etc.), mais rien de bien excessif.

  • Système d’exploitation : Android 8.0 « Oreo » | Surcouche : Joy.

6. Usage : expérience utilisateur intéressante

Alcatel 3V - vue 08Comme tout smartphone actuel, cet Alcatel 3V fait fonctionner toutes les grosses applications, y compris en multi-tâches et multi-fenêtres.
C’est également un téléphone qui vous permettre de jouer à des jeux 2D et 3D (y compris les derniers jeux sortis cette année).

De fait, il existe 2 usages qui permettent de distinguer les bons téléphones des moins bons.
Et il s’agit d’une part de la qualité photo, et d’autre part de l’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo le double capteur photo dorsal offre un résultat tout à fait intéressant avec une qualité photo toute à fait sympathique.
On apprécie notamment la bonne gestion de la profondeur de champ (et de l’effet Bokeh).

Le capteur photo frontal offre quant à lui un résultat correct qui vous permettra de modifier votre photo de profil sur les réseaux sociaux et de partager votre photo de beau/belle gosse sur Snapchat et Instagram.

Pour ce qui est de l’autonomie, elle est correcte.
Vous pouvez parfaitement atteindre le 1 jour avant de devoir recharger ce 3V.

  • Appareil photo dorsal :  12MP (interpolé à 16MP) + 2MP, avec flash LED. Voir un échantillon photo.
  • Appareil photo frontal : 5MP (interpolé à 8MP) avec flash LED. Voir un échantillon photo.
  • Batterie : Non-extractible de 3000 mAh. 1 heure de vidéo consommera 22% d’énergie.

En conclusion : configuration homogène et bon prix

L’Alcatel 3V est un sympathique smartphone offrant une configuration homogène.
Le tout pour un prix raisonnable, à des années lumières des montants faramineux imposés par les ultra-haut de gamme.

Prix bas + spécifications intéressantes = mobile intéressant.
C’est donc un mobile que l’on peut parfaitement recommander à l’achat.

Et si certains détails sont selon moi légèrement agaçants, le bilan global est clairement positif.
Il s’agit d’un mobile que l’on vous recommande, d’autant que l’on peut faire la bonne affaire sur ce dernier, disponible désormais à moins de 170€.

  • Les plus : configuration homogène, prix très raisonnable, écran offrant une très belle image, look réussi.
  • Les moins : le DAS élevé, les traces de doigts qui apparaissent par milliers.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de test de l’Alcatel 3V.
Voir la vidéo de déballage de l’Alcatel 3V.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo.

7 commentaires

  1. une nouvelle fois merci pour votre test.
    je ne suis pas très emballé par ce smartphone qui a , je le reconnais , un look sympa mais des spécificités un peu bas de gamme.

    je ne suis pas certain d en avoir pour mon argent.

    j en profite pour vous demander à quand un test du pocofone F1 qui est une vrai bombe.
    merci d avance.

  2. Mediatek MT6735A? Il existe encore celui là? Ce n’est pas plutôt le MT6739?

  3. Design aussi glossy en plus en plastique n’est pas une bonne idée car ça va vite, très vite, s’abîmer même dans une coque à cause de micro abrasions entre la dite coque de protection et le phone.

    Il faudra dire à Alcatel/TCL que la définition se lit sur la largeur et non sur la longueur dans ce cas 1080 lignes donc 1080p après le terme + est discutable car ça reste du 1080p mais avec un autre ratio d’écran que du traditionnel 16/9.

    Le choix entre la micro SD pour la 2e sim c’est surtout pour optimiser le gain de place à l’intérieur du phone.

    Ça serait intéressant de faire une vidéo pour montrer les différences entre un Launcher, une Surcouche et un Fork.

    Au final c’est un bon « petit » phone surtout depuis sa baisse de prix.

    PS : Chez Alcatel je (pas que moi) regrette la disparition de la gamme Idol qui était très réussi.

    • Le fait est qu’on peut dire d’un écran dont le plus grand des côtés affiche 2000 pixels et plus, qu’il est bien 2K.
      En effet, la définition de 2K (au sens « dictionnaire ») c’est bien celle-ci.
      Après, en effet, on pourra préférer parler de FHD+.

      PS : en effet, ils étaient sympa les Idol.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>